AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coup de gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edo



Messages : 126
Date d'inscription : 01/08/2012

MessageSujet: Coup de gueule   Lun 20 Mai - 22:45

Bon, voila, j'ai appris samedi dernier que mon prof d'orgue a :
-1 : quitter son poste suite à un désaccord avec le personnel préposé à l'animation liturgique;
-2 : s'est fait viré de son poste par une guitare country et un tam-tam.

(NB : rayez la mention inutile.)

D'après ce que j'ai compris, les deux personnes ont étaient introduit à la messe par le curé (un ivoirien). Visiblement, mon prof et les deux zigotos (vue le niveau, oui, zigotos est un terme approprié) ont dans un premier temps tenu ensemble sans trop se marcher sur les pieds. Puis petit à petit, les seconds ont commencé à prendre plus de place durant l'office, reléguant petit à petit mon prof pour les refrains, puis pour l'accompagnement, puis pour les pièces non-chantés, et au final pour l'entrée et la sortie.

Résultat des courses, un instrument qui ne sert pratiquement plus à rien et mon prof qui se sent de plus en plus mis à l'écart.

Le paroxysme de l'affaire eu lieu un jour lors d'une conversation téléphonique ou la guitariste (nostalgique de l'époque flower-power et habillé semble t-il une chemise en poil de yack) proposa tout simplement à mon prof de les "accompagner" elle et le tam-tam.

Réponse toute belmondienne de l'intéressé : allez vous faire foutre !

Et je vous dis ça mon prof à habituellement la sérénité d'un bouddha...

S'en est suivi une lettre du curé demandant des excuses, excuses qui ne furent jamais adressés et qui signa la fin du poste d'organiste titulaire de mon prof.

Certes, pour le peu que c'est payé, ça n'est pas une grosse perte (et en plus mon prof est maître d'œuvre), certes il lui reste à partager avec sa femme l'orgue ou elle travaille. Mais bon, ça fait très étrange de voir les organistes se faire sucrer de plus en plus leur place par des groupies qui transforme la messe en concert. Peut-être est-ce surtout le manque de connaissance des gouts musicaux du prêtre qui est responsable de ça.

Quoi qu'il en soit ce genre d'histoire me mettent mal à l'aise. pale
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Coup de gueule   Mar 21 Mai - 8:48

Ce n'est pas la première fois ni la dernière que celà se produit, et le schéma est toujours le même:

On nous présente un guitariste "très" amateur, capable de lire les indications sur la partition (C, G7, F, Dm...) à défaut de lire les notes, il a sa femme qui chante juste (à côté des notes) et ses enfants qui étudient la flûte et le saxophone respectivement (en fin de première année).
Ces gens représentent le meilleur moyen de transformer une messe en KERmesse (et pas une messe bretonne!) et ont les compétences pour déconcentrer l'assemblée par leurs exactions.

La première fois, tout se passe bien, mais au fur et à mesure de leur présence, ils prennent de plus en plus l'assurance des vedettes de show-bizz, et l'organiste est très secondaire.. En plus, ils sont bénévoles, alors que l'organiste est payé très cher (entre 15 et 50 euros...). Tous les ingrédients sont là pour que se produise ce qui est arrivé chez vous.

J'ai trouvé une solution qui pour l'instant a toujours fonctionné:
Ne jamais se fâcher avec ses gens-là, mais au contraire les mettre sur un piedestal, duquel il est plus facile de les regarder tomber. Twisted Evil
Quans ils cherchent à inverser les rôles par rapport à l'orgue, on les laisse se planter, on regarde... C'est dur de passer pour un con...
Ainsi, la plupart du temps ils ne savent même pas quand lancer tel ou tel accompagnement. Alors soit on attend gentiment qu'ils s'y retrouvent, sous les gros yeux du curé coupé dans son élan, soit au bout de quelques secondes, on prend le relais et on démarre à leur place. Dans ce cas, ne jamais oublier de prendre le coupable chant soit un demi ton plus haut, soit plus bas. Et quand ils essayent de reprendre le train en marche, tout est faux et très comique.

Deux ou trois messes à ce régime, et ils s'évaporent comme par magie, lassés qu'on leur fasse des reproches à la fin de l'office! geek

Simple non?
Revenir en haut Aller en bas
Espiet33



Messages : 139
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Coup de gueule   Mer 22 Mai - 9:02

Bon stratagème Monsieur Richaud : mais, il y aura des "âmes charitables" qui vous accuserons de manquer de charité : ils oublierons "la charité de la vérité" ....du "va te fait f... C'est horrible"....

Plus généralement, pour moi, c'est l'illustration de la perte totale du sens de la liturgie et du sens du sacrifice de la messe dans "l'église conciliaire " : une foi qu'on a perdu toute notion de ce côté, on fait avec " son ressenti" et pourquoi s'encombrer avec ce Vieux Truc a tuyau au fond de l'église ? Ajouter une pointe d'orgueil, d'estime de soi et une once d'absence totale de goût : et voilà le résultat ....

Je ne suis pas sur que Frédérique ai les même problème à Randol... ( à ce jour)...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup de gueule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de gueule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de coeur / Coup de gueule 2011
» GROS COUP DE GUEULE MAIS RIEN A VOIR AVEC PATRICK BRUEL
» Le coup de gueule d'un organisateur de festival !
» Coup de gueule du jour
» La Tour Eiffel 2000 (attention : TRES LONG coup de gueule)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: