AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lindwall a encore frappé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Lindwall a encore frappé !   Lun 15 Avr - 20:16

Vendredi soir, j'étais aux Quinze-Vingt (Paris) pour entendre ce phénomène d'Hampus Lindwall. c'est l'organiste du Saint-Esprit (XIIème arrondissement). C'est un artiste d'une énergie et d'une fantaisie absolument irrépressibles ! Éric Lebrun, qui organisait ce week-end un "Printemps de l'orgue" sur trois jours, lui avait prêté son instrument. Connecté à son Ipad doté d'un logiciel de traitement du son assez rudimentaire, à un micro et un haut parleur, le joli instrument de feu le baron de l'Espée donnait à entendre ses beautés intrinsèques et toutes les originales bizarreries dont notre ami le dotait ! Devenu fluide et souple, samplé, multiplié, écho-isé, transformé en truc techno, en oursin sonore, en nymphe fluide aux échos scintillants, en mille choses, en mille images, en mille idées qui nous venaient et nous captivaient ! Le dispositif fonctionne très bien, dans son côté bricolé, sur des instruments de petites dimensions (le sien et celui-là). Avec plus de technicité et de moyens (celle et ceux de l'IRCAM) et un orgue plus costaud (celui de Saint-Eustache), Francesco Filidei avait donné une œuvre fascinante (Vox humana de Mlle Cho). Ce vendredi, donc, tout tournoyait et emportait le public dans un voyage inouï ! Lindwall est l'artisan de l'orgue du futur !

Samedi matin, visite de l'orgue et le soir, Yanka Hékimova donnait sa vision de Scarlatti (deux Sonates), Brahms (Prélude et fugue en sol mineur), Mozart(transcription du Larghetto du Quintette avec clarinette) et Guillou (Scènes d'enfant).

Dimanche soir, "1000 ans d'Alléluia(s)". [déjà 1 seul par messe, ça suffit...]

Si vous croisez Hampus Lindwall, n'hésitez pas à lui proposer de venir métamorphoser votre orgue pour un concert dont on parlera longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 93
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 21 Avr - 21:12

hypérion a écrit:
transformé en truc techno

Tout est dit
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mar 23 Avr - 9:28

Vous faites preuve d'un laconisme réducteur !

La nouveauté de ce qu'obtient Hampus des orgues qu'il joue est assez difficile à décrire.

Les tentatives des années 60 (notes bloquées, clusters, arrêts de ventilateur, hurlements, que sais-je) sont autre chose, un univers auquel le musicien ne se raccroche pas.

Ce concert était neuf, inventif, frais, léger et sans prétention intellectuelle, sans volonté d'un "entre soi" que les avant gardistes aiment souvent. C'était ouvert, c'était sain et revigorant.

En tirant parti de ce qu'il y a de plus neuf dans les technologies actuelles, en exploitant à son propre compte de musicien "savant" les ressources de l'informatique musicale la plus élémentaire, celle qu'utilise à des fins uniquement commerciale la musique actuelle (selon la classification du ministère, autrement dit la variété ou la techno), Hampus, fait œuvre de créateur, au sens noble et élevé du terme, et se place dans la lignée des plus grands artistes de l'histoire de l'art qui ont "senti" dans leur environnement, dans l'air du temps, dans des mondes apparemment inconciliables avec leur art , le "matériau" de leur art !

Picasso faisait la même chose avec les masques africains en 1910 pour les Demoiselles d'Avignon...
Jehan Alain ne faisait pas autre chose en 1932 à l'Expo coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mar 23 Avr - 18:25

Je suis d'accord sur le principe avec vous, hypérion.
Cette installation sonore semble très intéressante,
elle se fait depuis longtemps pour d'autres instruments, alors pourquoi pas pour l'orgue ?
Mais je suis prudent, n'ayant pas entendu l'artiste, car parfois, les idées semblent alléchantes sur le papier, mais très décevantes dans le résultat.
En tout cas, si un concert de ce musicien était organisé dans ma région, sûr que je ferais le déplacement...
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mar 23 Avr - 19:45

... en tous cas, si l'occasion se présente, n'hésitez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Espiet33



Messages : 139
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mer 24 Avr - 16:00

Bonjour,

J'ai voulu en savoir plus sur ce "phénomène" qui déclenche un tel enthousiasme chez vous. Je suis tombé sur ce site : http://www.hampuslindwall.com/rapprochez-vous-du-poste-4-juin-2012/

Là, j'ai du mal à voir "l'informatique musicale la plus élémentaire" (iPAd ???) ni vraiment le rapport entre "la distorsion sonore" obtenue avec un logiciel et l'ipad avec de la musique : "Je joue avec la main gauche à l’orgue et la main droite sur l’iPad. Vers la fin de la pièce je lance des « accords » plus ou moins aléatoires ressemblant à des coups de mixtures non-accordées à l’orgue" .... : quel différences avec les "précurseurs des années 60 ?"... (celà me rappelle un tromboniste qui finissait son concert (Bordeaux années 80) en tapant la coulisse sur le pavillon, et détruisant ainsi un instrument à 15 ou 20000 francs à l'époque. Le pire est qu'il y avait un publique qui appréciait "l'originalité et l'inventivité, le sens de la provocation, ..... ou qui ne disais rien de peur de passer pour un dangereux réac nostalgique d'un passé révolu....)

Les "coups de mixture non accordées" de malheureux organistes en subissent malheureusement régulièrement de façon involontaire....

Quand au "sans prétention intellectuelle", la lecture du site confirme a mon avis un manque certain... de prétention de ce côté.

Je vais m'arrêté là pour ne pas dérapé plus - mieux vaut être laconique parfois..

Enfin, chacun son style dira t-on... et il en faut pour tous les gouts....
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mer 24 Avr - 20:01

On peut écouter des choses ici: http://www.hampuslindwall.com/seehear/ qui ne sont pas désagréables (avis personnel).

après, l'intérêt d'utiliser un véritable instrument à tuyaux pour faire in fine de la musique amplifiée ne m'apparaît pas immédiatement. Donner une certaine caution artistique peut être?
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mer 24 Avr - 20:58

Ben la question est la même que pour "Répons" de Boulez (notamment) et toute la littérature pour instrument et électronique, soit en temps réel, soit diffusée en simultané...
C'est un acroissement des possibilités, une extension du domaine du possible...
Une utilisation, à bon escient (celui de l'Art), de la technologie actuelle...
Je trouve heureux que l'orgue ne se trouve pas en dehors d'un mouvement d'avant garde...
Revenir en haut Aller en bas
Espiet33



Messages : 139
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mer 24 Avr - 21:25

Merci Dulciane pour vos liens : à l'écoute, il me viens tout de suite à l'esprit des souvenirs : Epreuve de musique du Bac : xenakis : http://www.iannis-xenakis.org/fxe/lire/ecouter.html

Ce n'est pas forcément rationnel : cela se passe quelque part au niveau du "vécu existentiel" geek

Extrait de wikipédia :
Musique stochastique
Le hasard n’y est déjà plus une simple chance ; chez Xenakis, contrairement à la troisième sonate de Boulez ou aux autres œuvres « ouvertes », contrairement à Cage, et à sa démission du compositeur, la probabilité est entièrement calculée, les règles explicitées (voir Achorripsis ou ST/10-1 en 1961). Le processus global est prévisible, même si les événements qui le composent sont aléatoires. Par cette philosophie de la création, Xenakis essaie de se rapprocher des phénomènes biologiques et des événements du monde vivant.
En 1957, apparurent les premières pièces électroniques stochastiques : les Diamorphoses. Pour la première fois, ces théories bénéficièrent d’un soutien technique à la composition avec un ordinateur IBM (Xenakis travaillait en collaboration avec Arnaud de Chambure). Cette pièce, qui fut aussi la première écrite par Xenakis au GRM, représente une des premières réalisations abouties dans ce domaine de la composition « calculée ».

Ce n'était pas l'iPAD mais les premiers IBM.... A l'époque, on "composait encore" aujourd'hui on exprime son ressentit directement via l'iPAD ou autre outil informatique....

Quel époque formidable.... Exclamation No



Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mer 24 Avr - 21:41

au concert, il y avait, notamment, Mauro Lanza qui compose avec des ordinateurs (comme d'autres).
Mais qui compose "vraiment"...
Il a simplement changé de medium, de la plume à la souris. Simplement, la souris ouvre des mondes tellement inouïs, au sens premier du terme, qu'on ne peut pas regretter...
Il s'agit de processus complexes qui ouvrent des horizons nouveaux...
Xenakis, à sa façon, a ouvert des pistes inouïes et sa musique, même si elle n'a pas de "postérité", est essentielle dans la compréhension de notre monde (je vous en parlerais des heures...)...

Revenir en haut Aller en bas
Espiet33



Messages : 139
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Mer 24 Avr - 22:13

Bonsoir,

Une question me vient : il me semble que celà va au de la d'un changement de vecteur (Plume contre souris) : un compositeur disons "ordinaire" traduit avec sa plume (ou son stylo voir sa souris avec Musescore par exemple), la musique qu'il imagine ou ressent avec son esprit... La, comme chez xenaxis, il me semble que la machine intervient au delà en créant des phénomènes plus ou moins aléatoires et plus ou moins organisé : c'est autre chose qu'un remplacement de la plume par une souris....

Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Lindwall a encore frappé !   Jeu 25 Avr - 1:16

Ne pourrait-on pas appeler ça autrement que 'musique' ?

Il existe ou devrait exister des façons (ou manières) de définir des 'bruits sophistiqués'.

Cependant le bruit reste une nuisance...

Tous les égouts et les douleurs (paraphrase d'une citation humoristique) sont dans la nature et j'espère qu'un orgue ne s'effondrera pas un jour en ne pouvant supporter cela ; à moins que ce ne soit un instrument d'une conception futuriste et ultra révolutionnaire et, là pourvu qu'on ne m'impose pas d'écouter, je n'ai rien contre.

Un peu de respect, parfois, est nécessaire ou bien c'est le début de la dévalorisation du Roi des instruments !

Mais ce que j'en dis ; je sens que je vais me faire copieusement insulter, voire banir.

Liberté d'expression : tout n'est pas bon à dire ; pas grave, puisque j'aurai la possibilité d'effacer après ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Espiet33



Messages : 139
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Jeu 25 Avr - 23:11

Bonsoir Orgues Virtuel,

Nous ne sommes plus dans le respect de l'instrument : nous sommes au delà, dans l'hyper futur ou qqchose comme cela... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Sam 27 Avr - 7:53

dulciane a écrit:
On peut écouter des choses ici: http://www.hampuslindwall.com/seehear/ qui ne sont pas désagréables (avis personnel).

Merci pour le lien Dulciane ! Cool

Déjà que je n'arrive pas à apprécier Alain ou Messiaen ou Guillou, donc là je n'ai aucune chance d'accrocher... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Lindwall a encore frappé !   Sam 27 Avr - 23:11

Nous avons cette conclucion en commun ; je me sens moins seul, mais peut-être sommes-nous les seuls au monde à penser ainsi.

Je ne suis donc pas aussi fou et insensé que je ne le supposais.
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 9:10

Orguevirtuel a écrit:
peut-être sommes-nous les seuls au monde à penser ainsi.

Pas sûr! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 9:50

Orguevirtuel a écrit:
Nous avons cette conclucion en commun ; je me sens moins seul, mais peut-être sommes-nous les seuls au monde à penser ainsi.

Je ne suis donc pas aussi fou et insensé que je ne le supposais.

Ce n'est pas une question d'être fou ou insensé, chacun ses goûts, tout simplement...

Il me semble que l'essentiel est de respecter le travail et la démarche de l'artiste. Ne pas conclure par un lapidaire "c'est nul" sensé refléter le fait que l'on n'aime pas. Plutôt indiquer "cela ne me touche pas", "cela me laisse indifférent" ou "ce n'est pas ma tasse de thé". Dans tous les cas, il s'agit d'une vision très subjective qui ne peut concerner que celui qui émet cette opinion.

Je suis admiratif devant l'enthousiasme d'Hypérion quand il parle de Lindwall ou de Guillou compositeur. J'ai essayé de comprendre, et je me suis pris le coffret des oeuvres de Guillou par Guillou, que j'ai écouté intégralement. Cela ne m'a rien fait... Idem pour Alain. Alors que je lisais récemment la deuxième édition du "Guide de la Musique d'Orgue" sorti en fin d'année dernière, j'ai relevé le nom de plusieurs oeuvres détaillées susceptibles de m'intéresser, au regard de la description qui en était faite. Ce n'était pas pour moi... Quant à Messiaen, j'ai essayé plusieurs fois. C'est sans doute celui qui me parle le plus des trois, mais il ne me parle pas suffisamment fort pour que je l'apprécie.

Richaud a écrit:
Orguevirtuel a écrit:
peut-être sommes-nous les seuls au monde à penser ainsi.

Pas sûr! rabbit

Bienvenue au club ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 11:06

Ne désespérez pas, messieurs !
Et ne vous considérez pas enfermés dans une case !
C'est ce qui fait la richesse de l'humanité que toutes ces sensibilités diverses !

Même si je ne supporte pas les tics baroqueux (à l'orchestre, et peut-être encore moins à l'orgue), je suis allé écouter Benjamin Alard avec la Petite Bande à Saint-Roch l'autre soir.
Concerto grosso de Haendel avec Alard au clavecin, Concerto pour hautbois de Telemann avec Patrick Beaugiraud, Suite en fa à l'orgue de choeur Abbey et 2ème Concerto pour orgue et orchestre de Haendel.
Toucher superbe, d'une finesse et d'une élégance vraiment nouvelles et vraiment superlatives. Sens de la phrase, de l'arc mélodique, de la tension et de la fermeté.
Je conviens que le renouveau baroquisant (comment appeler celà) a fait du bien au jeu de l'orgue.
Alard transcende tout ça : joue très bien, avec maîtrise et style, et apporte du neuf.

Et pourtant, Dieu sait si je préfère les Concerti de Haendel dans la transcription de Guillou, avec les cadences et les mouvements ad libitum (celui du 8ème concerto est magique) écrits par lui avec une inventivité mélodique et une élégance aristocratiques ! Et une flamme !
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 12:39

C'est aussi une question d'humeur du moment ...
certains jours, on a besoin de sécurité, d'autres jours, on se sent plus téméraire !
Je viens de tomber là dessus :
http://www.youtube.com/watch?v=MCrzK0mh2Ew

J'ai tenu le coup jusqu'au bout ...
Les lumières jouent un grand rôle dans ce genre de "performance"
Ce monsieur sait jouer "traditionnellement"
(il faut le dire, pour éviter les remarques du genre : il fa ça parce qu'il ne sait pas faire autre chose ! )
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 20:45

Denis a écrit:
C'est aussi une question d'humeur du moment ...
certains jours, on a besoin de sécurité, d'autres jours, on se sent plus téméraire !
Je viens de tomber là dessus :
http://www.youtube.com/watch?v=MCrzK0mh2Ew

J'ai tenu le coup jusqu'au bout ...
Les lumières jouent un grand rôle dans ce genre de "performance"
Ce monsieur sait jouer "traditionnellement"
(il faut le dire, pour éviter les remarques du genre : il fa ça parce qu'il ne sait pas faire autre chose ! )

Merci pour le lien, Denis... J'ai tenu trois minutes ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 20:57

hypérion a écrit:
Ne désespérez pas, messieurs !
Et ne vous considérez pas enfermés dans une case !
C'est ce qui fait la richesse de l'humanité que toutes ces sensibilités diverses !

Pour ma part cela ne me désespère par le moins du monde ! Wink

Il y a plusieurs façons de concevoir son rapport avec l'art je pense.

J'ai lu sur d'autres forums des discussions interminables entre musique savante et musique populaire, où il fallait savoir déployer un certain niveau d'effort pour pénétrer des musiques qui ne se laissent pas apprivoiser par le premier venu; on y parlait notamment de compositeurs que l'on n'avait pas encore réussi à maîtriser, comme si c'était une question de temps, comme s'il fallait absolument parvenir à les apprécier par rapport à une liste préétablie de compositeurs que l'on se doit d'aimer.

Je me refuse à une telle démarche : ou bien la musique me parle, ou bien je passe mon chemin. Sans la moindre acrimonie d'ailleurs : la musique que je laisse ne m'intéresse pas, et c'est tout. Je suis sûr qu'elle trouvera son public par ailleurs. Je la conçois davantage comme un plaisir qui doit savoir dévoiler ses attraits dès la première écoute. Quitte, d'ailleurs, à retenter une expérience d'abord malheureuse quelques années plus tard, avec parfois un changement d'avis au bout du compte...

Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Dim 28 Avr - 22:52

Je me sens assez proche de ce que vous dites, Pat17.

On ne "doit" pas aimer des compositeurs ou des interprètes, comme s'il fallait cocher sur une chek-list toutes les étapes qu'on doit franchir pour être un honnête homme : Bach, c'est fait ; Messiaen : encore deux ans et j'y arrive ; Guillou, on vera ça dans une autre vie... Tout est une histoire de sensibilité et de vibration de son être provoquée par l'oeuvre des artistes.

Il n'y avait aucune prétention d'intellectualité dans le concert d'Hampus, malgré sa science, sa virtuosité, sa connaissance technologique, son habileté à la manier. Il y avait de la fantaisie, du plaisir de malaxer la matière sonore comme une glaise neuve et sans conotation liée à l'histoire, à la tradition, aux idées reçues, à l'habitude. Ce concert s'adressait vraiment au ressenti de chacun, à sa capacité à imaginer, à se laisser porter, à vibrer. Et n'importe quel auditeur, habitué à l'orgue ou pas, aurait inévitablement ressenti ce concert comme un véritable moment musical; follement original et "inqualifiable" parce que tellement nouveau, mais essentiellement musical parce que le son de l'orgue, et le plaisir que le musicien avait à le travailler, étaient vraiment au coeur du sujet.

Quant à la vidéo postée plus haut, elle diffère du concert d'Hampus. Sur la vidéo, l'organiste improvise en parallèle d'un enregistrement diffusé dans la salle. Au concert d'Hampus, le son de l'orgue joué par lui, était enregistré, traité par le logiciel en fonction de choix qu'effectuait Hampus, et rediffusé dans l'instant par une baffle toute simple. L'orgue était donc dédoublé par des sons émis par lui même, sous les doigts d'Hampus, et qu'Hampus a transformés. Les processus de transformation du son, établis en une série de programme, étaient prêts à l'avance (comme d'autres accessoires de jeu -trmolo, sostenuto...). C'est là que le parti pris d'Hampus est intéressant et s'inscrit dans la droite ligne de l'histoire de l'orgue, des développements qu'il a connus parce que des créateurs ont su, à un certain moment, intégrer des progères technologiques et leur donner un but créatif et artistique.

Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Lindwall a encore frappé !   Lun 29 Avr - 0:36

Je ne suis pas aussi borné qu'il y paraît au premier ras bord ; la transformation d'un instrument peut dans certains cas me laisser indifférent (voire la création d'un nouvel instruments dérivé de quelque chose déjà existant (encore que...)
Par contre la musique qu'on produit avec peut avoir ou ne pas avoir un impact que mon entendement ne perçoit pas.

Mais comme dit ci-avant, je ne fais pas un blocage ; je n'appréciais que TRES modérément tonton Dupré, et mon ami l'organiste de la KT d'Auxerre en est fana, j'ai appris à "apprécier" mais avec discernement.
Les litanies d'Alain, trois dimanche d'affilée pendant une saison musicale il y a quelques années : un peu ça va, mais trop, c'est trop !
Guillou, Messiaen et d'autres, ça ne passe toujours pas...
J'ai un faible pour les partitions des débuts de l'orgue (surtout pour celles qui n'ont pas été imprimées), j'aime la musique qui dit quelque chose, mais j'abhorre les successions d'accords dissonants qui écorchent les oreilles !

Nous ne sommes pas d'accord, l'organiste et moi ; il me trouve trop sectaire, pas assez ouvert et, comme je ne connais pas la musique (bi repetita), je manque d'arguments étayés pour définir mes goûts.
Ce que j'aime, c'est tout ce que j'achèterais (si j'en avais les moyens) pour ré-écouter, pour le reste je ne me forcerais pas. Mais tout ça ne veut rien dire. C'est très subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   Lun 29 Avr - 8:56

Cher JeanMarieOrgueVirtuel, vous êtes irrécupérable !




(c'est dit dans un sourire amical, avec une main sur l'épaule !....)
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Lindwall a encore frappé !   Lun 29 Avr - 9:56

Mais c'est ben vrrai !
Bahh, je viens tout juste d'avoir un peu moins de 13 lustres 1/2 et j'ai très longtemps cru, très fermement que si j'avais appris la musique, 'on' m'aurait cassé mes goûts, que j'ai énormément perdu dans beaucoup de domaines.
Le vieux machin pense que nez en moins, il a encore de beaux restes et que ses petits-enfants apprécient au plus haut point, même s'il est déphasé par rapport à leur époque.
Soit, je suis indécrotable, mais ce que j'aime est encore dans des réalités acceptables et ce n'est pas là dessus qu'on m'enfermera !
Si je suis "encore" curieux de beaucoup de choses, ma mémoire commence à me jouer des tours, et je profite encore un max de ce qui me plait. J'espère seulement que ce ne sont pas les prémices d'Alsa y mère, car j'ignore encore comment je le supporterais {surtout pour mes proches}.
Il y a quantité de choses qui me laissent indifférent, et je n'impose rien à personne même si je suis anachronique !
Allez, l'orgue m'a si bien accompagné toute ma vie, depuis l'âge de sept ans, que vous pouvez bien planter des clous dans les tuyaux ou les tartiner de shamallos, que je continuerai à l'aimer jusqu'à mon dernier souffle, et que j'espère qu'il m'accompagnera pour ma dernière cérémonie terrestre en remplaçant par du répertoire, les mauvais chants qu'une mademoiselle Le Long Bec assainera à ceux qui m'accompagneront...
Je suis si largement hors sujet par rapport au titre du thème, que j'accepte volontiers d'être sensuré. Monsieur le régulateur, c'est à votre bon vouloir.
Très bonne journée à tous et à chacun
Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lindwall a encore frappé !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lindwall a encore frappé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demessieux par Lindwall
» La cymbale
» Fender Precision US 2008 + Flycase SKB
» Vos films cultes
» Rodolphe Burger / Jacques Higelin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: