AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Ven 30 Avr - 23:27

Un texte de Michel Gaillard, censuré sur l'autre liste:

Un orgue ragaillardi
Par Michel Gaillard

Trouver les mots justes pour décrire la restauration de l’orgue de Saint-Nicolas est un exercice difficile tellement il y a à dire, et l’on ne sait pas par où commencer… sinon par le commencement.

Il y a cinq ans, à la fin de la pose du nouvel orgue Aubertin de l’église Saint-Louis en l’Ile, les responsables du clergé en charge du dossier de l’orgue à Saint-Nicolas prirent contact avec nous.
Il fut décidé dans un premier temps d’une petite remise à niveau de l’instrument afin que celui-ci soit à nouveau juste et entièrement fonctionnel (nombreuses fuites, pannes en tout genre malgré un entretien coûteux).
Pendant deux semaines nous avons donc révisé cet orgue qui fut de suite enregistré par l’organiste titulaire pour sensibiliser les paroissiens.
Durant l’intervention je découvris la splendeur et le respect de la liturgie, l’ambiance pieuse et saine du lieu, les convictions solides et justes d’un clergé très accueillant, et enfin l’activité musicale dont la qualité n’a d’égale que le recueillement qu’elle suscite.
Cette expérience a profondément influencé le programme ambitieux que j’ai alors établi pour restaurer cet instrument.

L’orgue devait être à la dimension de la beauté de la liturgie ! Le projet s’articulait autour de trois points essentiels :

• Un meilleur aspect visuel de l’ensemble afin de palier au déséquilibre proportionnel entre les deux buffets ;

• un gain de place conséquent à la tribune et dans l’orgue permettant un accès facile à tous les éléments techniques et de ce fait favorisant un entretien aisé, seule garantie de survie ;

• une meilleure diffusion sonore conférant à l’instrument une très forte personnalité (à l’image du facteur d’orgue … et du curé)
Après avoir fondamentalement restauré l’orgue de chœur, nous nous sommes attelés à la reconstruction du grand-orgue.

Etalés sur deux années, ces travaux se sont déroulés en différentes phases :

• dépose et réalisation en atelier des travaux préparatoires pendant la première année ;

• janvier 2009 : début in situ avec installation d’un atelier complet dans le grenier de la nef latérale ;

• rehausse du grand corps du buffet (1m 20) et complément de celui-ci par des pièces d’ébénisterie réalisées en copie au modèle ;

• restauration des organes techniques : sommiers, réservoirs d’air, poumons de tirage des jeux, relais des tirages des notes, moteurs pneumatiques…

• restauration de la tuyauterie : rallonge, re-diapasonnage, débosselage de la tuyauterie en métal, traitements fongicides et encollage de la tuyauterie en bois ;

• reconstruction avec réimplantation dans les nouvelles structures des éléments techniques ;

• reconstruction de l’alimentation en vent ;

• reconstruction de la console en fenêtre et de la traction des notes et des registres ;

• réimplantation de la tuyauterie, traitement de l’harmonie et accord complet de l’orgue.
La démarche se voulait avant tout fondamentalement patrimoniale et conservatrice pour différentes raisons :

• garder tout le matériel existant qui a déjà nécessité de considérables efforts financiers et le restructurer avec logique et homogénéité ;
• optimiser ce reliquat acquis afin de lui garantir une bonne tenue dans le temps ;

• se donner les moyens de réaliser un programme technique musical et ambitieux dont le budget doit rester accessible à un autofinancement.

C’est là qu’interviennent les compétences imaginatives du facteur d’orgue dont les idées et les choix qu’il met en application ne sont qu’une projection technique et auditive de l’œuvre qu’il entend réaliser.
Cette solution nécessite la pleine confiance du donneur d’ordre.
Mais elle permet d’éviter les nombreux écueils de la procédure administrative concernant les orgues classés ou non dont la liste exhaustive laisse entrevoir les dérives et où le devenir musical de l’orgue est totalement absent pour un prix qui lui est trois fois plus élevé :

• absence de demande de subvention avec son corollaire d’ayatollah : experts, techniciens conseils, rapporteurs, et les « pourcentages » qui les accompagnent ;
• absence de demande d’autorisation avec ses études préalables, définitives, appels d’offres et de nouveau les « pourcentages » ;
• absence de démarches administratives auprès des commissions des orgues nationales, régionales, départementales ou municipales dont on sait que l’abus du pouvoir de nuisance qu’elles exercent n’a d’égale que la corruption qui les gangrène.
Ce projet a généré un formidable élan de solidarité au niveau de la paroisse mais aussi dans le monde de l’orgue.

Que soient ici remerciés tous ceux qui ont contribué à cette réussite, à savoir :

• les nombreux et généreux donateurs ;
• les paroissiens qui nous ont hébergés ;
• ceux qui nous ont fourni des échafaudages tout neufs ;
• ceux qui ont mis à notre disposition des matières spécifiques à la facture d’orgue ;
• les nombreux fidèles qui ont patiemment supporté les désagréments du chantier sur site ;
• le soutien efficace d’amis organistes pour leurs conseils ;
• l’équipe des ébénistes de l’entreprise Barbet ;
• le calligraphe qui a réalisé la nomenclature des jeux ;
• toute l’équipe des facteurs d’orgue qui a permis la réalisation de cette formidable aventure ;
• et enfin la communauté de la Fraternité, au contact de laquelle une réelle complicité humaine et spirituelle s’est établie.

L’orgue est et restera le résultat d’une œuvre collective. Il est véritablement le fruit du travail de la terre et du travail des hommes.

Je voudrais enfin vous faire partager un moment anecdotique s’il en est.
Au début du chantier, l’instrument étant noir de suie, nous avions tous l’allure de pauvres mendiants qui vivent dans la misère et le besoin. Un soir de février étant très fatigué par une journée de travail pénible, je me suis assis sur le bord des marches de l’entrée principale de l’église. Quelle ne fut pas ma surprise quand des paroissiennes sortant de la messe me firent l’aumône de quelques pièces et que des jeunes filles engagées de la paroisse me proposèrent la soupe populaire.

L’émotion suscitée par la bénédiction et le retour liturgique de l’instrument, le samedi 7 novembre 2009, ainsi que le raz de marée d’enthousiasme et de satisfaction des fidèles émus jusqu’aux larmes, restera pour moi un des moments les plus marquants de ma vie d’homme. Je garderai toujours le souvenir de ce monsieur tétraplégique qui au bout d’un effort considérable nous confiait sa joie et son admiration.

Je conclurai mon propos par la citation d’une personne bénévole m’ayant aidé sur un chantier à Boulogne-sur-Mer :
« Avec monsieur Gaillard on pleure quand il arrive, mais on pleure quand il repart : un sacré Gaillard ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 11:33

Bonjour ? c'est quoi "L'autre liste" ? Pourquoi cet article a t'il été censuré ? et où ?
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 12:19

Tout simplement BRAVO cheers cheers cheers cheers

Enfin un facteur ose dire la vérité.


Pour rappel : composition
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 13:46

Citation :
Enfin un facteur ose dire la vérité
Hum Hum...Si c'est pour dénoncer les 10 à 15% que se goinfrent les techniciens conseil, oui; pour la fraternité de la paroisse, oui aussi. Mais si cela avait été moi qui fasse la même procédure, je serais à l'heure actuelle en train de me débattre devant les tribunaux. Il faut être un peu plus que facteur d'orgues pour réaliser ce genre de choses. C'est en partie pour celà qu'organo... a fait disparaître le texte dans le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 15:32

Richaud a écrit:
Mais si cela avait été moi qui fasse la même procédure

tu parles de quoi ??
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 16:31

Quel énorme travail, je vous invite a aller visiter les photos du chantier, j'ai été impréssionné par le travail des "Déménageurs de l'Extrème de l'Orgue" (réhausse du buffet entier).

http://picasaweb.google.fr/GRALLMENET/RESTAURATION_GRAND_ORGUE_ST_NICOLAS_M_GAILLARD

Ainsi que la page : http://orgue.free.fr/a5o10.html
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 17:17

Julien Girard a écrit:

tu parles de quoi ??
Du travail qui a été entrepris sur l'orgue de SNDC, commandé par l'affectataire sans avis ni autorisation du propriétaire de l'instrument. Heureusement que ce facteur est consciencieux et compétent, mais il pourrait bien se produire la même chose avec un facteuraillon ou un paroissien zélé qui connait quelqu'un qui a déjà vu... et l'orgue sera définitivement perdu. (surtout s'il a des bases matérielles historiques, tout ce qui est altéré est perdu, le "refait à neuf" ne restitue jamais l'original.)Il ne s'agit pas de polémiquer, mais il ne faudrait pas que ce chantier fasse exemple, ou alors que de surprises en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 19:59

OK j'avais pas saisi comme ça.
Mais, par exemple, dans le cas d'un orgue post-1905, pas besoin d'autorisation du diocèse (puisque je suppose que c'est lui que tu nommes comme propriétaire) ?

Dans le cas de SNDC, ils avaient pas beaucoup à perdre vu comme c'était beau avant... enfin ça c'est une appréciation perso bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   Sam 1 Mai - 22:06

Un orgue post-1905 n'est pas forcément une propriété diocésaine, il existe un nombre important d'instruments qui appartiennent à la municipalité alors qu'ils sont d'après séparation. L'orgue de choeur des réformés à Marseille (1947) est propriété communale, tout comme l'orgue de Saint Louis de Toulon (1963). Pas toujours facile de s'y retrouver. Quand l'instrument est plus récent que 1905, il appartient à celui qui l'a financé. Si c'est la paroisse qui l'a financé, alors on dit qu'il appartient à l'association diocésaine (propriétaire...légal), mais l'orgue est immeuble par destination, il fait alors partie des biens de la paroisse, comme le porche d'entrée ou le clocher.C'est bien d'un côté, parce-qu'il est plus facile d'intervenir sans un TC sur le dos, mais le tranchant est triple: On peut trouver tout et n'importe quoi comme interventions sur l'instrument, Juju, tu connais celui dont je suis titulaire, et les modifications "géniales" de Ph Hartmann en 1973, dont je n'ai pas encore effacé toutes les cicatrices... Le troisième tranchant, c'est qu'il n'est pas facile de trouver les sous pour ce type d'instrument, la mairie invocant le non financement des cultes. Restent les paroissiens généreux (!), les gentils mécènes et les invocations à Sainte Rita.Toute intervention sur l'instrument est sous la responsabilité de la paroisse, mais le diocèse peut élever un véto ou émettre des remarques, si l'intégrité artistique et patrimoniale de l'orgue est menacée. (cas d'une paroisse qui vendrait l'orgue, ou une partie de l'orgue pour dégager de la tréso.) 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Nicolas du Chardonnet - Censuré sur "l'autre liste"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paroles et Musique: Daniel Balavoine 1980 "Un autre m
» Défilés de la St Nicolas
» A VENDRE PLV "L'autre"
» Les chansons inédites de Mylène ("l'autre" en anglais, "gourmandises etc...)
» Défilé de St Nicolas à Epinal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: