AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean-Pierre Leguay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Jean-Pierre Leguay   Sam 29 Jan - 14:10

On connaissait le disque regroupant la Messe de Vierne et une de ses dernière œuvres (la Missa Deo gratias avec percussions et cuivres), recouplées dans un autre enregistrement avec la Sonate III écrite pour l'orgue d'Evreux et la Sonate II. Il y a un autre enregistrement de ses œuvres (notamment d'un ou deux Péan, 'un Madrigal) plus ancien, avec Olivier Latry.

Est paru récemment un disque d'improvisations assez superbe que je découvre actuellement, paru chez IFO, à l'initiative de la revue de Wolfram Adolf.

Leguay est le plus fabuleux coloriste de la tribune de Notre-Dame !
Il possède un véritable langage de compositeur (que beaucoup d'improvisateurs oublient de travailler d'abord), une science de la construction, de l'architecture, sûre, personnelle, reconnaissable, passionnante, pleine de surprises, inattendue.
Je préfère (mais c'est un avis personnel) de très loin, ces improvisations à celles de ses confrères de l'île de la cité (honorables tout autant et pour lesquels je professe un admiration bien légitime).

Leguay ne "colle" aucun discours sur ses improvisations, laisse l'auditeur se les approprier.

On pourrait y voir le reflet de la vie de la cathédrale.

Ce sont surtout de fascinantes promenade au coeur de l'instrument, de ses timbres multiples tellement bien combinés, exploités, opposés, mis en miroir, en contrastes...
Le langage évolue, au gré des plages, d'un post-Cochereau impressionniste, (méditation sur les fonds) à une vraie recherche presque abstraite, très "contemporaine" sur les timbres impaires (final tout en progressions).

On retrouve beaucoup de l'ambiance épineuse, acide, pétulante de la musique écrite de Leguay (les 19 Préludes sont un portail pédagogique assez intéressant).

Les lignes tracés dans l'espace, les blocs d'accords qui se dressent très droit, le contraste des sonorités, les pleins jeux brillants sur des basses très profondes, les oppositions d'anches grasses et de petites mutations, les fluctuations sur les harmoniques impaires, mouvantes et glauques comme des marécages, des abîmes verdâtres, des fusées d'anches en chamade : toutes caractéristiques du langage du compositeur que l'improvisateur exploite comme un laboratoire de recherche inépuisables...

Pourrait-on y "entendre" ce que Leguay, aveugle, "voit" quand il joue ?

En tous cas, une superbe exploitation des possibilités infinies de cet instrument mythique.

Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Leguay   Lun 31 Jan - 0:14

Il y a des moments où un musicien arrive dans ce que l'on pourrait appeler la parfaite maturité : longue expérience, mais avec une condition physique qui permet toujours une expression de son art à son plus haut niveau !

Je pourrais citer, à mon sentiment, Jean-Guillou dans les années 90 (pour moi, ce fut certainement son âge d'or), Isoir dans les années 80, Chapellet, Chapuis un peu avant... etc.

Bref, à mon sens, je crois que Jean-Pierre Leguay traverse actuellement sa période de maturité absolue... A aller écouter improviser d'urgence !
Revenir en haut Aller en bas
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Leguay   Lun 31 Jan - 1:08

Rookie a écrit:
Il y a des moments où un musicien arrive dans ce que l'on pourrait appeler la parfaite maturité : longue expérience, mais avec une condition physique qui permet toujours une expression de son art à son plus haut niveau !

Je pourrais citer, à mon sentiment, Jean-Guillou dans les années 90 (pour moi, ce fut certainement son âge d'or), Isoir dans les années 80, Chapellet, Chapuis un peu avant... etc.

Bref, à mon sens, je crois que Jean-Pierre Leguay traverse actuellement sa période de maturité absolue... A aller écouter improviser d'urgence !

Je n'ai pas écouté ce CD et n'ai aucune envie de me le procurer car j'ai entendu JP Leguay à plusieurs reprises soit jouer ses oeuvres, soit improviser.
La sincérité de son propos est certes à saluer mais son langage musical me laisse totalement indifférent ou m'em.....profondément: les clusters ou les frottements de seconde ça va un peu mais il ne faut pas en abuser!!

Quant à parler de "post Cochereau" rions un peu!! Il me souvient que dans son vinyle "l'art de l'improvisation" PC improvise une courte pièce dans le style atonal comme un pied de nez à la musique dite "contemporaine". Une façon de dire "moi aussi fervent partisan du style tonal ou modal" (2ème mode) je suis capable de faire n'importe quoi!

J'ai des amis étrangers qui viennent souvent écouter l'orgue de NDP mais qui évitent soigneusement de s'y rendre quand c'est Leguay aux claviers.
En matière d'improvisation nous avons pourtant en France des grands comme Escaich, Mallié ou Pincemaille dont l'écoute ravit l'oreille des mélomanes.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Jean-Pierre Leguay   Lun 31 Jan - 15:03

Je dois avouer que Leguay ne ma passionne pas du tout non plus, mais on peut peut-être saluer son constance à rester "original".

Par contre j'ai entendu Jean Guillou hier, c'était personnel mais intense et toujours renouvelé.
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Pierre Leguay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Pierre Leguay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» décés de jean pierre PREVOTAT
» Photo de Jean-Pierre Leloir-Olympia, Paris, 17 décembre 1973
» Jean-Pierre DROUET, né en 1935
» Jimi Hendrix, le gaucher magnifique (Jean-Pierre Filiu) [2008]
» Jean-Pierre Lauzon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Parutions, Discographie... :: CDs-
Sauter vers: