AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Idée de prix pour restauration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mathieu

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/11/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 18:24

pfff, si ca se trouve, sans les modifications du récit et de la pédale, cet orgue fonctionnerait sans trop de problème...
quelle bétise d'avoir électrifié ce récit!
Pour bien faire, il fautrait le rerendre mécanique, et bon là ca devient tout de suite plus conséquent comme travaux...
C'est qd même un peu bizarre qu'en 4 ans, l'orgue se soit déterioré ainsi, même si peu ou pas joué...
quel est le facteur qui s'est chargé des derniers travaux?
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 18:38

Je pense comme vous hv !
Regardez cette boîte : ici, elle n'est pas d'origine c'est sûr. Les fils roses partent selon moi commander l'ancien bourdon 16' qui sert maintenant au pédalier.
Pour le récit, les sommiers sont bien perpendiculaire à la façade, ce qui expliquerais pourquoi des moteurs de registres sont employés (surtout pour pas s'em****** avec des tringleries surtout). Et pour le tube qui part au récit, c'est pas d'origine non plus comme vous dîtes.
D'ailleurs quel intérêt de changer la disposition du récit ? Rolling Eyes
Quand on tire les registres (à part ceux du pédalier électrique) et on utilise le pédalier, je ne rêve pas, c'est bien des transmissions mécaniques au bout.
Donc il y aurait des contacts électrique au bout de tout ce petit monde Evil or Very Mad .

J'ai aussi remarqué pas mal de trucs de travers, des fils accrochés n'importe comment, et d'autres bricolages à la vas vite.... Serrait-ce donc l'oeuvre d'un facteur d'orgue un peu trop négligeant ?... J'en ai bien peur.... No pale
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 18:42

mathieu a écrit:
pfff, si ca se trouve, sans les modifications du récit et de la pédale, cet orgue fonctionnerait sans trop de problème...
quelle bétise d'avoir électrifié ce récit!
Pour bien faire, il fautrait le rerendre mécanique, et bon là ca devient tout de suite plus conséquent comme travaux...
C'est qd même un peu bizarre qu'en 4 ans, l'orgue se soit déterioré ainsi, même si peu ou pas joué...
quel est le facteur qui s'est chargé des derniers travaux?


Le facteur c'étant occupé des travaux est Daniel Decavel, dans le Nord. Mais je ne sais pas si la traction du récit est électrique, je ne pense pas.
Le pédalier par contre, il y a de grandes chances.
Mais là l'orgue est vraiment en piteux état, le budget consacré à celui-ci ne devait pas être bien généreux.... ou alors vous connaissez la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 19:24

mathieu a écrit:
pfff, si ca se trouve, sans les modifications du récit et de la pédale, cet orgue fonctionnerait sans trop de problème...
quelle bétise d'avoir électrifié ce récit!
Pour bien faire, il fautrait le rerendre mécanique,

Le diagnostic facile effectué à distance par un facteur d'orgue compétent. clown

Moi, je ne me serais pas avancé de la sorte. Si le récit est tourné, il y a certainement une raison (genre passage de 44 à 56 notes). S'il y a des tirages Heuss, qu'y avait-il avant? Un tirage mécanique?, un tirage pneumatique? Et est-ce un sommier qui est d'origine de l'orgue?

Il me semble que seul le tirage de jeux du récit est électrique. Pas de quoi fouetter un chat. Quant-aux notes du récit qui ne tirent pas, n'y a t'il pas un simple réglage de cadre ou de balanciers?

Pour la pédale, il est courant quand le pédalier a été changé comme c'est le cas pour augmenter l'ambitus, de remplacer les emprunts pneumatiques par un unit électrique, plus simple et plus fiable.

Comme je l'ai dit dès le début du fil: on ne diagnostique rien, et surtout pas un prix, sans avoir mis le nez dans la bête. C'est un peu comme le médecin par internet, il ne faut pas avoir peur de mourir pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 19:29

hv a écrit:
La mécanique se dérègle et l'électrique ne répond plus : certainement ce que l'on peut imaginer de pire !

Pas très hardi le collègue. Mais il est vrai que le nombre de facteurs d'orgues morts agressés par une rangée d'écrous de cuir (ou de plastique à Auguste), voire électro-déculottés par un électro en folie (15 ou 24v ) a de quoi faire réfléchir. affraid
Revenir en haut Aller en bas
mathieu

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/11/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 19:38

oh, je ne suis pas facteur, et pas certainement pas compétent!

mais bon, un simple constat: ce qui semble d'origine fonctionne toujours, ce qui semble avoir été modifié ne fonctionne plus ou mal... de là à penser que les modifications ne sont pas de la qualité de l'original il n'y a qu'un pas.

mais c'est sûr qu'il faudrait voir pourquoi et dans quelles circonstances on a modifié l'instrument, et avec quel budget.

Et puis quand on ne le joue pas et qu'on entretien pas, forcément l'orgue se dégrade...
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 19:54

En fait, tout n'est peut être pas si désespéré...

Après vos dernières remarques j'ai regardé plus attentivement vos photos.
Il semblerait qu'en fait il existe un petit sommier de 8 notes de complément de Récit expressif (commençant à un niveau plus bas que le reste) qui soit commandé électriquement pour les jeux et avec une mécanique complexe avec encore 2 petits abrégés perpendiculaires (tout cela justifiant que ça ne marche pas) et avec des jalousies qui lui sont propre.
On remarque photo 4 des éléments de tirage de jeux du récit (gros rouleaux métal peints en vert) peut être que le sommier original est il encore dans le bon sens car je ne vois rien pour renvoyer le mouvement perpendiculairement pour les 48 notes qui restent !
Le Récit à l'origine n'était certainement pas complet ce qui expliquerait cet ajout et le facteur aurait placé le complément là où il pouvait. Il suffirait donc de supprimer ce vilain ajout (qui justifie aussi la coexistance de vilains PV et des originaux en bois (2 de chaque côté) pour retrouver quelque chose de plus fonctionnel.
De même les tirasses sont mécaniques, et on semble pouvoir distinguer des vergettes à plat sous le passage d'accord, le pédalier est peut être mécanique de même les deux jeux (16 et Cool sont réels, il n'y a pas d'extension.
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 19:59

Concernant les tirages de registres, TOUT était mécanique à la construction de l'orgue.
Il n'y a qu'une note du récit qui bloque, et ce n'est pas qu'elle ne tire pas mais plutôt qu'elle est bloquée, impossible de tirer plus. J'ai aussi ouvert la façade de l'orgue (que je n'ai pas pris en photo, mais on voit les vergettes ici). La vergette est bloqué après le tableau des abrégés, dans le grand orgue, est pas au niveau de la console ni au dessous de celle-ci... Peut être une soupape bloquée ? Je ne sais pas, je verrais ça de plus près demain.

Je suis d'accord sur le principe que les problèmes proviennent des modifications de l'orgue. Après c'est sûr qu'il faut voir QUI à modifié l'orgue.
Concernant les électro aimants, ils sont reliés aussi en 42 volts... ça commence quand même à chatouiller.
Puisque vous ne pouvez pas me donner une idée (très approximative) du prix, je vais prendre d'autres photos et récupérer d'autres informations. Il faut surtout que j'ouvre cette boite. pour en savoir plus sur la traction électrique. J'espère qu'elle n'est pas fermée à clé et que ce sont juste des "fermetures à tournevis".
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:04

Le dérangement de la mécanique du récit me semble venir de peu de choses (une octave qui ne tire pas condamne TOUS les jeux au même endroit). On peut imaginer que le récit a été augmenté d'une octave grave, donc le sommier ne tient qu'en travers par rapport au GO, parce-que les basses du GO viennent buter sur le sommier plus long. Dans ce cas, un abrégé "en renvoi à 90°" permet de distribuer les soupapes depuis la sortie de la console. Cet abrégé est-il bien fixé, le bois n'a t'il pas travaillé, les vergettes sont elles toujours accrochées (les plus longues)... Autant de questions qu'il faut se poser en étant dedans, les photos n'y suffisent pas.
Dans la console, toute la mécanique semble neuve, ce qui peut être logique si le pédalier a été augmenté à 30 notes et que le récit a été prolongé dans le bas (je dirais de 17 notes, 8/9 de chaque côté, l'ancien récit démarrant au FA, pas improbable) Dans ce cas, on peut rajouter la tirasse du récit, et rajouter les notes sur la tirasse GO... Autant refaire toute la mécanique de la console (vergettes modernes et balanciers de Auguste L.)

Ensuite, l'inventaire à la Prevert des dérangements m'en rappelle plein d'autres du même genre : "La trompette n'est pas égale" et dedans, il manque un résonnateur sur trois et le second tiers est plié à l'équerre: pas étonnant. On a droit aussi à "la voix céleste est muette en première octave", evidemment puisqu'elle démarre au deuxième DO. Un tuyau qui souffle au lieu de jouer n'est certainement plus à sa place (on voit sur les clichés que certains qui sont entrés dans l'instrument ont un (trop) gros derrière qui plie les tuyaux de bout de registre) Pareil si la trompette se déverse sur le salicional, il risque bien de ne pas aimer. Une anche muette vient souvent d'une bestiole dedans, mais ce peut être bien plus grave, comme des noyaux bouffés. Dans tous les cas, le manque d'entretien n'augure rien de bon pour la suite des évenements. (Ah bon? c'est bien plus que 200 euros pour réparer? Ah la vache, c'est trop cher pour nous.)


Dernière édition par Richaud le Dim 21 Aoû - 20:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:06

hv a écrit:
En fait, tout n'est peut être pas si désespéré...

Après vos dernières remarques j'ai regardé plus attentivement vos photos.
Il semblerait qu'en fait il existe un petit sommier de 8 notes de complément de Récit expressif (commençant à un niveau plus bas que le reste) qui soit commandé électriquement pour les jeux et avec une mécanique complexe avec encore 2 petits abrégés perpendiculaires (tout cela justifiant que ça ne marche pas) et avec des jalousies qui lui sont propre.
On remarque photo 4 des éléments de tirage de jeux du récit (gros rouleaux métal peints en vert) peut être que le sommier original est il encore dans le bon sens car je ne vois rien pour renvoyer le mouvement perpendiculairement pour les 48 notes qui restent !
Le Récit à l'origine n'était certainement pas complet ce qui expliquerait cet ajout et le facteur aurait placé le complément là où il pouvait. Il suffirait donc de supprimer ce vilain ajout (qui justifie aussi la coexistance de vilains PV et des originaux en bois (2 de chaque côté) pour retrouver quelque chose de plus fonctionnel.
De même les tirasses sont mécaniques, et on semble pouvoir distinguer des vergettes à plat sous le passage d'accord, le pédalier est peut être mécanique de même les deux jeux (16 et Cool sont réels, il n'y a pas d'extension.

Vous voulez dire les vergettes visible sur la photo 6 ? Quand on appuie sur le pédalier elles n'ont pas l'air de bouger d'un poil...
C'est assez bizarre comme (re)construction.
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:15

Oui, ce sont bien celles là qui m'attiraient les yeux...
De toute façon, des pros doivent passer pour vous faire des devis et voir in situ, l'ajout de photos va peut être préciser certaines choses mais ne permettra pas de nous rendre compte véritablement.
Toutefois, à la vue de ces photos, les 30.000 Euros, un temps envisagés, semblent de plus en plus insuffisants....

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:17

Richaud a écrit:
Le dérangement de la mécanique du récit me semble venir de peu de choses (une octave qui ne tire pas condamne TOUS les jeux au même endroit). On peut imaginer que le récit a été augmenté d'une octave grave, donc le sommier ne tient qu'en travers par rapport au GO, parce-que les basses du GO viennent buter sur le sommier plus long. Dans ce cas, un abrégé "en renvoi à 90°" permet de distribuer les soupapes depuis la sortie de la console. Cet abrégé est-il bien fixé, le bois n'a t'il pas travaillé, les vergettes sont elles toujours accrochées (les plus longues)... Autant de questions qu'il faut se poser en étant dedans, les photos n'y suffisent pas.

Ensuite, l'inventaire à la Prevert des dérangements m'en rappelle plein d'autres du même genre : "La trompette n'est pas égale" et dedans, il manque un résonnateur sur trois et le second tiers est plié à l'équerre: pas étonnant. On a droit aussi à "la voix céleste est muette en première octave", evidemment puisqu'elle démarre au deuxième DO. Un tuyau qui souffle au lieu de jouer n'est certainement plus à sa place (on voit sur les clichés que certains qui sont entrés dans l'instrument ont un (trop) gros derrière qui plie les tuyaux de bout de registre) Pareil si la trompette se déverse sur le salicional, il risque bien de ne pas aimer. Une anche muette vient souvent d'une bestiole dedans, mais ce peut être bien plus grave, comme des noyaux bouffés. Dans tous les cas, le manque d'entretien n'augure rien de bon pour la suite des évenements. (Ah bon? c'est bien plus que 200 euros pour réparer? Ah la vache, c'est trop cher pour nous.)

Oui, je sais la liste des problèmes n'apporte pas grand chose sur la nature du problème. Je suis parfaitement au courant, mais c'est une liste que j'ai fait rapidement pour après voir l'instrument (vouloir faire fonctionner un tuyau qui fonctionne déjà, c'est pas très utile...).
Les tuyaux qui soufflent je pense la même chose que vous : soit fuite d'air (pas au bon endroit, tube qui amène l'air comme sur les montre déconnecté du sommier...) et les muets simplement bouchés (surtout sur la trompette, ça fait un sacré entonnoir à cochonneries...
La voix céleste, oui démarre au second octave lol! comme je le dis j'ai fais ça sans réfléchir...
Je vais déjà voir pour virer les saletés des tuyaux muets et quelques autres problèmes... Les sommiers et la transmission c'est une autre histoire et on verra rien de plus sur les photos.
Pour le budget, je m'attends pas à des miracles, mais il faut espérer un minimum pour quelque chose de "sérieux" Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:21

hv a écrit:
Oui, ce sont bien celles là qui m'attiraient les yeux...
De toute façon, des pros doivent passer pour vous faire des devis et voir in situ, l'ajout de photos va peut être préciser certaines choses mais ne permettra pas de nous rendre compte véritablement.
Toutefois, à la vue de ces photos, les 30.000 Euros, un temps envisagés, semblent de plus en plus insuffisants....

Bon courage

Ça c'est sûr ! Mais ça donne déjà la couleur : 30k€.... A voir si la commune prendra ça "bien" (culturel, patrimoine, musical et j'en passe...) ou alors qu'elle voit ça comme de l'argent jeté par les fenêtres (l'orgue marche à peut près bien ça sert à rien etc...).
C'est de toutes façons pas à moi de prendre la décision, mais on va dire que je peux aider pour avoir le feu vert Wink . Quelques concerts permettront déjà de faire revivre l'orgue aux yeux du public.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:22

Je modifie ce que j'ai avancé, le récit n'a été augmenté de 8 notes, qui passent joyeusement au travers de la charpente!, Le sommier ancien est à sa place d'origine (en travers avec abrégé vert à plat) et donc la grosse boîte expressive est laide d'origine.
On peut supprimer tout ce qui a été modifié, mais c'est au détriment du répertoire (orgue à un clavier et demi!) Suspect
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:26

Richaud a écrit:
Je modifie ce que j'ai avancé, le récit n'a été augmenté de 8 notes, qui passent joyeusement au travers de la charpente!, Le sommier ancien est à sa place d'origine (en travers avec abrégé vert à plat) et donc la grosse boîte expressive est laide d'origine.
On peut supprimer tout ce qui a été modifié, mais c'est au détriment du répertoire (orgue à un clavier et demi!) Suspect

Ah oui, je comprends déjà mieux ce que ce rajout vient faire là. Le retirer ça serrait un peu bête 8 notes de moins... Je vais aller voir dans le récit (si celui ci ne s'écroule pas sous mon poids et que l'échelle ne se soit pas décrochée avant. On y verra déjà plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Pillevesse

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : Dinan, Côtes D'Armor, Bretagne, France

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 20:43

Lu dans l'inventaire des orgues de l'Aisne :
"Récit
Au dessus du Grand-Orgue
Sommier d'origine Diatonique pour les 48 dernières notes.
Les 8 premières sont sur un sommier a cases au fond de l'instrument"
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 21:57

Hugo Pillevesse a écrit:
Lu dans l'inventaire des orgues de l'Aisne :
"Récit
Au dessus du Grand-Orgue
Sommier d'origine Diatonique pour les 48 dernières notes.
Les 8 premières sont sur un sommier a cases au fond de l'instrument"

Tu as vu comme moi alors Wink .
Sinon j'ai oublié : il y a un problème au niveau de la pédale d'expression qui revient automatiquement à sa position ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 22:17

rzr1911 a écrit:

Sinon j'ai oublié : il y a un problème au niveau de la pédale d'expression qui revient automatiquement à sa position ouverte.

Ca c'est vraiment pas grave... comparé au reste...
Pour le sommier de 8 notes, tout s'éclaire... le récit doit bien être mécanique et dans le bon sens ! comme au départ, en revanche quelque chose est étrange : 56 - 8 = 48, donc le sommier d'origine commence à G#1 ???!!!
Il doit y avoir encore quelque chose à élucider !... (et c'est d'ailleurs ça qui est intéressant en restauration)

Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 22:27

Richaud a écrit:

Pas très hardi le collègue. Mais il est vrai que le nombre de facteurs d'orgues morts agressés par une rangée d'écrous de cuir (ou de plastique à Auguste), voire électro-déculottés par un électro en folie (15 ou 24v ) a de quoi faire réfléchir. affraid

De mon côté, je suis un fervent défenseur du système pur.
Mécanique, pneumatique ou électrique c'est bien, en revanche quand on mélange c'est la cata : électro-pneumatique ou électro mécanique : source d'ennuis.
Le " moins pire " étant sans doute le mécanico-pneumatique et pourtant dans sa version "soft" de machine barker on perd la qualité du toucher et on y gagne la fragilité des soufflets Barker et les réglages à rallonges si la machine ne fait pas partie des modèles qui marchent.
Tout ceci étant bien sûr beaucoup moins grave pour le tirage de jeux même si les ennuis existent aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 23:20

Electro-pneumatique: les meilleures performances que je connaisse. Pas pour rien que j'en ai fait ma spécialité. Quant-aux Barkers merdiques, je vous les laisse sans regret.
Ici ,c'est traction mécanique des notes (sauf extension de pédale en électropneu il y a des chances) et mixte pour les jeux (le rajout avec des moteurs heuss et les sommiers anciens d'origine toujours méca).
Pour moi, aucune modif à faire pour cet orgue, et pour 10 Ke (parce-que la trompette est bien fanée et je suppose qu'il y en a d'autres ) il tournera correctement. Après, si la mairie veut s'engager plus loin, on va pas refuser, c'est pas poli. drunken
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Dim 21 Aoû - 23:45

Richaud a écrit:
Electro-pneumatique: les meilleures performances que je connaisse. Pas pour rien que j'en ai fait ma spécialité. Quant-aux Barkers merdiques, je vous les laisse sans regret.
Ici ,c'est traction mécanique des notes (sauf extension de pédale en électropneu il y a des chances) et mixte pour les jeux (le rajout avec des moteurs heuss et les sommiers anciens d'origine toujours méca).
Pour moi, aucune modif à faire pour cet orgue, et pour 10 Ke (parce-que la trompette est bien fanée et je suppose qu'il y en a d'autres ) il tournera correctement. Après, si la mairie veut s'engager plus loin, on va pas refuser, c'est pas poli. drunken

Déjà les réparations et (pourquoi pas) l'ajout d'une doublette au GO voir d'une flûte 4' à la pédale ? Ou alors un autre jeu au récit, mais j'y est pas encore réfléchi, sachant qu'au GO il y a la place et qu'à la pédale il y a moyen aussi.
Mais il faut déjà voir si elle serait d'accord pour du 10k€ (en prévoir 30 si possible -> se frotte les mains sunny ). Demain je vais essayer de voir le récit et ramener quelques photos.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Pillevesse

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : Dinan, Côtes D'Armor, Bretagne, France

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Lun 22 Aoû - 0:09

Richaud a écrit:
Electro-pneumatique: les meilleures performances que je connaisse. Pas pour rien que j'en ai fait ma spécialité. Quant-aux Barkers merdiques, je vous les laisse sans regret.

Pourquoi Electro-pneumatique ? Je n'ai jamais joué d'orgue avec un tel type de traction (à part le vieux Roethinger de mon collège) mais, je pense qu'il serait mieux de faire une traction juste Electrique, ou juste Pneumatique, car, justement; sur l'orgue de mon collège, pour les postages de la Montre, par exepmple, il y a beaucoup de relais, d'abord pour un jeu : un câble électrique qui active un électro-aimant, puis une mambranne. Ensuite pour les notes encore un câble électrique qui active un électro, puis une membranne, qui apporte de l'air via une tubulure a une seconde membranne "postée" qui "ouvre l'air a une membranne juste à côté (elles se touchent) qui ouvre l'air au tuyau... Ca doit quand même ralentir la réactivité, non ? Et puis, une partie se détoriore et c'est foutu...

Pourquoi "Barkers merdiques" ? Moi, perso, je préfères les Barker aux claviers à transmissions éléctriques, j'aime bien le toucher qu'elle donne, mais je préfère une mécanique douce (Saint Séverin, l'orgue qui avait une superbe mécanique au toucher) sans Barker, ou avec l'impression de ne pas en avoir...

Je vous pose ces questions, pas pour énerver ou contredire, mais pour "éclairer ma vision" (mais pas avec une chandelle en présence de Barkers drunken santa )

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Lun 22 Aoû - 0:49

Richaud a écrit:

Pour moi, aucune modif à faire pour cet orgue, et pour 10 Ke (parce-que la trompette est bien fanée et je suppose qu'il y en a d'autres ) il tournera correctement. :

10000 E ??? D'un autre côté correctement n'a jamais été synonyme de parfaitement !
Pour ce qui est des ajouts, il faudrait déjà que le reste fonctionne bien. Regardez Reims, la console est toute neuve mais il y a des fuites partout, des emprunts, des tuyaux muets... tout ça avec un beau combinateur comme ça on peut passer d'un problème à un autre sans même avoir recours à un assistant : le pied scratch D'un autre côté on comprend mieux ceux qui ne veulent que des gros orgues !!! Pour qu'il y ait au moins 20 jeux qui marchent ! geek
Revenir en haut Aller en bas
rzr1911

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Lun 22 Aoû - 20:39

Bon, je n'ai pas pu prendre de photos, mais voici de nouvelles infos :
La console a probablement été retournée comme le montre les anciens abrégés, les vergettes neuves et la différence de bois qui ferme la façade de l'orgue.
Le sommier de 8 notes du récit va de do1 à sol1 et à été rajouté ultérieurement au changement de position de la console.
C'est d'ailleurs sur celui-là qu'il y a des fuites et pour ça que les 8 premières notes des jeux du récit sont en partie inaudibles.
La boitier électrique qu'on voit près du ventilateur est le tableau de tirage des registres pour le rajout de 8 notes du récit et le pédalier.
La transmission du pédalier est bien mécanique mais la traction des jeux électriques. Un bourdon 8' neuf est utilisé au pédalier (alors qu'il reste celui de l'ancien 16' au GO).
J'ai pu déboucher des tuyaux, les remettre à leur emplacement, remettre les oreilles en place... Mais c'est pas le pire.

Vu tout ce qui a été fait, l'orgue a été bricolé en 2 ou 3 fois et vraiment n'importe comment.... Si on voulait faire bien il faudrait tout virer et reconstruire les sommiers du récit et dégager le surplus de tuyaux à la pédale. Des personnes de la mairie sont venues aujourd'hui pour la restauration de l'orgue et du reste de l'église, je n'ai pas pu discuté avec eux et ils avaient plus ou moins l'air d'en avoir rien à carrer (ils n'ont rien demandé et sont restés en bas...). A voir si un budget minimum serra voté mais c'est plus dans les 30k€ pour essayer de bien faire.

Enfin @Richaud : relisez mon inventaire à la Prévert et vous verrez que j'ai marqué que c'est la dernière octave qui est muette sur la Voix Céleste, celle-ci démarre bien au premier Do du récit.
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   Lun 22 Aoû - 23:01

Voilà une nouvelle démonstration de l'inutilité des "agrandissements", compléments, électrifications.
L'orgue initial fonctionnait sûrement mieux mais il a fallu qu'à la demande pressante de quelqu'un il soit démantelé, bricolé pour arriver dans cet état où les ajouts sont source d'ennuis divers. Ce n'est pas un cas isolé, c'est toujours comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idée de prix pour restauration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idée de prix pour restauration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Idée de prix pour restauration
» Quel est le juste prix d'un CD ?
» envoyer un colis en angleterre
» Hector Berlioz: Œuvres diverses et arrangements
» NRP German Silver metal neck squareneck Tricone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: