AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'orgue, une arme?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: L'orgue, une arme?   Sam 26 Avr - 23:02

En parcourant le web, je suis tombé sur cette image:


Non, ce n'est pas la dernière chamade à la mode... Quoique... Il s'agit de générateurs de sons destinés à combattre un ennemi.

Dans l'article, j'y ai appris qu'une fréquence de 16000 Hz et une autre de 16002 Hz émises simultanément rendaient malade les personnes qui y étaient soumises (expérience réalisée par l'armée). Hors 16000 Hz, c'est une octave plus haut d'un dessus de doublette (8000 Hz) soit en théorie le dessus du piccolo. On le réalise rarement dans l'orgue parce-que la plupart des gens n'entendent plus trop passé 12000 Hz (correspondant au SOL5 du piccolo). Le fait d'ajouter une fréquence très voisine (2 à 3 Hz d'écart) donne l'effet voulu. Hors il existe dans l'orgue les deux jeux nécessaires pour cet effet: la gambe et la voix-céleste, qui ont effectivement 2 à 4 Hz d'écart.

En équipant l'orgue d'un dessus de piccolo (tuyau qui fait à peu près 5 mm de long et 3 de diamètre) et d'un piccolo céleste donne tout ce qu'il faut pour transformer l'orgue en arme.

Amusant non?

 geek 
Revenir en haut Aller en bas
septimanie



Messages : 38
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Dim 27 Avr - 16:24

Merci pour le partage de cette photo.
J'avais lu, il y a très longtemps, un article sur ce que l'on appelait les "trompettes de la mort" (pas le champignon). Je n'y avais pas trop cru, mais maintenant que je vois cette photo, je n'ai plus envie de rire. Elles étaient décrites comme des pavillons très grands, destinés à produire des fréquences très basses en dessous de 5 hertz (battement entre les deux fréquences aiguës sans doute ?) qui provoquaient des lésions dans l'intestin des victimes, par fréquence de résonance. Le petit problème, qui aurait fait abandonner ces armes, c'est qu'elles faisaient autant de dégâts chez les agresseurs que chez les agressés...
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mer 7 Mai - 12:57

des armes de 5mm de long?

pas assez photogénique pour faire flipper!!!
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mer 7 Mai - 19:15

Sur la photo ci-dessus : il ne s'agit pas de générateurs de sons à fin d'utilisation comme arme, mais de radars acoustiques utilisés par l'armée impériale Japonaise dans les années 30 pour détecter les avions.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien C.

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Meymac (19250)

MessageSujet: Le son comme arme   Sam 10 Mai - 16:26

Bonjour à tous,

Quelques autres photographies d’appareils de détection acoustique contre les avions :
http://www.afsi.eu/album/d-autres-appareils-de-detection-acoustique-contre-les-avions

Mais pour rebondir sur un sujet nonobstant aussi réel qu’actuel, du Plateau de Millevaches où je me trouve et où il est permis d’étudier les logiques antiterroristes avec une attention plus que soutenue, je proposerais l’excellente enquête de Juliette Volcler publiée sur le site Web Article XI et intitulée « Le son comme arme ».
http://www.article11.info/spip/IMG/pdf/v2_le_son_comme_arme.pdf

Sans oublier, sur Bastamag, une  interviewe de l’auteure qui connait son sujet :
http://www.bastamag.net/Quand-le-son-et-la-musique

Bien à vous...
cherry
Revenir en haut Aller en bas
http://hydraule.org
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Dim 11 Mai - 10:41

Pendant la Première Guerre Mondiale, Maurice Puget avait prêté son concours à l'élaboration du Paraboloïde Baillaud, qui servait à détecter les avions.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Baillaud
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Dim 11 Mai - 16:35

Après une brève recherche, le paraboloide Baillaud ressemblerait à ça:



On est plus loin d'une forme inspirée de l'orgue.
Dans les trucs plus apparentés, on trouve les canons à vortex, une bombarde géante



Ou plus proche encore les cornes de brume:



Et ça, c'est la source de l'inspiration: un Diaphone dans un orgue, un vrai cette fois!



Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 572
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Lun 12 Mai - 20:25

cf. Vladimir Gavreau (Wikipedia)
"Ses recherches, en grande partie secrètes et financées par l'armée française, ont exploré le concept d'armes à infrasonscréés par de puissants générateurs acoustiques durant près de cinq ans (1963-1967, seul laboratoire mondial spécialisé alors dans ce domaine). Il détectait ceux-ci grâce à une solution électrolytique, où ils obligeaient à se mélanger deux composés chimiques isolés par une barrière osmotique.

Gavreau élabora un gigantesque orgue mu par pistonphone (inspiré pour son biseau par un ouvrage de 1849 consulté dans la plus vieille bibliothèque de Marseille, et dont le premier tuyau, en ciment, mesurait 1m83 de diamètre pour 24m de longueur), qui fit résonner l'ensemble du bâtiment qui abritait son équipe marseillaise, lui causant durant plusieurs jours d'importants spasmes cardiaques, pulmonaires, gastriques et intestinaux individuels: les fréquences vibratoires de l'instrument entraient en résonnance avec certains organes internes humains, entraînant un danger mortel après une exposition prolongée par phénomènes de frictions et de brassages tissulaires, ou par arrêt ou ruptures circulatoires sanguins. Il construisit encore de nombreux autres modèles de sifflets (plus puissants), de sirènes à robinet rotatif, et d'instruments à vent infra-soniques, dont une galette sifflante mortelle de 1m50 de diamètre pour 2000 W de puissance à plein rendement "théorique" (dérivée du "sifflet Levavasseur", d'une portée de plusieurs kilomètres3), et un phareacoustique cuboïde testé scellé dans des blocs de béton armé afin d'améliorer sa direction d'émission. Il étudia aussi les comportements ondulatoires du mistral (les vents et tempêtes état générateurs d'infra-sons, amplifiés par le brouillard), et chercha des moyens de protection à type de "boucliers" anti-soniques. L'oscillation synchrone et la résonance manquèrent plus d'une fois de mettre à bas les murs (et plafonds fissurés) de son bâtiment."
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 802
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mar 13 Mai - 10:37

Bien.
M Richaud, c'est quand que vous nous faites un diaphone 64 (en taille double) qui crache à 217dB ? Nous avons des mamies à récurer de l'intérieur... Suspect 
Revenir en haut Aller en bas
septimanie



Messages : 38
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mar 13 Mai - 18:07

Meuh non ! Ce n'est pas un diaphone qu'il faut, mais bel et bien un beau principal de 74 pieds (comme indiqué dans le texte d'Escolore), et qui nous fera donc une petit 7 hertz bien sinusoïdal, avec une soufflerie digne de ce nom, et avec lequel on démolira tout le quartier...  cheers 
En fait, on reproduit la fréquence des tremblements de terre, avec ses conséquences désastreuses, par résonance, sur les bâtiments et... sur les êtres humains.
Je propose que l'on appelle ce jeu à tuyau unique le Séismophone. C'est un jeu fantastique à sensations fortes, mais qui ne sert qu'une fois, parce que, après, il n'y plus d'orgue, ni d'édifice, ni d'organiste, ni d'auditeurs...  Very Happy 
Blague à part, les documents fournis par Sébastien .C et Escolore sont quand même assez inquiétants. Mais je suis bien obligé de rigoler quand un gugusse se rend malade avec l'arme qu'il met au point...
(Ça me fait penser au gaffophone de Gaston Lagaffe, ou à l'Orgue du Diable, de Yoko Tsuno)
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mar 13 Mai - 18:27

Citation :
En fait, on reproduit la fréquence des tremblements de terre, avec ses conséquences désastreuses, par résonance, sur les bâtiments et... sur les êtres humains.
Je propose que l'on appelle ce jeu à tuyau unique le Séismophone. C'est un jeu fantastique à sensations fortes, mais qui ne sert qu'une fois, parce que, après, il n'y plus d'orgue, ni d'édifice, ni d'organiste, ni d'auditeurs...


C'est le moment de reposter cette petite vidéo,
pour ceux qui ne la connaissent pas !!
   Laughing 

Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mar 13 Mai - 20:58

Citation :
Je propose que l'on appelle ce jeu à tuyau unique le Séismophone. C'est un jeu fantastique à sensations fortes, mais qui ne sert qu'une fois, parce que, après, il n'y plus d'orgue, ni d'édifice, ni d'organiste, ni d'auditeurs...

pas besoin d'arme pour ça! les édifices religieux s'effondrent d'eux mêmes, les orgues sont en ruines les organistes se font rares et les auditeurs, fuient naturellement!

Il faut voir que quand on parle des journées de l'orgue dans le Figaro (un article gentiment découpé par un de mes admirateur de la paroisse: Un monsieur adorable qui est ravi quand c'est moi qui tient l'instrument et reste jusqu’au bout de mes sorties) il y a forcément la promotion du très talentueux organiste américain qui déclare que son "instrument" est génial car il s'est "débarrassé des tuyaux (sic)", et que le seul intérêt du journaliste réside dans son look de drag queen, on ne peut que se dire que l'orgue est définitivement mort. De toute façon un instrument aussi grandiose et génial ne peut cohabiter avec une société en décomposition avancée et au crétinisme et individualisme patent.



Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 572
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   Mar 13 Mai - 23:48

dulciane a écrit:
 ... les organistes se font rares ...
C'est selon les régions peut-être?

Il n'y a sans doute jamais eu autant d'organistes en France, parfois  3, 4 ou plus pour le même instrument.

Années 70, il n'y avait qu'un seul professeur au conservatoire municipal de Marseille, aucun à Toulon etc.

Aujourd'hui plusieurs professeurs. C'est sans doute vrai dans beaucoup d'endroits (Toulouse, Lyon etc.)

La fréquence de 7 Hz  en a beaucoup épargné. (LOL)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'orgue, une arme?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'orgue, une arme?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Symphonies pour orgue
» Messiaen : Oeuvres pour orgue
» Orgue d'Urrugne (Pays Basque)
» Découvrir l'orgue par le disque
» Pourquoi un orgue virtuel n'égalera jamais un orgue à tuyaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: