AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si on parlait Harmoniques?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Mar 25 Oct - 10:12

Précisions supplémentaires:
Aux Pays-Bas, les registres nommés aliquoteen (en français, celà donnerait harmoniques) donnent des mélanges de jeux aigus avec ou sans reprise.
Ex : Eemnes-buiten = 358 (2 2/3, 1 3/5, 1) Ijmuiden = 34710
le quintreseptnon est une sorte de mixture-tierce aiguë (avec éventuellement d'autres harmoniques) avec des rangs nombreux (départ au 1/2 ou 1') et des reprises
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Mer 26 Oct - 20:45

Je pense, sans vouloir paraître prétentieux, qu'il serait profitable de lire l'étude de Pierre Hardouin parue dans "Connoissance de l'Orgue" et que j'ai compilée sur mon site sous le titre "Une histoire du plein-jeu". Cette histoire s'arrête à l'orée du XIXe siècle car, après, tout se mélange.
Une histoire du plein-jeu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Richaud

avatar

Messages : 1814
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Mer 26 Oct - 22:52

Attention toutefois, plein-jeu et mutations ne sont pas foncièrement assimilables, car ils ne sont pas conçus sur le même principe.

Les mutations, y compris les mutations composées (plusieurs tuyaux par note) sont là pour développer les harmoniques naturelles d'un jeu qui joue avec. Ainsi, on peut renforcer une trompette avec un cornet.

Les mixtures du plein-jeu sont basées sur un autre phénomène qui sont les résultantes graves. Pour cela, exit les septièmes et autres neuvièmes, de même que les tierces, on verra pourquoi de temps en temps on en laisse une.
On utilise donc des octaves et des quintes naturelles. On va grouper ces rangs par deux, une octave et sa quinte la plus proche (et non pas sa quinte harmonique, qui est une octave plus haut).
Pour une fondamentale de 2', la quinte fait 1'1/3. Les deux ensemble vont créer un battement rapide, qui se produit quand les deux tuyaux sont synchrones, soit une fois sur trois. Dans notre exemple, le battement se produit à la hauteur d'une note de 4' soit une octave en dessous de la fondamentale. C'est le principe de la basse acoustique, qu'on utilise grandement pour générer des notes de 32' quand on a pas la place.

Ce principe de base des plein-jeux peut se concevoir "inversé" soit avec une quinte 1'1/3 et une fondamentale de 1', mais le résultat est moins bon.
Ensuite, pour donner du volume, on duplique la chose à l'octave aigüe, puis l'autre.... On peut ainsi trouver un plein-jeu (sans doublures de rangs) qui, dans les dessus fera

16-10'2/3-8-5'1/3-4-2'2/3-2-1'1/3 soit huit rangs!
Comme dans le bas on démarre avec des rangs aigus (2' ou 1' pour les plus bas et courants), on arrive assez vite à "un plafond" qui est la limite raisonnable des petits tuyaux, en général 1/12 ou 1/16 ou 1/24 pour les plus aigüs (tuyau de 6mm de long!), donc on coulisse tout l'ensemble d'un rang (la reprise en demi-recoupe) les fondamentales deviennent quinte et les quintes deviennent fondamentales (il n'est pas question de dire que le do devient sol, parce-que sur une note DO du clavier, il n'y a pas de tuyau de SOL, mais un sol naturel, soit une quinte naturelle de DO.) D'une façon plus abrupte, on peut tout coulisser de deux rangs, et le plein-jeu reprend tout simplement à l'octave inférieure (la reprise en recoupe)

On est donc bien loin des mutations et leur cortège d'harmoniques sujet du fil. Pourtant on utilise quelquefois la tierce dans la cymbale pour lui donner un peu de corps et de chaleur, mais le résultat n'est pas probant en polyphonie verticale comme la musique du XIX° siècle, qui peut très bien se passer de mixtures, mais pas de mutations.
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Jeu 27 Oct - 18:27

(
Thomas G a écrit:
En effet, sur les Cavaillé-Coll, on peut parfois mettre le nasard à défaut de mixture pour jouer Bach.
Autre sujet mais...
Il faut cesser de faire style avec un orgue qui ne l'est pas. Joue la carte de l'orgue que tu as sous les doigts ! Bach avec une registration alla CC, ça marche pour une bonne partie des pièces.

parenthèse fermée
)
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Thomas G



Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Jeu 27 Oct - 18:53

(Je ne fais pas style baroque sur le CC... j'écoute mon instrument, et je fais comme je le sens. Si ya une meilleure possibilité que fonds+ anches, je ne vois pas pourquoi je me priverais ! D'ailleurs, je vais faire de même ce samedi dans le BWV 542, sur un Cavaillé-Coll qui a deux quintes. Tu peux venir, ça rend plutôt bien ! En revanche, le plein jeu progressif seul ce n'est pas top en général).

En l'occurrence, ma question portait si on peut répondre au plein jeu efficacement par un jeu de tierce ou de quinte, eu égard aux explications sur l'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Dim 30 Oct - 21:35

(
Thomas G a écrit:
D'ailleurs, je vais faire de même ce samedi dans le BWV 542, sur un Cavaillé-Coll qui a deux quintes. Tu peux venir, ça rend plutôt bien !
à mentionner dans l'agenda stp
)
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Thomas G



Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   Dim 30 Oct - 22:42

(Trop tard, c'était à la messe ce matin, en remplacement. du titulaire).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on parlait Harmoniques?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on parlait Harmoniques?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Et si on parlait Harmoniques?
» Harmoniques naturelles
» Cours 14 - Les harmoniques
» Jackson JS32 Rhoads W/FR BK
» La douze cordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: