AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mar 12 Sep - 11:46

Bonjour a toutes et a tous,

Je suis J.Ph., ma fille montre un gout evident pour son apprentissage du clavier sur un Yamaha PSR 300 et j'ai souhaité l'encourager en lui  dénichant un autre type de clavier en respectant un budget serré...

.. c'est maintenant chose faite:

Je vais probablement en faire sourire beaucoup mais tant pis, je me lance sur votre forum pour essayer de glaner un peu d'info sur mon nouvel orgue Hohner GP98 (orgue portable pour utilisation itinérante). Il vient d'Allemagne (livré hier), je l'ai déniché sur eBay pour un prix qui me semblait convenable, en dépit du fait que le vendeur signalait un probleme technique: tous les voyants se comportent de façon normale mais l'orgue reste muet. La traduction du message allemand précisait pas de son dans le casque.
Beotien complet en matiere de clavier, j'ai par contre acquis une bonne experience de ce genre d'annonce et avec beaucoup de patience (et d'abnegation...car il m'est aussi arrivé de me faire arnaquer) on arrive peu a peu a monter un veritable labo de recherche dans son garage...c'est mon cas avec mon plus beau trophée jusqu'a ce jour: une machine de 800 euros que j'ai depanné en 3 minute et m'a couté:... 3 euros!!!!!).

Je me suis donc lancé dans cet achat en me disant qu'il existait quelque chances pour que ce probleme soit solutionable. J'ai glané 2 documents pdf sur le net: un manuel d'utilisateur tres spartiate et une doc technique tres complete mais en Allemand.

Les schemas de cette doc technique ne font jamais état de la presence de haut parleurs dans cette machine (la meme doc pour d'autres modeles, si) et semblent suggerer que les signaux sortent de l'orgue juste apres le niveau preamplificateur.

En ouvrant prudemment le capot hier, je n'ai effectivement pas vu de haut parleurs... tout ceci me conduit a penser qu'il faut imperativement mettre un amplificateur derriere cet orgue pour l'entendre enfin s'exprimer, et que les signaux pre-amplifiés ne sont pas forcément assez puissants pour passer dans un casque... il serait donc peut etre possible que cet orgue marche encore a merveille.

Je comptais donc sur votre aide pour me confirmer ou infirmer mes déductions.

J'aimerais enfin savoir, le cas échéant, quel type d'ampli je devrait chercher (nous ne cherchons pas la performance, juste la simplicité) et surtout a quelle sortie le connecter a partir du panneau arriere qui montre  5 prises Jack (type cable de guitarre electrique) dont l'identification ne me parle pas spontanément... de gauche a droite:

FootSwitch --- Organ --- Right --- General Left --- Bass        ensuite vient la connection du FootSwell qui utilise une ancienne prise DIN (je dispose de la pedale footswell).

Merci d'avance pour votre lecture et peut etre aussi pour vos commentaires...je les attends avec impatience!

Bonne journee a toutes et a tous et a bientot peut etre

JPG
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mar 12 Sep - 15:10

Salut

si j'en crois cette photo :

et mes connaissances:
FootSwitch - est une prise pour une pédale permettant de changer de jeux, à mon avis un truc propriétaire dont tu n'auras pas forcément l'utilité. Je pense que sur la photo c'est le truc en bas à gauche à côté du pédalier, on voit bien qu'il est raccordé à cette prise
Organ - jvois pas. Un jack noir part de cette fiche sur la photo mais on voit pas où il va. La doc que je link plus bas semblerait parler d'une sortie "flûtes" page 7, peut-être est-ce une sortie qui ne laisse passer que certains sons... en effet ton orgue peut sortir des sons "strings" (= des cordes) et a également une boîte à rythmes, et je pense que ces 2 types de sons ne doivent pas passer par la sortie "Organ" (cf pp. 8 et 9 de la doc linkée ci dessous).
Right (et son corollaire: General Left) - sorties stéréo droite et gauche, vers un ampli. Si tu utilises les deux sorties tu as un son stéréo, mais tu peux n'en utiliser qu'une seule, tu auras donc un son mono, et dans ce cas tu utiliseras la General Left.
Bass - je pense que c'est une sortie dédiée aux basses fréquences, donc au 16 pieds, dans le cas où tu veux restituer les basses fréquences par un ampli approprié. C'est un peu comme la sortie "sub" du home cinema 5.1 que l'on sort à part. Si d'aventure tu chopes un ampli de homecinema, tu pourras raccorder la basse de l'orgue sur le sub de l'ampli.


J'ai trouvé le manuel en allemand/anglais.français à cet endroit


Quel type d'ampli?
Si j'étais toi, j'irais dans un dépôt vente type Cash Converters et je prendrais un ampli de hifi standard avec deux baffles hifi standard. Tout en occase et pour guère plus de 100 euro. Je ne pense pas qu'une chaîne audio de haute qualité soit bien utile sur un orgue comme celui-ci... je veux dire: tu peux parfaitement monter des jantes et des pneus de Porsche sur une 4L, main'nant, à part pour frimer est-ce bien utile? C'est le sens de ma remarque.
Aussi, plutôt que de te prendre la tête sur le couple ampli/baffles, je te conseillerais plutôt de privilégier le confort de ta fille, et de lui prendre un très très bon casque : léger, avec une courbe la plus neutre possible, aéré (= semi ouvert, plutôt que fermé avec des coussinets) pour ne pas ne avoir les oreilles qui chauffent au bout d'une demi-heure, et surtout, solide! Donc tout sauf le DrDre ou le BEATS, à la mode chez les djeunz et qui prévus pour gonfler à 80Hz le "kick" du gros rap qui tape - ce qui ne se révèle pas du tout adapté à un son d'orgue.
L'ampli baffle, je répète, le primier venu fera l'affaire. Surtout si c'est pour jouer dans une chambre...

Comment le raccorder?
Dans les entrée AUX de ton ampli (ni PHONO ni TAPE, à la rigueur REC IN si t'as pas de AUX): la sortie Right du GP98 plantée dans l'entrée Right de l'ampli, la sortie General Left de l'orgue plantée dans l'entrée Left.
Dans tout magasin de musique tu a des paires de cordons jack-d'un-côté-RCA-de-l'autre attendu que les entrées d'ampli sont souvent du RCA (à vérifier tout de même quand tu achèteras ton apli, mais il y a 95% de chances qu'il ait une entrée RCA).

Tu peux par exemple commander sur thomann, livré chez toi 48h après. Ou aller l'acheter dans un mag de musique (et surtout pas les hypermarchés ou assimilés qui te vendront du câble non blindé).
Mon humble avis: ne cherche pas à économiser sur le câble en utilisant des bouts de fil électrique récupérés à droite à gauche et soudés au scotch et au chewing-gum Wink le câble c'est comme la route: s'il est pourri tout le confort est pourri. On néglige souvent le câble, c'est pourtant lui le plus susceptible de choper des interférences et de te détraquer l'écoute. Donc achète une bonne fois pour toutes un câble spécifique dans un mag spécifique comme ci-dessus, et ta fille pourra le léguer sans souci à ses petits-enfants Smile



Pas de son dans le casque
C'est à mon avis le plus préoccupant
Le plus simple est d'accuser la fiche jack et de prétendre qu'un fil est dessoudé. Ca peut être ça.
Si c'était l'étage d'amplification qui était flingué, tu n'aurais pas de son aux sorties, mais tu en aurais dans le casque.
C'est peut-être le mixeur interne.
Bref, difficile de poser un diagno à distance et sans voir la bête. Si tu n'y arrives pas le plus simple est de t'en remettre à un professionnel.


Bonne chance! Tiens nous au courant de tes avancées.
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mar 12 Sep - 19:48

Bonsoir Darinze,

merci pour cette reponse rapide ... et fouillée, c'est le moins qu'on puisse dire...vraiment merci!

Le gars parlait d'une absence de signal au casque, mais l'orgue n'a pas de sortie casque specifique...il se referait surement a la sortie "General", sur un autre forum que j'avais interrogé auparavant on me conseillait la sortie "orgue"...mais ta logique me seduit plus.

Dans mes futures tests je verifierai les deux systematiquement.

Je me mets donc en quete d'un ampli + cables fiables pour essayer d'avancer.

Toutefois, en faisant les fonds de tirroir a la maison j'ai retrouvé une vieille prise Jack (un peu massacrée) que j'ai pu recycler en y collant un domino et de l'autre cote du domino in cable cinch pour le connecter a l'entree "AUX" d'une chaine hifi comme tu me le suggere.

Apres avoir verifié toutes les connections deux fois je suis en mesure helas de confirmer un soucis technique car rien ne sort, meme pas un son pas propre.

J'ai debranché puis rebranché pratiquement toutes les nappes de connecteur mais sans succés. Je vais maintenant essayer de me familiariser avec l'ordre des cartes electroniques pour comprendre un peu la logique de cet orgue et j'irais pas a pas dans la mesure de ce que je peux faire...il va me faloir ressortir le metrix.

Apres premiere observation, le gros radiateur dissipe bien de la chaleur...il est tiede...les 3 fusibles sont OK et on entends un tres leger (infime) sifflement (genre cri de fantome...faute d'une autre façon de le decrire) en dehors de toute connection de l'orgue a mon ampli de fortune.

Merci encore pour ton aide precieuse (et tres logique), j'ai bien l'intention de suivre tes conseils pas a pas...sauf peut etre celui de faire appel a un pro...j'adore ce genre de "defi bricolage", dans la mesure de mes capacités biensur. Je me mettrais en quete d'un pro quand j'aurais jeté l'eponge, le hic c'est que je vis en Espagne et ne sais pas trop a quelle porte frapper...mais on n'en est pas encore la.

Merci aussi pour les photos qui me seront utiles en temps voulu et pour la doc (je l'avais deja) et surtout pour l'avoir parcouru afin d'en tirer des infos...¡Genial! comme on dit ici aussi.

Je vois que tu es sur Montpellier: voila qui me rappelle un peu ma jeunesse, j'y ai passé 10 ans...mais ça c'etait avant le tramway et il y avait encore l'auberge de la lyre... c'est vieux!

Merci encore et a plus pour vous tenir informés

JPG
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mer 13 Sep - 11:21

Bonjour

Deux questions peuvent se poser :
Il y a celle concernant
- le choix de l'instrument (que j'ai vu sur le net).
- la musique
Je n'ai pas noté l'âge de ta fille , JPG, ( 5ans , 10 ans, 20ans?) ,  suit elle des cours de musique ?
Je pense qu'il faut commencer par cette précision pour avancer. Car essayer de jouer d'un instrument sans notions de base amènera rapidement à un abandon  que ta fille regrettera bien plus tard.
Ce type de claviers convient-il pour commencer à apprendre?
En fonction de l'âge de ton enfant et de ses connaissances musicales,   il sera possible de répondre plus facilement sur le choix instrumental et les possibilités musicales en mettant en pratique les excellents conseils de Darinze. qui pourrait p'être nous envoyer un peu de son soleil en Bretagne sunny
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mer 13 Sep - 11:31

Citation :
on entends un tres leger (infime) sifflement en dehors de toute connection de l'orgue a mon ampli de fortune
gné?  pale
Atta, Atta. Y a que deux possibilités là, la pas-très-bonne ou la pas-bonne-du-tout: ou bien ton orgue est pourvu d'un haut-parleur, bien détraqué à moins que ce ne soit l'ampli qui l'alimente puisque tu n'entends rien... ou bien c'est un composant qui fait ce bruit et ça c'est pas une bonne nouvelle.... Sad aucun équipement électronique ne fait de bruit, à part un transfo, lequel génère un bourdonnement et pas un sifflement. Ou éventuellement le tube cathodique d'une télé d'avant 1980.
Est-ce que tu aurais un micro qui puisse enregistrer ce sifflement, sous forme d'un .wav (avec le magnétophone Windows au pire, avec un truc genre Audacity (gratuit) au mieux) et puis le passer par un analyseur de spectre dans l'espoir de trouver une courbe de fréquence qui aide à cerner le fautif.
Je pense que si tu mets le doigt sur celui qui fait ce bruit tu vas avancer...

sur ce forum de musiciens, j'ai trouvé ceci (extrait d'un message)
Citation :
Hélas, la fiabilité n'était pas au top: le système de cartes enfichees génère des pannes à répétition par faux contacts internes, et les membranes des boomers de 30cm se sont désagrégées avec le temps.
le gars est très clair : il parle d'un boomer, stàdire un gros HP, de 30cm, soit la taille d'une grosse assiette.... pas possible que tu le loupes! à moins que le système de sortie (ampli+baffle) soit un élément extérieur, en option, que tu n'aurais pas...



Philippe >
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: : Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!    Mer 13 Sep - 12:01

Merci Darinze pour l'envoi de ton soleil : Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mer 13 Sep - 12:25

Wouahhh

ravi de voir que mon probleme mobilise autant d'interet!!! Merci les gars!

Pour répondre a Philippe:

ma fille a 10 ans (je m'y suis mis sur le tard...) et suit des cours hebdomadaires avec un prof de musique (il vient d'etre titularisé au conservatoire d'Alicante... nous vivons tout pret). Depuis plus d'un an elle est dans le bain avec une surdose de musique (ce qui m'effrayait pas mal au debut: solfege, piano (j'ai insisté) et flute traversiere (j'etais pas chaud)...l'evolution des choses me montre que mon feeling etait bon, elle adore le solfege, impressionne tout le monde au piano...mais traine la patte avec la flute... je pense qu'il y aura surement redistribution des cartes durant cette année scolaire et qu'elle souhaitera laisser la flute (tant mieux, elle poura toujours y revenir plus tard si tel est son choix).

Je confirme, je m'en veux tous les jours de ne pas avoir persisté avec le piano quand j'avais son age!... le pari de mes parents sur la trompette n'etait pas le bon!!!

Alors j'avoue que je carresse le reve de m'y remettre (au piano) en profitant des avancées de ma fille. C'est aussi pour ça que j'ai souhaité acquerir un deuxieme clavier, elle pourra continuer a travailler a la maison sur le Yamaha PSR 300, et moi je me ferai tout petit, a ses cotés, sur le Hohner (des qu'il daignera me desserer les dents)!

Enfin, pour faire bonne mesure, je joins au soleil de Montpellier un peu de celui que nous avons pour le moment ici:





Pour répondre a Darinze:

sifflement n'est pas vraiment le mot...l'image du fantome etait meilleure: ce serait plutot un Hooouuuuu tres tres discret, peut etre bien comme un tube des tres vieux postes de radio (de memoire)... biensur, ayant completé l'inspection hier, je suis formel: pas d'ampli a tube (d'ailleurs, pas d'ampli du tout (je viens de me plonger dans le pdf technique en allemand, on y mentionne que la presence d'une preamplification) et enfin aucune trace d'un haut parleur.

Quelqu'un, sur un autre forum (oui: j'ai les infos en stereo... j'avais posté ma premiere question a deux endroits et par respect pour tout le monde je conserve les deux sources, car il y a autant de bonne volonté des 2 cotés!) qui a utilisé cet orgue par le passé, confirme l'absence de tout ampli et HP et mentionne meme l'impossibilité d'utiliser un casque...il faut absolument un ampli externe pour entendre l'orgue.

Pour l'heure, je vais depoussierer mon allemand et essayer de comprendre comment faire le self test de la machine histoire de voir si ça me guide vers une carte electronique plutot qu'une autre.

Merci a tous de votre interet et de votre bonne volonté

Je reviens le plus tot possible avec des infos... et plein de soleil!

A+

JPG
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!    Mer 13 Sep - 13:29

AH! Comme ça fait du bien un peu de soleil. Merci!! sunny

En effet , une surdose peut être fatale. Le piano suffit dans un premier temps , ton enfant pourra toujours choisir un autre instrument en complément plus tard, la base étant assurée.
L'adolescence peut interrompre l'étude du piano , soit temporairement, soit définitivement. C'est pourquoi , il est important que ta fille possède avant cette période , un certain niveau qui lui permettra de continuer ou au pire d'interrompre , mais les bases seront gravées et elle pourra reprendre plus tard en les retravaillant .
Il est essentiel que les parents accompagnent leur enfant dans l’apprentissage de la musique et l'encourage, sinon un manque d'intérêt peut la décourager facilement. mais cela ne semble pas être le cas.
Si j'ai bien compris , vous disposez déjà d'un piano à la maison, les claviers étant simplement un complément de divertissement.
Sinon , il est important de disposer d'un piano acoustique ( bien accordé) ou dans un premier numérique avec réglage de vélocité des notes.
Maintenant, puisque tu es un sérieux bricoleur, pourquoi n'essaies tu pas de construire ton propre orgue en "midifiant" des claviers à moins que ce soit déjà fait sur tes claviers?
Ensuite tu as le choix en logiciels et banques de son. Nous pourrons te donner des infos.
Personnellement j'ai installé une console d'orgue comprenant 4 claviers + pédalier 32 marches avec 1 PC 32 Go Ram et une carte son ext Audi-box. je vais compléter avec des dominos de registration et des pistons de pieds, mais l'ensemble fonctionne déjà très bien. A noter qu'avec seulement 2 Go de Ram on peut déjà trouver des banques de son adaptables et gratuites.
Le coût de l'ensemble est tout à fait raisonnable . Par contre , ça demande du temps passé en recherche de claviers, de consoles , de pédaliers ,des soudures, mais je suis retraité. Pour mon plaisir je me suis amusé à installer 4 claviers mais deux suffisent grandement.

Bon appétit
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mer 13 Sep - 18:17

Citation :
Maintenant, puisque tu es un sérieux bricoleur, pourquoi n'essaies tu pas de construire ton propre orgue en "midifiant" des claviers à moins que ce soit déjà fait sur tes claviers?
J'y ai pensé aussi mais.... ça veut dire qu'il va se limiter à l'orgue classique (plus une ou deux banques de clavecins, ah oui et aussi des cloches avec la banque du Carillon de Gand).
L'avantage d'un Yamaha PSR - même si la banque de sons n'est pas des plus folles - c'est qu'il offre pianos (acoustique et électrique), violons, basse, drums, cuivres, bref, plein de sons différents, marrants pour certains, tout à fait jouables pour d'autres.
A 10 ans, limiter le spectre aux flûtes, bourdons et principaux, j'ai très peur que ça fatigue rapidement la petite. Sad



Citation :
il est important que ta fille possède avant cette période , un certain niveau
gros +1
C'est ce que tu dois garder à l'esprit en priorité: des bases solides.
Ma fille a montré un intérêt pour le piano qu'on a au salon vers 11/12 ans. J'ai eu le temps de lui faire apprendre le "Coucou" de Daquin et en profiter pour lui imposer au corus de cet apprentissage un doigté rigoureux. Et tout le monde qui la voyait jouer disait "mah, mais elle joue hyper bien avec les doigts!" et même mon papa qui était organiste avait les yeux qui brillaient quand il la voyait jouer.
L'état de grâce a duré environ un an, un an et demi, avant qu'elle ne laisse progressivement tomber (j'avais enchaîné sur la Petite Fugue en SOLm de Bach juste après, je pense que j'aurais pas dû, à la réflexion. Trop austère - pour une gamine de 12 ans je parle - et bien trop difficile). C'est normal. J'ai fait pire quand j'ai été ado, jsus passé de l'orgue à la batterie hardrock... question de rébellion et de désir de montrer à mon père que j'étais assez grand pour choisir moi-même ce que je voulais écouter et jouer (ironie inside).
Bref. Là à 15 ans elle y revient un peu, mais c'est cool parce que ça vient d'elle-même: je l'ai pas poussée, ni incitée. Elle y est revenue toute seule. Je pense même qu'elle s'en donne à coeur joie quand y a personne à la maison. ET je constate avec plaisir qu'elle n'a rien perdu de son beau doigté que je lui ai fait apprendre.
Tout ça me fait dire que si un jour, plus tard, elle éprouve à nouveau le désir de reprendre le piano, ben ce sera toujours ça de gagné.



Citation :
ayant completé l'inspection hier, je suis formel: pas d'ampli a tube (d'ailleurs, pas d'ampli du tout (je viens de me plonger dans le pdf technique en allemand, on y mentionne que la presence d'une preamplification) et enfin aucune trace d'un haut parleur.
Au temps pour moi. Le mec que j'ai cité parlait d'un D98 et pas du GP98.




Citation :
Je confirme, je m'en veux tous les jours de ne pas avoir persisté avec le piano quand j'avais son age
Ah si jeunesse savait Laughing

Citation :
Alors j'avoue que je carresse le reve de m'y remettre (au piano) en profitant des avancées de ma fille
Ah si vieillesse pouvait Crying or Very sad

(désolé)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mer 13 Sep - 20:23

Citations:
Maintenant, puisque tu es un sérieux bricoleur, pourquoi n'essaies tu pas de construire ton propre orgue en "midifiant" des claviers à moins que ce soit déjà fait sur tes claviers?

J'y ai pensé aussi mais.... ça veut dire qu'il va se limiter à l'orgue classique (plus une ou deux banques de clavecins, ah oui et aussi des cloches avec la banque du Carillon de Gand).
L'avantage d'un Yamaha PSR - même si la banque de sons n'est pas des plus folles - c'est qu'il offre pianos (acoustique et électrique), violons, basse, drums, cuivres, bref, plein de sons différents, marrants pour certains, tout à fait jouables pour d'autres.
A 10 ans, limiter le spectre aux flûtes, bourdons et principaux, j'ai très peur que ça fatigue rapidement la petite. Sad

Il y a Pianoteq pour le piano et les orgues ne sont pas réservés à de vieilles Mademoiselle Lelonbec .Il est vrai que beaucoup de gens assimilent facilement et totalement à tort l'orgue à de la musique religieuse  "catho"

Le son de l'orgue plait aux enfants(je l'ai expérimenté avec mes petits enfants) , car il peut être doux , très agréable à entendre, non agressif, et monter en crescendo en s'exprimant avec force. Nombreux sont qui pourraient mieux l'exprimer que moi. Je voulais simplement signaler ,que,  si l'orgue Hohner ne fonctionne pas, il existe cette possibilité. Il y a des banques de sons pour d'autres instruments autres que l'orgue. Je vais  faire des recherche et suis intéressé par ceux qui pourraient me renseigner sur ce point
Tiens la pluie s'est arrêtée.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Jeu 14 Sep - 11:37

Chers Philippe et Darinze,

Je vois que nous nous rejoignons sur la façon de distiller l'apprentissage musical aux enfants, en acceptant le fait que leur entrée dans l'adolescence pourrait les faire devier de leur route sans grands dommages du moment que les bases ont ete solidement acquises avant cette phase de la vie qui nous desoriente tous...

... de fait, vos contributions ont été l'occasion d'une conversation hier au souper, ou il a ete confirmé que si la charge de travail devenait trop lourde (entre les devoirs, les activités extra-scolaires et la musique) c'est bien l'apprentissage de la flute qui servirait de fusible.

Nous venons de recevoir le planning des cours hebdomadaires pour 2017/2018 et on a bien l'impression que nous allons passer notre temps sur les routes (la cadette de 5 ans commence l'initiation a la musique, le chien commence les leçons d'agility et la maman continue l'equitation avec ses filles... cheveux gris garantis!!!).

Je ne suis pas en reste coté planning chargé, aussi je garde sous le coude le concept de MIDIFICATION que je decouvre en vous lisant. J'y reviendrai probablement plus tard quand notre rythme sera un peu moins fou... on ne doit pas se sentir peu fier quand on arrive a la realisation presentée par Philippe: RESPECT!

J'ai pris trop de retard sur le monde de la musique pour esperer un jour arriver a ce resultat, mais je m'en inspirerai si le temps m'en est donné un de ces jours... en tous cas bravo!

Avant d'envisager cette option, je reviens a mon GP98 en esperant bien que Mr. Hohner ne se soit pas decarcassé pour rien il y a 30 ans!

J'ai un peu (beaucoup?) avancé: demontage et remontage exhaustif de toutes les nappes, puis demontage, identification des 10 cartes electroniques enfichées sur la carte mère (grosse sueur ici, le systeme d'enfichage des cartes est anterieur a ce que nous connaissons maintenant avec l'informatique: les gens avaient bien du mérite a l'epoque de travailler avec ça, j'ai mesuré hier tous les bienfaits de l'avénement des slot ISA puis PCI... quel luxe!) puis remontage pour regler le probleme d'un eventuel mauvais contact (en vain).

(je n'ai toujours pas d'ampli ni de cables fiables...ils arrivent bientot)

En fin de compte j'ai surtout bien progressé en Allemand...le pdf de 86 pages est une vraie mine d'or (si toutes les machines pouvaient venir aussi bien accompagnées la vie serait plus douce!)... bonjour le mal de tête!

Je suis parvenu a faire tourner l'auto-test de l'orgue (avant et apres démontage des cartes) et celui-ci ne detecte aucun probleme (moi, si, mais pas forcement grave: sur la nuée de boutons de la machine, 2 ont la diode qui ne s'eclaire pas: hawaian guitar et rythme dixie... tout le reste fonctionne tres bien).

L'autotest inspecte 4 fonctionalités de la machine:

-menu "d=drums"... generation des sons de precussions: RAS
-menu "b=blower"... generation des sons clavier:RAS
-menu "P=PROM" ... controle des fonctionalités du convertisseur analogic/digital (DAC?): RAS
-menu"888=???" ... controle des RAM et de la partie "computer":RAS

mon probleme n'est donc pas contemplé par le self-test mais ça me permet quand meme d'avancer des hypotheses.

Il faudra que j'y revienne a tete reposée biensur, mais l'examen des voltages alimentant chacune des cartes me montre que la plupart fonctionnent sous 5 volts: ROM, RAM et generateurs de sons: si le 5 volt presentait un probleme, le self-test aurait été mauvais.

Sur certaines cartes cohabite une alimentation en 12 volts: meme commentaire que pour le 5 volts

La carte numero 10 (le mixeur + pre-ampli) est elle aussi alimentée en 5 volts (un peu) mais surtout en 15 volts: s'il devait y avoir un probleme sur le 15 volts, je crois que le self-test ne le verrait pas (pas tres sur a ce niveau, il faut que je retourne dans le bouquin, car une autre carte reçoit elle aussi du 15 volts... ne me rappelle plus laquelle: il faut que je vois si cette carte alors defaillante pourrait etre detectée par le self-test).

A partir de son transfo, la machine genere 4 tensions de courant continu: +5V, +12V, +15V et -12V (la je n'ai pas tout compris) qui servent a l'alimentation en energie des cartes comme presenté ci-dessus. Il me sera donc facile de controler ces voltages pour voir si la piste 15 volts est la bonne (la reparation sera elle peut etre une autre histoire).

Un autre aspect me parrait tres interressant en terme d'alimentation en energie (et une petite voix me dit que ça pourrait etre une excellente piste!) un 5 ieme cablage, pris a cheval entre le 12 et le 15 volts genere une tension identifiées comme Power ON. Je dois encore le verifier, mais j'ai l'impression que ce cablage n'est destiné qu'a la carte numero 10 (la coupable selon mon hypothese). La generation de ce signal se fait a partir de 2 transistors, de qq resistances et de 2 capacités qui seraient tout a fait canditats au claquage.

Je teste ça, et je vous tiens au courant.

Bonne journée a tous et toutes

JPG

N.B.: apres la journee d'hier, passée a lire des mots de plus de 40 lettres, je n'ai plus aucune inhibition quant a l'emploi du mot

ANTICONSTITUTIONNELLEMENT

je le mets partout, dans toutes mes phrases... ma femme me regarde bizarement... c'est grave?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Jeu 14 Sep - 12:43

Cher JPG
Merci pour le compliment.
La midification n'est pas compliquée à réaliser surtout quand je lis le travail de recherche technique (qui me dépasse) que tu fais sur le Hohner. C'est avant tout beaucoup de temps et un bon fer à souder.
Il n'y a pas d'âge pour approcher l'orgue. Je le constate autour de moi. Il n'est pas nécessaire d'être concertiste pour jouer avec plaisir.
La grammaire allemande est très logique . Ses mots composés sont excellents pour l'entretien des neurones.
ANTICONSTITUTIONNELLEMENT est bon pour les exercices d'articulations qui devraient être prescrits aux commentateurs(ices) à la télévision.
Bon apt
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Jeu 14 Sep - 14:50

Citation :
Il y a Pianoteq pour le piano et les orgues ne sont pas réservés à de vieilles Mademoiselle Lelonbec .Il est vrai que beaucoup de gens assimilent facilement et totalement à tort l'orgue à de la musique religieuse  "catho"

Le son de l'orgue plait aux enfants(je l'ai expérimenté avec mes petits enfants) , car il peut être doux , très agréable à entendre, non agressif, et monter en crescendo en s'exprimant avec force. Nombreux sont qui pourraient mieux l'exprimer que moi. Je voulais simplement signaler ,que,  si l'orgue Hohner ne fonctionne pas, il existe cette possibilité.

Attation.... ce n'est pas parce que les enfants "aiment" le son de l'orgue qu'ils n'aiment "que" ça. A 10 ans un enfant n'a pas encore fait le tour de ce qu'il aime, ou pas. Il est en pleine phase de découverte et d'expérimentation. Tout lui plaît. L'orgue parce qu'il est gros et fort et dans un lieu qui sort de l'ordinaire, la contrebasse parce qu'elle est plus haute que le mec qui en joue, le violon parce que c'est marrant ce petit truc qu'on met sous le menton, la trompette parce que c'est ça qu'on entend dans le générique de Fort Boyard, etc. Je l'ai bien vu avec mes gosses : ce qui les attire n'est pas ce qui joue bien, mais ce qui brille dans leurs yeux.

Pour avoir cru qu'un morceau "facile" de Bach (entre guillemets, parce qu'en réalité, il n'y a pas de Bach facile) plairait à ma midinette, j'ai bien peur au contraire d'avoir tout foiré. Elle aurait préféré que je lui apprenne "Zombie" des Cranberries, et moi j'ai réagi en adulte et pas en gamin, en préférant ouvertement l'utile à l'agréable. Sad

Plutôt donc que de partir sur une midification de claviers, à accoupler avec un Hauptwerk derrière sur un PC surgonflé (je vois très bien où tu veux en venir, Philippe Wink ) je conseillerais au contraire à JPG de continuer dans la voie des synthés. Pour deux raisons de base: d'abord, un synthé, t'appuies sur un bouton et ça joue (on n'en est pas encore là avec Hauptwerk, c'est l'un des gros points noirs de ce système c'est que c'est encore un système d'informaticien, pas forcément accessible à un enfant). Ensuite, surtout dans l'optique d'ouvrir les horizons de recherche et de tâtonnement de sa fille. Des instruments à préférer d'occase, car on peut avoir des gammes supérieures pour le même budget que du neuf, et surtout, changer de marque pour changer de sons. Tant que tu resteras dans les Yamaha PSR (quelquesoit la gamme ou le numéro) JPG, tu auras toujours et partout la même banque de sons parce que tous les PSR partagent la même banque de sons, c'est juste les fonctionnalités qui varient d'un PSR à un autre!!!!! Retiens bien ça. Donc change de marque si d'aventure tu pars sur un nouvel achat : Kurzweil et/ou Roland étaient les rois des 90's, on doit trouver encore de bons produits en bon état et en occase.

C'est vrai qu'ici tu es sur un forum d'organistes (classiques), et donc, on a tous d'abord tendance à réagir en organistes (classiques). Or à 10 ans une nénette est loin d'avoir choisi sa voie d'organiste (classique). Smile



Citation :
Un autre aspect me parrait tres interressant en terme d'alimentation en energie (et une petite voix me dit que ça pourrait etre une excellente piste!) un 5 ieme cablage, pris a cheval entre le 12 et le 15 volts genere une tension identifiées comme Power ON. Je dois encore le verifier, mais j'ai l'impression que ce cablage n'est destiné qu'a la carte numero 10 (la coupable selon mon hypothese). La generation de ce signal se fait a partir de 2 transistors, de qq resistances et de 2 capacités qui seraient tout a fait canditats au claquage.
les alims qui claquent sont en effet de très bonnes candidates pour foutre un système par terre, tout en étant réparables pour le prix de 2 condos .... et du savoir-faire qui va avec, cela va sans dire.





(ps) quand j'étais petit, mon grand-père utilisait des sacs d'engrais superphosphopotassique. Un adjectif qui m'a toujours semblé plein de noblesse parce qu'il fallait toute la hauteur du sac pour l'écrire en entier.
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Sam 16 Sep - 15:14

Oui, en effet, si je dois renoncer a cet orgue, je chercherai un clavier d'une autre marque, l'idee initiale etant d'avoir acces a de nouveau sons, je suis d'accord sans l'ombre d'un doute... mais en donnant preference a qqchose qui s'approche de l'orgue.


Coté depannage: ma premiere hypothese etait une mauvaise pioche. Tous les voltages d'alimentation des cartes electroniques sont corrects, donc je reparts de zero!

Ceci dit chaque jour qui passe me permet de me sentir un peu plus a l'aise avec l'electronique de la machine mais ça ne me suffit pas. L'essentiel de mes carrences vient de mon inexperience des claviers en general...et c'est la que j'aurais a nouveau besoin de votre aide:

la presence de la pedale d'expres​sion(celle qui se connecte avec une fiche ronde type DIN) est-elle necessaire au fonctionnement de l'orgue oubien est-ce seulement un plus pour donner du relief aux sons?... c'est la pedale, en bas a gauche sur la premiere photo de Darinze, au debut de ce fil de messages.

Je viens de la demonter et je n'en crois pas mes yeux: je m'attendais a un potentiometre...pas du tout, il 'sagit d'une ampoule de lampe de poche (a l'ancienne) dont la lumiere est reçu par qq chose qui s'apparente a un "mini capteur solaire": capteur photoelectrique (photodiode peut etre?) pour generer un courant...l'action du pied sur la pedale laisse passer plus ou moins de lumiere donc plus ou moins de courant en sortie du "capteur photoelectrique".

Si la presence de cette pedale est obligatoire pour faire fonctionner l'orgue, je n'ose imaginer le nombre de ces belles machines qui sont parties a la poubelle a cause d'une simple ampoule grillee...j'en fremis d'horreur...mais j'espere me tromper!

Bon week end a tous, je ne baisse pas les bras et a bientot

JPG
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Lun 18 Sep - 11:33

aucune idée pour la réponse à ta question Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: : Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!    Lun 18 Sep - 13:06

Bonjour

La pédale d'expression est un potentiomètre qui peut se présenter de différentes façons:
Linéaire, rotatif, optique. Il y peut être d'autres possibilités que je ne connais Pas.
Dans le cas de ces claviers, synthé, ce potentiomètre est généralement indépendant de l'interrupteur d'alimentation électrique . Cela peut se vérifier facilement en actionnant le potentiomètre.
Le système optique comprend une ampoule électrique ou maintenant plutôt une led et, une cellule photoélectrique. Sous la pédale est fixée une petite plaque noire verticale . En appuyant sur la pédale la plaque va obscurcir l'éclairage et ainsi diminuer ou augmenter la puissance du volume du son ou autre.
Ce système est très efficace et précis.
Le matériel utilisé coûte environ 2 à 3 € plus du bois pour la pédale , un axe, 2 colliers, un ancien tube étui de pellicule photos ou gros tube de médicaments, un semelle de chaussure ou un morceau de chambre à air, du fil électrique. Il faut ajouter le temps passé.
Et ça fonctionne très bien. Je ne suis pas un spécialiste . J'espère qu'on me pardonnera mon explication un peu simple.
La pédale d'expression est utilisée sur les orgues à tuyaux et orgues liturgiques analogiques ou numériques plus particulièrement  pour le clavier supérieur pour nuancer  l'expression.Mon explication demande bien sûr un développement plus long.
La pédale de crescendo concerne le réglage générale du volume du son ou par clavier s'il y en a plusieurs ou sur l'ensemble des claviers.
Cette explication peut être développée en fonction du type d'orgue.
J'ai fait un plan de branchement que je tiens à disposition.
Des spécialistes pourront éventuellement apporter des précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mar 19 Sep - 10:11

JPG a écrit:
la presence de la pedale d'expres​sion(celle qui se connecte avec une fiche ronde type DIN) est-elle necessaire au fonctionnement de l'orgue oubien est-ce seulement un plus pour donner du relief aux sons?... c'est la pedale, en bas a gauche sur la premiere photo de Darinze, au debut de ce fil de messages.

Je viens de la demonter et je n'en crois pas mes yeux: je m'attendais a un potentiometre...pas du tout, il 'sagit d'une ampoule de lampe de poche (a l'ancienne) dont la lumiere est reçu par qq chose qui s'apparente a un "mini capteur solaire": capteur photoelectrique (photodiode peut etre?) pour generer un courant...l'action du pied sur la pedale laisse passer plus ou moins de lumiere donc plus ou moins de courant en sortie du "capteur photoelectrique".

Si la presence de cette pedale est obligatoire pour faire fonctionner l'orgue, je n'ose imaginer le nombre de ces belles machines qui sont parties a la poubelle a cause d'une simple ampoule grillee...j'en fremis d'horreur...mais j'espere me tromper!

Non, la pédale d'expression ne véhiculant aucun son, sa présence n'est pas obligatoire. Si l'ampoule grille ou s'éteint (mauvais contact de la douille par exemple) alors le son est au maximum. La cellule (LDR03 de son petit nom) est une résistance qui varie en fonction de la lumière qu'elle recoit, plus on l'éclaire et plus elle est faible.



Cette variation de valeur permet de piloter les commandes de gain des préamplis.

Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Le GP98 revient peu a peu a la vie!!!!!   Mar 19 Sep - 12:53

Bonjour a toutes et a tous,

apres un week end extrement dense coté germanismes et electronique, je reviens vous voir avec des nouvelles excellentes et presque incroyables.... L'ORGUE N'EST PLUS MUET.... certe, il begaie encore pas mal, mais tel hibernatus pendant sa decongelation il reprend peu a peu le cours de sa vie qui avait été intrrompu pendant 20 ans...une paille!

Je ne sais par ou commencer...

avec un materiel de fortune coté ampli extrene et cables de connection, avec plus de questions que de reponses (merci au passage a Philippe et a Richaud pour leurs eclairages sur le role de la pedale d'expression) j'ai essayé de prendre le probleme sous l'angle de l'electronicien (ce que je ne suis absolument pas!!!) en faisant le pari que 20 ans l'inactivité avait surement du laisser des traces... l'orgue n'emettait rien et j'etais convaincu que les conseils de Darinze sur la possibilité de le connecter a un home cinema etaient les bons...s'il devait y avoir un signal a amplifier, le home cinema devait y suffire.....mais rien!!!!!

D'ou l'idee d'inspecter le plus facile au niveau de l'electronique: c'est a dire la bonne alimentation de toutes les cartes (il y en a 10!!!) et ce au bon voltage... cette verification a ete facile a faire et son resultat a clairement éliminé un defaut d'alimentation... mais elle laissait ouverte la possibilité qu'une carte n'ait plus les moyens d'utiliser les volts qui lui etaient proposés... je vais y revenir plus bas.

Sans entrer dans la fonction de chacune des cartes (je n'ai pas tout compris car le theme est complexe) j'ai tres vite ciblé la derniere carte, celle qui mixe les signaux et les dirige vers les sorties apres les avoir pre-amplifiés comme etant la responsable de mon probleme...l'examen des autres cartes pouvant etre jugé facultatif car le self test de la machine ne signalait aucun defaut...

La doc technique fait état de la présence d'un dispositif SQUELCH (de l'anglais ecraser, applatir) qui permet a l'orgue d'eteindre la carte numero 10 (pre-amplification) lorsqu'il ne reçoit pas de signal a diffuser (ça permet surement d'eviter les phenomenes de souffle dans les HP pendant les moments de silence)... je me trouvais donc avec une nouvelle hypothese: la machine n'etait peut etre pas muette apres tout...elle etait peut etre sourde...et donc ma carte coupable n'etait plus la numero 10...mais bien la numero 1...celle qui reçoit et integre tous les signaux generés par l'orgue...la chose se compliquait vraiment!

C'est alors que j'ai eu la bonne inspiration... j'ai laissé la machine en marche pendant une demie heure dans l'idée de laisser monter tous ses composants en temperature et d'inspecter du bout des doigts les circuits integrés pour detecter les chauds (tiedes) et les froids...la seule carte ou tout le monde restait deseperement froid etait bien la numero 10....

Eureka, c'est pendant cette inspection médiévale des choses que la solution m'est apparue (heureusement que j'ai fait ça avec l'ampli en marche.... sinon je pataugerais encore!!!): en passant les doigts sur les circuits de la carte generatrice de son, j'ai eu droit au meme phenomene (dont le nom m'echappe) qu'on observe quand on touche le cable d'entrée d'un ampli: un fort ronflement... le corps faisant office d'antenne, cela genere de forts signaux electriques.

Ici, pas de ronflement, mais un joli bruit diffusé par l'ampli et de tessiture differentes d'un circuit integré a l'autre...bref, presque des notes de musique:

d'un coup je reçois plein d'info:

- le home cinema fait bien son boulot
- mes cables de fortune sont suffisants pour ce genre de test
- la carte numero 10 est toujours en mesure de diffuser des signaux en direction de l'ampli pour peu qu'ils soient forts

avec la machine toujours sous tension (plus d'une heure au total) je commence a inspecter tous les voltages de l'orgue, notamment les claviers, pour voir s'ils sont alimentés ou purement et simplement ignorés par une carte numero 1 defectueuse...il y a un petit voltage partout, ce qui corrobore la tiedeur des circuits imprimés de la carte1 (carte d'entree des signaux) elle a l'air de fonctionner donc.

et la tout a coup une fumée blanche s'echappe de la carte numero 10...panique, je saute sur l'interrupteur et je laisse tout refroidir.

Zut, je n'aurais meme pas eu le temps de tester l'hypothese de la surdité a fond car plus possible de redemarrer au risque de tout griller... mauvais dimanche en perspective!!

Je fais contre mauvaise fortune bon coeur et je reviens au schema electronique de mon amie la numero 10 et je constate que le composant entrain de cramer n'est autre qu'un condensateur au tantal. Ils sont les plus efficaces et les plus chers des condensateurs d'apres ce que j'ai lu, et sont connus pour donner avec le temps qui passe des phenomenes de fuite.

Il se trouve que ce condensateur n'est pas positionné au hasard sur la carte, il fait parti des 6 condensateurs qui sont en charge de filtrer ou de lisser la tension d'alimentation...c'est a dire qu'ils sont montés a cheval entre le +15 volts et le 0 volts...en cas de probleme interne du condensateur: court-circuit assuré!!!! et c'est ce qui se serait passé si je n'avais pas sauté sur l'intrrupteur.

J'en conclue que mon condensateur (et peut etre les 5 autres???) fuyaient abondement avant de se degrader completement de façon brutale et ne laissait pas une intensité de courant suffisante pour une pre-amplification efficace (sauf siganl tres fort a amplifier...genre je pose un doigt sur un circuit intégré...).

Je me propose alors de remplacer ce condensateur, une fois que j'en disposerai et foutu pour foutu, je decide de le sectionner. Je peux donc remonter la carte et poursuivre mon inspection au volt-metre sans danger (a moins que les 5 autres condensateurs decident eux aussi de me faire une farce!!!)

Je remonte la carte, je demarre la machine et j'apuie sur une touche et la....BONHEUR INTENSE...mon premier vibrato...ma premiere note.

J'appelle ma fille pour qu'elle vienne faire le tour des boutons de l'orgue (genre cockpit de 747) pendant que je garde un oeil sur la carte en cas de nouvelle fumée blanche.... pas de soucis pour le moment de ce coté la...je remplacerai tous ces condensateurs plus tard.

A l'heure qu'il est, tout n'est pas revenu, qq touches restent muetes, d'autres demandent qu'on y insiste pour sortir une note... la boite a rythmes connait des hauts et des bas...bref il y a encore du boulot!

Le plus amusant c'est que l'orgue semble récupérer de plus en plus de fonctions au fur et a mesure de ses remises en marche successives...je dirais que nous en somme a environ 60%...

Je me mets immediatement en chasse de materiel fiable pour l'amplification cable, table de mixage et/ou ampli clavier...maintenant je suis sur que ça en vaut la peine et je fais un demontage/nettoyage intégral de la machine...je pense pouvoir refermer la boite d'ici la fin de la semaine.

QUE DU BONHEUR

Pardon d'avoir été si long, mais j'étais tellement content...il fallait que je le dise a quelqu'un!!!

C'est chose faite, je vous souhaite a tous une excellente journée et j'espere que mon recit pourra profiter a d'autres personnes dans la meme situation que moi, dans le future, je me mettrai bien entendu a leur disposition pour les aider.

Mais je confirme l'adage populaire: si tu n'as pas la doc...tu vas souffrir!!!

Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Mar 19 Sep - 16:16

Que Jean-Sébastien Jarre le roi de la musique électronique et son apôtre Jean-Michel Bach dansent pour toi!!!


c'est cool d'avoir réinsufflé la vie à ton vieux coucou! bounce
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Jeu 21 Sep - 14:34

Bonjour tout le monde,

avant de conclure ce fil avec un orgue en pleine santé et enfin faire place aux arpeges et triolets, il me reste quelque points a eclaircir.

Le plus prenant pour le moment se situe au niveau des claviers.

Apres de multiples montages et demontages, je n'arrive vraiment pas a recuperer toutes les notes. le systeme du GP98 utilise des bandes de latex avec un plot noir au fond de chaque puit en latex.

J'ai tout bien nettoyé, plots noirs, latex et zones de contact sur la carte electronique qui leur fait face. A chaque montage, démontage les notes muettes se deplacent, j'en conclue que ce n'est pas tant un probleme de crasse, mais que ça vient des bandes en latex. Pour une raison que j'ignore, les deux claviers sont montés avec des petits morceaux de ces bandes...le mieux a mon sens serait de ne mettre qu'une bande latex qui court tout le long du clavier sans interruption. Ici je n'ai que des interruptions et qui pourraient bien coincider avec les notes que je perd a chaque manipulation, car je ne remonte pas les morceaux de latex au meme endroit ou je les ai trouvés. Les plots du centre des bandes en latex restent bien sagement dans leur puit...ce n'est pas vraiment le cas sur les extremités...on sent qu'ils cherchent a s'en echapper. Or, j'ai l'impression que contact ou non contact, ça se joue au niveau de qq microns.

Je me propose donc d'acheter 2 bandes de latex neuves pour arreter cette galere...d'autant que la bakelite des cartes commence a ne plus trop apprecier ces vissages devissages successifs.

Quelqu'un pourrait-il m'aider a trouver un fabriquant de ce genre de materiel... est-ce du materiel standard d'une marque a l'autre oubien vais-je galerer pour trouver qq chose qui s'adapte a cet orgue du passé?

Pour le reste c'est genial, nous rentrons peu a peu dans la logique du fonctionnement de la machine un vrai regal...mes cables arrivent aujourd'hui...ÇA VA FAIRE DU BRUIT!!!!

Bonne journée a toutes et a tous

JPG
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: : Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!    Jeu 21 Sep - 15:17

Bonjour

Peux tu nous envoyer des photos de tes bandes de latex?
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Jeu 21 Sep - 15:33

OUI, sans probleme, au prochain demontage (car j'ai perdu presque l'integralite du clavier inferieur) je fais une photo

je dis latex, mais cela pourrait aussi etre du silicone

A+

JPG
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Jeu 21 Sep - 16:47

Oui! En effet silicone me semble peut être mieux correspondre que le latex.........
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Ven 22 Sep - 19:46

Chez Hohner, ils ont utilisé des contacts silicone (du même principe que ceux des télécommandes de TV). Ca a souvent posé problème et représentait un point faible pour tous les claviers de chez-eux (dont les fameux DG xx, numériums classiques avec système De Foreyt d'échantillonnage)

Le plus simple serait de leur demander s'ils ont toujours des contacts en stock pour la maintenance.

Sinon il y a aussi la possibilité de virer ces contacts et d'en mettre des vrais à la place.
What a Face
Revenir en haut Aller en bas
JPG



Messages : 9
Date d'inscription : 12/09/2017

MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   Sam 23 Sep - 15:03

Merci Richaud pour ces infos...

je dois interrompre le fil de nos échange pendant quelque jours (voyage...retour au pays!!) je me remets on-line dés mon retour pour plus d'info.

Bon week end et encore merci a toutes et a tous

A+

JPG
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgue Hohner GP98... une poule avec un couteau!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panne sur orgue hohner d94
» mon orgue de travail Hohner DG12
» Playlist (31)
» Pierre Attaignant (Attaingnant)
» Découvrir l'orgue par le disque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: Numériques / Analogiques / Virtuels-
Sauter vers: