AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Lun 2 Nov - 16:28

Un orgue résolument moderne

Jusqu'à l'achèvement total de la nouvelle église Saint Vincent de Paul - Les Réformés, en 1887, il a subsisté un petit orgue construit par la Maison Daublaine et Callinet en 1845 pour l'ancienne chapelle du couvent des Augustins Réformés. Cet instrument sera vendu en 1888 à la paroisse Notre-Dame de Die [drôme]. La commande d'un grand orgue fut attribuée, en 1887, à la Maison Merklin & Cie dont l'excellente réputation rivalisait avec celle de son contemporain Aristide Cavaillé-Coll. Toutefois, Joseph Merklin [1819-1905] avait manifesté un intérêt particulier pour des solutions modernes aux problèmes techniques de la facture d'orgue et il s'intéressa très tôt à l'application de l'électricité au niveau des transmissions des notes et des jeux. Dans le prolongement de l'invention, par Charles Barker, d'une ”machine pneumatique” permettant de palier à la dureté des claviers [et dont Cavaillé-Coll récupéra le brevet], deux américains, Schmoele et Mols, déposèrent le 15 juillet 1881, un brevet pour un système électro-pneumatique [combinant électro-aimant et levier pneumatique]. Joseph Merklin prit l'exclusivité de ce brevet en avril 1884.
Ce nouveau procédé de transmissions électriques permit d'envisager de construire l'orgue en plusieurs parties éloignées du poste de commande constitué par la ”console”.

Ainsi est-il établi le projet d'un instrument à double buffets identiques placés face à face, chacun en fond de transept, comportant 52 jeux commandés par deux consoles indépendantes : l'une de 3 claviers pour l'orgue de gauche en regardant le chœur [et qu'on appellera ”console évangile”], l'autre, de 2 claviers, pour l'orgue de droite [dénommée ”console épître”], reliées électriquement par de longs câbles longeant tout le triforium.
Les deux buffets de style gothique, dessinés par l'abbé Pougnet, sont réalisés par la maison marseillaise Gémy et Fils.

Terminé dès octobre 1888, l'orgue fut inauguré par Théodore Dubois, organiste titulaire de La Madeleine à Paris, le 13 décembre 1888, à la satisfaction de tous. Le rapport de la commission de réception fut publié dans la foulée, très élogieux sur les qualités sonores de l'instrument ainsi que sur le nouveau procédé de transmission électrique. Marius Gueydon en sera le titulaire à partir de 1896.
De l'inauguration de 1888 au mutisme de 1948 :

  • 1912 installation d'une soufflerie électrique. Concert de Daniel Fleuret
  • 1929 devis (96000F) de la Maison Michel-Merklin et Khun : ” les meubles renfermant les claviers sont souvent sujets à de gros ennuis pour l'exécution... les aiguilles des contacts électriques sont usées, les fils ont perdu leur isolement et cassent fréquemment ”.
    Deux nouvelles consoles sont prévues ainsi que l'extension des sommiers à 68 notes.
  • 1946 à la demande de l'organiste titulaire Marcel Prévot, nouveau devis de la Maison Michel- Merklin et Khun : augmentation des orgues tribune à 66 jeux avec console de 4 claviers de 61 notes dans la nef, et fourniture d'un orgue neuf d'accompagnement de 2 claviers (de 18 jeux réels).
  • 1948 inauguration le 10 avril par Marcel Prévot d'un grand orgue de chœur de 40 jeux (obtenus à partir de 27 jeux réels). A partir de cette date, les orgues de tribune resteront muets pendant quelques 60 ans !


Les Travaux de restauration :
Maîtrise d'ouvrage : Etat
Maîtrise d'œuvre : Jean Pierre Decavèle
Financement : Etat 50% - Ville de Marseille 50%

En 2001, après appel d'offres, ces travaux sont attribués aux facteurs d'orgues Pierre Saby, titulaire du marché, et Dominique Richaud (pour la partie électronique). Les parties instrumentales ayant été démontées, les deux buffets ont été nettoyés et teintés d'une patine se rapprochant de celle de la chaire. Tous les éléments de l'orgue d'origine étant intégralement conservés (d'où son classement Monument Historique), il a été décidé leur restauration à l'identique : soufflerie (réservoirs, porte- vent), sommiers, tirages de jeux, tuyauterie, consoles, transmissions. Après une remise en état minutieuse des quelques 4000 tuyaux, réalisée en atelier, de longs mois ont été nécessaires pour leur remise en place avec un remarquable travail d'harmonisation effectué par Denis Marconnet et Frédéric Thibault. Toutefois, sans nuire aux dispositions des consoles d'origine et en respectant tout le cablage de 1888, il a été prévu une troisième console, totalisatrice, placée dans la nef à distance sensiblement égale des deux buffets, dotée d'une transmission numérique et de fonctions modernes (combinateur électronique, transpositeur, replay). L'ensemble de ce programme de travail est terminé en septembre 2008.
Jean Robert Cain, Chargé de mission Orgues - Ville de Marseille


-------------------------
7/12/2009

Jean Guillou (St Eustache Paris)


  • J. S. Bach: Toccata Adagio et Fugue en ut majeur Bwv 564
  • J. Guillou: Säya (L'oiseau bleu)
  • G.F. Haendel: Concerto n° 1 en sol mineur (adaptation pour orgue seul de Jean Guillou)
  • M. Moussorgsky: Tableau d'une exposition (transcription pour orgue de Jean Guillou)
  • Improvisation

-Enrée Libre-


Dernière édition par Michel Chazot le Mar 17 Nov - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Mer 4 Nov - 14:21

Un orgue à 3 consoles !! ... intéressant, on va pouvoir y jouer la version originale de la Symphonie initiatique opus 18 de Guillou !
Faut voir comment ça sonne. Si quelqu'un peut y être et nous faire un compte-rendu ici, ce sera bienvenu bien sur.

Une remarque tout de même : "respecter le câblage de 1888", c'est une blague ou quoi Question qu'est-ce que ça change à l'orgue si on refait un câblage neuf et si un fil ne passe pas au même endroit Question
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Mer 4 Nov - 18:39

Je ne suis pas sur qu'ils aient voulu dire qu'il ont conservés les câbles de 1888, mais peut être ont t'ils plutôt refait le cablâge a l'identique sans numérisation du signal ?
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Mer 4 Nov - 19:39

Oui j'imagine aussi mais même ça c'est aller trop loin dans l'archéologie selon moi.

Enfin bon... on inaugure un orgue à transmission électrique, c'est déjà si rare en France, soyons heureux ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Compositions   Mar 17 Nov - 16:50

Console côté Epitre :
I - GRAND-ORGUE
Montre 8’
Flûte harmonique 8’
Gambe 8’
Prestant 4’
Cymbale III à V rgs *
Cor anglais 16’ *
Trompette 8’ *
Basson Hautbois 8’ *
Voix Humaine 8’ *
Clairon 4’ *
* : expressif dans le Récit
II - RÉCIT EXPRESSIF
Quintaton 16’
Flûte traversière 8’
Nachthorn 8’
Gambe 8’
Voix Céleste 8’
Flûte d’écho 4’
Flageolet 2’




PÉDALE
Contrebasse 16’
Octave basse 8’











Série de photos




Console côté Evangile :
I - GRAND-ORGUE
Principal 16’
Bourdon 16’
Montre 8’
Flûte Harmonique 8’
Bourdon 8’
Salicional 8’
Montre 8’ *
Flûte harmonique 8’ *
Gambe 8’ *
Prestant 4’
Prestant 4’ *
Flûte douce 4’
Doublette 2’
Mixture IV à VIII rgs
Cornet V rgs ( à C3)
Bombarde 16’
Trompette 8’
Clairon 4’
* : épitre
II - POSITIF EXPRESSIF
Principal 8’
Flûte Harmonique 8’
Gemshorn 8’
Gambe 8’
Unda Maris 8’
Flûte Octaviante 4’
Quinte 2’ 2 /3
Piccolo 1’
Trompette 8’
Clarinette 8’









III - RÉCIT EXPRESSIF
Quintaton 16’
Flûte traversière 8’
Nachthorn 8’
Gambe 8’
Voix Céleste 8’
Flûte d’écho 4’
Flageolet 2’
Cymbale III à V rgs
Cor anglais 16’
Trompette 8’
Basson Hautbois 8’
Voix Humaine 8’
Clairon 4’

épitre




PÉDALE
Soubasse 16’
Contrebasse 16’ *
Principal 16’ *
Quinte 10’ 2/3 *
Octave basse 8’ *
Bourdon 8’
Violoncelle 8’ *
Octave 4’ *
Bombarde 16’
Trompette 8’


* : épitre









La console totalisatrice dans la nef comprend donc l'orgue ci-dessus + l'orgue de choeur :

ORGUE DE CHOEUR – Michel-Merklin-Kuhn – 1948
3 claviers de 61 notes et pédalier de 32 notes
Traction électropneumatique à membranes

I - GRAND-ORGUE
Bourdon 32’*
Bourdon 16’*
Montre 8’ §
Flûte Harmonique 8’#
Bourdon 8’*
Prestant 4’ §
Flûte octaviante 4’#
Quinte 2’2/3
Octavin 2’#
Plein jeu VI
Basson 16’ °
Trompette 8’ °

II - POSITIF
Bourdon 8’
Prestant 4’
Doublette 2’
Plein Jeu IV à VI
Sesquialtera II
Cromorne 8’







III - RÉCIT EXPRESSIF
Flûte ouverte 8’
Gambe 8’
Flûte Céleste 8’
Flûte conique 4’
Nazard 2’2/3
Quarte 2’
Tierce 1’ 3/5
Larigot 1’ 1/3
Septième 1’ 1/7
Plein jeu II à V
Musette 8’
Trompette 8’
Clairon 4’
PÉDALE
Flûte acoustique 32’#
Flûte 16’ #
Soubasse 16’*
Flûte 8’ #
Bourdon 8’*
Flûte 4’ #
Contre Basson 32’ °
Basson 16’ °
Trompette 8’ °
Clairon 4’ °

*, #, ° : jeux en emprunt et en extension

ACCESSOIRES
Tir I, II, III
Tir III en 4’
Acc II / I en 16’, 8’
Acc III / I en 16’, 8’, 4’
Acc III / II en 8’ , 4’
Sup III en 8’

Trémolo
Triple registration`
Combinateur
Expression récit


Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Mer 9 Déc - 2:19



Dernière édition par Julien Girard le Jeu 10 Déc - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: compte-rendu du concert d'inauguration   Jeu 10 Déc - 22:53

J'étais aussi au concert d'inauguration !

Le maître avait joué la messe inaugurale la veille : on m'a dit que c'était merveilleux, notamment un offertoire tétanisant (grand Notre Père du Dogme) ! Répétition le lundi matin, derniers réglages l'après-midi, quand je suis passé : ça criait dans les buffets !

Je suis arrivé assez tard, j'étais assis au fond. C'était plein mais quelques personnes ont eu du mal à concentrer leur attention et ont décroché dès Haendel. Ambiance assez chaleureuse, et, de façon absolument merveilleuse, de plus en plus électrique, au fur et à mesure que le programme se déroulait, le feu d'artifice prenait de l'ampleur et tout le monde semble sorti de là transporté !

De ma place, l'instrument m'a paru très lointain mais très net. Le toucher de l'artiste devait y être pour beaucoup eu égard à l'ampleur des fonds de 16' et 8', absolument renversants d'épaisseur, de velouté, à en faire frémir un Julien... Les fonds sont dans les deux buffets Merklin, les mutations sont dans le buffet de 1948, deux anches ont été ajoutées au fond de l'abside et crachent méchamment. D'où j'étais, l'audition était très compacte et ne rendait quasiment rien de la spatialisation des timbres, ce qui ne doit pas être le cas à la croisée des transepts.

Le rendu n'est pas très puissant, comme souvent dans un orgue de transept. De plus près, l'audition doit être bien plus agréable et originale dans la mesure où l'on utilise cet instrument comme un tout, sans diviser la partie 1888 de celle de 1948 (ce que préconisait Jean-Pierre Decavèle dans une conversation !) : les sons proviennent de 3 endroits très éloignés.

Les deux Merklin sont déséquilibrés quant au nombre de jeux : 32 côté Evangile, 20 côté Epître, jeux de pédale de chaque côté, console de 3 claviers de 56 notes côté Evangile, 2 claviers côté Epître. L'orgue de choeur, construit après l'extinction des Merklin contient 40 jeux dont 27 réels sur 3 claviers de 61 notes.

La pachidermique console totalisatrice, neuve, commande sur 5 claviers les 8 claviers et les 3 pédaliers des 3 instruments et établit une sorte d'équilibre, de disposition "classique" (GO, PO, RE, GC, Ech). Les deux consoles Merklin ont été remises en état, celle du choeur a été abandonnée.

Tout le confort moderne équipe la console totalisatrice, montée sur roulette, disposée pour le concert au bout de l'allée centrale, en majesté. Elle est assez haute et permet de voir l'organiste d'assez loin.

Pour ce qui concerne les tripes de la bête, il semble effectivement, si l'on en croit le livret de l'inauguration, que les câblages anciens et électroniques cohabitent d'une bien étrange façon ! Le patrimoine tient tête à la logique et à l'efficacité jusque dans la conservation du tirage des jeux pneumatique qui fait "schblong" quand on appelle plein de jeux en même temps ! Autre détail croustillant qui va encore nous énerver Julien et Michel, les claviers de 56 notes de 1888 n'ont pas été complétés jusqu'au 61 notes des jeux de 1948 (l'orgue de choeur) : donc, il y a plein de trous ! Le travail de M. Saby a été salué et semble véritablement exemplaire. J'ai grincé des dents en entendant le côté cinglant, trincaillant, de certains aigus de mixtures (à l'impossible nul n'est tenu : l'état de l'instrument en 1988 est effarant !).

Bon, sinon, on a aussi entendu de la très belle musique !

Aristocratique, élégant, surnaturel, exponentiel, magnifique, classe, au-dessus du reste du monde : voilà quelques-un des épithètes qui fusaient après le concert et que je ne peux que corroborer. C'était superbe et Jean Guillou est véritablement un OVNI ! Ce mélange de fougue, de précision, de puissance démoniaque, de retenue distante, d'énergie sans limite n'est vraiment pas courant et quoi qu'on puisse dire de son art (si on s'est fourvoyé dans des voies que je ne nommerai pas parce que ça déclenche des trucs dans OrguesLibres), il faut encore et toujours dire que cet artiste est une personnalité gigantesque !

Le triptyque "Toccata, adagio et fugue" était un élégant portail, très sobre, majestueux sans être intimidant. Le mouvement central flottait au-dessus du pizzicato de pédale lourd et plein. Les deux mouvements extrêmes pétillaient joyeusement, sans hâte, plein d'assurance.

"Säya, ou l'oiseau bleu", inspiré d'un chant coréen à tendance patriotique, donnait un superbe contraste, un saut dans l'nconnu, dans un moment de poésie étrange, mystérieuse, pleine de possibles... Il s'agit d'un poème musical en forme de variations qui donne divers visages à une mélodie simplissime sur trois notes. Du pur Guillou de la maturité, décanté, toujours aussi puissant et inventif (comme dans "Eloge" ou "Peace" avec choeur).

Ensuite, le programme rebondissait vers le "Premier concerto" dans la version transcrite pour orgue seul qu'il en a donné (comme pour les 15 autres), avec les cadences écrites pour tous les passages et le smouvements entiers ad libitum (l'adagio et fugue du 9ème, l'andante sublime du 8ème...). Ici, après un premier mouvement très seimple, plein de souplesse, éclatait le rutilant feu d'artifice du 2ème mouvement agrandi par la cadence de Guillou qui est une véritable expansion, une dilatation phénoménale des thèmes et des harmonies qui stupéfie ! La toute petite respiration du 3ème mouvement laisse la place au final très évident, lui aussi bâti sur une amplification de la registration et du thème, très aristocratique qui a emporté l'adhésion de tous !

Et puis pour finir (était-ce une fin ?), le maître a donné sa vision des "Tableaux d'une exposition" de Moussorgski. Cette transcription est un véritable film en Cinémascope, en quadrichromie ! Tout y passe, toutes les émotions, tous les sentiments, toutes les aventures, tous les récits ! Tous les jeux y passent, tous les mouvements de l'organiste, toute la vie ! Cette pièce met autant l'organiste que son instrument en valeur : c'est exactement ce qu'il faut pour un concert inaugural. Un feu d'artifice !

Ca n'était pas fini puisque, après une improvisation dont je ne dirai rien puisque Monsieur Dalest en a mis la vidéo sur YouTube dès le lendemain (en a-t-il demandé l'autorisation à Jean-Robert Cain ?), nous avons eu deux bis : la transcription de la "Fée dragée" du "Casse noisette" de Tchaïkovski et de la "Toccata" de Prokofiev.

Quel organiste se risque, actuellement, dans un tel programme, tellement virtuose, tellement sidérant ?

Un superbe moment !

Bien à vous
FB
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:07

Merci pour ce superbe compte-rendu !! je n'en attendais pas moins de toi Very Happy

Plus de positif que de négatif dans l'ensemble. Bien dommage pour les 56 notes mais pas très étonnant.... même réflexion pour le tirage de jeux et le câblage, c'est tout à fait ringard et sans intérêt.
Je suis content que le travail de Saby semble bon, il n'est pas celui à qui j'aurai confié un tel travail personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:16

Je crois que toute la partie éléctrique/tronique a été faite pas Dominique Richaud, et la console et le reste de l'orgue par Saby.

Du positif complètement, ca aurait pu être pire. Compléter les claviers de 56 a 61 aurait certainement dénaturé l'ensemble, car c'est parfois difficile de faire de bon raccord d'harmonie, etpuis au nombre de tuyaux que cela représente, de modification des sommiers, etc....c'était sans doute très lourd a mettre en oeuvre physiquement et financièrement.
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:22

Pour Julien, que M. Saby rénove cet orgue est le fruit d'un appel d'offres.
La partie informatique est effectivement de D. Richaud.

Pour Michel, il me semble bien que les buffets ne sont pas pleins et que des compléments auraient pu être installés pour porter le tout à 61 notes. IL faudrait poser la question aux auteurs.
La console, malgré sa taille et son design un peu trop classique à mon goût, est très chic : les claviers sont indiqués sur des bandes de cuir imprimées de lettres dorées ! Mazette !
Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:24

Oui pour la console, ils ont vu en grand, mais rassures moi....les claviers ne sont'ils pas parallèles les uns aux autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:33

Oui je sais pour D. Richaud.

A ce qu'on voit sur la vidéos, les claviers ont l'air un peu inclinés, tu confirmes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:42

Oui, les claviers sont progressivement inclinés.
Le pédalier est en éventail.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Jeu 10 Déc - 23:49

Citation :
Le pédalier est en éventail

Plein de surprises cet orgue décidément, car c'est une exception pour la france que de construire des orgues avec des pédaliers en éventail.

A moins que ce soit un poisson d'avril prématuré de Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
pernambuco



Messages : 32
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Sujet: Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30 Lun 2 Nov - 14:28   Ven 11 Déc - 0:06

J'étais au concert également et j'avais promis un compte rendu détaillé mais je ne l'ai pas fait faute de temps.

Je n'ai vraiment pas grand-chose à rajouter à ce qui a déjà été dit de façon convaincante par Hyperion sinon que ça vallait vraiment le coup de se déplacer.

-la beauté des fonds: un formidable tapis moëlleux façon Cavaillé-Coll (flûtes harmoniques, gambes, principaux...): tant d'instruments aujourd'hui que l'on construit ou restaure et dont les fonds sont étriqués, maigres, acides, etc font déjà de cet orgue quelque chose d'inestimable. J'ai encore dans l'oreille les flûtes harmoniques seules (toutes accouplées j'imagine): 4 flûtes harmoniques sur 4 plans sonores différents; c'est plutôt rare, même chez Cavaillé-Coll; on se serait cru à Notre-Dame de Paris du temps de Cochereau et un peu après, en tout cas avant la restauration de 1992.

- la beauté et la variété des anches de détail: cromorne, musette, voix humaine, clarinette, cor anglais... et qu'affectionne tant Guillou.

- l'intégration plutôt réussie de l'orgue de choeur à l'ensemble. J'avoue qu'avant d'avoir entendu l'instrument, j'étais plutôt inquiet de savoir comment on pouvait associer un Merklin "pur jus" d'inspiration symphonique et un Merklin & Kühn beaucoup plus tardif et d'esthétique nettement néo-classique dans ce qui me semble être un petit peu le mariage de la carpe et du lapin. Et là, j'ai plutôt eu une bonne surprise car le lapin et la carpe se sont bien entendus. Peut-être J. Guillou a-t-il tenu compte de cette contradiction apparente dans ses registrations??...

- s'il y avait un bémol, ce serait effectivement le manque de puissance (tout relatif) dans le tutti: peut-être faut-il y voir la disposition dans les bras de transept qui nuit à l'épanouissement du son dans l'édifice; à celà, il faut rajouter également que l'église était bondée et que je n'étais pas placé au meilleur endroit car d'autres auditeurs qui étaient à côté de la console n'ont pas tous eu cette impression. Je sais aussi que Jean-Robert Caïn a le projet d'installer des chamades dans la nef au-dessus du grand portail d'entrée; peut-être contribueront-elles à renforcer la "pêche" de cet orgue...

- je suis sidéré par la vitalité d'exécution du monsieur de presque 80 ans qu'est Jean Guillou et par l'intelligence de ses interprétations; je le suis aussi séduit par le fait que c'est un des rares professionnels du monde de l'orgue à avoir pu envisager l'orgue de l'avenir, en étroite collaboration avec de grands facteurs comme van den Heuvel et Kleuker (malheureusement décédé il n'y a pas si longtemps) et qui ont donné des instruments tels que l'orgue actuel de St Eustache, de la Tonhalle de Zürich (et quelques autres...) qui permettent, avec leur personnalité propre ce qui n'est déjà pas rien, d'interpréter un répertoire très étendu qui va des classiques aux contemporains. C'est précieux, à une époque où l'on tente avant tout et vainement de construire à l'"identique" des instruments sensés permettre l'exécution de certaines musiques au détriment des autres.

Cordialement à tous.
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Ven 11 Déc - 0:35

Les chamades (trompette et chalumeau) sont dans le choeur et... verticales !
Pour compléter l'instrument et spatialiser encore la bête, on parle d'installer un grand plenum au dessus du portail d'entrée, mais suspendu parce que la tribune de bois est postiche et ne supporterait rien...

J'ai vu l'autre jour que Klais a installé de gigantesque chamades épiscopale au fond de la cathédrale de Cologne...

Il n'y a donc pas que des orgues étriquées !

Michel, le pédalier est vraiment en éventail.
On peut mettre des photos dans votre bazar informatif ?
Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Ven 11 Déc - 1:01

Oui frédéric on peu mettre des photos, je vient de t'adresser un mp, mais il semble que ca tarde a arriver chez toi !

J'ai donc posté une petite procédure sur le Banc d'orgue !
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   Sam 12 Déc - 21:57

Pardonnez moi de m'infiltrer dans votre forum, mais quand je suis concerné, il est plus sympa de pouvoir apporter les précisions nécessaires et les corrections inévitables qu'engendrent les "discussions à l'aveugle". What a Face

Aussi, pour avoir planché sur le projet complet des Réformés depuis 2001, je connais les moindres recoins de l'instrument, autant de la partie classée MH (réalisée en co-traitance avec Pierre Saby) que pour tout le reste, puisque c'est moi qui m'y suis collé comme un grand (avec plaisir d'ailleurs).

Je vais donc tâcher, si vous êtes d'accord, de démêler l'ensemble au fur et à mesure, vous serez surpris j'en suis certain, de tout ce que "le joujou à Jean-Robert" (JR Caïn, l'un des titulaires et responsable du bureau des orgues de Marseille) peut renfermer comme choses peu courantes chez nous.

Après, il est toujours possible de rencontrer les titulaires qui ne rechignent pas à montrer leur biniou.

DR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30   

Revenir en haut Aller en bas
 
2009-12-07 - Inauguration de l'Orgue de St Vincent de Paul. Marseille - J GUILLOU - 7 déc - 20h30
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2010-04-25 - inauguration de l'orgue de Soucieu en Jarrest-17h
» Inauguration de l'orgue de Loctudy
» 2009-12-19 - Inauguration Notre Dame de Bon Voyage, Cannes - J GUILLOU - 19 déc - 16h
» Recherche Orgue sur Marseille
» Philharmonie, 28-29/10 - Inauguration de l'orgue, OP/Järvi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Agenda :: Manifestations en France-
Sauter vers: