AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les tuyaux Haskell...

Aller en bas 
AuteurMessage
Richaud

Richaud

Messages : 1903
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... EmptyLun 30 Sep - 11:34

On en parle de temps en temps. Il s'agit de tuyaux ouverts très classiques, mais un résonateur bouché est plongé dedans. si le tuyau a une section S, alors le résonateur a une section S/2. Le tuyau ainsi fait sonne plus bas que s'il n'avait rien. Au grand maximum, on devrait en théorie atteindre l'octave inférieure mais en pratique, on se limite à 11 demi-tons. Toutes les valeurs intermédiaires sont permises, la longueur d'un tuyau ouvert réel est la somme de la longueur du corps et de celle du résonateur.

Quel est l'intérêt de procéder ainsi alors qu'il est si facile de faire un bourdon?

Tout simplement parce-que le son est celui d'un tuyau ouvert, avec toutes les harmoniques qui vont bien. En fait Haskell a créé un tuyau dont la bouche se situe au milieu du corps (virtuellement).

Si c'est assez délicat à harmoniser, il faut reconnaitre que le résultat vaut vraiment l'effort nécessaire.

Ils n'ont qu'un seul défaut: Le prix de fabrication… A titre d'exemple, je viens de faire souder un Salicional 8', les 12 premières notes Haskell représentent un surcoût de plus de 1000 euro.

https://youtu.be/MO8Ku1J223A
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 902
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Re: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... EmptyLun 30 Sep - 16:19

cheers

Ca veut dire quoi "un résonateur bouché est plongé dedans" ? quelle forme a ce résonateur, de quelle matière est-il fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

Richaud

Messages : 1903
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Re: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... EmptyLun 30 Sep - 20:16

Haannn! Lolo, tu n'as pas retenu les leçons des années précédentes. On en a déjà parlé, surtout qu'en plus (faute impardonnable) j'ai récupéré celui en 16' du Sacré-Coeur et je l'ai mentionné sur le topic de cet orgue, vu que le salicional 16' Haskell est le seul exemplaire que je connaisse en France.  No


Le résonnateur est un tube tout simple, comme vous et moi. Il est bouché côté extérieur, mais ouvert dans le tuyau évidemment.

Il est du même métal que le tuyau.

Voilà un tuyau tout neuf sur la table du tuyautier:
Les tuyaux Haskell... Pipe-h10


Voilà la raison d'être de ces tuyaux: ils ne tiendraient pas s'ils étaient normaux. Ce jeu est un 16' donc théoriquement de 5.50 m. Ici il est réduit à 3 mètres grand maximum.
Les tuyaux Haskell... Greenb10

Exemple de chez Estey, où travaillait Haskell. Là, c'est poussé dans tous les retranchements. Tuyaux coudés (c'est pas terrible) et Haskell en plus. C'est aussi un 16'
Les tuyaux Haskell... Esteyu10
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 902
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Re: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... EmptyMar 1 Oct - 11:59

Dieu du Seigneur, effectivement, je remarque que j'oublie des choses silent
merci pour le rappel
Revenir en haut Aller en bas
nano



Messages : 12
Date d'inscription : 03/12/2011

Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Re: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... EmptyMer 2 Oct - 12:03

Merci, prof ! alors les questions ...

le résonateur a la moitié de la section du tuyau, ça, c'est compris, mais par rapport à la section d'un tuyau ordinaire, ça donne quoi ? Instinctivement, j'aurais pensé que le résonateur d'un tuyau Haskell a la même section que le tuyau ouvert équivalent, et que donc le tuyau extérieur d'un Haskell a le double de cette section ?

et pis, comment ça s'accorde ? sur la première photo, c'est que le résonateur est fixé sur une sorte de calotte mobile, ou bien c'est tout soudé et on accorde aux oreilles ?

le surcoût, +1000€ sur un salicional, soit, mais un salicional à la base, ça vaut combien ?

si on met le résonateur à l'extérieur, ça marche pareil ? et si on le suspend "la tête en bas" dans un tuyau bouché ?
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

Richaud

Messages : 1903
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Re: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... EmptyMer 2 Oct - 23:14

nano a écrit:
Merci, prof ! alors les questions ...

le résonateur a la moitié de la section du tuyau, ça, c'est compris, mais par rapport à la section d'un tuyau ordinaire, ça donne quoi ? Instinctivement, j'aurais pensé que le résonateur d'un tuyau Haskell a la même section que le tuyau ouvert équivalent, et que donc le tuyau extérieur d'un Haskell a le double de cette section ?

Non, la section extérieure du tuyau est sensiblement la même que le tuyau ouvert. On peut la faire un tout petit peu plus grosse si on veut moins de son gambé (qui est accentué par le Haskelling).

Citation :
et pis, comment ça s'accorde ? sur la première photo, c'est que le résonateur est fixé sur une sorte de calotte mobile, ou bien c'est tout soudé et on accorde aux oreilles ?

On l'accorde à la construction en changeant la longueur du résonateur interne. On fignole l'accord en faisant plus ou moins monter le résonateur dans le tuyau. La bague qui le tient possède une rampe hélicoïdale et donc on tourne pour monter ou descendre. Attention toutefois, le fond du résonateur doit être situé entre l'extrémité du tuyau et un demi-diamètre plus haut. Si on s'éloigne de ces valeurs le tuyau ne fonctionne plus. On accorde jamais aux oreilles ce genre de tuyau, car les oreilles sont occupées par un frein harmonique (cylindre pour une Gambe, demi-cylindre pour une Viole, U pour un quintaton et bavette pour un salicional)



Citation :
le surcoût, +1000€ sur un salicional, soit, mais un salicional à la base, ça vaut combien ?

Ca va dépendre du tuyautier et de l'harmoniste. La fourchette de prix du tuyautier est de 4000-7000 euro. Mais les tuyaux sont juste soudés, il faut les harmoniser complètement ( Ouvrir les bouches, les entailles à pavillon, régler les tuyaux, souder les freins à bavette, calibrer les pieds…) Ce qui rajoute une bonne semaine de travail si on veut que ce soit parfait.


Citation :
si on met le résonateur à l'extérieur, ça marche pareil ? et si on le suspend "la tête en bas" dans un tuyau bouché ?

Non, les résultats sont différents, mais ce sont des possibilités qui existent. Le résonateur à l'extérieur se fait surtout pour les jeux d'anche coniques ou cylindriques (dans tous les cas, c'est un cylindre qu'on ajoute)

Le bourdon avec un ou deux résonateurs à l'intérieur est mentionné dans les brevets Haskell mais je n'en ai jamais rencontré. Déjà quand on place un résonateur seul dans un bourdon, il faut le placer dans une curieuse position pour que ça fonctionne (centré en bas à l'arrière et collé dans un coin au dessus, il est donc en biais dedans.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les tuyaux Haskell... Empty
MessageSujet: Re: Les tuyaux Haskell...   Les tuyaux Haskell... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tuyaux Haskell...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sonorisation d'un orgue virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: