AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Audition à Saint-Eustache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Audition à Saint-Eustache   Lun 30 Nov - 23:39

Hier soir, Jean-Baptiste Monnot assurait l'audition à Saint-Eustache.

Il a interprété la transcription qu'a donné Bernhard Haas de la "Sonate en si mineur" de Liszt. L'œuvre, déjà monumentale au piano en ce qu'elle transcende littéralement son cadre formel pour libérer 30 minutes d'une coulée héroïque de lave sonore, libère aussi une véritable décharge d'énergie dans un combat titanesque que l'orgue démultiplie, faire luire de nouvelles splendeurs et pare d'ahurissante couleurs fauves, diaboliques ou fluides et éthérées, complémentaires de la version pour piano, supplémentaires, additives et non pas imitatives.

C'est bien là le propre d'une transcription réussie que de donner un nouveau visage à une oeuvre connue, d'en donner à découvrir des ressorts inattendus dans un discours déjà entendu, déjà interprété de multiples façons par un Arrau, un Cortot ou un Horrowitz, mais ici ouvert à d'autres possibles par la multiplicité des timbres de l'orgue.

Donc, le jeune Monnot, toujours d'un flegme ahurissant, arrivant moins de 10 minutes avant le début de sa prestation, prenait le soin d'une présentation simple et directe à son public avant d'enfourcher cette sonate gigantesque, jouée quasiment de mémoire (pour avoir tourné les pages du manuscrit, j'ai pu constater le peu de fois où il a relevé les yeux, tout à son introspection) : il nous a offert un moment extraordinaire !

La transcription de B. Haas est parfaite : elle étage les thèmes, les adapte parfaitement aux claviers multiples, au pédalier, et permet de parer la musique de Liszt des éblouissements sonores de la registration à Saint-Eustache, pétillant feu d'artifice de timbres, dialogue constant des anches les plus rauques, les graves profonds du contrebasson du Récit, et du basson de la pédale nourris de tous les fonds de 16' et de 32', des quintes et des tierces graves aiguillonnées des anches du Récit avec les mutations du Positifs éclairant les flûtes amples de reflets mutins - les conseils de B. Haas et de Jean Guillou, avec qui Jean-Baptiste a travaillé cette oeuvre lors de la dernière classe de maître à Saint-Eustache, combinés au talent de peintre de l'interprète ont fait des merveilles !

La gestuelle de l'interpète était, elle aussi, saisissante : mouvements larges, arpèges crapahutant tout le clavier, changements maîtrisés de but en bout, sauts précis d'un clavier à l'autre...

Pour la petite histoire, cette transcription est enregistrée par B. Haas à la Tonhalle de Zurich avec sa transcription du "Sacre du Printemps" de Stravinski. Les ayants droits du maître russe ayant refusé la transciption du "Sacre", B. Haas n'a pas pu diffuser son travail... Trosi fois hélas ! La partition de la transcription de la "Sonate" n'est pas éditée.

Pour poursuivre la soirée, Jean-Baptiste a assuré une messe très simple, avec le premier mouvement du "Concerto en la mineur" de Vivaldi/Bach, une improvisation assez sombre, pleine de grandes neuvièmes et d'ondulants huileux, avant de clore l'office nocturne par la transcription de la "Toccata" pour piano de Prokofiev (de mémoire aussi) !

Nous avons accueilli Jean-Baptiste à Romans et Saint-Antoine-l'Abbaye cet été : ce furent deux concerts merveilleux, des moments de grâce au cours desquels l'interpète a transfiguré les instruments qu'il a joués, apanage des grands !

La décontraction apparente de Jean-Baptiste, l'impérieuse tension qui l'anime, le souffle puissant qui le traverse en écho aux notes qu'il joue sont incroyables à voir, à laisser s'épanouir pour le plus grand bénéfice des oeuvres et du public.

Cet organiste est un petit miracle musical de 25 ans !


Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Audition à Saint-Eustache   Mar 1 Déc - 12:50

Pour avoir déja assisté a une audition de JB Monnot, je confirme ce qu'a écrit Hypèrion.

Est ce qu'on peut voir en JB Monnot, un successeur a J.Guillou ? et si on peut le voir, est ce que ca pourrait arriver ?
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Audition à Saint-Eustache   Mer 2 Déc - 16:25

C'est tout ce que je lui souhaite !

Je l'ai entendu à Saint-Ouen de Rouen en septembre, c'était superbe.
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Audition à Saint-Eustache   

Revenir en haut Aller en bas
 
Audition à Saint-Eustache
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe en musique à Saint-Eustache
» Jean Guillou-Saint-Eustache -14.11.2010
» 2010-04-18 - Audition à Saint Laurent - S CHEVLIAKOV - 18 avr - 16h
» Saison d'orgue de Saint-Eustache - J.B. Monnot et S. Kim
» A votre bon coeur, m'sieurs dames....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: