AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1822
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Jeu 29 Déc - 23:44

Lidi 0109230-11
Un volume présentant trois orgues de Côte-d'Or:
Un vrai-faux ancien de Verschneider de 1865, réutilisant 6 jeux de Bénigne Boillot (1787) et un joli buffet classique de Gaguet et Lépine de 1761, à Nuits Saint Georges (21), un peu trafiqué par Hartmann, mais historique. (ce qui n'était pas un critère de protection, voir ce qui s'est passé à Dôle avec le même facteur...)
Un instrument exceptionnel de Jean Baptiste Ghys, intact à deux tuyaux près (un du prestant et un de la voix humaine), qui illustre la technique et le goût parfaits de JB Ghys à la fin de sa carrière. (Orgue de la chapelle de la Providence de Dijon 1896 - Sainte Chantal 2008)
Un instrument moins connu mais remarquable de Charles Didier Van Caster (on en est pas certain à 100%) installé en 1901 (l'orgue étant peut-être une occase un peu plus ancienne.) dans l'église de Demigny (71), en deux buffets de part et d'autre de la verrière.

Trois organistes et un ensemble vocal:
Pierre Emmanuel Vaudiaux, Jean Pierre Lecaudey, Laurent Beyhurst et le Concert Tribuot. Des oeuvres s'échelonnant de la fin du XVIII° au début du XX° siècle.

Du point de vue des orgues, le CD est à écouter dans le désordre: si on commence avec le vrai-faux-vieux de Nuits(1 à 7), il faut sauter aussitôt après sur l'orgue de Ghys( 12 à 23), et terminer avec l'orgue de Demigny( 8 à 11). On entendra alors l'intense évolution que l'orgue a subit au XIX° siècle, on comprendra ce que les souffleries stables et les pressions plus élevées ont ammené au son, on se rendra compte de l'importance des boîtes expressives, des jeux gambés, des célestes et salicionaux, et de l'effacement des cornets au profit des bassons.
En écoutant avec attention le raffinement du Ghys, dans la lignée de E.B. Walker, tout comme Joseph Merklin (son maître), on comprendra alors la grande différence qui existe entre un Cavaillé-Coll et un Merklin...
Enfin le Van Caster fait la jointure avec les orgues post-symphoniques (les Jacquots comme Verdun ou les MMK), avec un durcissement de l'harmonie et une quasi confusion d'audition entre les gambes et les bassons. (La prise de son est à un niveau un peu fort pour cet orgue, petite erreur qu'on corrigera à l'écoute.)

Un disque technique pour une période qui l'est tout autant pour les orgues!
santa


Revenir en haut Aller en bas
Pierre Lauwers



Messages : 50
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Ven 30 Déc - 18:25

Effacement des Cornets ?

Orgue Weigle de 1909 (un autre élève de Walcker):

http://www.youtube.com/watch?v=Fq9-rZaVJBA&feature=mfu_in_order&list=UL
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1822
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Ven 30 Déc - 21:01

Oui, chez nous. Au nord de l'europe, c'est certainement moins le cas, mais l'orgue français...

Composition Nuits saint Georges:(1865)
GO: 53n C1D1-F54
Bourdon 8', Flûte majeure 8', Dessus de flûte allemande 8', prestant, Nazard, Doublette, Tierce, Plein-Jeu V rgs, Cornet V rgs, Trompette, Clairon
POS:54n C1-F54
Bourdon 8', Flûte 8', prestant, dessus de hautbois
PED:18n C1-F18
Soubasse, Flûte 8', trompette

Composition Dijon sainte Chantal (Ghys 1897)
GO: 56n C1-G56
Bourdon16', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Salicional8', Montre 8', prestant
REC: 56n C1-G56
Diapason 8', Bourdon 8', Gambe 8', Voix céleste (à C13), Flûte octaviante 4', Fourniture IV rgs, Basson 16', trompette, Basson-hautbois 8', Voix humaine 8'
PED:30n C1-F30
Soubasse, Bourdon 8', Flûte 8' (les trois venant du GO)

Composition Demigny (CD Van Caster 1901)
GO: 56n C1-G56
Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Salicional 8', Prestant
REC: 56n C1-G56
Flûte d'orchestre 8', Gambe 8', Voix céleste (à C13), Flûte octaviante 4', Octavin 2', Trompette, Basson-hautbois 8'
PED: 30n C1-F30
Soubasse, Violoncelle 8' (les deux venant du GO)

Pour ces trois instruments, la transition est caractéristique: le premier comporte un jeu de tierce de 5 rangs au GO ET un cornet composé de 5 rangs. Les deux autres n'ont même pas trace d'une mutation simple (nazard ou tierce).
Mais on trouve un basson en complément du hautbois sur les deux derniers, alors que le premier comporte uniquement le dessus du hautbois. Ghys portera même l'estocade avec un basson supplémentaire...en 16' et dans la boîte expressive.

A cette époque, les instruments d'ancien régime ont presque tous été victime de la chasse aux tierces, et leurs cornets ne comportaient plus que 4 rangs sur les cinq, les tierces isolées disparaissant carrément (Auxonne par exemple). Il faudra que l'orgue soit important et à trois claviers pour que l'on retrouve un dessus de cornet V Rgs (au GO) et un jeu de tierce au positif, quelquefois un cornet d'écho au récit, mais pas trop avant la première guerre mondiale. C'est à la prolifération des néo-classiques qu'on retrouvera les tierces, les jeux de tierce et les cornets un peu partout, comme à Chartres (Danion-Gonzalez 1971) avec un cornet V rgs au GO, un jeu de tierce de 6 rangs et un cornet V rgs au positif, un jeu de tierce de 5 rangs au récit, un jeu de tierce de 6 rangs à l'Echo (piccolo à la place du larigot). On peut aussi remarquer qu'il n'y a (à Chartres) qu'un basson 8' au GO, et un basson-hautbois 8' au récit.
Ghys adorait certainement les bassons, car sur l'orgue de saint Michel de Dijon (51 jeux dont 45 de ghys), TOUTES les anches de 16' sont des bassons( PED, GO, REC) même si elles sont marquées bombarde à la console. study
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Lauwers



Messages : 50
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Ven 30 Déc - 21:47

Voyez la composition des Mixtures "résiduelles", toutefois.
Si c'est comme en Allemagne -du Sud ! Weigle= Stuttgart- vous allez trouver
bien des Cornets cachés.

La composition du Weigle peut être intéressante:

http://albrecht-seeshaupt.npage.de/disposition_85541838.html

(La Mixture du GO comporte une tierce et une Septième parmi ses 4 rangs).
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1822
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Sam 31 Déc - 0:22

En allemagne oui, chez nous, non. Il n'y a aucune mixture qui comporte une tierce, sauf le carillon qui sur les trois rangs possède une quinte, une fondamentale et une tierce, qui changent deux fois de hauteur sur la tessiture du clavier, et ce jeu est assez anecdotique. Il faudra les plus grands instruments pour que l'on trouve les cornets, grand-cornet (16') et les mutations simples jusqu'à la septième comme à notre-dame de Paris.

Les seules mixtures françaises avec tierce viendront avec les néo-classiques, pas avant. Aucune tierce dans les fournitures ni les cymbales au XIX°. On est rès loin de Walker et ses mixtures avec tierces et jeux côniques.
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Sam 31 Déc - 21:47

Richaud a écrit:
Les seules mixtures françaises avec tierce viendront avec les néo-classiques, pas avant. Aucune tierce dans les fournitures ni les cymbales au XIX°. On est très loin de Walcker et ses mixtures avec tierces et jeux coniques.
Cavaillé-Coll n'a-t-il pas mis une Tierce dans la Cymbale Harmonique du Grand-Orgue de Notre-Dame de Paris ? C'est bien une mixture, que je sache !
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1822
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Dim 1 Jan - 0:27

Richaud a écrit:
Il faudra les plus grands instruments pour que l'on trouve les cornets, grand-cornet (16') et les mutations simples jusqu'à la septième comme à notre-dame de Paris.

Alors oui cette cymbale tierce a existé en plein XIX°, mais c'est quand même une exception, car il n'y a pas que l'orgue de NDP qui a vu le jour en France au XIX°, de plus Cavaillé a certainement mis cette cymbale parce-qu'elle existait déjà avant la reconstruction, et comme il était très attentif à préserver un minimum de ce qui existait avant son orgue, il aura pu la sauvegarder. (info à vérifier sérieusement)
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Dim 1 Jan - 21:04

Une fourniture IV - V à laquelle on peut rajouter un cornet IV principalisé dans le BEAUCOURT - 1853 - du temple de Saint Hippolyte du Fort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Richaud

avatar

Messages : 1822
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   Lun 2 Jan - 22:07

1853: c'est encore courant... Saint denis de Nuits est de 1865, soit une douzaine d'années de moins, mais ce phénomène de préférence des anches bassonnantes (tout comme les clarinettes (anches de basson) préférées aux cromornes (anches de trompette)) par rapport à la multiplication des jeux de tierce est plutôt des années 1890-1900, soit 25 a 30 ans plus tard, soit une génération de facteurs d'orgues. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jasmine Daoud
» Les orgues de la Côte-d'Or Volume 2
» Les orgues sur lesquels je travaille
» 2010-07-09 - Route des Orgues 2010 dans l'Allier et à l'entour.
» Orgues Belgique & question bête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Parutions, Discographie... :: CDs-
Sauter vers: