AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 9 Jan - 0:03

Je viens de faire un tour sur le site de l'association l'arigot... chargée de reconstruire l'instrument. Elle a été créée en 1997, donc pas toute neuve, elle n'est donc pas plus véloce que d'autres assos, sauf celles qui ont opté finalement pour un perfectionnement de l'orgue qu'ils avaient plutôt qu'un super petit biniou tout neuf.
Au passage, l'association déplore l'utilisation de tuyaux en Spotted... Savent-ils que le spotted est un mélange étain/plomb entre 50 et 55% d'étain, ou quelquefois 72% d'étain. La seule chose est qu'il n'est ni râclé, ni martelé, deux opérations qui torturent un peu plus le métal. Alors leur préfèrer des tuyaux "nobles" en étain à 40% râclé deux faces ou des bourdons à 12% d'étain, c'est à mon sens un manque certain de connaissances en qualité de facture d'orgues.
Autre parti-pris: supprimer une gambe 8 avec la basse en zinc pour la remplacer par un vrai tuyau en étain-plomb...elle fanera comme des tulipes dans un vase et n'aura jamais bien sonné. Pas de bol, encore du pognon foutu en l'air. (enfin, je dis ça, je dis rien...)
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 9 Jan - 0:17

Richaud a écrit:
Thomas G a écrit:
Et comme à ma connaissance, il est projeté de reconstruire l'instrument...

Il y a les sous? Ou c'est un voeux pieux?
Parce-que des groupes et associations hyper-motivés qui voient déjà des milliers de membres, et des sponsors qui les couvrent de lingots et billets, j'en connais pas mal. Très peu arrivent à leur fins sans recourir à des manoeuvres peu orthodoxes. Et celles qui triomphent ont mené un combat de 10 à 20 ans...

Les autres, après un départ fulgurant en quelques semaines s'embourbent avec une souscription qui plafonne à 15 000 euros pour un budget de 500 000 de travaux, une dizaine de membres dont trois actifs (calculez simplement le nombre de membres à 10 euros par an pour financer le demi-million d'euros du biniou en moins de deux siècles), Tout ça parce-que l'enthousiasme n'est pas forcément communicatif avec le clergé ou l'équipe municipale. Si en plus la zizanie s'installe... Adieu projet!
Je vois quelquefois dans certains projets je cite "la municipalité suivra, c'est certain et nous la mettrons devant le fait accompli, Tartempion, l'adjoint délégué à la culture m'a dit qu'il nous soutenait à fond!" Sauf que dans deux ans, le projet ne sera pas abouti et l'équipe municipale aura changé, "pour un con qui ne veux rien entendre".

(Toute ressemblance avec des personnages existants ou des associations ayant existé.....fortuite et bien involontaire.)

Wait and see donc.

Ça sent le vécu !

J'en aurai pas mal à ajouter mais ce n'est pas la peine. C'est inutile.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Thomas G



Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 9 Jan - 0:52

Je ne pense pas qu'une subvention massive de la part de la commune soit à l'ordre du jour. La commune a mis en place une mission sur les orgues de la ville (je ne sais pas qu'elle forme ça prend exactement) sous l'autorité de François Ménissier, professeur au CRR local.

La maire a tant à faire dans cette ville qui a probablement un des patrimoines organistiques les plus importants au niveau qualitatif (voire le plus important après Paris) :
il y a des chefs d'oeuvres incontestés de Cavaillé - Coll : St-Ouen, St-Godard et la Madeleine (le prochain à être restauré visiblement).
Un orgue de Rochesson splendide à St-Nicaise, hélas l'église s'effondre (et donc l'orgue est interdit d'accès)
Les orgues de Krisher (St Vivien et St Sever), Bouillou (St Clément)
Et je passe sur St - Patrice (aurait besoin de vos services M. Richaud, car c'est électrique, dommage le tutti est joli), le temple St - Eloi (Kern), St - Maclou.

Mais aussi des chefs d'oeuvre plus anciens : chapelle de l'hôpital Charles Nicoles, l'orgue de transition (avec un fond important du tuyaux du XVIII) de St-Romain.

Pour tout savoir :

http://www.orgues-normandie.com/
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 9 Jan - 19:29

DGW a écrit:
Ça sent le vécu !

J'en aurai pas mal à ajouter mais ce n'est pas la peine. C'est inutile.

Ben, en tant que facteur d'orgues, des associations toutes aussi motivées les unes que les autres, on en voit beaucoup. Maintenant, on arrive assez vite à se rendre compte si le projet a des chances (risques) d'aboutir.
Parfois, je suis surpris de m'être carrément planté, mais un jour, au détour d'une petite phrase j'apprend que Untel est à la fois à l'assos et décideur élu, ou à l'assos et chez le facteur retenu...C'est ce que je citais comme principaux moyens peu orthodoxes. J'ai envie de dire que du moment où l'orgue se fait, c'est déjà bien.

@ Didier: de temps en temps, en rajouter un peu pour tenir les autres au courant, c'est pas forcément inutile. geek
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Ven 21 Jan - 21:30

Moi, je viens d'écouter cet orgue (sur internet, alors tout est relatif...) et franchement je trouve qu'il ne sonne pas trop mal...
Quant aux fils des combinaisons, c'est à la demande du titulaire qu'ils ont été sectionnés (d'après ce que j'ai compris). J'attends de voir, et éventuellement de jouer cet orgue pour en avoir un avis plus objectif, mais il semble vraiment en mauvais état... et pour ce qui est des combinaisons, libre à l'organiste de les supprimer s'il peut s'en passer. De toute façon, les transmissions seront entièrement reconstruites (si toutefois les financements suivent!).
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Sam 22 Jan - 18:40

Yves Carall a écrit:
Quant aux fils des combinaisons, c'est à la demande du titulaire qu'ils ont été sectionnés (d'après ce que j'ai compris). , libre à l'organiste de les supprimer s'il peut s'en passer. De toute façon, les transmissions seront entièrement reconstruites (si toutefois les financements suivent!).

On frise le grand n'importe quoi... Un titulaire d'instrument n'en dispose pas à sa guise, il n'en est nullement propriétaire, mais théoriquement conservateur. Hors détruire quelque chose qui existe sans songer à le réparer (surtout des trucs simples comme ce genre de panne) c'est du vandalisme, pas du boulot de facteur d'orgues ni de titulaire. On se croirait revenu dans les années 50 ou le patrimoine organistique français s'est considérablement amoindri.

Si l'organiste ne veut pas utiliser telle ou telle partie de l'instrument, ou tel jeu qui ne l'inspire pas, libre à lui, mais il n'a pas à altèrer quoi que ce soit. (c'est même motif pour être viré directos)
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 23 Jan - 1:31

Ouai !
Ben il faudrait aussi virer les 50% d'organistes de Cathédrales en France, qui sont de vrais despotes à leurs tribunes et qui n'ont pourtant pas la stature qu'un tel poste demanderais ! A bas les imposteurs ! pig
Revenir en haut Aller en bas
Thomas G



Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 23 Jan - 1:39

La plupart des organistes sont sympas, mais bon il y a toujours quelques brebis galeuses comme dans toute profession.

Pour info, l'organiste de la cathédrale est très sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 23 Jan - 11:49

Richaud a écrit:
Yves Carall a écrit:
Quant aux fils des combinaisons, c'est à la demande du titulaire qu'ils ont été sectionnés (d'après ce que j'ai compris). , libre à l'organiste de les supprimer s'il peut s'en passer. De toute façon, les transmissions seront entièrement reconstruites (si toutefois les financements suivent!).

On frise le grand n'importe quoi... Un titulaire d'instrument n'en dispose pas à sa guise, il n'en est nullement propriétaire, mais théoriquement conservateur. Hors détruire quelque chose qui existe sans songer à le réparer (surtout des trucs simples comme ce genre de panne) c'est du vandalisme, pas du boulot de facteur d'orgues ni de titulaire. On se croirait revenu dans les années 50 ou le patrimoine organistique français s'est considérablement amoindri.

Si l'organiste ne veut pas utiliser telle ou telle partie de l'instrument, ou tel jeu qui ne l'inspire pas, libre à lui, mais il n'a pas à altèrer quoi que ce soit. (c'est même motif pour être viré directos)
Je suis bien d'accord, mais si ces combinaisons posaient vraiment problème... enfin, je ne préfère pas trop m'avancer tant que je n'en sais pas plus. J'essayerai de me rendre sur place...
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Dim 23 Jan - 21:14

Yves Carall a écrit:
enfin, je ne préfère pas trop m'avancer tant que je n'en sais pas plus.
Merci de faire en effet attention à ne pas avancer trop de "on-dit" et suppositions svp...
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Mar 7 Juin - 0:40

Rookie a écrit:
... et d'ici-là, peut être qu'on se dira que se serait aussi bien d'améliorer ce qu'on a , plutôt que de reconstruire et d'avoir un Albi bis (ou Narbonne entre autres)...
Si vous voyez un rapport entre Albi et Narbonne (autre que le buffet), dites-le moi vite, ça m'intéresse !
Au contraire, Narbonne est très proche de ce que devrait être Rouen, c'est-à-dire un Post-Symphonique avec Positif de dos
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Mar 7 Juin - 10:46

Le seul point commun entre Narbonne et Albi, c'est que C'ETAIT des orgues de Puget.
Euh à Narbonne, il n'y a jamais eu de positif de dos (bien que le projet existait).

Ce que je voulais dire, c'est que Rouen rejoindra le souvenir d'Albi et Narbonne (entre-autres)... doit-on le regretter ou non ? (c'est la question que je me pose)

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Mar 7 Juin - 13:02

Rookie a écrit:
Ce que je voulais dire, c'est que Rouen rejoindra le souvenir d'Albi et Narbonne (entre-autres)... doit-on le regretter ou non ? (c'est la question que je me pose)

Ce n'est pas encore fait. Avec la crise, les sousous sont évaporés (qui a dit perdus en spéculations véreuses?) D'ici là les esprits auront évolué.
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Mar 7 Juin - 17:39

On peut l'espérer...
Revenir en haut Aller en bas
osmose

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Toulouse

MessageSujet: RE: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Ven 6 Avr - 22:35

L'orgue de la cathédrale de Rouen n'est pas en effet dans sa meilleure forme... et cela malheureusement depuis des années.
Pour illustrer sa façon de sonner... disons qu'il m'a toujours fait penser à un instrument enfoui sous un énorme édredon et cela quel que soit l'endroit de l'édifice d'où on l'écoute (Là, on est en effet bien loin des subtilités dont j'ai pu jouir il y a une trentaine d'années sur le merveilleux instrument de St Sernin.)
J'ai vu passer plusieurs projets de restauration/reconstruction mais aucun à ma connaissance n'a encore passé le cap de la moindre acceptation (La technique n'étant pas ici le moindre des handicaps à vaincre).
Le titulaire, Lionel Coulon est effectivement quelqu'un de fort sympathique et extrêmement dévoué à la cause de l'orgue, mais il butte comme beaucoup de titulaires sur les limites de ses propres fonctions. La paroisse quant à elle, fait ce qu'elle peut, mais là encore dans la limite de ses moyens ridicules en regard de la charge financière liée à un tel bâtiment... Rien que la partie "fonctionnement" est un gouffre, et je n'aborde même pas l'aspect patrimonial...
Car il faut ici se rendre compte d'un particularisme bien français : qui dit "cathédrale" dit "chasse gardée" ... c'est un micro territoire farouchement surveillé par l'Etat qui est seul habilité à y dépenser les subsides de la nation ... et la municipalité, le département ou la région quand bien même le voudraient-ils se sont régulièrement et constamment vu opposer leur totale absence de compétence territoriale et se font rappeler manu-militari par les séides de Bercy l'impossibilité budgétaire d'y allouer le moindre centime sans provoquer les foudres de la Cour des comptes ou du Conseil d'Etat. Et comme l'Etat, jaloux de ses prérogatives, l'est aussi de ses sous... le serpent risque de se mordre encore longtemps la queue, pour le plus grand désarroi des amateurs d'orgue que nous sommes.
Pour illustrer la chose, j'ai en mémoire directe les dégâts liés à l'effondrement de l'un des 4 clochetons de la tour lanterne en décembre 1999 (j'étais alors en charge des finances dudit lieu, c'est donc du vécu ; maintenant je suis retourné dans mon sud-ouest d'adoption beaucoup plus calme) - imaginez un mécano de 27 m de haut en barres d'acier de 8 m de long s'abattant d'une altitude de 70 m sur le comble, crevant la voûte et ravageant le choeur - il y avait une urgence absolue à étayer la structure... et la municipalité, le département et la région aussitôt prêts à mettre la main au porte monnaie, par solidarité d'intérêt et pour secourir le bâtiment, se sont fait proprement éconduire par les services de l'Etat lequel voulait lancer un appel d'offre européen qui aurait abouti au mieux en avril ou mai 2000... il a fallu menacer de faire poser au ministre de l'Intérieur, ministre des cultes en l'occurrence, une question publique à l'Assemblée nationale le mercredi suivant pour qu'un budget exceptionnel soit miraculeusement débloqué... juste avant ladite question publique. On croit rêver... mais ça tient davantage du cauchemar habituel qu'il faut gérer, à la croisée de législations multiples : droit civil, droit public, droit canon (et oui !), tout cela mâtiné d'un soupçon de loi 1901 sur le monde associatif, sans oublier la loi se séparation de 1905 ni celle sur les associations cultuelles et l'accord de 1924 sur les associations diocésaines (chaque paroisse est comme l'un des maillons d'une société à succursales multiples), chacune avec ses particularismes, ses exceptions et ses zones d'ombre.
D'ailleurs, le problème est le même pour le grand carillon de la cathédrale... lui aussi dans un état déplorable et qui attend depuis déjà des années un déblocage de fonds... sans doute là encore à perte de vue.
Alors restons optimistes ? A franchement parler, les petites structures ont certainement davantage de perspectives que les grosses. A moins d'un miracle, mais j'y crois peu (ça doit être mon côté iconoclaste).
En attendant, je viens de rejoindre les organistes en poste à Pibrac et j'en suis bien aise (notre projet de numérisation du petit Puget poursuit son cours avec l'installation de cet instrument 'chimérique' dans la basilique... soit quelques 300 m plus loin que l'original... mais avec une acoustique différente. Nous reste à résoudre l'épineuse question de sa mise en valeur par une sonorisation adéquate. Là, vos suggestions si vous en avez sont les bienvenues parce qu'on part de zéro. Voici de quoi vous faire une idée de la chose : pibrac.free.fr/orgue).
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lagrange



Messages : 234
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: L'orgue de la cathédrale de Rouen n'est pas en effet dans sa meilleure forme   Mar 10 Avr - 20:09

C'est terrible,ce constat. En tant qu'ancien de la Maîtrise St Evode ayant connu des moments extraordinaires dans les années 50/60.Le dimanche midi je rentrais à la maison en accompagnant M. Lancquetuit. Mes professeurs étaient, Jules Lambert, le chanoine Delestre et Marie Thérèse Duthoit titulaire ensuite du Gd Orgue. La maîtrise St Evode qui à ma connaissance était la plus ancienne école de France( 750 ans). Maîtrise St Evode qui a formé tant de musiciens. (je suis l'exception qui confirme etc..)Rouen dont le théâtre des arts a été , si je ne me trompe pas fut 5 fois de suite le 1er de France. Rouen ville des arts , de la musique, de la peinture , de la littérature. Rouen que deviens tu?
Un enchevêtrement de chevrons de bois sur un pont pour fêter l'impresionnisme! La somme énorme dépensées pour ce faiseur d'embouleillages aurait pu servir à notre chère cathédrale.
Revenir en haut Aller en bas
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Mar 14 Mai - 17:27

Des amis organistes, dans les oreilles de qui j'ai confiance, ont récemment été découvrir cet orgue de la cathédrale de Rouen.
Leur verdict est bien différent de ce que j'ai pu lire ici.

L'orgue, quoi que très fatigué, sonne peu à la console, mais très bien dans la nef, avec des 32' redoutables.
Mais son esthétique est sans doute encore difficile à comprendre.
Encore un que le manque d'argent sauvera peut-être, le temps qu'on en réalise la vraie valeur.

Par ailleurs, voir le texte de Vincent Genvrin ici qui décrit très bien la chose :
http://academie-dieppe.blogspot.fr/p/academie-dorgue.html

Les choses sont rarement aussi simples qu'elle paraissent.
Je comparerais bien cet instrument avec son ainé de Verdun, sauvé par l'oubli et l'amitié franco-allemande d'une reconstruction quasi-certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane GUERRERO



Messages : 25
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Jeu 16 Mai - 0:55

Bonsoir, j'ai comme employé de la maison Cicchero pas mal travaillé sur l'orgue de la Cathédrale de Rouen.

Cet orgue est conçu de manière inhabituelle, en "chambres", dont 3 sont expressives, le Positif, le Récit et la Bombarde.

Certes, cet orgue est électropneumatique, mais le câblage ne pose aucun problème et les électros à pastille non plus, je n'en ai jamais changé aucun entre 2000 et 2011. Le gros problème venait des membranes des sommiers qui crevaient les unes après les autres entraînant notes muettes et cornements. Les membranes des sommiers principaux (mais pas des sommiers auxiliaires de basses postées, ni de la Pédale) ont toutes été refaites début 2010.

Les souffltets commencent à accuser de la fatigue, il a déjà fallu appliquer des rustines.

La tuyauterie est construite selon les habitudes de Jacquot-Lavergne à l'époque, à savoir en zinc, en spotted et en étoffe. Les biseaux sont munis de grosses dents régulières (biseaux crantés). Les tuyaux des jeux de fond sont pavillonnés dans leur quasi intégralité si je me souviens bien. Aucune encoche d'accord façon Gonzalez. L'harmonisation est nettement traitée dans l'esprit post-symphonique plus que néoclassique. Les pavillons des jeux d'anches sont pourvus d'entailles de timbre dans la basse. Les tuyaux de métal sont parfaitement réalisés, les soudures sont parfaites. Les tuyaux d'anches sont à bagues et olives, sauf pour les octaves de 16' et 8'. Les canaux sont au 3/4.

Les tuyaux de bois sont en sapin, de facture proportionnellement moins soignée que celle des tuyaux de métal. Pas de poignées de tampon. Accord par tire-fond. Présence de clefs en zinc pour le réglage de la force des tuyaux de bois.

Les sommiers principaux et auxiliaires sont très proprement fabriqués. Les charpentes, semelles, boîtes expressives sont de facture plus fruste mais remplissent parfaitement leurs fonctions.

Concernant l'harmonie, elle peut paraître faible, mais il faut savoir que la tuyauterie est déjà très sale, beaucoup de petits tuyaux étaient rendus muets par la poussière. Un coup de pinceau les faisait reparler.

Après que les membranes des sommiers principaux avaient été remises en peau, j'avais au cours des entretiens successifs dépoussiéré les biseaux de tous les tuyaux des jeux de fonds situés sur le sommier principal de Grand-Orgue. J'avais également refait la partition et égalisé les jeux nettoyés en renforçant plutôt. Nul doute que si le même traitement était appliqué au reste de la tuyauterie, il y aurait moins d'opinions négatives sur cet orgue.

Il est certain que si cet orgue doit être remplacé, cela ne sera vraiment pas de sitôt, d'autant que les membranes viennent d'être refaites. Et d'ailleurs, cela me semble de moins en moins souhaitable.

En faisant des travaux visant à simplifier et moderniser les systèmes électriques existants (actuellement très encombrants), en reprenant plus ou moins l'harmonisation et en plaçant un combinateur (le combinateur d'origine est hors-service depuis très longtemps), je pense que le résultat pourrait être assez intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   Lun 29 Juil - 16:00

J'ai pu écouter (et jouer) cet instrument à l'occasion de l'académie de Dieppe, et peux donc m'avancer cette fois-ci...

Verdict : orgue superbe, dont la restauration à l'identique (avec reprise de quelques détails, et à la rigueur adjonction d'un combinateur électronique) est la seule option raisonnable.

Pour le reste, je rejoins le commentaire de Stéphane Guerrero.
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les auditions d'orgue à la cathédrale Notre-Dame de Paris
» Orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen
» Ecole de Notre-Dame (1160-1250)
» 2013-05-16 Cathédrale Montpellier Le Grand Orgue renaît
» Cathédrale Notre-Dame d'Anvers, Belgique [Metzler, 1993]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: