AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vocabulaires anciens...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Vocabulaires anciens...   Sam 11 Juil - 1:53

Bonjour

Mes sources :
L'Harmonie Universelle, contenant la théorie et la pratique de la musique
Mersenne, Marin
Livre sixiesme des Orgues

Extraits :

PROPOSITION VIII

Expliquer la matiere, la proportion et la fabrique des tuyaux à anches, et tout ce qui leur appartient.

CEs tuyaux sont fort differents des precedens tant en leur forme qu'en leur matiere, c'est pourquoy il faut expliquer leur fabrique, leur matière, leur figure et leur proportion. Quant à la figure,elle consiste principalement en deux parties, dont l'vne est vn demy cylindre creux ou concaue, et l'autre une petite lame bien mince et deliée, appellée Languette, qui couure le concaue du demy cylindre que quelques-vns appellent L'eschalotte. Or la matiere de l'vne et de l'autre a coustume d'estre de leton, encore que l'on puisse les faire d'or, d'argent, d'acier, et cetera particulièrement le demy cylindre, car le couuercle que l'on appelle Languette, ne peut estre fait d'estain, ny des autres metaux qui sont trop mols, à raison qu'ils ne peuuent frapper l'air assez fort, ou assez viste pour produire des sons agreables, et aussi vifs et robustes que l'on les désire, comme font les languettes de leton, , qui doiuent estre forgées bien vniment, limées bien droites, et bien placées, car le leton recuit sans estre reforgé de nouueau ne vaut rien pour ces languettes.

L'echalotte represente la bouche ou le palais, et le couuercle luy sert de langue...

Fin de l'extrait

Quelqu'un aurait-il repris par la suite ce langage fleuri : l'é(s)chalotte ?

Je ne lis pas aussi vite ce vieux françois du 1er Nouembre 1635, que notre français d'aujourd'hui.
Mais même le Dom Bedos de 1766 est encore différent de Mersenne {je parle bien sûr de langage, pas de contenu}.

D'ailleurs, ce que je trouve amusant dans le dernier cité est que lorsqu'il n'a pas d'explication scientifique il n'hésite pas à faire intervenir les esprits, le spirituel, plutôt que de dire que c'est empirique.

Allez c'est juste pour ne pas roupiller pendant les fortes chaleurs !
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Vocabulaires anciens...   Sam 11 Juil - 11:30

Oui, les anglais. sous l'orthographe shallot. En France on garde la dénomination anche ou gouttière. La languette recouvrant l'anche.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Vocabulaires anciens...   Mer 29 Juil - 14:47

Orguevirtuel a écrit:
Je ne lis pas aussi vite ce vieux françois du 1er Nouembre 1635, que notre français d'aujourd'hui.

Au XVIIème siècle ce n'était plus du vieux français, mais du français classique...

Pour mesurer un peu l'évolution de notre langue, j'ai lu pas plus tard que le mois dernier la version romane des serments de Strasbourg ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Serments_de_Strasbourg ) de 842, qui fait office de plus ancien document écrit en Français... Je n'y ai pas compris grand-chose... Un extrait (de Wikipedia justement) :

« Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di en avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in aiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dift, in o quid il mi altresi fazet, et ab Ludher nul plaid nunquam prindrai, qui meon vol cist meon fradre Karle in damno sit. »

... ce qui en Français donne...

« Pour l'amour de Dieu et pour le peuple chrétien et notre salut commun, à partir d'aujourd'hui, en tant que Dieu me donnera savoir et pouvoir, je secourrai ce mien frère Charles par mon aide et en toute chose, comme on doit secourir son frère, selon l'équité, à condition qu'il fasse de même pour moi, et je ne tiendrai jamais avec Lothaire aucun plaid qui, de ma volonté, puisse être dommageable à mon frère Charles. »
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 805
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Vocabulaires anciens...   Jeu 30 Juil - 12:42

Citation :
Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di en avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in aiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dift, in o quid il mi altresi fazet, et ab Ludher nul plaid nunquam prindrai, qui meon vol cist meon fradre Karle in damno sit.
ça, ça ressemble fort à de l'occitan que l'on aurait écrit phonétiquement, je reconnais pas mal de phonèmes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vocabulaires anciens...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vocabulaires anciens...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: