AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 15 Mai - 17:13

"Isle", certes---mais pas très joyeuse !!
Je vais -peut-être- mal me faire voir et être politiquement "inkorrect" !
cet orgue passe pour la 8ème merveille du monde, mais :
- La construction est superbe,le vent régulier---rien à dire là.
- En revanche, c'est un des archétypes de l'orgue "aseptisé" avec un manque total de poésie et, c'est là que le bât blesse;de plus les mixtures sont plutôt "hard".

Je prendrai en exemple la 3ème sonate de Mendelssohn ; 2 interprétations de rêve :
à Weingarten (Gabler 1750) par Edgar Krapp ; à StOuen de Rouen par Guy Morançon : "le petit Jésus en culotte de velours";bien que ces 2 orgues diffèrent d'environ 150 ans,ils ont un point commun,une poésie intense et une facture "or à 24 carats, serti de pierres précieuses".
et,le cauchemar : l'orgue Danion de St Pierre du Queiroy(87) et, St Louis en l'ile ; manque de vent pour le premier (entre autres) et insipidité pour le second : harmonie dans un cas "zinc véritable ou encore acier à ferrer les ânes", dans l'autre "nickel-chrome bien net de bloc opératoire" propre, mais glacial!!.
"et la tendresse,b---el" !!
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Dim 16 Mai - 12:27

L'orgue de Saint-Pierre du Queyroix était un grand Wenner, et Gonzalez y a réalisé des horreurs en effet. Par contre, je n'ai rien contre le zinc.

Saint-Louis en L'Isle... je dirais, pas si mal que ça quand on l'a joué finalement, les fonds 8' sonnent plutôt bien. Mais pas de quoi vibrer comme Weingarten bien entendu (d'ailleurs la comparaison est-elle vraiment nécessaire ?).
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: A Julien Girard-en réponse au courriel-   Dim 16 Mai - 14:10

C'est sur, St Pierre du Queiroy était un magnifique WENNER -de la maîtresse facture romantique- et,on a assassiné Mozart---pardon ,Wenner!
Je reconnais mes défauts,quand j'ai goûté à l'exceptionnel,je fais grise mine même devant du très beau.
Sur "organographia" in "collage musique funèbre",j'en ai remis une couche sur Weingarten.

Question à 1 €:quel est l'orgue sur lequel vous jouez?,çà fait console Américaine,mais l'Amérique, c'est grand---alors!

Bon Dimanche. Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
Jean guilcher

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Charenton le Pont

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Dim 16 Mai - 15:03

il ne joue pas.. à son grand désespoir et envie... Il pose.......
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Dim 16 Mai - 18:37

Le biniou est le Wanamaker de Philadelphie (au coeur du Macy's store... Galeries Lafillette locales).
Le titulaire en est Peter Richard Conte, et l'orgue fonctionne tous les jours ouvrables soit 12 auditions par semaine si je ne gourre point. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Lun 17 Mai - 13:55

Richaud a écrit:
Le biniou est le Wanamaker de Philadelphie (au coeur du Macy's store... Galeries Lafillette locales).
Le titulaire en est Peter Richard Conte, et l'orgue fonctionne tous les jours ouvrables soit 12 auditions par semaine si je ne gourre point. What a Face

C'est tout à fait cela.

Voir de plus amples renseignements ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Merci général pour ces réponses   Mar 18 Mai - 18:59

J'avais vu cet orgue à "c'est pas sorcier",mais sur la photo,je n'avais compté que 5 claviers---
d'où mon problème métaphysique!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: le grand Wanamaker de Philadelphie   Mar 18 Mai - 19:21

Quel colosse,mais je ne déteste pas.
A ST Nicolas des Champs,du temps de Jean BOYER;j'avais proposé à cet Ami,un agggrandissement
de cet orgue-ô crime-!
1200 jeux,c'est un minimum(!),un(très)grand récit expressif#400 jeux et,pour une des membres de la
"Clicquot-Pico and C°"-dont DGW-:"la poison"-dixit le même DGW-120 jeux ondulants;"la poison" les
détestaient!! l'orgue d'épouvante;je vous passe les détails dont,le récital d'inauguration!
en simples exemples,la chorale des "petits chanteurs à la croix de fer",l'ensemble de musique ancienne
"Tagadagadach,willst du in meine Krummhorn blasen"et, le prélude et fugue sur L.I.S.Z.T. de
J.S.BACH!!.
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Mar 18 Mai - 19:48

Tiens, ça me fait penser qu'il faudrait que je ressorte cette horrrrrible composition, pour la prochaine fois que le sujet sur la composition d'un orgue monstrueux se fera jour, ici ou sur l'autre forum !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Invité
Invité



MessageSujet: superorgue   Mer 19 Mai - 10:59

Horrrrrrrrrrible----quel manque de respect!!
Pierre DAC décrivait le "Biglotron"comme"instrument destiné à ne servir à rien;il pouvait en conséquence,servir à tout"
"Mon superorgue"procédait du même raisonnement:beaucoup d'orgues destinés à "tout jouer"avaient
de telles imperfections(euphémisme) d'harmonie,qu'on ne pouvait RIEN jouer dessus!!!;j'ai donc pensé
à un orgue destiné à ne rien jouer,pouvant donc tout jouer?!---!.
Amicalement à tous,l'orgue,c'est un peu la basilique de Vèzelay-qui rend fou ou sage,---peut-être un
peu les deux!-.
"Qui vit sans folie,n'est pas si sage qu'il croît "(Michel de Montaigne).

Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Mer 19 Mai - 14:31

Maraillat Alain a écrit:
J'avais vu cet orgue à "c'est pas sorcier",mais sur la photo,je n'avais compté que 5 claviers---
d'où mon problème métaphysique!!

Ah bon ??? j'aimerais trouver ça !!

HELP !
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Help---comme disent les Beattles   Mer 19 Mai - 15:08

1)Merci pour la manière de mettre un avatar:j'ai pensé au grand Ludwig van "tellement sourd, qu'à la
fin de sa vie,il croyait qu'il faisait de la peinture"(F;Cavanna dixit);reconnaissons qu'il aurait pu nous
écrire quelques pages pour orgue;surtout pour ce membre du "Fans'club"de JSB.
2)HELP,c'est pour les 5 claviers ou pour le reportage-très court,on y voit et,on y entend aussi
l'O. de St Louis en l'Ile-de "c'est pas sorcier":il est régulièrement rediffusé et il doit être possible de
l'avoir sur "france3.fr"
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Mar 26 Oct - 23:13

Quand à Saint-Louis en l'Isle, je ne suis pas d'accord, mais alors pas du tout. J'y suis allé avec ma mère dimanche dernier, pensant trouver Vincent Rigot, mon professeur d'harmonie au clavier. Or il s'était trompé dans son emploi du temps et c'est finalement Benjamin Alard qui nous a aimablement accueilli. À l'issue de la messe, il m'a laissé toucher l'orgue, ne voulant pas imiter ces organistes qui ne laissent personne approcher leur bijou (comme celui de Saint-Leu...). J'y ai joué : Berceuse sur deux notes... de J.Alain, qui ne sonnait pas trop mal, deux variations sur "Allein Gott..." de A.N.Vetter, que je n'ai pas très bien joué (la 2e était trop lourde...) et, surtout, le prélude des Segments d'Alain Mabit (co-tit abbatiale Caen), et ça, ça sonnait vachement bien (mieux qu'à la cathédrale de Pontoise...) : contrairement aux dires de "certains", le plein-jeu du GO est super, lumineux et tout, et la flûte 4 de l'UW donnait vraiment bien avec le tremblant (la prochaine fois, j'essayerai avec l'allemande 4). Pas mal pour un orgue soi-disant d'esthétique baroque-allemande... Bref, St-L en l'Î= très bel orgue, ne pas croire les mauvaises langues et essayer l'instrument (profitez-en, les titulaires sont sympa).


Dernière édition par Yves Carall le Lun 10 Jan - 21:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Rodolphe Maillant

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 12/06/2010
Localisation : Beaurepaire 38

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Mer 27 Oct - 0:39

"Bref, St-L en l'Î= très bel orgue, ne pas croire les mauvaises langues et essayer l'instrument (profitez-en, les titulaires sont sympa)."

Je confirme!! Et c'est un avis largement majoritaire! malgré ce que certains disent, mais c'est leur droit de ne pas aimer... à condition d'utiliser de bons arguments.
Revenir en haut Aller en bas
http://orgues-en-rhonalpe.weebly.com/
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Mer 27 Oct - 11:11

Rodolphe Maillant a écrit:
mais c'est leur droit de ne pas aimer... à condition d'utiliser de bons arguments.
En effet. Heureusement qu'on a pas tous les mêmes goûts sinon on se ferait ch.... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Ven 29 Oct - 21:10

SLELI est loin d'être un mauvais orgue, mais bon... quand on écoute l'orgue des Augustins de Toulouse après... ce n'est pas le même monde.
Certes le vent est encore plus instable à Toulouse, et c'est un défaut majeur de cet orgue, mais quelle poésie en comparaison !

Les anglais (organistes organophiles et facteurs d'orgues du reste) sont nombreux à ne guère apprécier l'opus qu'il a installé au Magdalen College d'oxford, malgré les chants de louanges de quelques thuriféraires, et les rodomontades qu'on nous a servies de ce côté de la Manche.
Revenir en haut Aller en bas
Schleppy

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 30/05/2010
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 30 Oct - 1:25

Ouh là ! , j'avais cru comprendre que dans ce Forum, il ne fallait pas trop parler de M. J. Ahrend, auteur de contre-plaqué de fort mauvais goût. Celui de Toulouse ne serait pas aussi mauvais
que cela, alors ?

Pour ma part, je trouve que les orgues Aubertin sonnent magnifiquement, mais il faut faire abstraction des côtés "plublicitaires" qu'il met dans sa communication.

Bonnes salutations...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.orgues-et-vitraux.ch/
astor pierre



Messages : 40
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 30 Oct - 1:37

Je n'ai joué que deux Arhendt
- l'un à Lyon qui était si faux, -en raison d'un différend entre l'affectataire et le constructeur sur l'accord- qu'on ne pouvait pas juger objectivement.
- l'autre était aux Augustins de Toulouse il y a 20 ans.
En registrant bien il était magnifique et sans houppement....
Lorsqu'on faisait remarquer à Darasse les houppements, il se fâchait en disant qu'un orgue c'est comme un cheval et qu'il faut l'apprivoiser, après il vient manger dans votre main, et qu' il fallait apprivoiser par son toucher. Il avait bien raison.
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Ven 5 Nov - 21:45

astor pierre a écrit:
Je n'ai joué que deux Arhendt
- l'un à Lyon qui était si faux, -en raison d'un différend entre l'affectataire et le constructeur sur l'accord- qu'on ne pouvait pas juger objectivement.
- l'autre était aux Augustins de Toulouse il y a 20 ans.
En registrant bien il était magnifique et sans houppement....
Lorsqu'on faisait remarquer à Darasse les houppements, il se fâchait en disant qu'un orgue c'est comme un cheval et qu'il faut l'apprivoiser, après il vient manger dans votre main, et qu' il fallait apprivoiser par son toucher. Il avait bien raison.

Exactement comme à Vaisons-la-Romaine.
Un seul soufflet cunéiforme comme régulateur, c'est peu si on joue staccato.
L'an dernier Chapuis nous a montré comment le jouer. Aucun houppement. Cet orgue aussi est merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
astor pierre



Messages : 40
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 6 Nov - 0:44

En 1986, lorsque je jouais sur l'orgue des Augustins avec le plenum il y avait des houppements, mais avec une certaine pratique, le phénomène s'estompait.
En mars 1987 Odile Pierre est venue pour une masterclass. Lorsqu'elle a découvert cet orgue, j'étais à coté d'elle : quand elle le jouait elle articulait tellement qu'on entendait des castagnettes aux claviers et pédalier et ça tremblait de partout.... ça réjouissait les élèves du CNSM... mais au bout de quelques minutes très progressivement il n'y a plus eu d'articulation avec des attaques trop dures, les houppements ont disparu et c'était devenu absolument superbe. De mémoire elle avait enchainé plusieurs préludes ou toccatas et fugues, chorals...
Conclusion, par l'écoute on adapte son jeu, ses articulations, ses attaques, mouvements de doigts, poignets voire bras à l'instrument et on créée plutôt qu'un technique, le mode de jeu qui convient à l'instrument. Cela se fait passe par l'inné, l'apprentissage à écouter.

Un exemple que je donne souvent : l'introduction du P en Mib Maj de Bach : C'est tellement beau qu'on peut jouer ça avec n'importe quelle registration ou presque. Mais, toutefois, on ne va pas articuler de la même façon sur un bourdon que sur le plenum, sur le plenum en 8 que le plenum en 16 ou l'organo pleno. On ne jouera pas le rythme pointé de la même façon à la pédale sur les fonds, sur les fonds et mixtures, avec une anche 16, avec anches 32 et 16 type fagott sans fonds 16, avec fonds 16, avec une régale en chamade 16 qu'une anche bassonante, voire une bombarde...
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 6 Nov - 21:53

Oui, mais faut-il réfréner sa fougue sous prétexte que l'orgue est asmathique ?. Tel l'exemple ci-joint, lors de l'inauguration de Valréas par Maxime Heintz avec le "grand" mi mineur de Bach alors que cet orgue possède un bon soufflet à plis parallèles. Faut-il alors jouer "mou" pour éviter les sautes de vent ?
Franchement, je tolère les houppements pour entendre ça comme ça.

http://www.steekr.com/n/50-17/share/LNK26904cd5a26eec7c9/

Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
astor pierre



Messages : 40
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Dim 7 Nov - 1:44

Il me semble assez logique d'adapter son jeu à l'orgue que l'on touche, voire de modifier considérablement sa registration si on souhaite un compromis entre ce que l'on entend intérieurement : mouvement, dynamisme et ce que peut faire l'orgue joué avec tel ou tel groupe de jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 13 Nov - 11:54

A DGW : procurez-vous le premier disque enregistré par Jan Willem Jansen (un disque avec une photo de l'orgue pas terminé en noir et blanc)... Après celà vous me direz si vous appelez celà jour mou !
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Sam 13 Nov - 19:56

J'ai !
Et on entend les sautes de vent, et j'aime beaucoup comme ça. Surtout ne rien changer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Thomas G



Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   Mer 17 Nov - 3:21

Yves Carall a écrit:
Quand à Saint-Louis en l'Isle, je ne suis pas d'accord, mais alors pas du tout. J'y suis allé avec ma mère dimanche dernier, pensant trouver Vincent Rigot, mon professeur d'harmonie au clavier. Or il s'était trompé dans son emploi du temps et c'est finalement Benjamin Alard qui nous a aimablement accueilli. À l'issue de la messe, il m'a laissé toucher l'orgue

Sympa à lui !


Dernière édition par Thomas G le Mar 4 Jan - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile   

Revenir en haut Aller en bas
 
orgue Aubertin de Saint Louis en l'ile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint-Louis Blues
» 2016-06-21 Fête de la Musique Saint-Louis en l'Ile 20H00
» Disque Castagnet à Saint Ouen (Dupré)
» Portraits Vol.1 Frédéric MAYEUR - Orgue Kern (2008) de BAYON (54)
» L’école française d’orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: