AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Philippe Lagrange



Messages : 224
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Bretagne

MessageSujet: un bourdon de 8' tiré avec une tierce doit sonner autrement que le bourdon et la tierce pris séparément, ou même mélangés tels quels ensemble   Lun 5 Aoû - 0:01

Tout l'art et la complexité de l'harmonisation d'un orgue àT. qu'il semble difficile de maîtriser avec le numérique en général et qui font la différence?
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Lun 5 Aoû - 11:11

Philippe Lagrange a écrit:
Tout l'art et la complexité de l'harmonisation d'un orgue àT. qu'il semble difficile de maîtriser avec le numérique en général et qui font la différence?

Tout à fait ! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Lun 5 Aoû - 19:29

Pat17 a écrit:
Il ne s'agit pas uniquement de reproduire correctement les fichiers audios correspondant à la matrice note / jeu utilisée, mais aussi à modéliser l'interaction qui doit avoir lieu quand on sélectionne une registration un tant soit peu complexe (...) Et sur ce point toutes les solutions logicielles ne se valent pas, de ce que j'ai pu lire

Et c'est là où le numérique a atteint définitivement ses limites: Il n'est pas mathématiquement possible de tirer une généralité de modélisation pour des tuyaux d'orgue, pour la bonne et malheureusement simple raison que les paramètres acoustiques de l'environnement des tuyaux sont tous différents (chaque tuyau est à une place donnée, ce qui lui donne un environnement particulier qu'aucun autre tuyau ne possède.)
Donc il faudrait une modélisation d'environnement par tuyau restitué. C'est pareil pour l'alimentation en vent: Les numériques restituent une altération du vent en fonction des jeux tirés, mais au sein d'un même jeu, la sensibilité au vent n'est pas la même, c'est ce phénomène qui a définitivement condamné le grand espoir de Jean Guillou avec les variateurs de pression, qu'il pensait géniaux, et qui en fin de compte n'ont donné aucun résultat autre qu'une catastrophe sonore.
Enfin il y a les variations accidentelles de chaque tuyau, qui même pour nous sont quelquefois surprenants!

Petit exemple tout chaud de ce matin: nous accordions une tierce (1'3/5) et j'avais pris comme référence une gambe située dans la même boîte expressive. sur une note (et pas les autres) la gambe se mettait à osciller (comme un trémolo) dès que la tierce approchait de l'accord juste. Quand on supprimait la tierce, le phénomène se maintenait. Ce genre de trucs, l'orgue à tuyaux en est rempli! Et comme tout est aléatoire, rien n'est modélisable de façon satisfaisante.

Hier, j'ai écouté les exemples musicaux qu'Allen fournit à titre de démo pour ses orgues... Malgré tous leurs efforts, le résultat est très moche et ne ressemble en rien à un vrai orgue, même de loin.

Il vallait mieux ne rien chercher à imiter, et un Allen ancien comme celui de Venelles (l'ADC 8300 EX de Ph Dufour) est bien plus convaincant que ce qui est vanté comme la crème actuelle. drunken 
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Mar 6 Aoû - 12:15

Richaud a écrit:
Il vallait mieux ne rien chercher à imiter, et un Allen ancien comme celui de Venelles (l'ADC 8300 EX de Ph Dufour) est bien plus convaincant que ce qui est vanté comme la crème actuelle. drunken 

Qu'est-ce qui change entre les deux gammes ? Analogique contre numérique ? Ou deux générations différentes de numérique ?
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Ven 23 Aoû - 14:02

Bravo pour avoir finalisé le projet et nous avoir fait partager le retour d'expérience. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Ven 23 Aoû - 16:09

Pat17 a écrit:
Qu'est-ce qui change entre les deux gammes ? Analogique contre numérique ? Ou deux générations différentes de numérique ?
Deux générations de numérique. La première est une élaboration des signaux à partir d'échantillons courts en Eprom (avec en simultané des échantillons séparés plus longs de start et stop, et aussi d'instabilité dans le temps (évènements de chaos et d'environnement) réalisée par des accumulateurs de phase sur trois types de cartes électroniques: des générateurs de son (TG), de start et stop (EG), de chaos (FG). Ce système apparu chez Allen sous la technique ADC ou MDC est grand consommateur de cartes électroniques car tout est séparé pour tous les plans sonores (une vingtaine de cartes, c'est courant...A Venelle, il y en a 50! C'est un haut de gamme en technique ADC)

Le système le plus récent est un "pseudo" Hauptwerk, piloté par des processeurs dédiés, donc bien plus efficaces que n'importe quel PC, avce lecture d'échantillons longs.

Ce qui me gène dans le nouveau système, comme dans hauptwerk, c'est que le son qui part en lecture n'est nullement influencé par les autres échantillons qui soit sont déjà en lecture, soit vont partir aussitôt. Alors que dans la réalité (je parle de l'ancien système avec des tuyaux et une soufflerie, qu'on trouvait dans les églises...) ce n'est pas du tout comme-ça que ça se passe, et certains tuyaux sont influencés, alors que d'autres aucunement... D'où le son très artificiel et sans aucune âme du système numérique à échantillons longs.

Dans le système à échantillons courts, les générateurs de chaos prennent en compte l'environnement à chaque bouclage de l'accumulateur de phase, autrement dit une multitude de fois à chaque seconde, et le comportement finit par être plus réaliste! Comme quoi... geek
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Jeu 29 Aoû - 13:51

Juste une chose Pat, si vous n'y avez pas encore pensé, prévoyez quelque chose pour recouvrir et protéger vos claviers de la poussière. Au besoin, demandez à Mamie de vous prévoir ça ;-) . Personellement j'utile un tissu entre la nappe et la serviette de bain, blanc uni que je pose et dont les dimensions correspondent bien.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Jeu 29 Aoû - 16:35

dulciane a écrit:
Bravo pour avoir finalisé le projet et nous avoir fait partager le retour d'expérience. Smile
Merci ! Cool 

dulciane a écrit:
Juste une chose Pat, si vous n'y avez pas encore pensé, prévoyez quelque chose pour recouvrir et protéger vos claviers de la poussière. Au besoin, demandez à Mamie de vous prévoir ça ;-) .  Personellement j'utile un tissu entre la nappe et la serviette de bain, blanc uni que je pose et dont les dimensions correspondent bien.
Merci de la recommendation. C'est déjà fait ! J'ai vu l'état de mes claviers M-Audio après 3 ans, et je n'ai pas envie de faire subir les mêmes outrages aux Fatar... Le prix n'est pas du tout le même ! Sans compter que la sensation n'a rien à voir entre un clavier poussiéreux (le moins que l'on puisse dire... ici c'est une horreur) et un clavier vraiment propre. Indépendamment bien sûr du bois par rapport au plastique.

Pour le moment j'utilise un "couvre-canapé" (je ne connais pas le bon terme en Français) replié aux dimensions du clavier. J'ai l'intention lors d'un prochain week-end de l'amener dans un magasin spécialisé dans la confection de housses de canapés (il y en a partout ici) pour faire quelque chose de plus définitif : vu que j'ai pas mal de tissus je peux faire un recto-verso légèrement rembourré histoire de garder une certaine rigidité et éviter un effet d'escalier lorsqu'il est posé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Jeu 29 Aoû - 16:47

Richaud a écrit:
Deux générations de numérique. La première est une élaboration des signaux à partir d'échantillons courts en Eprom (avec en simultané des échantillons séparés plus longs de start et stop, et aussi d'instabilité dans le temps (évènements de chaos et d'environnement) réalisée par des accumulateurs de phase sur trois types de cartes électroniques: des générateurs de son (TG), de start et stop (EG), de chaos (FG). Ce système apparu chez Allen sous la technique ADC ou MDC est grand consommateur de cartes électroniques car tout est séparé pour tous les plans sonores (une vingtaine de cartes, c'est courant...A Venelle, il y en a 50! C'est un haut de gamme en technique ADC)

Dans le système à échantillons courts, les générateurs de chaos prennent en compte l'environnement à chaque bouclage de l'accumulateur de phase, autrement dit une multitude de fois à chaque seconde, et le comportement finit par être plus réaliste! Comme quoi... geek
Merci pour ces explications ! Cool 

Je me demande si le même système que les ADC ou MDC ne pourrait pas être adapté sur un microprocesseur ? Vu la puissance de calcul actuellement disponible, ce serait certainement possible. Mais la programmation en serait peut-être vraiment complexe.

Citation :
Le système le plus récent est un "pseudo" Hauptwerk, piloté par des processeurs dédiés, donc bien plus efficaces que n'importe quel PC, avce lecture d'échantillons longs.
Tout dépend de la puissance des processeurs dédiés... Dans mon cas personnel, le i7 quatre coeurs installé ne sert quasiment qu'à Hauptwerk... et il est pour le moins puissant.

Citation :
Ce qui me gène dans le nouveau système, comme dans hauptwerk, c'est que le son qui part en lecture n'est nullement influencé par les autres échantillons qui soit sont déjà en lecture, soit vont partir aussitôt. Alors que dans la réalité (je parle de l'ancien système avec des tuyaux et une soufflerie, qu'on trouvait dans les églises...) ce n'est pas du tout comme-ça que ça se passe, et certains tuyaux sont influencés, alors que d'autres aucunement... D'où le son très artificiel et sans aucune âme du système numérique à échantillons longs.
Vous savez (ou vous ne savez pas) qu'Hauptwerk est un système qui évolue beaucoup.

Je n'y suis venu personnellement qu'à la version 3.30 soit juste un changement depuis, pour arriver à la 4.0 actuelle. Les "anciens" qui suivent depuis la version 1 ou 2 mentionnent volontiers les nombreux progrès réalisés par le logiciel depuis.

J'ai pu constater par ailleurs sur les banques de son qu'un instrument numérisé pour la version 2 n'avait pas du tout la même qualité de de rendu que celles qui sortent actuellement pour la version 4, car l'on tient compte de l'évolution de la puissance des ordinateurs.

D'où ma question (on y arrive) : depuis quand n'avez-vous pas écouté du Hauptwerk ?

Je n'essaie pas de vous convertir (mission impossible Laughing  ) mais j'ai quand même souvent l'impression que ceux qui critiquent le système ne l'ont pas vraiment écouté, ou en tout cas pas récemment. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Jeu 29 Aoû - 19:37

Je suis désolé, mais mon métier consiste à fabriquer, et donc harmoniser des orgues de type ancien, avec soufflerie et tubes. Il n'y a pas de haut-parleurs. drunken 

Malheureusement, aucun système, aussi perfectionné soit il ne sera capable de faire exactement la même chose que ce genre d'orgues, pour le même prix. (j'entends par là que les numériums avec 200 canaux de son et 650 haut-parleurs sont aussi chers que l'orgue qu'ils remplacent... mal!)

Dans le cas de HW, tant mieux si vous en être satisfait. J'ai deux Allen en techno ADC, ils me satisfont aussi "pour ce qu'ils sont". Mais même les yeux fermés, je reconnais un vrai orgue d'un imitateur (je ne parle pas de l'écoute via un CD ou une carte son, mais d'une écoute sur place). J'attendrai la version 32768 de HW pour me convertir et abandonner l'orgue à tuyaux, pour un intel à 64 coeurs et une gigabite en bas du boitier! What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Sam 31 Aoû - 10:47

Richaud a écrit:
Je suis désolé, mais mon métier consiste à fabriquer, et donc harmoniser des orgues de type ancien, avec soufflerie et tubes. Il n'y a pas de haut-parleurs.  drunken 
J'attendais le moment où vous botteriez en touche... Ca n'a pas manqué... clown 

Vous avez tendance à voir dans les orgues virtuelles (ou numériques) une compétition là où je vois complémentarité. S'il y a des exemples d'orgues artificielles qui sont entrées dans les églises (Ecouis ou n'importe quel autre), cela n'est qu'un phénomène marginal et j'espère de tout coeur qu'il restera à la périphérie. A l'inverse, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de barons de l'Epée parmi les membres de ce forum qui peuvent commander un Richaud III/P pour leur résidence secondaire en Sologne. Wink 

Ceci étant, je vous ferais quand même remarquer que la console de mon machin a été fabriqué par un facteur d'orgue. Un de vos concurrents d'outre-Rhin, puisqu'il s'est spécialisé dans la partie électronique de ces instruments à tuyaux dont vous parlez. D'ailleurs, la livraison de ma console a été retardée en partie parce qu'il avait un chantier sur ces antiquités dont vous parlez... Laughing 

Citation :
Malheureusement, aucun système, aussi perfectionné soit il ne sera capable de faire exactement la même chose que ce genre d'orgues, pour le même prix. (j'entends par là que les numériums avec 200 canaux de son et 650 haut-parleurs sont aussi chers que l'orgue qu'ils remplacent... mal!)
Je n'ai jamais cherché à comparer un orgue virtuel avec un vrai... Mon étalon de référence est plus le CD ou le SACD que je peux d'autant plus facilement comparer qu'il utilise le même circuit de restitution audio.

Citation :
Dans le cas de HW, tant mieux si vous en être satisfait. J'ai deux Allen en techno ADC, ils me satisfont aussi "pour ce qu'ils sont". Mais même les yeux fermés, je reconnais un vrai orgue d'un imitateur (je ne parle pas de l'écoute via un CD ou une carte son, mais d'une écoute sur place). J'attendrai la version 32768 de HW pour me convertir et abandonner l'orgue à tuyaux, pour un intel à 64 coeurs et une gigabite en bas du boitier! What a Face 
Vous n'avez toujours pas répondu à la question : depuis quand n'avez-vous pas écouté un système Hauptwerk ?... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Sam 31 Aoû - 13:46

Pat17 a écrit:
Vous n'avez toujours pas répondu à la question : depuis quand n'avez-vous pas écouté un système Hauptwerk ?...
2 minutes et trente cinq secondes (j'en ai un "pour essayer"). Pourquoi? Il y avait quelquechose à ne pas manquer? What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Dim 1 Sep - 11:04

Richaud a écrit:
Pat17 a écrit:
Vous n'avez toujours pas répondu à la question : depuis quand n'avez-vous pas écouté un système Hauptwerk ?...
2 minutes et trente cinq secondes (j'en ai un "pour essayer"). Pourquoi? Il y avait quelquechose à ne pas manquer? What a Face 
Mais, mais, mais... C'est un scoop... Vous avez Hauptwerk ! Laughing 

Plus sérieusement, vous avez sans doute constaté que c'est un programme qui a beaucoup de potentiel si tant est qu'il est mis en oeuvre de façon optimale. J'ai pu ainsi constater que le changement de carte son, de résolution (16, 20, 24) des banques de sons avait une importance primordiale... J'imagine que votre version est une version d'essais, ce qui de toute façon est suffisant pour constater le niveau de qualité potentielle que présente le produit, utilisé avec certains instruments proposés en version démo (parce que St. Anne, franchement...).

Avez-vous eu la possibilité de reproduire votre instrument virtuel sur votre chaîne audio (je pense naturellement à vos superbes panneaux électrostatiques...). Si oui, quel est votre sentiment en regard d'un CD d'orgue ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Dim 1 Sep - 22:09

Citation :
Richaud a écrit:
Pat17 a écrit:
Vous n'avez toujours pas répondu à la question : depuis quand n'avez-vous pas écouté un système Hauptwerk ?...
2 minutes et trente cinq secondes (j'en ai un "pour essayer"). Pourquoi? Il y avait quelquechose à ne pas manquer? What a Face

Le problème, c'est que Hauptwerk avec St Anne Moseley, c'est de la daube.  Franchement, aucun intérêt ...
C'est comme quand on quite un concessionnaire avec une nouvelle voiture superbe un seulement un demi-litre de carburant,
on ne va pas loin !  Il faut tester HW avec le CC de Caen ou de Metz, ou St Maximin ou autres ...  sinon, ça ne vaut pas les numeriums.

D'ailleur, un échantillon de numérium ne dure que 2 secondes (pour eux, c'est long ! ) et c'est une reverb artificielle qui construit l'acoustique.

Avec HW, l'acoustique est naturelle , jusqu'à 30 secondes par échantillons ... (moitié pour le son, moitié pour sa reverbération )
et ça fait toute la différence !

PS : Pat, êtes vous satisfait du toucher de vos claviers ?
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Lun 2 Sep - 9:53

Denis a écrit:
PS : Pat, êtes vous satisfait du toucher de vos claviers ?
Très. Deux points très positifs :

- l'aspect tactile. Même si les touches ne sont que plaquées en bois, la sensation provoquée au toucher est autrement plus agréable que le plastique de mes anciennes M-Audio.

- la dureté du toucher, là aussi autrement plus importante que les M-Audio au toucher "mi-lourd". On sent d'ailleurs que le toucher est plus précis. Le verdict de leur efficacité / réalisme viendra en décembre, car je vais essayer de reprendre mes cours lors de mon prochain passage en France. Comme l'orgue de salon II/P 2 jeux de mon professeur a une traction manuelle, tout comme le Merklin de la Cathédrale dont il est titulaire (machine Barker au G.O.), je verrai si enfin je peux m'y habituer facilement...

Un point négatif : les touches sont parfois bloquées, pas très souvent heureusement ; un contact qui se fait mal manifestement, car l'ordinateur ne prend pas en compte le message Midi qui devrait être généré lorsque la touche est relâchée. On va dire que cela augmente le réalisme... clown 

Après, il faut voir ce que cela donnera sur la durée, naturellement... Mes M-Audio commençaient à couiner un peu (au niveau des ressorts) au bout de trois ans, sur les touches jouées le plus souvent. Rendez-vous dans trois ans donc, pour voir si les Fatar se comportent mieux ! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Mar 3 Sep - 11:36

M.Richaud a déjà donné son sentiment sur St Maximin (surtout la version au tempérament égal ), bon c'était peut être la V1. albino 

de toute façon quand on est un facteur d'orgues, habitué à côtoyer les vrais instruments, avoir passé des années à les comprendre, les connaître, tenter des les apprivoiser eux et leurs sacrés tubes centenaires... bref en touchant à tout ça je ne crois pas que ce soient des samples, même de 30 secondes, qui pourront transmettre une quelconque émotion... Wink

c'est comme demander à un fumeur depuis 50 ans de comparer sa gitane maïs à une cigarette électronique jocolor

Pat17 a écrit:

- l'aspect tactile. Même si les touches ne sont que plaquées en bois, la sensation provoquée au toucher est autrement plus agréable que le plastique de mes anciennes M-Audio.

- la dureté du toucher, là aussi autrement plus importante que les M-Audio au toucher "mi-lourd". On sent d'ailleurs que le toucher est plus précis. Le verdict de leur efficacité / réalisme viendra en décembre, car je vais essayer de reprendre mes cours lors de mon prochain passage en France. Comme l'orgue de salon II/P 2 jeux de mon professeur a une traction manuelle, tout comme le Merklin de la Cathédrale dont il est titulaire (machine Barker au G.O.), je verrai si enfin je peux m'y habituer facilement...

Un point négatif : les touches sont parfois bloquées, pas très souvent heureusement ; un contact qui se fait mal manifestement, car l'ordinateur ne prend pas en compte le message Midi qui devrait être généré lorsque la touche est relâchée. On va dire que cela augmente le réalisme... clown

le bois ça creuse mais c'est plus chaud et agréable, tout à fait.
pour le point négatif: bizarre j'ai jamais eu ça vous en avez parlé au fabriquant?
pour le toucher encore une fois (et comme de plus chaque orgue véritable a un toucher différent), on peut être assez loin de certaines tractions mécaniques (pas de sensation de décollement, pas la même résistance ni irrégularité, pas la même asymétrie....). mais c'est effectivement quand même plus largement réaliste que le M Audio. Je dirai que ça ressemble assez à un toucher de traction sous barker.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Mar 3 Sep - 11:41

Dulciane a écrit:
c'est comme demander à un fumeur depuis 50 ans de comparer sa gitane maïs à une cigarette électronique
Et encore! Vous avez du bol, je ne fume pas!
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Mar 3 Sep - 14:14

dulciane a écrit:
le bois ça creuse mais c'est plus chaud et agréable, tout à fait.
Voulez-vous dire que le bois se creuse sur la touche (usure) ? Embarassed 

Citation :
pour le point négatif: bizarre j'ai jamais eu ça vous en avez parlé au fabriquant?
Pas encore, car j'ai remarqué que le phénomène se raréfiait. Au début c'était toujours la même touche (Si3 sur le deuxième clavier) qui se bloquait toujours au même moment (c'est-à-dire au même passage du même morceau), puis cela ne l'a plus fait, puis cela se produisait sur d'autres touches d'autres claviers mais assez rarement. J'attends encore quelques semaines pour lui faire un état global du problème. Il est aussi possible que l'électronique ait été un peu chahutée pendant le transport aérien... Wink 

Citation :
pour le toucher encore une fois (et comme de plus chaque orgue véritable a un toucher différent), on peut être assez loin de certaines tractions mécaniques (pas de sensation de décollement, pas la même résistance ni irrégularité, pas la même asymétrie....). mais c'est effectivement quand même plus largement réaliste que le M Audio. Je dirai que ça ressemble assez à un toucher de traction sous barker.
Sur les deux orgues touchées, j'avais constaté le même comportement (et pourtant, ils n'ont rien en commun) qui m'avait alors dérouté:

- dureté de la touche, ce que je pense être assez réaliste sur les Fatar; à voir quand même, ma dernière tentative remonte à trois ans... Wink 

- "passage à vide" (je ne sais pas comment l'exprime correctement) : avant de sentir la résistance de l'ouverture de la soupape, il y avait un moment où  en enfonçant la touche j'avais la sensation que cela se faisait dans le vide, sans entraîner de réaction. J'aurais tendance à dire (de mémoire) que cela se faisait sur environ la moitié de l'enfoncement total. C'était cela qui était le plus perturbant, et malheureusement, les Fatar ne vont pas aider pour le coup. Embarassed 

A voir donc...
Revenir en haut Aller en bas
AlainT



Messages : 64
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Dim 15 Sep - 0:00

Bonsoir (ou bonjour, ça dépend) à tous.

Intervention du parasite de service, un peu tardive.....
Reprise de l'opinion de Monsieur Richaud sur la banque Saint Anne's Moseley. Pour le post-débutant que je suis (certes, d'âge canonique), et après moulte essais de diverses banques de sons, je suis revenu sur ce sample set. Et ma prof, qui au début a fait la moue, le trouve tout à fait utilisable pour l'apprentissage. Personnellement, en tant qu'amateur, pratiquant l'orgue pour mon plaisir, et compte tenu de mon niveau (6 ans de clavier après 30 ans d'un autre instrument), je suis tout à fait satisfait de cet instrument virtuel.
Je n'ai pas d'action chez Hauptwerk, pour info.... Bien sûr, tout dépend de ce que l'on joue, mon goût va vers la confidentialité .....
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   Jeu 1 Mai - 10:48

Bonjour à tous,

Je souhaitais partager un petit moment de bonheur...

Lorsque j'avais repris l'orgue il y a quatre ans, j'avais à surmonter un handicap certain, dans la mesure où je résidais (et réside toujours) dans un pays où il y n'y a ni orgue à tuyaux ni professeur. J'avais donc pris contact avec un professeur habitant ma ville natale en France où je venais 3 fois par an. Sauf que, c'était un désastre. Le toucher de son orgue de salon comme celui de la cathédrale où il est titulaire, tous les deux à traction mécanique, était tellement différent de mes claviers M-Audio que je n'arrivais même pas à jouer une demi-page de partition.

Autant dire que je n'ai pas continué les cours. C'était plus frustrant qu'autre chose

L'année dernière j'ai changé mes claviers pour des Fatar à simulation de traction mécanique. J'ai essayé de reprendre des cours à la fin de l'année après m'être habitué à leur toucher. Le professeur n'étant pas disponible, il m'a fallu attendre les dernières vacances de Pâques.

Miracle ! J'ai enfin pu aller au bout de mes partitions. Au début c'était très mauvais, je faisais plein de fautes, mais enfin je suis arrivé jusqu'au bout. A la troisième ou quatrième tentative, le morceau était joué à peu près correctement au niveau des notes, mais je me suis rendu compte de tout ce qu'il me restait à apprendre pour l'articulation, l'attaque, etc...

La prochaine fois, en été, j'essaierai sur le Merklin de la Cathédrale, si le planning le permet...  Le professeur titulaire ayant les clés, on peut le faire le soir quand il n'y a personne pour entendre le massacre ! Wink 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mon orgue de bureau ! (Hauptwerk)
» Mon orgue virtuel (hans)
» Hauptwerk - St-Etienne de Caen
» Hauptwerk dort ?
» Sonorisation d'un orgue virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Votre instrument-
Sauter vers: