AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Ven 1 Nov - 21:42

DGW a écrit:
Je persiste à prétendre que tous les FO devraient apprendre aux organistes à accorder les anches eux-même.
Et je pense aussi que tout traiteur devrait apprendre à ses clients à cuisiner chez eux.

Pourquoi pas. J'ai une pensée émue pour les facteurs d'orgues qui ne font QUE des entretiens (j'en connais un paquet) et qui, au lieu de deux visites contractuelles par an pour les grands instruments, et une visite annuelle pour les plus petits, iront simplement au concert comme auditeur, ayant trouvé un nouvel emploi.

On pourrait aussi exiger que tous les organistes soient facteurs d'orgues, comme-ça l'entretien serait assuré par le titulaire sans rien demander à personne. (Hi! Hi!, c'est mon cas!)

En médecine, on appelle-ça l'automédication. Un truc génial qui a fait que mon prédécesseur à la tribune où je suis titulaire soignait depuis longtemps son cancer de la gorge avec de l'oscillococcinum et des cachets de solutricine. Quand il s'est enfin décidé à aller voir un "spécialiste", c'était bien trop tard et il est mort quelques mois après.

Ce qui est gènant dans cette démarche, c'est que bien entendu le facteur d'orgue (le vrai) ne pourra plus garantir ses travaux comme il est demandé pour les marchés publics. Il existe une clause très claire: Seul le facteur assurant la garantie de son travail pénètrera dans l'instrument. La garantie cesse dès qu'une personne non agréée par le FO pénètre dans l'instrument.

Le débat est loin d'ètre clos. rabbit 

Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Ven 1 Nov - 23:26

Et je pense aussi que tout traiteur devrait apprendre à ses clients à cuisiner chez eux. a écrit:
Peut-être pas mais leur apprendre à faire une vinaigrette, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Sam 2 Nov - 0:19

Didier, t'as dû merder avec les balises de quote. Je pense qu'il faut lire:
le Richaud a écrit:
Et je pense aussi que tout traiteur devrait apprendre à ses clients à cuisiner chez eux.
Si les organistes font pareil en accordant les anches, alors on ne sera pas surpris de trouver des languettes à l'équerre. Actuellement, quand on en trouve c'est jamais personne, ça s'est fait tout seul si! si!, j'vous jure! Rolling Eyes 

Alors maintenant, je pose une petite question: Pourquoi, quand certains accordent les anches l'accord ne tient pas trois semaines, et que quand c'est une autre personne, l'accord tient six mois? Ils ont pourtant le même accordoir, les mêmes tuyaux, le même orgue et quand ils ont fini le travail, l'orgue est juste dans les deux cas? drunken 
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Sam 2 Nov - 1:22

Bonsoir

Ne se servir d'un chromorne que deux fois par an, le lendemain de l'accord par le facteur, ça n'amortit pas le jeu ! ! !
L'accord des anches, ce n'est pas TOUT l'entretien de l'orgue ; et si on fait un peu des recherches historiques tous les organistes qui ont accordé leurs anches n'ont pas détruit systématiquement leur instrument... d'ailleurs ça faisait partie de leur contrat, comme de raccrocher une vergette... Certes ce n'était pas toujours beau à voir, mais ça permettait à la machine de continuer à fonctionner.
Je veux bien que ça retire le pain de la bouche des professionnels, mais ils n'habitent pas tous à deux rues de leur instrument et le TGV ne s'arrête pas toujours devant l'église...
Alors si c'est la mairie qui est propriétaire de l'instrument et qu'on y entend des reflexions comme : c'est cher pour du vent... il n'est pas aussi étonnant qu'il y ait beaucoup de coucous délabrés !

Ce ne sont que les idées de quelqu'un qui n'y connaît rien (bis repetita placent, perseverare diabolicum).

Sur ce, j'm'en va m'mettre dans une position parallèle au plancher.

Jen-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Sam 2 Nov - 10:03

Orguevirtuel a écrit:
(bis repetita placent, perseverare diabolicum)





Je ne suis pas contre le fait que l'organiste entretienne son instrument, surtout si déjà l'organiste est bénévole pour jouer le dimanche, alors c'est tout bénéfice pour la paroisse ou la mairie: on peut enlever la ligne "orgue" du budget! (déjà que la ligne est assez petite pour disparaître comme par enchantement...)

Mais ça induit trois choses:

1) l'orgue ne coûte rien. On se retrouve alors comme le "cas Abbeville" avec un orgue pourri dans une église en démolition, jamais personne n'a payé un quelconque entretien à l'un ou a l'autre dans les 20 dernières années. On voit où ça a mené: l'église a servi de remblai et quelques restes de l'orgue sont stockés quelquepart dans les locaux municipaux en attendant de partir discrétos à la déchetterie pour faire de la place.

2) La perte de toutes garanties, d'une part sur des éventuels travaux de restauration déjà effectués, mais surtout la perte de la valeur de l'instrument au niveau des assurances. En cas de sinistre dans l'édifice la première chose que demande l'expert en assurances, ce sont les factures d'entretien de l'orgue. Si vous n'en avez pas à fournir, alors l'assurance considère que l'instrument était en ruine et rembourse...une misère avec laquelle on ne fait rien.

3) éventuellement, en procédant de la sorte, les facteurs qui vivent de l'entretien périodique des orgues disparaitront faute de travail. Le jour où vous ferez appel à eux parce-que vous ne surmontez pas le problème, ils n'existeront plus. Je ne suis pas concerné, car j'entretiens une demi-douzaine d'instruments donc pas de quoi assurer un quelconque revenu. Mais si on me demande pour un entretien d'orgue inconnu, je ne le fais que si j'ai l'occasion d'y passer... Et ça peut prendre plusieurs mois parfois.
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Dim 3 Nov - 1:46

La mauvaise foi en marche ...

Il me semble avoir été suffisamment clair en ne limitant l'intervention de l'organiste qu'à l'accord des anches, et éventuellement, comme le souligne Orgue Virtuel, à raccrocher une vergette.
Je crois aussi avoir été suffisamment clair en prétextant qu'une modeste association d'un non moins modeste instrument, bien qu'il soit de Beaucourt, n'avait pas les moyens de payer plus cher un facteur d'orgue - qui passe trois quart d'heure à accorder trois jeux d'anches - que l'organiste qui donne le concert. C'est d'ailleurs ce qu'a compris son restaurateur qui ne vois qu'avantages à mes interventions et qui m'a montré certaines particularités pour le réglage des mécaniques au niveau des rouleaux d'abrégé. Je lui en sais gré et la confiance mutuelle que nous entretenons ne fait que renforcer mon désir de le voir intervenir bien que je pourrais faire face à un quelconque problème mécanique (je met un point d'honneur de ne jamais toucher une tuyauterie qui ne serai pas mienne ... sauf pour l'accorder).
De plus, je signale que la garantie, dont tu te targues, ne concerne que les orgues neufs, pas les restaurations, le facteur se retranchant régulièrement derrière le "mais je n'ai pas touché à ça, ce n'était pas dans le contrat". Vécu !
Un artisan amoureux de son métier devrait avoir plus à cœur qu'un concert se déroule dans des conditions idéales plutôt que de - soi-disant - sauvegarder le travail de son atelier auquel, de toutes façons, on ne fait pas appel pour un simple accord avant concert, tout au moins sur des instruments modestes. Pour les instruments de prestige, c'est un autre problème et généralement il y a un budget.
Pour ma part, bien que présentant certaines garanties de savoir-faire (17 ans à SNdesC), impossible d'entrer dans l'orgue de Lunel = concert faux, organiste mal à l'aise, concert raté. Impossible d'entrer dans l'orgue de Voiron, concert faux, concert raté ... etc.
Prétendre aussi que l'orgue reste juste 6 mois quand c'est un facteur d'orgue qui l'accorde, c'est feindre d'ignorer que les anches ne bougent pas tandis que les tuyaux à embouchure de flute varient de 0,7 Hz par degré centigrade en plus ou en moins. Pas fort, comme argument ... (De plus, il m'est arrivé d'entendre l'orgue plus faux après accord par un pro, qu'avant!).
Heureusement qu'il y a d'autres professionnels qui sont bien content des interventions des organistes titulaires dans d'autres orgues car ils se rendent compte qu'un instrument agréable à écouter ne peut être que profitable à leur réputation. Le plus bel exemple qu'il me sois donné de connaître est Jean-Pierre Lecaudey qui n'a pas son pareil pour accorder les pleins-jeux. Et, en fait, ne serai-ce pas par ce chemin que les facteurs d'orgues sauvegarderaient plus leur emploi par une confiance mutuelle entre celui qui fait et celui qui s'en sert ?
Ne tombe pas dans ce défaut du "ya que moi qui sait, les autres sont des cons!"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Dim 3 Nov - 4:42

Bonsoir,

Que de discussions sur ce fil...

Je comprends les différents points de vue...

D'un côté il est vrai qu'un professionnel normalement doit intervenir dans les règles de l'art, bien qu'à Sains-Richaumont un contre exemple flagrant est constatable.
Néanmoins comme dans tous les corps de métier il y a des gens négligent même s'ils sont peu nombreux et bien souvent même les plus sérieux en font aussi les frais malheureusement...

Je comprends M Richaud. Il est vrai que le métier de Facteur est complexe, demande la maitrise de plusieurs corps de métiers si l'on veut être sérieux.
Vous citiez un exemple flagrant concernant un moto-ventilateur monté par une commune qui ne fonctionnait pas correctement. Il est évident que d'autres réglages et où vérifications peuvent être nécessaires, sachant qu'après chaque cas doit avoir ses particularités.
Nous savons tous que l'alimentation en vent est sans toute la chose la plus rigoureuse qu'il soit et demande à la fois une grande compétence et de l'expérience dont seul un facteur peut se prévaloir puisque c'est son métier.
Je me doute aussi que vous avez pu constater des dégradations commises par des particuliers.
Moi même je vous ai cité le raccrochage de la ficelle de la boite à rideau par la commune comme on noue un sac poubelle, que les réservoirs touchaient les butées, que l'orgue sonnait faux et 10 fois trop fort, ça octaviait de partout, les mutations parlaient toutes seules.
Je comprends combien que cela puisse vous mettre hors de vous. J'ai réduit le débit même un peu plus bas que la normale en attendant qu'un facteur passe pour me remettre cela comme il faut, heureusement que je savais comment remédier temporairement à la situation.
Je peux vous dire que cela m'a mis hors de moi également...
Là encore il y en a qui sont sans doute plus compétents que d'autres. Certains n'y connaissent rien et d'autres agissent sur conseils de leur Facteur, après avoir vu avec lui comment faire et si cela était possible et bien souvent sur des choses basiques et très limitées.
Après je suis entièrement d'accord avec vous que sur le reste donc je dirai 90 ou 95% où cela doit passer par un Facteur tout simplement par ce qu'il est spécialiste dans ce domaine et le mieux à même d'intervenir.

Pour ma part le facteur m'avait montré comment accorder la trompette. Bien pratique pour en rendre un coup ou deux dans l'année.
J'ai un chauffage à air pulsé... L'hiver il fait 2 ou 3°c et le dimanche en tribune plus de 25°c...
Lui boucle ça en 10 minutes moi il me faut le triple de temps (Surtout avec le ventilo qui faisait du bruit).
Il le faisait beaucoup mieux que moi c'est certain et ça tenait bien plus longtemps également. Il y a tout un tas de paramètres à prendre en compte et puis l'expérience, on ne peut pas lutter.
J' étais bien content d'avoir ma trompette d'attaque pour la messe de minuit surtout quand vous avez 400 personnes voire plus en bas qui chantent à tue-tête et que vous n'avez que 12 jeux...
Néanmoins le Facteur est toujours venu chaque année et pour rien au monde je n'aurai voulu qu'il en soit autrement et ma trompette était accordée comme les 11 autres jeux.

Comme le disait une autre personne, si nous avions le choix, je pense que nous aimerions bien avoir 2 ou 3 visites par an... Les Facteurs auraient du travail supplémentaires, les organistes seraient ravis d'avoir un instrument bien entretenu et cela permettrait de maintenir en état le patrimoine. Mais là les petites communes ne peuvent pas se le permettre et on risque d'avoir des instruments qui tombent en ruine...

Pour ma part quand le Facteur arrivait, tous les panneaux étaient démontés, les chanoines enlevés, les poussières faites, lumière dans l' Orgue installées. Bref, il pouvait passer du temps sur les choses spécifiques où ses compétences étaient hautement sollicitées: réglage de la mécanique, tuyaux à resouder, oreilles à resouder également, rendre du vent ou en enlever aux tuyaux, et bien évidemment l'accord de tous les jeux.
Je remontais les panneaux et chanoines seul après son départ. Cela faisait gagner 1 h mine de rien, 1 h qui pouvait être consacrée en plus à l'instrument par un professionnel. Généralement, il y passait entre 7 et 8 h soit la journée sachant que ce n'est qu'un 12 jeux.
Et tous les ans, il y en avait pour entre 7 et 8 h. Il y avait toujours à faire.

Sinon il y a du boulot sur l'instrument pour un facteur. Il faut refaire les peaux des 3 réservoirs et des gosiers en atelier, remettre en forme les tuyaux du Larigot, surtout les 12 derniers qui sont bien abimés et inaccordables, me maintenir une pression régulière, refaire le Bourdon de 16' ainsi que toute l'alimentation pneumatique de l'emprunt formant la Soubasse 16' indépendante au pédalier, réhausser le plafond du récit expressif pour mettre les basses de la trompette sur le sommier là où ils doivent être  (ça fait une sacrée différence!) et la liste est longue encore.
Bref, ce sont des interventions que je souhaite voir réalisées par un Facteur digne de ce nom et qui dureront donc dans le temps.  

Prenons l'exemple d'une voiture, on peut changer les ampoules soi même, vérifier ses niveaux, éventuellement faire la vidange pour les plus avertis.
Mais quand il s'agit d'intervenir sur les freins, l'embrayage, la courroie de distribution ou le joint de culasse là c'est une affaire de spécialiste.

Le pire dans tout ça c'est que sur le fond nous sommes tous d'accord. Nous aimerions tous que les instruments de France soient entretenus et jouables. Un jour peut être!

Une bonne nuit à vous tous.

Guénolé
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Dim 3 Nov - 9:47

DGW a écrit:
La mauvaise foi en marche ... Il me semble avoir été suffisamment clair
C'est certain.

Didier a écrit:
c'est feindre d'ignorer que les anches ne bougent pas tandis que les tuyaux à embouchure de flute varient de 0,7 Hz par degré centigrade en plus ou en moins. Pas fort, comme argument ...
Enlève le doigt de ton oeil, c'est douloureux. On va pas chipoter sur le 0.7, parce-que moi, j'ai quasiment 0.8 quand on est à 20°, donc pire. Mais rien que de dire ça, on sait qu'il te manque deux ou trois paramètres pour réaliser un accord qui tienne avec 10 degrés d'écart.

Sur ce, je comprend aussi que de rater des concerts parce-que l'orgue n'est pas en état donne envie d'égorger le facteur. Encore eût-il fallu qu'on lui ait demandé un accord avant concert. C'est un truc qui se fait (ou qu'on peut faire soit-même si on y est autorisé) exactement comme on vérifie deux ou trois trucs sur sa voiture avant de partir en vacances, pour ne pas terminer derrière la dépanneuse dans la cuvette de Morsang-sur-Orge pour un parisien ou à Solaize pour un Lyonnais. (On peut même rajouter Vitrolles pour les Marseillais, mais en général, le moteur crève dans la montée de Mirabeau!).What a Face

Il n'a jamais été question de dire le facteur sait et les autres ignorent, mais simplement que chacun connaisse ses limites techniques et sache s'arrêter en se disant "là, je ne sais pas faire..." plutôt que de tenter une bidouille irréversible. Taper une rasette, c'est à la portée de n'importe qui. Quand le tuyau va s'éteindre juste arrivé sur sa note, ou se mettre à râler méchant, moins. Sortir une mouche d'un canal, rien de plus facile, et pourtant on trouve des languettes dans un état! Ce sont d'ailleurs les notes signalées comme muettes quand on arrive.

Je te le concède, il y a quelques facteurs que je qualifierai d'incompétents. On les connais tous et on sait à quoi ressemble l'orgue quand ils sont intervenus, et pourtant ils pratiquent depuis des années! Mais bon, on ne peut plus rien pour eux, à part les éviter.
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Dim 3 Nov - 10:32

Guénolé a écrit:


... remettre en forme les tuyaux du Larigot, surtout les 12 derniers qui sont bien abimés

Guénolé
12 jeux de Cavaillé-Coll dont un larigot ???
Il n'y aurait sans doute pas seulement à remettre cette tuyauterie "en forme" mais peut-être à revenir à une étape de composition homogène.
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Dim 3 Nov - 11:46

Bonjour,

A propos de voiture j'en ai connu qui ont voulu faire leur vidange eux même.
Résultat, plus d'huile dans la boite de vitesse et le double de la normale dans le moteur...
Pourtant il y a une jauge.Mais bon pas pour tout le monde...

Si l'on remplace "voiture" par "orgue" et "vidange" par "accord" ou "autre", on imagine le résultat...
Et là cela mettrait en colère n'importe qui je pense...

Oui oui un larigot sur le 12 jeux. Oh mais il y a aussi une Tierce et un Nazard si vous voulez tout savoir...
Ca a été ajouté par un facteur au début des années 60. C'est vraiment du bricolage, je vous montrerai.
Comme l'a dit Monsieur Richaud on ne pouvait plus rien faire pour lui...
Apparemment un clairon de 4' a été supprimé. Il parait que ça ne tient pas bien l'accord.

Le Facteur suivant était formidable, je tiens à le préciser. Ce n'était pas les mêmes tarifs mais le travail était remarquablement exécuté si bien qu'il est venu pendant plus de 30 ans pour accorder et il n'y a jamais eu aucune remarque à formuler. Que du positif.

Cette instrument est surprenant. Au départ c'était un orgue de salon.(oui oui.) Ce qui explique qu'il soit d'une extrême douceur.
Parfois c'est un peu difficile de se faire entendre. L'église de mon village peut contenir jusqu'à 700 personnes. Elle est énorme.
Deux ou trois fois j'ai du enlever les 3 panneaux du buffet pour me faire entendre tellement ça chantait.
Le facteur m'a dit, "vous en faites une sorte de GO expressif, c'est original !" C' était la seule solution...

En fait pour le larigot et la tierce, deux sommiers auxiliaires ont été posés car plus de place.

Mis à part le Larigot, les jeux du GO sont de Cavaillé-Coll. Et ce sont ceux là qui tiennent le mieux l'accord. Etonnant non? Very Happy
Si les mutations sont enlevés il faudrait alors les remplacer par autre chose. Un prestant de 4' peut être? Après je ne sais pas, une doublette ou un tout petit plein jeu. Un second jeux d'anches ne serait pas de refus. J'avoue que niveau composition ce n'est pas trop mon fort. Il faudrait avant tout que cela respect l'esthétique sonore de Cavaillé-Coll.

Mais bon aussi petit soit-il, pour rien au monde je ne l'échangerai contre un autre. Jouer sur un Cavaillé-Coll c'est un grand plaisir et très certainement une chance.

Sur ce 09h46 je file pour la messe de 11h15.

Bonne journée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   Dim 3 Nov - 15:57

Richaud:
"Mais rien que de dire ça, on sait qu'il te manque deux ou trois paramètres pour réaliser un accord qui tienne avec 10 degrés d'écart."

Mais il me prend vraiment pour un con, ce mec ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Caractéristiques techniques moto-ventilateur Meidinger
» aide pour les caractéristiques de ma guitare
» Paire de Jensen C12K 8 ohms
» Caractéristiques ventilateur Meidinger
» enjeux de l'écriture contemporaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Petites Annonces :: Je recherche...-
Sauter vers: