AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Question "Voluntaries"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Question "Voluntaries"   Jeu 6 Oct - 22:19

Bonjour à tous

Je découvre les Voluntaries de John Stanley, op V, VI et VII
http://imslp.org/wiki/Category:Stanley,_John
et après un déchiffrage, plusieurs questions me viennent :

1) les passages lents d'introduction doivent-ils être joués avec la basse au pédalier ?

2) Ensuite, doit-on rester à deux voix, ou peut-on remplir harmoniquement certains passages,
notamment les cadences ?

3) Enfin, les indications de registration sont minimalistes, faut-il les respecter ?

merci pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
mathieu

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/11/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Question "Voluntaries"   Ven 7 Oct - 12:46

En matière d'interprétation, il n'y de limites que celles fixées par le goût de chacun, à moins bien sûr de vouloir prétendre detenir LA vérité.

Je doute fort que vous ayez à votre disposition un orgue anglais de cette époque, donc il faut de toutes facons composer avec son instrument.

voici mon avis :

1) dans les passages lents d'introduction, la basse peut être jouée au pédalier, si l'on souhaite les rendre plus grave, mais ce n'est nullement obligatoire, ni forcément recommandé. Un beau principal de 8 seul donnera un très beau résultat, voire un beau prestan avec une flute principalisante de 8, tout dépend de l'harmonisation de l'orgue.
2) les passages à 2 voix sont en général (très) véloces, et se basent sur une différenciation de registres entre les 2 voix. il faut vraiment penser à un trompetiste ou un violoniste accompagné d'un violoncelle. Je priviliégierais une belle ornementation et un beau phrasé plutôt qu'un enrichissement harmonique qui pourrait rendre le tout pesant et malaisé. après tout, personne ne rajoute de voix aux inventions à 2 voix de Bach, pourquoi le ferait-on avec Stanley?
3)Les registrations donnent plutôt des idées de voix, et de nuance ou de changement de clavier (ou de registration si on en a qu'un). rien n'empèche de jouer un cornet à la place d'une trompette, ou un jeu de tierce, ou un nazard, ou un cromorne, un hautbois...en fonction de son instrument et de ce qu'on juge sonner le plus joliment. priviliéger un jeu qui attaque vite et bien, qui sonne "clair et franc".
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Question "Voluntaries"   Ven 7 Oct - 19:16

ok, merci Mathieu pour ces précisions.

Je me doutais un peu de ces réponses, mais je ne voulais pas passer à coté de quelque chose d'important à savoir.
Car ces éditions gratuites sur internet sont très pratiques, mais on est jamais 100 % sûr de leur authenticité.
Revenir en haut Aller en bas
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Question "Voluntaries"   Ven 7 Oct - 20:46

Les orgues anglais de cette époque n'avaient que rarement un pédalier, en général une petite octave avec un Open Diapason 17, ou une simple tirasse, parfois. Par contre les claviers étaient plus long dans les basses (long compass keyboards). ils descendaients jusqu'au Sol, parfois le fa, c'est selon. Ce n'est que vers le milieu du XIX qu'avec l'influence de Mendelsohnn, et des facteurs d'orgues allemands Schulze que le "système allemand" (comme ils disent) a été adopté, avec des pédaliers dignes de ce nom.
Donc à l'époque, il est probable qu'il fallait jouer la basse au clavier, voire en octave, mais de nos jours, un bon pédalier fera aussi bien l'affaire !

Les claviers à ravalement se trouvent encore ici et là sur des orgues historiques :
http://www.npor.org.uk/cgi-bin/Rsearch.cgi?Fn=Rsearch&rec_index=N04410

Et aux tout débuts de l'introduction des pédaliers à l'allemande au Royaume Uni, comme les organistes n'aimaient pas beaucoup ça, certains avaient développé des alternatives... originales !



et



tiré de :

http://www.buildingconservation.com/articles/stjamesorgan/stjamesorgan.htm
Fiche technique :
http://www.npor.org.uk/cgi-bin/Rsearch.cgi?Fn=Rsearch&rec_index=N16176
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Question "Voluntaries"   Ven 7 Oct - 21:58

En fait, cette littérature est finalement très proche du clavecin.

Quand aux photos de St James, c'est la première fois que je vois ce genre de "trucs"

Merci pour ces détails.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question "Voluntaries"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question "Voluntaries"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La question musicale du jour
» Question bête mais...
» Question HiFi
» Question idiote de nombre de cônes
» Question existantielle d'un alcoolique sur un bateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: