AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "L'orgue" de la salle Pleyel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Mer 13 Nov - 0:14

Je recentre sur ce que nous étions en train de constater un peu plus haut:
Je comparais NDP (1868) et Dudelange (1912) pour souligner l'augmentation de la variété des jeux au cours de la période symphonique. On est donc bien avant les néos. C'est là que j'ai déploré qu'après cette période, on est tombé progressivement dans l'indigence la plus misérable:

Richaud a écrit:
Et encore! à NDP il y a 4 jeux de fonds 8 au GO. Quand les néo's seront actifs, il n'y aura plus que trois fonds de 8: Montre 8-Flute 8-Bourdon 8 (Chartres par exemple) et progressivement on passera à deux: Montre 8-Bourdon 8 comme à Auxerre ou même un seul: montre 8 comme à Evreux. Tout autre commentaire est superflu. On voit où est la misère.
Ce qui veut dire qu'au niveau de la facture d'orgues tout est à réapprendre puisque le savoir a disparu. C'est un sacré boulot et il n'y a pas un français pour nous aider. Juste des anglais (très peu) et des américains (un peu plus parce-qu'ils ont pas mal d'orgues très riches en jeux variés et des orgues de théatre). Ce sont des trucs cons, du genre "quelle correction de longueur à appliquer à un french-horn équipé d'anches bertounèche (alors que normalement ce sont des anches encore plus côniques qu'un basson) et fonctionnant à basse pression (100 mmCE alors que normalement c'est 250) si on lui applique une entaille de 1/4 en retrait d'1/2 diamètre supérieur."

On ne peut pas faire d'essais, parce-que le frenchie il est clos pareil à un bourdon à calotte soudée et comme c'est une anche à corps cônique, on peut rien faire à la pointe. (sur un Post-horn, la pointe est cylindrique, on peut donc installer un coulisseau pour ajuster la longueur, fastoche!)

En fait, la correction est inférieure à un demi diamètre. A 1/3 de diamètre, il saute et à 1/2+ il trompette, ce qui n'est pas l'objet de ce jeu.

Ce sont tous ces petits tour-de-main qui sont à retrouver! drunken 
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Mer 13 Nov - 1:25

Danion se vantait d'avoir (d'avoir eu ?) le plus grand musée de pièces d'orgues de France ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Mer 13 Nov - 21:25

Il y a quand même des exceptions... Dans le Mutin 1907 du Baron de l'Épée, il y avait presque exclusivement des fonds et des ondulants 8... Un 4 pieds par clavier, deux fonds 16, un ondulant 4 au Positif, un octavin au Récit, 5 anches 8 manuelles, uniquement 4 fonds 16 à la pédale... et c'est tout !!! Pour un orgue d'une trentaine de jeux...
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Jeu 14 Nov - 0:38

Yves Carall a écrit:
Dans le Mutin 1907 du Baron de l'Épée, il y avait presque exclusivement des fonds et des ondulants 8... Un 4 pieds par clavier, deux fonds 16, un ondulant 4 au Positif, un octavin au Récit, 5 anches 8 manuelles, uniquement 4 fonds 16 à la pédale... et c'est tout !!! Pour un orgue d'une trentaine de jeux...
Mutin 1907, tout est dit. On est dans la "bonne" période. Il faut bien penser que les pyramides inversées d'harmoniques telles que les néos vont nous abreuver quarante ans plus tard avec un simple bourdon 8 et une rafale de rangs de mutations et de mixtures n'ont absolument aucun sens artistique et rendent l'orgue "hors sujet" de la moindre culture musicale. Le baron de l'Epée avait des goûts très avancés en matière d'orgues et on lui doit le sacré-coeur de Montmartre, l'orgue des quinzevingt, aujourd'hui très appréciés et protégés. Son Mutin de 1907 le plus récent des trois, qui n'existe plus qu'à l'état de vestiges poussait encore plus avant sa recherche de variété de timbres. Au même titre que les américains dont il s'inspirait grandement. On remarquera que la facture d'orgues américaine est issue de la facture romantique allemande, et Skinner était bilingue allemand pour parler à ses ouvriers!... Tout est lié.

Un autre exemple: l'orgue de la salle pleyel version 1930: pour un orgue de 54 jeux, il n'y avait qu'un seul plein-jeu, de 6 rangs. C'est dire que la variété des timbres primait sur le brillant factice d'une profusion de mixtures. On en est hyper loin maintenant... Quoique... Pour notre petit dernier, de 14 jeux réels, il y a trois 16' (Bourdon, Basson, Clarinette) et aussi 7 jeux de fonds de 8' (Montre, Bourdon, Flûte d'orchestre, Gemshorn, Flûte traversière, Salicional, voix céleste). Il n'y a qu'un seul plein-jeu de 4 rangs (au GO) et un carillon 3 rangs au Solo expressif. On a un avant goût à l'époque du projet ici: http://orgue-libre.bbactif.com/t247-le-petit-dernier

L'instrument devrait être inauguré bientôt. Il est en service depuis plus d'un an. Je pense qu'on va bientôt mettre des extraits sonores en ligne sur notre site. C'est juste une question de temps libre! What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Sam 16 Nov - 23:42

Voilà... Enfin, le Mutin 1907 existe toujours, mais dans une autre composition (elle-même très intéressante, il reste encore beaucoup de fonds 8 et 2 ondulants, 4 fonds 16 à la Pédale, un nombre non exorbitant de mixtures, 5 combinaisons ajustables...).

Citation :
un simple bourdon 8 et une rafale de rangs de mutations et de mixtures
Cela me rappelle une phrase de Vierne : "ces gens pour qui l'idéal en matière d'orgue se résume à un Bourdon et trente jeux de mutations" lol! 

Citation :
Je pense qu'on va bientôt mettre des extraits sonores en ligne sur notre site. C'est juste une question de temps libre! What a Face 
Ah oui, ça m'intéresse ! Au fait, pourriez-vous remettre en ligne la composition de l'orgue du Sacré-Coeur de Dijon ? Je pensais avoir enregistré la page sur l'ancienne mouture du site, mais je me suis aperçu que ça n'avait pas fonctionné... confused 
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Dim 17 Nov - 0:14

Louis Vierne a écrit:
"ces gens pour qui l'idéal en matière d'orgue se résume à un Bourdon et trente jeux de mutations"
Excellente celle-ci!
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   Dim 17 Nov - 0:52

C'est une de mes préférées Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'orgue" de la salle Pleyel   

Revenir en haut Aller en bas
 
"L'orgue" de la salle Pleyel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» "L'orgue" de la salle Pleyel
» Salle Pleyel 2009-2010 (programme)
» LSO -Davis, Znaider -Salle Pleyel - 14/11/10
» Salle Pleyel - Maazel - 8 et 9/09/08
» Salle Pleyel 2007-2008 (programmation, abonnements)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: