AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Garde (Var)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: La Garde (Var)   Ven 18 Juil - 23:16

Un orgue que l'histoire n'aura pas épargné, comme souvent.

Orgue installé par L. Abeille et Cie de Marseille en 1892, 15 jeux sur deux claviers (de 61 notes) et pédalier droit de 30 marches. Comme toujours à cette époque, une composition romantique. Mais avec quelques nuances pas dénuées d'intérêt.

Au GO:
Bourdon 16'
Montre 8'
Flûte harmonique 8'
Bourdon 8'
Viole 8'
Prestant
Trompette 8'
Clairon 4'
(les deux anches situées dans la boite du récit)

Au Récit:
Salicional 8'
Voix céleste 8'
Dulciane 4'
Plein-Jeu 3 rangs 2'
Basson- Hautbois 8'
Clarinette 8' (anches libres vraissemblablement)
Voix humaine 8'

Pédale: emprunt du bourdon 16' GO

Souffleries séparées GO et RE, trémolo pour chaque clavier, Traction pneumatique tubulaire
Les claviers peuvent coulisser comme sur un harmonium pour transposer les cantiques (mais pas la pédale)
Une restauration approfondie a eu lieu en 1921, toujours par L. Abeille avec changement des sommiers (à cônes, de Laukhuff) et conservation de la traction tubulaire "à fuite calibrée".

De restaurations en "restaurations" l'orgue nous parvient muet, avec la composition suivante:
GO:
Bourdon 16'
Montre 8'
Flûte harmonique 8'
Bourdon 8'
Prestant 4'
Plein Jeu (celui du récit)
Trompette 8'
Clairon 4'

RE:
Bourdon à cheminée 8'
Salicional 8'
Voix céleste 8'
Dulciane 4'
Doublette 2'
Sesquialtera II rangs
Basson-Hautbois 8'

Les souffleries ont été réunies, il n'y a plus qu'un seul trémolo général. La pression a été abaissée à 75 mm CE. Les distributeurs pneumatiques ont été changés pour des modèles "luxe" en bois de palette, collés au scotch double face. Les membranes sont réalisées avec des almanach des postes ( vous savez, ceux qui ont un chaton mignon ou un chalet des alpes pour le premier semestre, et les tarifs du courrier au verso...)
Le système transpositeur a disparu, et les claviers sont descendus à 56 notes, malgré les sommiers à 61 notes et les dessus ont disparu. La console, dont l'intérieur est verni noir a été repeinte à la peinture acrylique (et ses coulures) le système pneumatique comporte des tubes de plomb, d'autres en nylon, des bouchons et des scotchs partout. Rien ne fonctionne depuis 12 ans. Un tout petit ventilo de Laukhuff (8m3 à 80mm CE) n'arrive même plus à faire bouger le moindre soufflet.
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Ven 18 Juil - 23:37

Eh bien, quel tableau ! Mais ça ne s'arrête pas là, je suppose  Suspect 
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Ven 18 Juil - 23:58

La restauration nous a été attribuée et vient de se terminer, réceptionnée sans réserves le 15 juillet.

L'idée, comme toujours a été de sauvegarder tout ce qui peut l'être et doit l'être, puis d'évacuer tout ce qui n'a rien à voir avec le sujet initial.

Au niveau de l'alimentation, une remise en peau complète (pas un surpeaussage) des deux soufflets (gigantesques 1.50 x 3.00 m chacun) à double plis, suppression des restes de pompes (démantelés dans les années 80), rétablissement des deux souffleries indépendantes avec pose d'une seconde boîte à rideau, alimentation par un ventilateur 14 m3 à 160 mm CE, 1440 RPM (venu d'europe centrale). Redistribution des différents postages réalisés en tubes de carton, remplacés par des tubes en PVC renforcé, peints en marron, avec joints de peau à façon.

Dépose de la transmission tubulaire. Les tubes de plomb ont été refondus pour faire les lests supplémentaires pour les soufflets, environ 240 Kg, pour faire remonter la pression à 110 mm CE au GO et 115 mm CE au Récit.

Restauration classique des sommiers à cônes, remplacement des pièces vermoulues, bouchonnage des chapes, changement des membranes, reconstruction à neuf des distributeurs pneumatiques (exit les calendriers) au modèle de ceux de Laukhuff de Saint Michel à Marseille (1923), orgue que nous avons restauré en 2006. Pose d'électros basculants en tête de distribution pour électrification des commandes pneumatiques. C'est donc devenu un orgue électro-pneumatique.

Redistribution des jeux avec remplacement de certains pour retrouver une composition plus conforme au modèle original. Il n'était pas question de restituer la clarinette à anches libres (hors budget et sans intérêt majeur) ni la voix humaine, vraiment pas indispensable dans ce genre d'orgue, ni dans aucun autre d'ailleurs car quand il y a une VH dans un orgue, personne ne s'en sert et elle est souvent même pas accordée.

La composition réalisée est la suivante:

GO:
Bourdon 16' (origine)
Montre 8' (origine)
Flûte harmonique 8' (origine)
Bourdon 8' (origine)
Gambe 8' (jeu de 1940 fourni)
Prestant (origine)
Trompette (origine)
Clairon (origine)

Trémolo variable GO

RE:
Salicional 8' (origine)
Voix céleste (origine)
Bourdon à cheminées 8' (jeu laukhuff de 1920 fourni)
Dulciane 4' (origine)
Nazard 2'2/3 ( de Mutin, à cheminées puis cônique de 1925 fourni)
Plein-jeu III Rgs 2' (origine)
Basson-Hautbois (origine)

Trémolo variable RE

La console a été entièrement reconstruite, avec deux claviers neufs électriques à effet tactile de 61 notes, tirants de jeux neufs avec pommeaux à porcelaine d'origine. Boutons d'origine sous les claviers avec mécanisme neuf (tirasses et accouplement, 3 combinaisons fixes et renvoi général)
Nouveaux gradins latéraux avec les commandes subalternes actuelles: Réglage vitesse des trémolos, transpositeur, réglage de la note de coupure pédale à gauche, tirasses automatiques, tirasse RE en 4', coupure pédale, coupure tirasses à droite.
L'ensemble a été verni noir "Napoléon III" (vernis alcoolique au bitume de judée très foncé) Les étiquettes d'indication sont en acrylique gris neutre transparent avec gravures blanches, fixations par vis laiton brillant. Tout le matériel d'origine a été conservé pour les porcelaines et plaques.

La console est maintenant mobile, dans la nef. Le buffet et la console ont été repeints en imitation noyer avec rechampis dorés à la feuille, effets de marqueterie sur les panneaux de la console. Tous les systèmes de transmission et de gestion sont de chez nous bien évidemment, avec liaison par câble coaxial comme d'hab'.

Que dire de l'écoute?
Somptueux. On a plus trop l'habitude des petits orgues au son d'un grand!
Il est très typé et n'a rien à envier à un Cavaillé-Coll. Les anches du GO étant en boîte, on peut en doser la (très) grande puissance, le plein-jeu lui aussi dans la boîte: 2'-1'1/3-1' au premier DO, finissant sans exception au diagramme sur 8'-5'1/3-4' sur la dernière octave avec des tailles de diapason, demi-recoupe tous les DO, autrement dit avec résultante de 16' sur les deux octaves du dessus, sonne très lumineux mais se fond sans dénaturer les autres jeux. Comme je les aime, et là on peut le mettre dans Boëllmann. L'ensemble Salicional 8'-Dulciane 4' est très fort et très incisif, on peut interpréter les concertos de Vivaldi sur ces deux jeux, accouplés avec Bourdon et Gambe du GO: bien plus efficace que n'importe quelle doublette ou flûte 2'.

L'inauguration est prévue le 21 septembre prochain, par Pascal Marsault.


Dernière édition par Richaud le Ven 15 Aoû - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Sam 19 Juil - 2:29

c'est bien beau tout ça... mais les photos??  albino 
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Sam 19 Juil - 8:48

Il y en a quelques unes sur le site de Yves Cabourdin, qui nous a aidé pour les souffleries car le délai était assez court.

http://www.orgues-cabourdin.fr/orgues-cabourdin.fr/Orgue_de_La_Garde.html

Et quelques unes plus techniques dans notre galerie, d'autres suivront mais on ne peut pas restaurer un orgue et passer son temps avec l'appareil photo.  Wink 

http://www.erdelec.fr/galerie/
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: La Garde (Var)   Sam 19 Juil - 10:23

Bonjour Richaud

Votre site n'est pas accessible (du moins chez moi) ; ce n'est pas une erreur de transcription de l'Url, car j'ai fait un copier-coller, même sans l'extension /galerie/.

Bonne journée.

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Sam 19 Juil - 10:33

Idem pour moi
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Sam 19 Juil - 13:08

Il s'agit d'un problème chez l'hébergeur, qui théoriquement était résolu... Hum Hum.

Il faut recharger la page et normalement, le serveur se réveille au lieu de donner une erreur. Sinon il n'y a pas d'erreur sur le lien, je viens de cliquer et j'ai eu droit à l'accès directement.

 geek 
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Mar 22 Juil - 12:15

Bonjour,

Ca fonctionne pour moi.
Joli travail!
Et un instrument de sauvé, un!

Mais une question m'habite... Instrument construit en 1892 et restauré au bout de même pas trente ans?
Euh... Dommage durant la première guerre mondiale ou????


Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Mar 22 Juil - 22:51

Non, mauvaise structure pneumatique et mauvaise traction tubulaire. Comme souvent ces instruments avec des tractions tubulaires à "fuite calibrée" nécessitent des réglages au moins mensuels pour fonctionner. En fait, si la fuite est trop forte alors le distributeur ne s'ouvre pas et la fonction est muette, et si la fuite est trop faible le distributeur ne se ferme plus et la fonction est bloquée en marche: Jeu qui ne part pas, cornement. Dans les états intermédiaires, les notes sont lentes à parler et ne répètent pas du tout, d'où la légende que le pneumatique est lent et poussif (ce qui est faux, surtout si on compare à une machine Barker).

On rajoute à cela une console avec des commandes "en OU tubulaire", donc au moins trois tubes qui commandent la même note, avec des clapets anti-retour (des diodes pneumatiques!) qui amènent des vents coulis ou des pertes qui circulent en permanence dans les tubes (qui font 6 mm intérieur et quelquefois une dizaine de mètres de long)... La fiabilité n'est pas là du tout.

Il existe des systèmes tubulaires très fiables, bien plus qu'une mécanique ou qu'une Barker, sans toutefois arriver à la fiabilité de l'électro-pneu, mais ici: point. L'orgue n'a jamais donné satisfaction depuis qu'il est né mais ça: c'était avant. La version "numérique et électro-pneumatique" part sur de meilleures bases. Nos plus anciennes transmissions numériques ont maintenant trente ans, sans maintenance ni intervention d'aucune sorte, et les électroaimants ont une durée de vie impressionnante (à Marseille SVP ils sont de 1888, tous d'origine sauf un, qui avait pris l'eau copieusement pendant des années.)  albino 
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Jeu 24 Juil - 14:28

Des réglages mensuels  Shocked . Bonjour la fiabilité... On se retrouve donc avec un instrument difficilement jouable si un entretien très régulier n'est pas mené... C'est que l'on atteindrait presque un temps de maintenance égal au temps de jeu.

Alors maintenant, je sais pourquoi le DO 1 à la soubasse met 3 à 4 secondes pour devenir muet lorsque l'on lâche la pédale sur l'instrument où je suis le "titulaire"... Trop peu de vent sans doute... En fait c'est un emprunt au Bourdon de 16' du GO. Il n'y a pas de jeu propre au pédalier. C'est assez pratique de l'avoir, mais la transmission pneumatique ne cause que des soucis...
De plus, certains tuyaux parlent très faiblement... C'est la soubasse la plus "douce" que je connaisse d'ailleurs...

J'ai pu voir un système de transmission numérique à l'oeuvre à l'église Saint Michel de Lille, où il y a un instrument fort intéressant. Un facteur apprenti et le titulaire étaient présents. On a pu longuement échanger. J'ai eu la possibilité de l'essayer.
Il y avait avant une transmission pneumatique (tubulaire "à air poussé"). Il a le Facteur Cogez a changé la transmission en 2006.
Il y a toute la panoplie des accouplements en 16 en 8 et en 4, tirasses en 8 et en 4...
On peut même faire voyager les jeux d'un clavier à un autre.... Je n'avais jamais vu ça...
Il possède 3 claviers, un cinquantaine de jeux dont deux 32'. Il y a également un jeu de septième, apparemment assez rare.
Ca sonne clair, il peut être très doux comme extrêmement (trop) sonore. L'ajout de chamades est prévu bientôt, mais apparemment juste pour souligner l'ensemble et non assourdir l'auditoire geek 

Le seul "regret" que j'ai, c'est de ne plus voir s'enfoncer les toucher des autres claviers lors de l'accouplement de ceux-ci entre eux ou encore lorsque l'on sollicite les tirasses... Mais bon c'est personnel et simplement du visuel... C'est toutefois plus pratique pour expliquer le fonctionnement des accouplements pour les néophytes et ça met un peu plus de "vie" à la console je trouve.

Bonne journée !


Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Ven 23 Déc - 20:03

Une petite nouveauté sur l'orgue de La Garde!

Lors de la restauration, il était apparu que le bourdon 16', commun à la pédale et au GO était faiblard sur les premières notes. Après recherche du problème il s'est avéré que les tuyaux ont été taillés "à l'envers", la lumière devant se situer sur la plaque se situe en fait sur le bloc, comme une soubasse traditionnelle sauf que le bloc est biseauté à l'intérieur, nécessitant une descente de la plaque d'environ 5mm pour pour que le tuyau daigne fonctionner un peu. Je n'ai pas trouvé (pour l'instant) la raison de cette maladresse de construction. Nos prédécesseurs avaient collé une plaque de bois à l'intérieur pour reculer artificiellement la lèvre supérieure, sans grand succès.
La municipalité, encouragée par les Amis de l'orgue nous a donc demandé de trouver une solution. Cette solution a été de remplacer purement et simplement les 12 premières notes du 16', et de changer les sommiers sur les 8 premières notes.

Nous venons d'intervenir pour réaliser l'opération: Enlèvement des 12 basses et fourniture de 12 basses de bourdon 16' (en bois évidemment) de l'époque de l'orgue. Découpe des deux sommiers de bourdon pour supprimer les 4 premières notes de chaque côté, remplacement par deux sommiers neufs de 4 notes avec une plus grosse section d'alimentation (deux fois et demie).

Maintenant, nous avons un 16' à la hauteur du reste de l'instrument, et ce petit-grand-orgue n'a plus rien à envier à un Cavaillé-Coll. Les organistes ne s'y trompent pas et donnent plusieurs auditions chaque année. cheers


Dernière édition par Richaud le Ven 23 Déc - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: La Garde (Var)   Ven 23 Déc - 20:19

Une bien curieuse panne! What a Face

Depuis que cet orgue est réalisé, nous n'avons eu aucun problème majeur sauf une remarque amusante sur le carnet d'entretien: " Les tremblants refusent de s'arrêter".

Lors de la visite d'entretien nous essayons l'orgue, rien à signaler. Les tremblants (un à chaque clavier) fonctionnent normalement et s'arrêtent sans problème.

Lorsque nous repassons pour prendre les mesures pour le changement de la soubasse, rien ne va plus. L'orgue est soumis à un trémolo étrange, dès que l'on joue plus d'une note, et encore. Ce n'est pas immédiat, si on joue un accord il est stable puis part en trémolo, très régulier. Les trémolos (à vent perdu) sont parfaitement fermés, et chose curieuse les souffleries sont parfaitement calmes. (Un trémolo sert essentiellement à secouer les souffleries pour faire des variations de pression).

Il nous aura fallu trois heures de recherche pour trouver le coupable (la coupable plus exactement): La sonorisation de l'église! Shocked

Cette sono est équipée d'un anti-larsen-super-de-luxe chargé d'éviter le pire dans les micros. Cette sono quand elle entend l'orgue l'assimile à un larsen et renvoie alors un signal en opposition dans les haut-parleurs pour arrêter le phénomène. Avec les constantes de temps de l'église on obtient un beau trémolo. Dès la sono coupée, le phénomène disparaît. Si l'église est pleine de monde, à priori le phénomène n'apparaît pas.

Quand nous sommes passés avec notre bourdon sous le bras, il y avait encore une remarque à propos des trémolos. Remarque amusante qui explique bien que s'il y a un problème, il ne peut-être qu'électronique. "Les trémolos fonctionnent et on ne peut pas les arrêter. Merci de bien vouloir les déconnecter si la commande ne peut pas être rendue fiable."  rendeer

Alors retenez bien que si vous allez jouer à La Garde (fortement conseillé) la première des choses à faire est de vérifier que la sono est à l'arrêt. C'est rapide et efficace.  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Garde (Var)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Garde (Var)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Garde Royale de Norvège
» JGR - Jeune Garde Rubanière de Saint Just Malmont
» Bf de l'avant garde de lisieux
» la fanfare de la garde républicaine a Deauville le 13 et 14 novembre
» [CD] Reflets - BF Garde Républicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: