AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Mer 18 Déc - 17:30

Bonjour à tous,

Voilà il y a t-il une technique universelle pour accompagner (main gauche) les cantiques lorsque l'on a qu'une seule portée en clef de sol et une seule note à chaque fois, celle de ma mélodie.

Généralement quand je n'ai rien à la clef, je sais que je vais pouvoir exploiter le Do le Fa et le Sol
Si j'ai 1 bémol (donc Sib), je vais pouvoir exploiter le Sib, le Fa et le Do
Si j'ai 1 dièse (Fa#): Ré sol et Do je crois
SI j'ai 2 dièses: Ré, Sol, La...

Généralement je m'en sors comme ça. Sauf que je joue l'accord avec la main gauche en les renversant au besoin pour être toujours sur la seconde octave des claviers donc entre Do 2 et Si 2.

Si je joue simplement la note seule (main gauche) généralement j'ai du mal à me repérer sur le clavier je vais appuyer sur celle d' à côté, et quand on accompagne on ne peut pas se le permettre ce genre d'erreur. A trois doigts c'est plus facile pour moi. Et puis ça manque d'harmonique je trouve. C'est assez pauvre et j'ai du mal à me faire entendre si je ne fais pas comme ça.

Forcément les basses se renforcent... Je compense en ajoutant quelques notes côté main droite mais je sens bien que ce n'est pas suffisant. Ce n'est pas faux, mais il y a un souci d' équilibre je pense...

Les accompagnements notés sont trop compliqués pour moi quand ils existent. J'ai trop de mal avec la clef de Fa, je ne la lis pas assez vite, et de plus je n'arrive pas à lire les 2 clefs en même temps (Ca a toujours était un problème d'ailleurs...) Il me faudrait 4 yeux...  Shocked  Shocked 

Comment faites-vous ?

La solution serait d'apprendre par coeur, mais si on est perdu, aucun moyen de se rattraper...

Ca quand on a jamais appris, il ne faut pas s'étonner de rencontrer ce genre de problème  pale 

Merci

Bonne journée!

Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Mer 18 Déc - 18:12

hmmmm pour débuter vous devez connaître tous vos accords naturels par coeur: majeurs mineurs et septième. Avec ça vous êtes armé pour assurer une harmonisation à minima d'une ligne.

Si l'accord n'est pas naturel, bon et bien calculez à partir d'un accord que vous connaissez, puis, pareil, au bout d'un moment, vous les connaîtrez par coeur.

après quand il n'y a qu'une ligne je me fie à mon ressenti et à la succession de notes (c'est souvent le cas pour les prières universelles ou les psaumes):

besoin de passer en mineur?, ajouter une septième (une sixème?), réaliser un retard? ...

ensuite le plus simple est de jouer la fondamentale au pédalier en plus.

voilà un truc pour faire vite quand on n'y connait rien en harmonisation Smile


des petits trucs qui marchent bien pour débutants débutants:

passer en 7ème avant la fin en majeur (ex: SOl7M-DO)
passer le couplet en mode mineur (ex: lam quand le refrain était en Do)
changer d'accord sur une répétition: exemple: Sib à la clé, on a FA, FA LA main droite. On peut imaginer faire Sib Majeur puis Fa Majeur
assurer un "glissement avec le pédalier": exemple passer de sib majeur à sol mineur avec le pédalier qui fait sib, la, sol. idem dans d'autres tonalités: fa majeur en ré mineur en passant la pédale par le mi ...etc...
de manière générale aussi avec la pédale, essayer d'inverser le sens par rapport à la mélodie: ex si la mélodie monte, baisser et vice versa. le mieux étant de le faire avec la main gauche aussi sur la note la plus grave de votre accord par ex.


voilà, après y'a une science qui s’appelle l'harmonie et ça se travaille Smile
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 786
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Mer 18 Déc - 18:17

Ben, l'avant dernier de la classe qui pose une question, et le dernier qui vient y répondre, les autres vont se marrer.
Mais ils ont pas droit de se moquer. Hein les copains?


Moi, quand rien n'est indiqué pour l'accompagnement, la veille je suis obligé de potasser la partoche. Sinon y aura rien qui sortira au moment voulu, rien de rien.
Je cherche cet accompagnement (c'est 99% le cas pour l'antienne du psaume) en me servant uniquement de mon oreille.
Comme je suis inexistant en bases théoriques, la contemplation béate de l'armure ne me dit rien de plus que "tavu, y z'ont mis une clé de sol et un si bémol". Ce qui me certifie tout juste que si jamais j'ai à placer un SOL dans l'accompagnement il sera mineur, et que y a de grandes chances qu'un SIb déboule à m'ment donné.

Une fois trouvé le premier accord (je ne sais comment dire: c'est un "dominant", dans le sens où ce premier accord donne souvent de grandes indications sur les autres qui le suivent), j' "entends" assez facilement par la suite les autres accords que je vais placer sur la mélodie. Parfois ils viennent assez rapidement, d'autres fois je les "entends" mais impossible de les trouver! je cherche alors à identifier la basse de l'accord que j'entends dans ma tête, très souvent c'est elle qui me conduit à trouver l'accord. Il y a cependant des cas récurrents où je suis incapable de trouver l'accord comme cela, c'est généralement le cas des 7°, des dim, des aug ou autres fanfreluches, je suis très mauvais pour "entendre" correctement ces accords là, et surtout, dans ce que j' "entends" dans ma tête, pour identifier et reconnaître que c'est un de ces accords-là. Ca peut me prendre plusieurs minutes parfois. Au pire du pire, il reste la méthode bûcheronne: on monte un à un les douze demi-degrés et on va bien finir par tomber sur celui qui va bien.

En ce qui concerne la mélodie... il y a encore quelques années, j'étais terrorisé par la partition. Je ne sais comment expliquer: je savais que ce petit rectangle de papier posé devant moi, contenait tout ce que je devais savoir pour bien exécuter le morceau. Oui mais... voilà, c'était du chinois pour moi.
Et quand je dis que j'étais terrorisé, c'est que cette fichue partition, non seulement ne m'aidait aucunement, mais en plus, en quelque sorte, me "narguait". Elle me coupait tous mes moyens tellement je me savais incapable de la déchiffrer (aujourd'hui, j'ai progressé. Je ne sais toujours pas déchiffrer à vue, mais je n'ai plus cette peur maladive de la partition).
Donc, au début, pour moi, il n'y avait qu'une seule alternative: apprendre la mélodie par coeur. Et évidemment, plus souvent qu'à mon tour, je me suis retrouvé en plein trou noir au moment suprême. Et un tacet inopiné en pleine mesure avec l'organiste qui ouvre des yeux de gobi, ça le fait pas.
Alors j'ai appris à relativiser... j'ai expliqué à mon chef de chorale (très compréhensive, merci pour toute ta patience Dédée) mes lacunes et mon handicap. Elle a assuré en faisant en sorte de connaitre sa ligne de chant à la perfection. Tant tellement que je pouvais planter un accord trois tons en dessus de celui attendu, elle bronchait pas. Du velours. Du coup je n'avais plus à la jouer, je ne faisais qu'accompagner.

Voilà.
Comme à mon habitude, je n'ai bien sûr pas donné grand chose de foncièrement utile, mais j'espère vous avoir fait marrer un petit peu.  santa 
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 571
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Mer 18 Déc - 22:02

Il y a une formation prévue pour çà.
C'est l'étude de l'harmonie.
Harmonisation d'un chant donné c'est plus rapide et surtout efficace que n'importe quel expédient.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Jeu 19 Déc - 11:03

Ce qui devient vraiment rigolo, c'est quand on vous dit en vous donnant la feuille de chant :
Oui, c'est nouveau, mais c'est écrit trop haut, il faut l'accompagner une tierce en dessous !
Généralement, c'est même pas 10 minutes avant le début de la célébration...

Dans le cas de l'accompagnement liturgique, ce qui complique un peu la donne,
c'est que parfois les mélodies sont modales.

Voici un lien super pratique pour bosser les accords dans toutes les positions :
http://www.lalecondepiano.com/astuces/liste-acc-test76.htm

Et un autre pour travailler l'harmonie :
http://www.angelfire.com/musicals/luc.dupuis/accueil.html

Mais n'oubliez pas qu'en harmonie, c'est avant tout votre oreille qui vous dit si c'est bon ou pas.
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 571
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Jeu 19 Déc - 11:23

Denis a écrit:

Oui, c'est nouveau, mais c'est écrit trop haut, il faut l'accompagner une tierce en dessous !
Une tierce en dessous c'est une des transpositions les plus aisées:
La clé de sol à lire en ut 1ère ligne, la clé de fa en clé de sol.

Sinon l'expédient le plus répandu:
Après avoir déterminé la tonalité du chant, l'accompagner d'une pédale de tonique (et d'une sixte au-dessous de la mélodie).
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Jeu 19 Déc - 11:36

Citation :
Une tierce en dessous c'est une des transpositions les plus aisées:
La clé de sol à lire en ut 1ère ligne, la clé de fa en clé de sol.

ça c'est valable pour les lecteurs (et encore, qui pratique la clé d'ut1 tous les jours ? )
donc, pour des mélodies simples comme celles des chants du dimanche,
il vaut mieux lire et retenir ce qui est écrit, et ensuite transposer d'oreille.

Vous connaissez aussi la situation où le célébrant ne vous attends pas, et démarre "au pif",
(en général un demi-ton plus haut ou plus bas sinon c'est pas drôle ! )
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 571
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Jeu 19 Déc - 15:00

pour les chants du célébrant de hauteur aléatoire:

- d'ordinaire un célébrant donné a une hauteur sonore assez peu variable (généralement plus grave que sa tessiture naturelle parce qu'il faut paraître viril).
- le tout est par conséquent de déterminer la tonalité et d'accompagner comme proposé précédemment avec pédale de tonique et sixte au-dessous de la mélodie
Revenir en haut Aller en bas
Voix celeste

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Jeu 19 Déc - 21:27

Pardonnez moi une question qui me brule les lèvres depuis un moment.
Je suis étonné de lire que beaucoup d'organistes de ce forum, certains semblant pourtant très expérimentés, ne sachent pas lire la musique.
De mon temps en une année de classe de solfège au conservatoire (municipal) on se débrouillait fort bien; on apprenait même à lire à l'école au cours d'éducation musicale.
Je sais que tout ça n'existe plus ou presque mais c'est pour dire que ça peut s'apprendre très vite.
Je sais aussi qu'un certain nombre de "méthodes" promettent d'apprendre à jouer d'un instrument sans apprendre le solfège. Pour ma part, je n'y crois pas, l'élève sera très vite limité dans sa progression.

L'apprentissage d'un instrument est déjà suffisamment ardu, si on doit en plus y ajouter des carences en solfège  Embarassed 
Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 786
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 0:35

C'est parce que certains sont très expérimentés, alors que d'autres (comme moi) ne savent même pas lire la musique.  clown 
Jimi Hendrix ne savait pas la lire non plus.  What a Face 
Moi j'ai déjà la chance de pouvoir toucher cet instrument que j'aime et que je respecte du mieux que je peux, mais tu dis juste en parlant de limite dans la progression. Je vis ce handicap chaque fois que je voudrais jouer quelque chose de nourrissant, mais suer des minutes entières sur chaque mesure, c'est épuisant à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 93
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 3:13

[quote="Guénolé"]

Généralement quand je n'ai rien à la clef, je sais que je vais pouvoir exploiter le Do le Fa et le Sol

Et en Fa mineur ?


Si j'ai 1 bémol (donc Sib), je vais pouvoir exploiter le Sib, le Fa et le Do
Si j'ai 1 dièse (Fa#): Ré sol et Do je crois
SI j'ai 2 dièses: Ré, Sol, La...


Alors là ça doit sonner très futuriste...

Généralement je m'en sors comme ça. Sauf que je joue l'accord avec la main gauche en les renversant au besoin pour être toujours sur la seconde octave des claviers donc entre Do 2 et Si 2.

A condition de jouer la tonique à la pédale, sinon c'est un accord très instable, surtout s'il s'agit d'un deuxième renversement...
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 93
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 3:52

Phil a écrit:


Et en Fa mineur ?


Il fallait lire bien sûr LA mineur. Il n'y a pas qu'aux claviers que le mauvais doigt peut tomber sur la mauvaise touche !
Revenir en haut Aller en bas
Voix celeste

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 12:52

darinze a écrit:
Jimi Hendrix ne savait pas la lire non plus.  What a Face 
Moi j'ai déjà la chance de pouvoir toucher cet instrument que j'aime et que je respecte du mieux que je peux, mais tu dis juste en parlant de limite dans la progression. Je vis ce handicap chaque fois que je voudrais jouer quelque chose de nourrissant, mais suer des minutes entières sur chaque mesure, c'est épuisant à la fin.

Difficile de comparer la guitare électrique et sa littérature avec la musique d'orgue ...
Pourquoi ne pas te mettre à apprendre à lire ? Encore une fois, il n'est jamais trop tard et c'est un apprentissage qu'on peut faire seul. Il existe un certain nombre de supports pour ça (Dandelot, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 13:44

Bonjour,
 
dulciane a écrit:
hmmmm pour débuter vous devez connaître tous vos accords naturels par coeur: majeurs mineurs et septième. Avec ça vous êtes armé pour assurer une harmonisation à minima d'une ligne.

Si l'accord n'est pas naturel, bon et bien calculez à partir d'un accord que vous connaissez, puis, pareil, au bout d'un moment, vous les connaîtrez par coeur.

Alors quand j'ai commence j'ai cherché à comprendre comment fonctionnaient les accords...
Pour les majeurs j'ai compris que l'on partait de la fondamentale puis on ajoutait une tierce majeur et une quinte (juste).
Pour les mineurs idem sauf que l'on baisse la note du milieu donc la tierce d'un demi ton.
Pour les fondamentales non altérées (je ne sais pas si ça se dit) je connais tous accords majeurs et mineur
Pour les altérées, là c'est plus compliqué. Je ne connais pas tout, faute de pratique et de les rencontrer dans les morceaux...
Mais je sais les retrouver en calculant (Tierce et quinte...)
Pour les accords de Septième je ne connais que celui de Do 7, mais je saurais les retrouver tous je pense.
C'est juste de savoir où les placer...


dulciane a écrit:
après quand il n'y a qu'une ligne je me fie à mon ressenti et à la succession de notes (c'est souvent le cas pour les prières universelles ou les psaumes):

besoin de passer en mineur?, ajouter une septième (une sixème?), réaliser un retard? ...

ensuite le plus simple est de jouer la fondamentale au pédalier en plus.

voilà un truc pour faire vite quand on n'y connait rien en harmonisation Smile

Oui je me fie aussi à mon ressenti pour les PU ou psaume.
La fondamentale au pédalier oui je le fais aussi. Je ne me sers que de la première octave.


dulciane a écrit:
des petits trucs qui marchent bien pour débutants débutants:

passer en 7ème avant la fin en majeur (ex: SOl7M-DO)
passer le couplet en mode mineur (ex: lam quand le refrain était en Do)
changer d'accord sur une répétition: exemple: Sib à la clé, on a FA, FA LA main droite. On peut imaginer faire Sib Majeur puis Fa Majeur
assurer un "glissement avec le pédalier": exemple passer de sib majeur à sol mineur avec le pédalier qui fait sib, la, sol. idem dans d'autres tonalités: fa majeur en ré mineur en passant la pédale par le mi ...etc...
de manière générale aussi avec la pédale, essayer d'inverser le sens par rapport à la mélodie: ex si la mélodie monte, baisser et vice versa. le mieux étant de le faire avec la main gauche aussi sur la note la plus grave de votre accord par ex.

Houla, je ne fais pas tout ça. IL va falloir que j'étudie la question sérieusement et que je déchiffre avant à tête reposée.


[quote="dulciane"voilà, après y'a une science qui s’appelle l'harmonie et ça se travaille Smile[/quote]

Oui je me doute bien que cela se travaille. Le tout est de savoir comment l'apprendre correctement.
J'ai déjà appris des choses avec des erreurs. Difficile de corriger après...
C'est ça quand on apprend seul... S'il y avait eu une école de musique à proximité avec une classe d'orgue j'y serai très certainement allé

Merci!

Bonne journée


Dernière édition par Guénolé le Ven 20 Déc - 22:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:15

Bonjour,

darinze a écrit:
Ben, l'avant dernier de la classe qui pose une question, et le dernier qui vient y répondre, les autres vont se marrer.
Mais ils ont pas droit de se moquer. Hein les copains?

Je pense que l'on va pouvoir échanger nos places ;-)

darinze a écrit:
Moi, quand rien n'est indiqué pour l'accompagnement, la veille je suis obligé de potasser la partoche. Sinon y aura rien qui sortira au moment voulu, rien de rien.
Je cherche cet accompagnement (c'est 99% le cas pour l'antienne du psaume) en me servant uniquement de mon oreille.
Comme je suis inexistant en bases théoriques, la contemplation béate de l'armure ne me dit rien de plus que "tavu, y z'ont mis une clé de sol et un si bémol". Ce qui me certifie tout juste que si jamais j'ai à placer un SOL dans l'accompagnement il sera mineur, et que y a de grandes chances qu'un SIb déboule à m'ment donné.

Généralement je le fais le jour même et je trouve toujours une solution... Je me sers aussi de mon oreille. J'entends surtout bien si je dois jouer un accord mineur ou majeur... Ah oui pour le Sol m aussi je le sens également, je n'arrive pas à l'expliquer.

darinze a écrit:
Une fois trouvé le premier accord (je ne sais comment dire: c'est un "dominant", dans le sens où ce premier accord donne souvent de grandes indications sur les autres qui le suivent), j' "entends" assez facilement par la suite les autres accords que je vais placer sur la mélodie. Parfois ils viennent assez rapidement, d'autres fois je les "entends" mais impossible de les trouver! je cherche alors à identifier la basse de l'accord que j'entends dans ma tête, très souvent c'est elle qui me conduit à trouver l'accord. Il y a cependant des cas récurrents où je suis incapable de trouver l'accord comme cela, c'est généralement le cas des 7°, des dim, des aug ou autres fanfreluches, je suis très mauvais pour "entendre" correctement ces accords là, et surtout, dans ce que j' "entends" dans ma tête, pour identifier et reconnaître que c'est un de ces accords-là. Ca peut me prendre plusieurs minutes parfois. Au pire du pire, il reste la méthode bûcheronne: on monte un à un les douze demi-degrés et on va bien finir par tomber sur celui qui va bien.

Généralement je regarde ce qu'il y à la clef. Jusque 3 bémols ça va, après je tombe sur des accords avec trop de "feintes" pour moi. 4 dièses c'est le max généralement. Il faut déjà que je pense à ne pas oublier de les jouer (Oui ça m'arrive) et après ça sollicite des accords que l'on emploie peu.
Le plus souvent, soit je n'ai rien à la clef, soit j'ai 1 ou 3 bémols ou 1 ou 2 dièses. C'est déjà difficile pour moi de pense que les notes sont altérées tout au long de la partition. (Oui on part de loin je le sais).

darinze a écrit:
En ce qui concerne la mélodie... il y a encore quelques années, j'étais terrorisé par la partition. Je ne sais comment expliquer: je savais que ce petit rectangle de papier posé devant moi, contenait tout ce que je devais savoir pour bien exécuter le morceau. Oui mais... voilà, c'était du chinois pour moi.
Et quand je dis que j'étais terrorisé, c'est que cette fichue partition, non seulement ne m'aidait aucunement, mais en plus, en quelque sorte, me "narguait". Elle me coupait tous mes moyens tellement je me savais incapable de la déchiffrer (aujourd'hui, j'ai progressé. Je ne sais toujours pas déchiffrer à vue, mais je n'ai plus cette peur maladive de la partition).
Donc, au début, pour moi, il n'y avait qu'une seule alternative: apprendre la mélodie par coeur. Et évidemment, plus souvent qu'à mon tour, je me suis retrouvé en plein trou noir au moment suprême. Et un tacet inopiné en pleine mesure avec l'organiste qui ouvre des yeux de gobi, ça le fait pas.
Alors j'ai appris à relativiser... j'ai expliqué à mon chef de chorale (très compréhensive, merci pour toute ta patience Dédée) mes lacunes et mon handicap. Elle a assuré en faisant en sorte de connaitre sa ligne de chant à la perfection. Tant tellement que je pouvais planter un accord trois tons en dessus de celui attendu, elle bronchait pas. Du velours. Du coup je n'avais plus à la jouer, je ne faisais qu'accompagner.

Ah mais c'est toujours le cas pour moi. J'ai l'impression qu'elle me nargue aussi en me disant " de toute façon tu as tellement de difficultés à me lire et à me respecter à la lettre que tu vas bien te planter à un moment donné)
Certes je connais la valeur théorique des notes, mais dès qu'il y a un peu trop de croches ou pire double croches avec des altérations et compagnie, même sur une seule portée avec une seule note à chaque fois, je n'arrive pas à lire assez vite. Et ça ne s'améliore que peu...
Si je connais l'air du morceau ça va beaucoup mieux...

J'ai aussi appris par coeur notamment O jésus que ma joie demeure. La partition avec une note clef de sol et une clef de fa est trop difficile pour moi. Je n'arrive pas à lire assez rapidement les notes. Trop d'espace entre les 2 clefs. Je ne sais pas comment vous faites... Et puis ça monte haut dans la clef de sol, pas l'habitude de lire si haut. Dans les chants on dépasse rarement Mi 4 parfois le Fa 4 mais extrêmement rare (Dans le Cantique Nous Marchons vers toi de mémoire)
Et puis une fois bah je me suis planté et bien comme il faut, impossible de me reprendre ou de rattraper, le trou complet.
Du coup je ne le joue plus durant les offertoires (C'était souvent là où je le jouais)  

J'ai la partition du prélude et Fugue en Sol de Bach... Quand je l'ai vue j'ai bien pris conscience que je ne pourrai jamais la lire. C'est trop chargé ça va trop vite trop de triple croches et compagnie. 3 portées  Crying or Very sad  Il faut être d'une autre planète pour jouer ça.
Elle fait jolie dans mon classeur c'est déjà pas mal.
Idem pour La marche Triomphale de Guilmant. Dans une autre vie peut être.
J'espère au moins une fois regarder un organiste la jouer devant moi un jour.

darinze a écrit:
Voilà.
Comme à mon habitude, je n'ai bien sûr pas donné grand chose de foncièrement utile, mais j'espère vous avoir fait marrer un petit peu.  santa 

Je pense que certains vont aussi avoir un petit fou rire en me lisant  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:22

escolore a écrit:
Il y a une formation prévue pour çà.
C'est l'étude de l'harmonie.
Harmonisation d'un chant donné c'est plus rapide et surtout efficace que n'importe quel expédient.

Bonjour,

J'ai beaucoup d'autres lacunes a combler avant ça je pense...
Il y en a trop d'accumulées... J'ai beaucoup trop de manques pour suivre ce genre de formation...
Déjà que j'apprenne tous les accords parfaits mineurs majeurs et de septième sans me tromper et en arrivant à les sortir sans hésitation en 1/4 de seconde... on verra après...

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:28

Denis a écrit:
Ce qui devient vraiment rigolo, c'est quand on vous dit en vous donnant la feuille de chant :
Oui, c'est nouveau, mais c'est écrit trop haut, il faut l'accompagner une tierce en dessous !
Généralement, c'est même pas 10 minutes avant le début de la célébration...

Dans le cas de l'accompagnement liturgique, ce qui complique un peu la donne,
c'est que parfois les mélodies sont modales.

Voici un lien super pratique pour bosser les accords dans toutes les positions :
http://www.lalecondepiano.com/astuces/liste-acc-test76.htm

Et un autre pour travailler l'harmonie :
http://www.angelfire.com/musicals/luc.dupuis/accueil.html

Mais n'oubliez pas qu'en harmonie, c'est avant tout votre oreille qui vous dit si c'est bon ou pas.
Bon courage !

Bonjour,

J'ai un animateur qui est ténor, donc je ne baisse jamais, sauf si j'ai trop altérations à la clef pour éviter de me planter...
Heureux ceux sachant transposer à vue. Il parait que c'est le minimum pour un organiste m'a t-on déjà dit...
Bon on va dire alors que je suis qu'un simple "tapoteur" de touches.
Quand je transpose généralement j'en ai pour 45 min à 1h00 pour un cantique. Je dessine mes portées en mesurant les lignes et interlignes pour que ce soit nickel... Ca prend du temps...

Merci pour tous ces liens! Je vais les consulter avec attention en espérant qu'il ne me manquera pas de bagage...

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:32

escolore a écrit:

Sinon l'expédient le plus répandu:
Après avoir déterminé la tonalité du chant, l'accompagner d'une pédale de tonique (et d'une sixte au-dessous de la mélodie).

Bonjour,

Ah bah voilà je suis largué! Je vais prendre un aspégic, je reviens  Shocked

Ce sont dans ces moments là que l'on se dit qu'il y a encore de sacrés progrès à faire...

Bonne journée 
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:45

La transposition à vue, oui, faut savoir faire le principe étant de se retrouver dans une gamme maîtrisée (sur un orgue tempérament égal) qui monte pas au delà du ré4 pour le chant (hauteur max des "mamies" dans le froid d'une église). Si c'est un ton en moins, appuyez vous sur la portée, blanco pour la ligne du bas, trait pour la ligne du haut et hop (revoir les altérations à la clé quand même Wink ). Quand le nom des accords sont donnés, c'est encore plus facile.


Guénolé a écrit:
Quand je transpose généralement j'en ai pour 45 min à 1h00 pour un cantique. Je dessine mes portées en mesurant les lignes et interlignes pour que ce soit nickel... Ca prend du temps...
houlà! il existe des cahiers de musique avec portées déjà imprimées! au pire, photocopiez une feuille avec portées mais ne perdez pas de temps dans les lignes . Si vraiment vous n'avez rien voici l'expédient que j’utilisais quand j'étais au collège: feuille A4 grands carreaux. Je s les portées bien noires sur les lignes et interlignes et après: photocopies avec réglage du contraste pour ne plus voir que les traits tracés.
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:46

Phil a écrit:
Guénolé a écrit:


Généralement quand je n'ai rien à la clef, je sais que je vais pouvoir exploiter le Do le Fa et le Sol

Et en Fa mineur ?


Si j'ai 1 bémol (donc Sib), je vais pouvoir exploiter le Sib, le Fa et le Do
Si j'ai 1 dièse (Fa#): Ré sol et Do je crois
SI j'ai 2 dièses: Ré, Sol, La...


Alors là ça doit sonner très futuriste...

Généralement je m'en sors comme ça. Sauf que je joue l'accord avec la main gauche en les renversant au besoin pour être toujours sur la seconde octave des claviers donc entre Do 2 et Si 2.

A condition de jouer la tonique à la pédale, sinon c'est un accord très instable, surtout s'il s'agit d'un deuxième renversement...

Oui La m aussi mais plus rarement... un tord sans doute je me doute bien...

Sonner futuriste? Comment ça?
Bah je suis obligé... admettons j'ai un accord de Si (Si Ré# Fa#). Si jamais j'ai un Fa # ou un Ré # à jouer clef de sol et que je veux jouer mon accord dans l'ordre je ne peux pas je ne peux jouer que le Si puisque le Ré # (ici Ré# 3) est déjà occupé par la main gauche.
Alors j'inverse le sens des notes composant l'accord. Je peux alors jouer mon Ré# 3 puis mon accord de SI bidouillé : avec Ré# 2 Fa# 2 et Si 2 de telle sorte que je reste toujours sur l'octave 2 pour la main droite.
Je ne suis peut être pas très clair... il faut me le dire...

La tonique euhh = la fondamentale ? Oui souvent je le fais avec la sousbasse 16' sur la première octave du pédalier. Mais pas tout le temps si trop d'altérations à la clefs c'est trop difficile pour moi...

Instable certainement... J'essaie de faire fonctionner l'orgue et l'assemblée à l'air contente. Après je sais bien que je dois réaliser une somme d'hérésies incalculables quand je joue, mais j'essaie de faire avec ce que je sais... Et quand on sait peu et mal, ça ne peut pas être extraordinaire...

Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:51

Voix celeste a écrit:
Pardonnez moi une question qui me brule les lèvres depuis un moment.
Je suis étonné de lire que beaucoup d'organistes de ce forum, certains semblant pourtant très expérimentés, ne sachent pas lire la musique.
De mon temps en une année de classe de solfège au conservatoire (municipal) on se débrouillait fort bien; on apprenait même à lire à l'école au cours d'éducation musicale.
Je sais que tout ça n'existe plus ou presque mais c'est pour dire que ça peut s'apprendre très vite.
Je sais aussi qu'un certain nombre de "méthodes" promettent d'apprendre à jouer d'un instrument sans apprendre le solfège. Pour ma part, je n'y crois pas, l'élève sera très vite limité dans sa progression.

L'apprentissage d'un instrument est déjà suffisamment ardu, si on doit en plus y ajouter des carences en solfège  Embarassed 
Qu'en pensez vous ?

Bonjour,

Oui ça on est limité, je le sens bien, surtout quand on vous pose une partition dont vous ne connaissez même pas l'air 10 min avant la messe.
Grand moment de solitude.
Je reste tout de même béa devant certains qui sortent des morceaux pas possibles de BACH ou autres sans aucune partition durant parfois un temps interminable alors que même avec la partition je ferai 5 fautes dans la première mesure ( si bien entendu j'arrive à le commencer)
C'est tout de même assez frustrant de se sentir limité... On a le matériel (orgues et partition) mais cela dépasse notre compétence...

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 283
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 14:57

dulciane a écrit:
La transposition à vue, oui, faut savoir faire le principe étant de se retrouver dans une gamme maîtrisée (sur un orgue tempérament égal) qui monte pas au delà du ré4 pour le chant (hauteur max des "mamies" dans le froid d'une église). Si c'est un ton en moins, appuyez vous sur la portée, blanco pour la ligne du bas, trait pour la ligne du haut et hop (revoir les altérations à la clé quand même Wink ). Quand le nom des accords sont donnés, c'est encore plus facile.


Guénolé a écrit:
Quand je transpose généralement j'en ai pour 45 min à 1h00 pour un cantique. Je dessine mes portées en mesurant les lignes et interlignes pour que ce soit nickel... Ca prend du temps...
houlà!  il existe des cahiers de musique avec portées déjà imprimées! au pire, photocopiez une feuille avec portées mais ne perdez pas de temps dans les lignes . Si vraiment vous n'avez rien voici l'expédient que j’utilisais quand j'étais au collège: feuille A4 grands carreaux. Je s les portées bien noires sur les lignes et interlignes et après: photocopies avec réglage du contraste pour ne plus voir que les traits tracés.

Oui je pense que je vais me faire un genre de patron que j'imprimerai. Les lignes bleues des cahiers de musique ne me plaisent pas. Je ne sais pas, j'ai plus de mal à lire. Le contraste peut être. Généralement j'utilise un crayon de bois.
Je vais m'en faire des portées en noires que je pourrai photocopier ce sera plus simple effectivement...
Généralement je mets 3 mm entre chaque ligne pour pouvoir lire correctement et 2 cm entre chaque portée quand je n'ai qu'une clef de Sol.
Une habitude sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 786
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 15:00

Citation :
Difficile de comparer la guitare électrique et sa littérature avec la musique d'orgue ...
Ce n'est pas cette comparaison-là que je voulais faire.
Je voulais dire que ne pas savoir lire la partition n'est nullement un handicap pour jouer, s'amuser, et même devenir un musicien doué et célèbre. Comme quoi.


Citation :
Pourquoi ne pas te mettre à apprendre à lire ?
Parce que je n'y arrive pas.
J'ai 42 ans. Il y a quelques années j'ai voulu prendre des cours pour apprendre à lire, des cours d'orgue avec deux célèbres organistes montpelliérains. Je suis tombé au milieu d'une classe d'élèves qui connaissaient leur job. Par exemple y en a un qui bossait les Litanies de Allain... pour moi ce truc est tout sauf un morceau d'élève! Bref, moi je n'étais qu'une mauviette au milieu du lot, un gamin de maternelle grande section perdu au milieu des collégiens. Moi je ne savais même pas lire, eux ils en étaient déjà aux divisions à 3 chiffres et discutaient algèbre à la récré en rigolant. Comment voulais-tu que je me sente bien? Et puis, j'imagine bien l'embarras de Frédéric et Jacques, voir débouler au milieu du cours un type qui sait pas lire, et qui annonce sans barguigner qu'il veut finir sa vie en jouant la Passacaille en utm (celle du grand) (oui oui).
Bref j'ai enduré ça un an ou deux, puis j'ai laissé tomber. Je ne pouvais pas décemment continuer à venir chercher des cours de lecture dans des classes d'orgue à 15 ou 20 euro le cours.
Alors je me suis replié sur moi, je me suis fait un petit logiciel pour m'apprendre à lire, j'ai tenté de travailler tout seul. Mais faut pas se leurrer, c'est comme vouloir arrêter la clope: si on a pas un mental en airain et une volonté de granite, on tient une semaine. Pas plus. C'est ce qui m'est arrivé. J'ai "un peu" progressé, mais à la vérité, je ne me sens "en confiance" qu'à l'intérieur de la portée. Dès que les notes en sortent (dès le RE grave ou le FA aigu en clef de sol) jsus paumé, largué, et obligé de compter les demi degrés.
Au final, je me dis qu'avec le temps qui a passé, cette continuelle frustration dans la vie musicale de tous les jours, de ne pas savoir lire, de ne pouvoir me nourrir d'aucune page qui m'aurait fait progresser sur le plan théorique, de devoir rester sur mes pauvres acquis, et puis cette humiliation récurrente que j'ai vécu lors de mes quelques cours, tout fait que je pense que j'ai développé une sorte de blocage psychologique, qui fait que je suis dans l'impossibilité totale d'être serein devant une partition. Je le vois bien. C'est le stress immédiat dès que j'en pose une sur le pupitre, même une que je connais, avec mes vieux démons de terreur qui se réveillent aussitôt et agitent doucement leurs vieux étendards.
Alors j'ai essayé le litron de whisky, le joint de beuh, puis la ligne de coke avant de me mettre devant la partition, pour tenter de faire redescendre le stress, mais dans les trois cas... (non, ça va, jrigole)


Citation :
Je dessine mes portées en mesurant les lignes et interlignes pour que ce soit nickel... Ca prend du temps...
 Shocked do you know the technicum of the photocopie ?
or the technicoribus of the "feuille Excel" qui est bien pratique pour dessiner des lignes ?
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 571
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 15:07

En parcourant ces (trop?) longs messages, il me vient comme une impression d'incommunicabilité.
Jamais personne n'a prétendu confondre lecture et lecture à vue.
Cependant si c'est le règne du 'moi je", pourquoi vouloir en informer la terre entière?
On a entendu parler de mémoire musicale, c'est le moment de la mettre en oeuvre après avoir laborieusement lu toutes les parties en détail.
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 786
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   Ven 20 Déc - 15:44

Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment accompagnez-vous un cantique en n'ayant qu'une clef de sol ?
» COMMENT AVEZ VOUS CONNU IRON MAIDEN
» Comment dormez-vous ?
» Comment rangez vous vos cds?
» Comment enregistrez vous votre voix?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: