AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DUPRE volume 11 par Ben van Oosten

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick HENIART



Messages : 10
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Dim 28 Mar - 14:23

Je vous signale la parution du 11e volume de l'intégrale Dupré par Ben van Oosten sur l'orgue Casavant-Coignet de la Brick Church à New York City.
Il comprend la Suite Bretonne, Les Nymphéas, les Trois Esquisses et des chorals extraits des 79 Chorals op.28.

L'orgue que j'ai découvert sur place en août 2009 convient parfaitement à cette musique et est bien mis en valeur par la superbe interprétation de Ben van Oosten (la prise de son est également réussie).

Chaudement recommandé !
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Dim 28 Mar - 14:28

Retrouvez l'événement Facebook pour la sortie du CD.

Et si vous aimez l'orgue, rejoignez le groupe Fans of the Coignet-Casavant Frères organ of The Brick Church, NYC

Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Mar 30 Mar - 20:26

Pétard d'Adèle : les "Nymphéas" ré-enregistrés !
Je me souviens avoir écouté cette œuvre complexissime à la médiathèque des Halles, sur un microsillon de Dame Rolande qui jouait à Meudon, seul orgue, d'ailleurs, à pouvoir rendre la pensée du Maître avec les timbres flous, la coupure de pédale et les octave alambiquées que Dupré souhaitait. A acheter, assurément !
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Dim 30 Mai - 12:57

Le dernier disque paru de l'intégrale Dupré par Ben van Oosten comporte le seul enregistrement disponible des Nymphéas, par ailleurs toujours inédites et dont le manuscrit a été aimablement prêté par l'association des amis de Marcel Dupré pour l'enregistrement.

Rolande Falcinelli l'avait enregistrée à Meudon sur un vinyle que j'avais écouté, il y a belle lurette, à la médiathèque des Halles à Paris.

Le disque de van Oosten est enregistré sur un Casavant tout neuf (l'hallucinante facilité qu'ont les américains à construire des instruments de cette taille est déconcertante quand on la met en regard des pingreries administratives françaises qui nous font nous exclamer devant un orgue neuf de 20 jeux ou une restauration à 140 000 euro), construit sous la houlette de Jean-Louis Coignet dans un style post-Cavaillé-Coll parfait mais aussi, à mon sens, avec un goût très "américain" que je ne trouve pas "vulgaire" (Julien dût-il me crucifier dans l'instant, je ne suis pas fanatique du Wanamaker !).

L'adéquation entre l'œuvre et les timbres est ici tout aussi somptueuse que du Couperin joué à Saint-Gervais ou du Guillou à Saint-Eustache ! On se trouve plongé, avec ce disque qui comporte la "Suite bretonne" et les "Trois esquisses", au cœur d'une tournée du grand Marcel, découvrant les instrument modernes américains et envisageant tout ce que leur souplesse et leur potentiel pouvait apporter à sa musique !

Les mutations impaires, les chœurs d'ondulants, les anches voilées, tous ces timbres qui n'attaquent pas, veloutés, un peu ternes qui conviennent tant à Dupré et à son esthétique de grisaille si hautement intellectuelle, ici marquée d'une sorte de libération sensible où l'auteur cède enfin à "l'aveu sonore" de sa passion pour la peinture impressionniste et s'exprime personnellement, sans s'arnacher du cadre contrapuntique si hautement maîtrisé soit-il.

Donc, ces Nymphéas sont absolument magnifiques. La recherche de timbres, d'alliages sonores, d'effets destinés à rendre perceptibles pas l'oreille les brumes, les vapeurs, les scintillements de l'aube, les fleurs du jardin elles-mêmes, sont un véritable chef d'œuvre.

L'écoute attentive permet de percevoir des voix en nombre bien plus important que ce que le corps humain permet de donner : l'usage des sostenuto à plusieurs claviers, et des coupures de claviers et de pédale enrichissent la palette orchestrale.

L'écriture elle-même semble adopter les mêmes sinuosités du trait du pinceau qui rendent le reflet des saules dans l'eau grasse de l'étang, et s'insinue étrangement, passant d'un thème à une subite recherche de timbre, laissant flotter une flûte harmonique, faisant sourdre un basson tremblant, faisant hésiter des fonds moelleux... C'est un véritable plaisir -terme que l'on a pourtant du mal à accoler avec l'œuvre de Dupré, souvent impressionnante, conquérante ou âpre, mais peu encline à l'effusion ou à la "nébulosité"...

Le livret souligne que l'enregistrement était régulièrement diffusé dans les salles d'Orangerie : quelle merveilleuse initiative, quelle fusion sensitive !

Le disque permet aussi d'entendre l'"Esquisse" éditée par Rolande Falcinelli après la mort de Dupré et qui complète le diptyque virtuose bien connu. Le livret rappelle d'ailleurs que ces trois pièces, avec celles de l'"Offrande à la Vierge" et de la "Suite", étaient le pendant des "Etudes" que Jeanne Demessieux avait écrites. Van Oosten les joue -un peu trop ?- impeccablement (critique que l'on peut se permettre même s'il nous faudra trois années lumière pour déchiffrer la première page)... La "Suite bretonne" est assez déconcertante de pittoresque presque folklorique, mais reste tout à fait digne d'être plus souvent jouée.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Lun 31 Mai - 14:13

Correction : Les Nymphéas sont déjà disponibles en CD par Jeremy Filsell, mais dans un arrangement de lui pour parer à l'utilisation des sostenutos et coupures.
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Mer 27 Avr - 0:05

Et là, depuis le précédent message, j'ai englouti trois autres opus de la série.
La "Suite" m'a complètement tapé dans l'œil et l'oreille : c'est absolument épatant, saisissant, très puissant (on y retrouve quelques unes des "Etudes" composées par Dupré pour Jeanne Demessieux, d'autres ayant été insérées dans "Evocation" !...
Quelques unes des "Inventions" sont tout autant séduisantes (eh, oui, voilà un terme qui peut seoir à Marcel !) et peuvent s'avérer d'un usage liturgique efficace...
Le Triptyque n'est pas mal non plus, très "concert"...
Par contre, il faut s'attendre à quelques raideurs d'approche avec "Vision" ! C'est assez impénétrable et mystérieux, voire abscons...
L'"In memoriam", dédié à la mémoire de sa fille Marguerite, décédée en 1968, en six mouvements, est lui aussi, assez difficile d'accès et très marqué parle chagrin d'un père qu'on imagine assez peu enclin à s'épancher autrement que dans un contrepoint à 6 voix...
L'"Offrande à la Vierge", dont le premier mouvement dédié à Jehan Alain avait été enregistré notamment par Daniel Roth dans un volume Dupré à Saint-Sulpice, comporte deux autres mouvements tout aussi intéressants.
Viva Marcel ! Viva van Oosten !
Revenir en haut Aller en bas
Virgile Monin



Messages : 45
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Jeu 28 Avr - 9:49

hypérion a écrit:
d'autres ayant été insérées dans "Evocation" !...

Non.
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   Jeu 28 Avr - 20:13

Merci de votre vigilance, cher Virgile : ayant écrit mon message sans prendre le soin de vérifier mes dires, je consulte maintenant la notice de van Oosten : les douze études d'exécution transcendante écrites par Dupré pour l'apprentissage de Demessieux ne furent pas publiée comme telles mais, après la rupture avec son élève en 1947, "recyclées" dans la "Suite", l"Offrande à la Vierge" et les "Trois Esquisses". Certes, ça ne fait pas douze : on ne sait pas où sont passées les autres : les manuscrits ont disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DUPRE volume 11 par Ben van Oosten   

Revenir en haut Aller en bas
 
DUPRE volume 11 par Ben van Oosten
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DUPRE volume 11 par Ben van Oosten
» Une Bonne Pédale De Volume????
» que faire avec pedale de volume?
» Archives, Volume 2 1973/1979
» Pédale de volume .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Parutions, Discographie... :: CDs-
Sauter vers: