AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SOS messes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pernambuco



Messages : 32
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: SOS messes   Mer 24 Mar - 23:35

Je vais bientôt être amené à jouer des offices (samedi ou dimanche), mais comme je n'ai aucune expérience en la matière, je serais reconnaissant si certains d'entre vous pouvaient m'indiquer des liens ou m'expliquer le déroulement type d'une messe avec intervention de l'orgue. Il me semble que sur ce forum ou sur celui d'Organographia, quelqu'un avait publié un lien vers un site qui pourrait m'être utile; malheureusement, je ne le retrouve plus. Donc, merci d'avance à ceux qui pourraient me tuyauter (sans jeu de mots )
Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: SOS messes   Mer 24 Mar - 23:57

Héhé, ca y'est ca va être ton tour !!

Citation :
Il me semble que sur ce forum ou sur celui d'Organographia, quelqu'un avait publié un lien vers un site qui pourrait m'être utile

Peut être voulais tu parler de çà ? http://orgue-libre.bbactif.com/banc-d-orgue-f1/formation-en-ligne-des-organistes-liturgiques-t157.htm
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: SOS messes   Jeu 25 Mar - 0:42

Deux choix s'offrent à vous :

1/ ne surtout pas y aller, ne jamais mettre le pied et le début d'un bras dans un guêpier pareil, fuir à toutes jambes, déjouer les ensorcelantes sirènes dominicales, les sublimes pâmoisons à base d'encens, tenir vos sens et votre jugement en éveil et rejeter l'offre aguicheuse et vaguement traitresse qu'on vous a faite, comme un petit chantage amical sur votre passion bien visible pour le gros bazar poussiéreux que personne n'a joué depuis le décès de mademoiselle Beaupied, qui nous a quittée, à la suite d'une pneumonie. Monseigneur ne vient plus célébrer la Sainte Communion : vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi ? L'harmonium resterait muet sans M. Vigourlet. Il joue comme il peut le pauvre (mais je m'égare) !

2/ y aller, entamer votre sacerdoce bénévole, forcément bénévole (tient, on dirait du Marguerite Duras), vous taper des répétitions à n'en plus finir avec mademoiselle Patouillard, le samedi à 10 heures du matin, dans une église vide et froide, jouer de l'Akepsimas ou du Debaisieux tôt le matin, les doigts gelés, sans ligne de pédale (mais, c'est pourtant une partition d'orgue !), supporter que votre curé coupe l'entrée (t'avais qu'à commencer avant), supprime l'offertoire (on chante), supprime la communion (on médite, ne fais pas trop de bruit), raccourcisse la sortie (on ne s'entend plus pour discuter au fond de l'église), t'engueule parce que tu as confondu anamnèse et doxologie et entamé la deuxième épiclèse deux phrases trop tôt (aïe, malheur !), y aller et ne plus en revenir parce que, maintenant qu'ils ont trouvé quelqu'un : ILS NE VONT PLUS TE LÂCHER !

Non faites pas ça !
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: SOS messes   Jeu 25 Mar - 11:07

Ca sent le vécu...

N'exagérons rien quand même.
Je suis organiste en poste depuis 1983, tout d'abord à Saint Michel (Dijon) sur un Ghys III/51, avec 3 offices par WE, puis au Sacré-Coeur (Dijon encore IV/60) où j'ai dépassé les 800 offices l'an dernier.

La nomination au poste de titulaire a été faite sur concours, le service est rémunéré.
Alors bien sûr, il faut se taper les chants souvent niais, à la musique indigente. Mais ne voir que celà c'est triste. On a aussi les préludes à l'office, les morceaux d'après l'homélie, pendant l'offertoire, avant le chant d'action de grâces et après le chant d'envoi.
Pour quelqu'un qui n'improvise pas, cela fait 5 morceaux minimum à présenter proprement chaque semaine... Il ne faut pas mollir!

Le poste d'organiste permet aussi d'apprendre à transposer à vue, harmoniser à la volée à 4 voix (les deux vont ensemble souvent), jouer en se coordonnant avec l'animateur de chants (dans les deux postes que j'ai occupé, il est à 40 et 50 mètres de l'orgue, visible par caméra).
J'apprécie aussi de jouer avec d'autres instruments (trompette, saxo, violoncelle, flûte, chanteur (euse) lyrique ou de gospel....)
La routine ne doit pas être de mise. Si on doit s'ennuyer en jouant de l'orgue, inutile d'y aller.
Parce-qu'en fin de compte, on joue d'abord pour son plaisir personnel, qu'on aime à faire partager.
Revenir en haut Aller en bas
pernambuco



Messages : 32
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: SOS messes   Jeu 25 Mar - 22:49

Merci Michel pour le lien; je vais potasser un peu ça à tête reposée (comme aurait dit Louis XVI).

Je sais très bien que la qualité des offices et des chants sont souvent lénifiants; en plus, je suis complètement athée, ce qui n'arrange rien!. J'ai décidé de le faire (avec le concours de 2 autres organistes, donc je ne serai pas cloué sur place à chaque week-end) pour 3 raisons essentielles:
- avoir le plaisir malgré tout d'accompagner les chants et de me perfectionner dans cet art
- pouvoir glisser (je le pourrai) quelques pièces de la littérature et me donner ainsi plus d'aisance et moins de stress quand je donne des auditions d'orgue car je suis extrêmement "traqueur": je crois que c'est assez formateur de ce point de vue
- le curé de la paroisse où je vais jouer n'est pas le genre "casse-c......" avec ses organistes et je crois savoir qu'aucun d'entre eux n'a eu à subir de remarques désobligeantes.
Après, on verra bien: il ne sera jamais trop tard pour retirer mes billes, si le besoin s'en faisait ressentir. C'est sûr: l'organiste liturgique fait souvent partie des meubles, il n'est pas maître des lieux (contrairement à ce que certains voudraient) et enfin, les "fidèles" bien souvent comme tout le monde le sait ont un intérêt plus que relatif pour la "belle musique", mais après tout, ils ne font que grossir le lot de la moyenne de la population française (et d'ailleurs). Donc, wait and see...

Salut
Revenir en haut Aller en bas
Jean guilcher

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Charenton le Pont

MessageSujet: Re: SOS messes   Ven 26 Mar - 14:47

Richaud a écrit:

où j'ai dépassé les 800 offices l'an dernier.

et bien !!! à 4 messes par WE ça fait en plus 50 enterrements par mois......soit une moyenne de 2,5 convoi par jour ......
z'êtes sûr de vos chiffres ????? parce que si oui, faites attention aux marches de la tribunes savonnées, etc...... à 40 euros le service, ça fait 32000 euros à l'année (2600 par mois)... de quoi faire des jaloux.....
même l'organiste de choeur de NDame de Paris (un des postes où il y a le plus de services - mais sans casuel) n'en fait pas autant.....
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: SOS messes   Ven 26 Mar - 16:39

Meuh nan! pas 800 offices dans l'année... 800 offices depuis que je suis organiste officiellement.
(Jean, vous en êtes à plus de 10000 depuis 1887?...^^)
Pour ce qui est du traitement pécuniaire, c'est en gros 1700-1800 euros nets par an. Nous ne sommes pas à Paris et banlieue.
Ca paye toujours les partoches et les caramels.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: SOS messes   Ven 26 Mar - 16:55

Richaud a écrit:
Nous ne sommes pas à Paris et banlieue.

Paris aurait suffit..... pour ce qui est des banlieues, faudra revoir votre copie.
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Jean guilcher

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Charenton le Pont

MessageSujet: Re: SOS messes   Ven 26 Mar - 18:49

Richaud a écrit:
Meuh nan! pas 800 offices dans l'année... 800 offices depuis que je suis organiste officiellement.
(Jean, vous en êtes à plus de 10000 depuis 1887?...^^)
Pour ce qui est du traitement pécuniaire, c'est en gros 1700-1800 euros nets par an. Nous ne sommes pas à Paris et banlieue.
Ca paye toujours les partoches et les caramels.

désolé, j'avoue que la phrase prêtait à confusion.....( ça me semblait beaucoup aussi....)
pas 1887, l'orgue n'a été installé qu'en 1891.......
si vous voulez tout savoir je fais environ 450 offices par an, casuel compris avec les remplacements de mes chers collègues en cours ou en vacances.....
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: SOS messes   Ven 26 Mar - 21:18

Tout ça sentait le vécu, mais, heureusement M. Richaud, pas que le mien !

Jeune novice, vous vous dites athée et maintenant organiste liturgique : je ne vois rien de rédhibitoire ! Voire même, uniquement des choses positives !
Je connais un organiste parisien, coiffé d'une étrange façon et quelque peu talentueux dont le souci religieux n'est pas exactement le premier mais qui vous donnera le frisson à la messe, par l'élévation spirituelle qui se dégagera de son art.

Quant à jouer ce qu'on veut à la messe, j'y compte bien ! Et c'est bien là le principal attrait de l'exercice matinal.

Certes, des fois, l'office peut servir de terrain d'entrainement pour les prochaines prestations publiques (qui n'a pas travaillé les pièces d'un concert au cours d'une messe ?). Et puis, qui n'a pas cédé à l'envie de défriser les mises en plis de ces chères vieilles bigotes : je me souviens de quelques expériences qui furent appréciées (bon gré mal gré ?) : la "Subtilité des corps glorieux" ou l'"Institution de l'Eucharistie" du Livre du Saint-Sacrement de Messiaen pour la communion du Jeudi Saint (cui cui), "Longs corps d'anches" en offertoire d'un dimanche normal (un peu court mais saisissant, couvre très bien le bruit des piécettes dans les corbeilles), quelque "Prélude" ou pièce du "Spicilège" de Leguay à d'autres moments... Plus sagement mais pas moins mélancoliquement, un peu de Vierne pour méditer cinq minutes ou sortir plus vite...

Oui, il y a quelqu'intérêt à jouer du biniou pour la bondieuserie dominicale (ou un autre jour)... Juste pour enquiquiner le monde...
Revenir en haut Aller en bas
pernambuco



Messages : 32
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: SOS messes   Sam 27 Mar - 22:33

...et aussi se faire plaisir, à défaut de ne pas faire plaisir; je me dis qui si ça pouvait toucher ne serait-ce qu'UNE personne, ce serait déjà pas mal; mais là encore c'est pas gagné!

NB: je suis certes novice, mais je ne suis plus jeune !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOS messes   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOS messes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Haydn -Messes et pièces sacrées
» Schubert: musique sacrée (messes et magnificat)
» Messes de Haydn
» Bach les messes brèves
» F. Couperin : les deux Messes pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: