AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Taureau de Salzbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darinze



Messages : 805
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Le Taureau de Salzbourg   Mer 7 Sep - 12:23

Tenez, un inclassable !
Orgue, certes, à tuyaux oui!... mais certainement pas classique, au sens où on l'entend.
Enfin... jugez-en vous-même.



Connaissiez-vous l'existence du Taureau de Salzbourg ?


désolé je n'ai guère trouvé de meilleure image


Pour ceux qui découvrent, le Taureau de Salzbourg (en Autriche) est comme qui dirait comme un carillon de cloches, sauf que c'est un orgue. C'est-à-dire qu'au lieu d'avoir une volée de cloches qui font entendre des notes par toute la ville, bah là c'est un orgue qui beugle et rythme les heures de la journée.

L'instrument primitif date de 1502, nous apprend la page dédiée au Taureau du site de l'AAIMM (Associations des Amis des Instruments de Musique Mécanique). L'instrument "émet un puissant accord qui ressemble au mugissement d’un taureau (d’où son surnom : Stier en allemand veut dire taureau)".
On ne sait pas si l'instrument de 1502 était mécanisé.
On sait en revanche qu'en 1753, il possédait un cylindre capable de jouer automatiquement un ou plusieurs airs : deux compositeurs autrichiens Johann Ernst Eberlin (1702-1762) et son élève Leopold Mozart (1719-1787, père de Wolfgang Amadeus), sont chargés de noter 12 mélodies sur un cylindre : 6 par L. Mozart, 5 par Eberlin, la 12° étant la retranscription d'un ancien choral.
Depuis la fin du 19°/début du 20°, un lent déclin a mené à l'extinction de sa voix, après qu'il eût connu l'électrification (Monsieur Richaud, restez calme je vous en prie). La Région de Salzbourg et l’Etat autrichien, ont entrepris vers 2002 une restauration complète de l'instrument, pour plus de 350.000 Euros.


Les flûtes du Taureau


Les cylindres sur lesquels sont gravées les notes


Meuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh!
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 805
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Ven 16 Sep - 15:23

Putain ce bide Neutral


tout le monde est parti ou tout le monde s'en fout de mon taureau autrichien à tuyaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Le Taureau de Salzbourg   Ven 16 Sep - 20:16

Bonjour darinze

Je me suis longtemps demandé s'il y avait eu dans le monde des réalisations de ce style, donnant les heures et quarts d'heures, genre carillon de Westminster, publiques.

J'avais pensé à une époque faire ma sonnette d'entrée avec des tuyaux d'orgue ; j'ai été arrêté parce qu'il était quasiment et même très certainement impossible de se procurer des tuyaux (pour des particuliers). J'ai même appris qu'à la suite d'un vide-grenier, des tuyaux avaient été broyés parce qu'il n'y avait pas de preneurs (même en donnant de l'argent pour qu'ils soient évacués !).
Et puis toujours la même ritournelle ! Ca peut lasser l'environnement...
J'ai même songé faire une carte électronique de programmation pour changer l'air (12 tuyaux de la gamme chromatique). La durée de la sonnerie (mise en route d'une mini soufflerie) aurait été fonction de l'air, indépendamment de la durée de pression du bouton [détection d'une impulsion et circuit anti-rebond...].
En quelque sorte comme un micro-orgue de démonstration, et puis l'idée m'en a passée faute de matière première {sonore}. Même aujourd'hui, je penserais que c'est une utopie !

J'ai opté pour une autre solution : pas de sonnette et la porte de la cour fermée à clé.
Je ne suis pas dérangé et la famille et les amis (mais je n'en ai pas, c'est moins gênant) préviennent de leur visite ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Sam 17 Sep - 11:17

Le contraste est saisissant entre l'accord de type "blokwerk" à la sonorité sauvage et moyenâgeuse et les douces mélodies très XVIIIè siècle distillées par l'orgue à rouleau. Décidément l'Autriche nous révèle bien des surprises organistiques. A quand un recensement complet de toutes les musiques pour ces instruments automatiques en plus de Haydn, Mozart, Beethoven, Cherubini et tant d'autres?
Revenir en haut Aller en bas
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Sam 17 Sep - 12:40

Merci pour cette découverte !
Où l'on constate que le XX° siècle n'a pas inventé le cluster. Wink
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Sam 17 Sep - 16:55

Cluster? ou bien superposition de quintes et quartes?
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 805
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Dim 18 Sep - 12:53

Citation :
il était quasiment et même très certainement impossible de se procurer des tuyaux (pour des particuliers)
ah bah tu les fais toi-même en bois de cagette bio selon les cotes et les plans de l'Art du Facteur d'Orgues ? Very Happy demande à m'siou Richaud




escolore a écrit:
Cluster? ou bien superposition de quintes et quartes?
l'analyseur de spectre que j'ai utilisé montre une très nette succession de mi majeurs : mi/sol#/si



Cependant on note que deux mi sont paumés entre le mi et le fa (~334 et ~1332 Hz), et également une curieuse fréquence, plus faible que les autres harmoniques, autour du ré# qui revient deux fois (~313 et ~1225).

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Lun 19 Sep - 10:47

J'ai pas entendu le toro, même pas un veau. Mais un orgue un peu poussif et complètement faux.
Alors c'est sûr que l'accord de mi majeur sur toutes les octaves donne un curieux brouillard. La mécanique est belle il faut le reconnaître.

@Lolo: T'as vu, je suis resté calme bounce
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 805
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Lun 19 Sep - 15:42

Masta' Richaud a écrit:
complètement faux
Aujourd'hui on dit "il sonne jazz".
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Lun 19 Sep - 18:26

Tiens! Lui, c'est un jazzman (Cool-Swingers-Jazz à Dijon) qui joue de temps en temps avec l'orgue le dimanche. Je m'en vais lui dire, il sera content! Twisted Evil


Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 805
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Mar 20 Sep - 12:39

Tu lui dis : "une fausse note, c'est une fausse note. A partir de 2, c'est du jazz". cherry
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   Ven 23 Sep - 14:52

Bonjour,

C'est assez original ! Je n'avais jamais entendu parler de ça !
J'ai hâte de rentrer ce soir et d'écouter ce que ça peut donner.

@ +

Guénolé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Taureau de Salzbourg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Taureau de Salzbourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Festival de Salzbourg
» Le sperme de taureau, parce que vous le valez bien
» Chanson paillarde topic interdit aux mineurs
» [Rumeur confirmée 2 ans après] Bill & Tom auraient un tatoo commun et Bill un nouveau piercing!
» La Clemenza di Tito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: