AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Adrien Parret

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Sam 29 Mai - 22:14



Cet orgue possède un magnifique buffet du 17ème siècle. Il s'agit d'un orgue SCHERRER-AUBERTIN, en effet une partie de la tuyauterie (la minorité) est de Sherrer, Bernard Aubertin l'a reconstruit en 1992 en essayant de reconstituer l'instrument d'origine l'orgue avait été massacré par Kuhn qui l'avait "mis aux gouts du jour".
Bernard Aubertin a fait un remarquable travail de reconstruction, pour avoir jouer cet instrument je peus affirmer c'est une réussite, la mécanique est trés agréable et l'harmonisation exceptionnelle. Bernard Aubertin a su faire de cet instrument un Bijoux.

L'orgue comprend 4 claviers et 44 jeux est de style classique français mais il a la particularité de posseder un pédalier à l'allemande du aux origine de Sherrer. Le tempérament est mésotonique.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Sam 29 Mai - 22:26

Euh... y a un défaut aux claviers... cherchez l'erreur Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Adrien Parret

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Sam 29 Mai - 22:45

un défaut?
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Sam 29 Mai - 22:47

Un défaut? De beaux claviers à touches courtes (pour les deux demi- du dessus) sans premier C#, et terminant au D5... Vous n'y pensez point.
C'est typiquement un instrument à ne rien jouer que la musique de musée. Pas mal l'idée de revenir au temps de Perrotin-le-grand, mais moi, j'adhère pas à ce genre de reconstitution même pas historique, et certainement très loin de la réalité disparue pour toujours.
Il ne manque que les chamades et le combinateur pour en faire un orgue d'aujourd'hui. clown clown clown
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Parret

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Sam 29 Mai - 22:52

Un point de vue personnel, chacun ses gouts.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Flutard



Messages : 19
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 0:03

Ce défaut sera corrigé lors de la prochaine restauration
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 0:33

Oui, on mettra une console numérique dans le choeur qui commandera aussi un orgue de 206 jeux placé en nid d'aigle sur le flanc sud.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Invité
Invité



MessageSujet: St Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 14:53

Le défaut,çà doit être l'absence du 1er Ut#.
en "mean tone "comme on dit en UK ,on ne met pas cette note car elle ne peut être ni I,ni V.

dans le but d'éviter la quinte de monsieur Duloup---aussi désastreuse que celles de M. Parallèles???!!!
Spécialement à DGW:206 jeux ??!!,on n'a rien à faire d'un orgue de travail;1200,OUI!!

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 18:33

Et qu'est-ce que ça coûtait de réaliser des claviers normalisés, et de caser un C#1? Et en quoi celà aurait changé la perception sonore d'une oeuvre ancienne? hein dites?Ce n'est pas parce-qu'un orgue est réalisé avec ce genre de tares qu'il est "nettement mieux" et qu'il fait plus vrai. Ou alors, il faut pomper à la main et s'éclairer à la chandelle de suif (bougies modernes interdites). Un orgue est historique ou ne l'est pas. S'il l'est on le garde comme tel, sinon je ne vois pas l'intérêt de faire une fausse brouette.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Flutard



Messages : 19
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 19:00

Mais si, on redécouvre les plaisirs de la musique ancienne, les consoles faites pour des organistes d'1m60, des claviers qui incitent au phrasé ancien, à jouer des œuvres avec 3 doigts. S'il manque chandelles et souffleurs, c'est seulement parce qu'ils n'y ont pas pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Parret

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 19:16

Tout simplement il n'a pas rajouté de C#1 car il n'y en avait pas dans les jeux d'origine et qu'il n'y a pas une grande utilité à en rajouter un, parceque le matèriel sonore qui restait de Sherrer était classé donc pas question de rajouter un C#1. Quand à pomper à la main c'est prévu de pouvoir le faire, le mécanisme a été prévu. Vous n'avez pas les mêmes concepte et je le conçois mais d'autres pensent différemment et c'est leur droit. Vous parlez de "fausse brouette" mais c'est avec ces "fausses brouettes" que Bernard Aubertin a gagné sa réputation, d'autres préfères beaucoup critiquer mais ils ne font pas mieu.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 30 Mai - 22:31

Adrien Parret a écrit:
c'est avec ces "fausses brouettes" que Bernard Aubertin a gagné sa réputation.

Alors là, c'est un terrain sur lequel je vous conseille de ne pas trop vous aventurer, parce-que vous ne connaissez pas tout de l'environnement de la facture d'orgues. Il est des critères de choix d'un facteur d'orgues qui ne sont pas forcément liés aux instruments qui sont réalisés.
"Dis Tonton, pourquoi tu tousses?"

je n'en dirai pas plus, je suis encore à 15 ans de la retraite (Bernard, lui, devrait l'être incessamment sous peu). Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Lun 31 Mai - 12:33

Sans même faire intervenir mes opinions (complexes) sur le sujet, je dois dire que le manque absolu de modestie de M. Aubertin m'agace souvent.
Par exemple son instrument d'Oxford est très loin de faire l'unanimité des organistes et facteurs d'orgues du Royaume Uni. (J'ai même peu de relations qui l'apprécient... Une ou deux.). De même nombre d'amis parisiens trouvent que l'orgue de Saint Louis en l'Île, s'il est indéniablement beau, est loin de la perfection. Pour ma part, je préfère de loin les Augustins de Toulouse.

Il a certes de quoi être fier, car c'est une belle carrière que la sienne, mais un peu de modestie et d'humilité ne sauraient nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Lun 31 Mai - 14:19

Eh bien, que de fiel n'ai-je pas déclencher avec cette petite phrase plaisantine !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Lun 31 Mai - 22:18

Voui, il n'y a pas de quoi être fiel du résultat. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Lun 31 Mai - 22:23

+ 1 pour l'avis qu'il manque cet ut# 1 c'est une abbération. Vivement que cette mode passe, et les facteurs qui la prône également.
Revenir en haut Aller en bas
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Mar 1 Juin - 12:01

Ceci dit, on rencontre cet "archaïsme" sur des instrument plus récents.
Comme par exemple à St Pierre de Gaillac, orgue XVIII° transformé en orgue romantique par Thiébaut Maucourt.
http://www.toulouse-les-orgues.org/web/5-patrimoine.php?patrimoineFiche=128

Ayant conservé les sommiers d'origine, le GO et le positif n'ont que 53 notes.
C'est ce que j'appellerais un "orgue de campagne" typique, fait avec des moyens réduits, et pas pensé en termes de répertoire.
Je regrette le remplacement de l'euphone du positif par une cymbale... Modification potentiellement imputable à Maurice Puget, à moins que ce ne soit lors de la dernière restauration.

Cet orgue est assez attachant, avec un fort potentiel pour peu qu'un bon harmoniste repasse corriger les nombreux défauts qui finissent par agacer. Et puis on ne voit pas tous les jours d'orgues aussi rouges !
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Mar 1 Juin - 21:30

Monique, des organistes de 1,60m, il n'y en a plus beaucoup ! Les gamins de 15 ans chaussent du 48 et se cognent la tête au pied de la montre !...

Richaud, je suis d'accord avec vous. C'est pas parce que les claviers font 1/2cm de plus en longueur que le cromorne ne va pas crucher comme un dieu !

Qui soutiendra qu'un Bösendorfer sonne comme une piano de bastringue parce que les touches auront la même taille ?

Qui peut soutenir, sans rire, qu'on jouera mieux la musique d'une certaine époque parce qu'on en retrouvera toutes les "conditions" ?

Celui qui s'y collera sera prié d'être cohérent en toutes choses, à savoir : alimentation déficiente, absence d'hygiène, puces, dents réduites en chicots, absence de liberté d'opinion, taille, gabelle, dîme, corvées chez la comtesse, espérance de vie limitée à 38 ans, mort en bas âge de votre 8ème enfant non désiré ?

Allez zou ! Tout le monde en poulaines !
Revenir en haut Aller en bas
Eric Cordé

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Saint-Malo

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Mar 1 Juin - 21:51

Citation :
des organistes de 1,60m, il n'y en a plus beaucoup
je fait donc partie des espèces rares....
Revenir en haut Aller en bas
Rodolphe Maillant

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 12/06/2010
Localisation : Beaurepaire 38

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 13 Juin - 2:18

Je voudrais répondre à tout ce qui a été dit concernant cet orgue puisque je le connais plus que bien...
1) Sur tous ceux qui l'ont critiqué (si je j'ai bien lu), combien ont pris la peine de se rendre sur place pour l'entendre et l'essayer?? probablement pas beaucoup, car il me semble que si il était si "raté" que ça il n' attirerait plus les foules, ce qui n'est pas le cas bien au contraire!! mais on a le droit de ne pas aimer, mais dans ce cas pitié, arrêtons de trouver des défauts qui n'existent pas! Disons simplement: "je n'aime pas, ce sont mes goûts!"
2) Combien connaissent l'histoire de cet instrument et ce qui a poussé à cette reconstruction?? Il y a un certain contexte local qui a dicté ce choix, que l'on apprécie ou non, cela fait partie de l'histoire locale. Cet instrument a été "volé" à l'abbatiale pour y être installé à Grenoble et a ainsi perdu une grande partie de sa personnalité, 175 ans d'absence à l'abbatiale où il connût de nombreuses dégradations, et je préfère le voir à son lieu d'origine plutôt qu' exilé et flanqué de 2 immondes boîtes expressives comme il l'était à Grenoble (et pourtant j'adore la facture romantique!!)
3) En quoi le manque du premier UT# vous gêne-t-il à ce point?? si les facteurs de l'époque n'en mettait pas, c'est que l'on ne l'utilisait pas tout simplement!! et je n'ai jamais eu de difficultés à jouer du Bach sur cet orgue... André Isoir a même eu l' "audace" de sortir la suite gothique de Boëllmann, et ce fût grandiose!! Alors quand je lis que c'est un orgue "à ne rien jouer", j'invite tous ceux qui le pense à venir l'essayer et vous pourrez constater que c'est un instrument qui a du caractère et plus d'un tour dans ses "sommiers"!! Quant à la dimensions des touches, c'est simplement une question d'habitude: il est adapté à la mécanique légère et précise de cet instrument et au toucher de l'époque. Cela peut être formidable que de s'adapter à un instrument, cela nous remet un peu à notre place!!
4)Lorsque l' on a des tuyaux sonnant à un certain diapason, si l'on ajoute une note alors on décale tout! ce qui obligerait à rallonger ou raccourcir la longueur des tuyaux ce qui les dénaturent encore un peu plus! Le choix d'une restitution de l'orgue de S. Scherrer a été décidée, respectons cela et essayons d'en entendre les qualités...

Il existe bien des lieux en France où l'orgue fait défaut et où le génie de notre époque peut faire fleurir des chefs d'oeuvres concentrons-nous sur ces lieux pour construire des orgues neufs mais soyons assez humble pour reconnaître le genie de nos aïeux, leur savoir-faire même à travers des restitutions, pour que nous puissions à notre tour marquer l'histoire de l'orgue et de sa facture du sceau de notre époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://orgues-en-rhonalpe.weebly.com/
Monique Flutard



Messages : 19
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 13 Juin - 9:09

Effectivement chacun a le droit de ne pas aimer, mais personne n'a dit ici que cet instrument était de la merde. Pour l'histoire locale, passe encore les querelles, mais il faut vraiment avoir tout le matériel d'origine pour se passer de l'UT#. Si l'on n'en mettait pas, c'est sûr qu'on ne l'utilisait pas...

S'adapter à l'instrument, ce sera toujours le cas tellement l'orgue est un instrument particulier. Maintenant, des claviers de tailles différentes, je ne vois pas où est l'intérêt à introduire ce genre de piège, ni le plaisir qu'on peut y trouver. Surtout sur un instrument neuf ! Le pire, ce sont les pédaliers. Gardons à l'esprit que beaucoup d'instruments n'étaient pas entre les mains de virtuoses.

Relisez votre 4) car il y a vraiment un problème : le fait d'ajouter une note (une gravure) ne change rien à l'ensemble des autres tuyaux...
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 13 Juin - 21:58

Yes, Monique, surtout dans le cas d'un orgue, certes somptueux de sonorité, mais quasiment intégralement neuf, à quelques dizaines de tuyaux près, sauvés des pérégrinations du buffet, de ce qu'il contenait dû à Scherrer...
On aurait pu aussi construire des claviers de taille normale...
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 13 Juin - 22:07

C'est un peu vrai, mais, que penserais-tu si on ajoutait à ND de Paris un narthex en béton, sous prétexte qu'il n'a jamais été réalisé.
Que penser aussi alors des gargouilles qu'elle n'avait jamais eu et que Viollet-Le-Duc a ajouté?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 13 Juin - 23:25

remarques en passant :

- 1er problème de l'orgue en général : tant d'esthétiques et de genre différents... et les gouts et les couleurs...

- pourquoi devrait-on construire des clavecins avec des claviers de piano et des chassis en fonte ?

- Je vois la même différence entre un Skinner des années 30 et un orgue contruit en 1700, qu'entre un piano et un clavecin.

- ça ne gêne personne qu'on contruise des clavecins neufs, en copie d'instruments anciens. Pourquoi donc celà gêne une (petite) partie des amateurs d'orgues ?

- J'aime l'orgue parce que tout les intruments sont très différents et chaque concert est un renouvellement constant. Certes des orgues sont moins faciles à jouer que d'autres... Il faut s'adapter, ça fait partie du jeux, et ou heureusement qu'il y a cette diversité...

- le seul défaut du patrimoine des orgues en France n'est pas sa variété, mais le manque d'entretien (et les querelles de clocher dont l'instrument est parfois victime.)



Pour info, avant qu'on me catalogue dans tel ou tel cathégorie, je veux bien mettre les choses au clair... : je précise que j'ai la chance de tourner pas mal en concerts et de jouer beaucoup d'orgues que je suis conscient que ce n'est pas le cas de tout le monde...
Je précise aussi que bien que j'ai une large préférence pour le répertoire entre 1880 et 1950 (plus c'est long et dur, plus c'est bon ), j'ai toujours une joie immense de pouvoir jouer d'autres répertoires sur des instruments d'autres styles... ouf un bol d'air frais de temps en temps, ça fait pas de mal.

enfin, l'orgue de St-Antoine est un très très bel orgue...
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   Dim 13 Juin - 23:43

Cher ami, vous arpentez des terres qui me sont chères, pratiquant moi-même l'art et la technique de bâtir...

Qu'on ajoute un narthex en béton à Notre-Dame (si le besoin s'avérait, plutôt que si on voulait en imaginer un qui eût pu exister) ne me choquerait pas plus que si ne gardait la façade Est du château de Louis XIII à Versailles pour y coller ce que Mansart à ajouté à ce qu'avait fait Le Vau (ce qui fut fait et qui nous enchante), pas plus que si on laissait Cavaillé-Coll agrandir le Clicquot de Saint-Sulpice (ou celui de Notre-Dame) et lui donner un nouveau visage qui INTÈGRE ce qui précédait (ce qui fut fait et qui nous charme tant), en une SÉDIMENTATION des époques, des styles, des langages, qui fait qu'on trouve superbe une collégiale comme celle de Romans, dans la Drôme (nef romane, voûte et chœur gothiques, tribune d'orgue baroque, orgue de 1849, vitrail du couchant contemporain !

Cher ami, chaque époque se DOIT de témoigner de son génie, de sa science et de son expression !

Nous avons hérité de l'éclectisme du XIXème l'idée d'une pureté stylistique inatteignable parce JAMAIS ni voulue, ni souhaitée par aucun créateur, chacun, à toutes les époques, ayant fait son miel de ce qui lui était légué et y ajoutant ce qu'il avait sur le coeur pour enrichir, métamorphoser... Même Versailles, qui est le comble de la volonté suprême d'un pouvoir de droit divin, montre une accumulation de langages différents.

Quiconque aurait demandé à Rembrandt de peindre comme au XIVème siècle aurait semblé fou ; celui qui aurait demandé à Brunelleschi de construire comme au XIIème siècle aurait fini lynché !

[N'avez-vous jamais vu le Louvre ?]

Je trouve d'une outrecuidance folle l'idée de DÉCIDER de la perfection d'une époque et de la reproduire A NEUF, sur fonds public, en privant le citoyen de pans entiers du répertoire (on commence à faire la même chose en architecture) !

Les quelques tuyaux de Scherrer ne justifiaient pas, à mon sens, la reconstitution, avec toutes ses contraintes et ses limites, un instrument qu'on imagine, certes avec science, être celui qui fut et qui disparut (le fût-il réellement !).

Donc, dans le cas de Saint-Antoine, que j'aime bien parce que des ami(e)s en sont proche à bien des égards, je persiste à dire que RIEN n'empêchait qu'on construisît un instrument moderne, avec une personnalité qui témoigne de notre époque, qui ne copie pas ce qu'on a déjà fait ailleurs, tout cela étant contenu dans ce superbe buffet en noyer, orné de grenades...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orgue de Saint-Antoine l'Abbaye
» orgue Guillou de St Antoine des Portugais à Rome
» Girolamo Frescobaldi
» Werner EGK (1901-1983)
» Saison d'orgue de Saint-Eustache - J.B. Monnot et S. Kim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: