AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 festival d'orgue de Chartres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: festival d'orgue de Chartres   Ven 6 Jan - 0:58

Quelques photos et les programmes du festival 2011.

A noter un mp3 pour écouter la totalité de l'import de Pierre Pincemaille...
http://orgues.chartres.free.fr/agocc414.htm
Enjoy sunny
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Ven 6 Jan - 16:17

Les photos de Pincemaille sont exceptionnelles !
Revenir en haut Aller en bas
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Pincemaille   Ven 6 Jan - 21:06

Oui les photos montrent un PP en pleine forme. D'autant plus que son concert a été un très grand succès...comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Sam 7 Jan - 0:22

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Sam 7 Jan - 20:02

La photo a été prise juste au moment où PP sortait lancebroquer contre la colonne du parvis, pour évacuer le stress, les innombrable cafés et les bulles du champ de l'eau gazeuse. drunken

Accessoirement pour en griller deux ou trois ch'tites.
Revenir en haut Aller en bas
DGW

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Lasalle en Cévennes

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Sam 7 Jan - 21:28

lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.organologie.eu
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Sam 7 Jan - 22:44

ou juste après (voir tâche suspecte sur la manche...)
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Dim 8 Jan - 0:53

P.P Victime d'un dérapage? Pas son genre, même dans les traits de pédale. lol!
Revenir en haut Aller en bas
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: pinceaille   Dim 8 Jan - 2:03

Richaud a écrit:
La photo a été prise juste au moment où PP sortait lancebroquer contre la colonne du parvis, pour évacuer le stress, les innombrable cafés et les bulles du champ de l'eau gazeuse. drunken

Accessoirement pour en griller deux ou trois ch'tites.

La photo a été prise juste avant le concert. PP stressé, c'est nouveau ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: PP   Ven 10 Fév - 18:17

Haaaa... J'adoooore ces moments qui précèdent... aux côtés de PP, ou plutôt dans l'environnement immédiat ! Même si l'on voit (Faudrait être aveugle, et encore !) que le moment est parfaitement insoutenable, et que qui ne le connaîtrait pas aurait bien du mal à trouver sa place... C'est un volcan qui ferme la cheminée, et qui commence à fumer aussi de l'intérieur. Et ça bouillonne de suite, et ça grouille et ça fermente. Tout en discutant, en racontant quelques vannes piquantes au niveau de chacun, mais toujours dans un vocabulaire bien trié, souvent très finement ciselé, la lave commence déjà à vouloir jaillir, que le sacré bonhomme a perpétuellement toute les peines du monde à pouvoir contenir. Mais cet immense musicien, tout en donnant le change, est déjà à son affaire depuis au moins la veille et vit simultanément entre trois ou quatre mondes entre lesquels il tisse des connections complexes. Pourtant, le moment qui me sidère reste celui de l'arrivée à la console, vrai déversoir d'idées, purgeur de trop plein de musique, de neuvièmes, de contrepoints tissés et autres progressions savantes, souvent absolument déchirantes... Que d'interminables et bien troublantes pages virtuelles, griffonnées de neurones à la vitesse d'une typo, durant ce court moment précédant le premier énoncé d'une nouvelle suite, encore et toujours si différente de la précédente, quoiqu'en disent... Quoiqu'en disent ceux qui disaient, déjà, d'un autre Pierre... Troublant, encore... La preuve (Ben ouais!), le lien cité plus haut ! Et c'est là que je ne comprends jamais tout à fait, à chaque fois que j'entends le début d'un nouveau miracle, comment une seule tête, seulement deux pieds, deux mains et dix doigts, une paire d'yeux qui calculent aussi vite que ses dix cerveaux tout en un...!?! Et je me fais encore et toujours cette même réflexion, que l'on reconnait, sans peine et sans pour autant en être averti, celui qui est derrière ces claviers-là, celui qui évolue corps et être dans cette musique-là, faite de talent, bien sûr, mais aussi d'identité forte et d'une connaissance inouï et tellement approfondie de l'art de ses pères ! Bien que je n'ai rien contre l'école d'improvisation française actuelle, selon moi la plus belle depuis longtemps et pour longtemps... peut-être. La seule idée qu'un quelconque conservatoire puisse encore lâcher dans la nature de jeunes organistes "techniciens" sans les avoir initiés et embrayés à "l'écriture spontanée" est même simplement inconcevable... Mais en dehors de PP et de T. Escaich, je suis parfaitement incapable de reconnaître qui se cache derrière une des nombreuses performances "plagiales" actuelles. Alors ne parlons pas de ceux qui bannissent toute volonté de s'inspirer d'un quelconque modèle. Là, je déborde un peu, mais Youtube en regorge, et c'est très dommage pour ce pauvre pays. Mais c'est là une autre affaire. scratch
Revenir en haut Aller en bas
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Pincemaille   Dim 12 Fév - 14:22

Barker a écrit:
Haaaa... J'adoooore ces moments qui précèdent... aux côtés de PP, ou plutôt dans l'environnement immédiat ! Même si l'on voit (Faudrait être aveugle, et encore !) que le moment est parfaitement insoutenable, et que qui ne le connaîtrait pas aurait bien du mal à trouver sa place... C'est un volcan qui ferme la cheminée, et qui commence à fumer aussi de l'intérieur. Et ça bouillonne de suite, et ça grouille et ça fermente. Tout en discutant, en racontant quelques vannes piquantes au niveau de chacun, mais toujours dans un vocabulaire bien trié, souvent très finement ciselé, la lave commence déjà à vouloir jaillir, que le sacré bonhomme a perpétuellement toute les peines du monde à pouvoir contenir. Mais cet immense musicien, tout en donnant le change, est déjà à son affaire depuis au moins la veille et vit simultanément entre trois ou quatre mondes entre lesquels il tisse des connections complexes. Pourtant, le moment qui me sidère reste celui de l'arrivée à la console, vrai déversoir d'idées, purgeur de trop plein de musique, de neuvièmes, de contrepoints tissés et autres progressions savantes, souvent absolument déchirantes... Que d'interminables et bien troublantes pages virtuelles, griffonnées de neurones à la vitesse d'une typo, durant ce court moment précédant le premier énoncé d'une nouvelle suite, encore et toujours si différente de la précédente, quoiqu'en disent... Quoiqu'en disent ceux qui disaient, déjà, d'un autre Pierre... Troublant, encore... La preuve (Ben ouais!), le lien cité plus haut ! Et c'est là que je ne comprends jamais tout à fait, à chaque fois que j'entends le début d'un nouveau miracle, comment une seule tête, seulement deux pieds, deux mains et dix doigts, une paire d'yeux qui calculent aussi vite que ses dix cerveaux tout en un...!?! Et je me fais encore et toujours cette même réflexion, que l'on reconnait, sans peine et sans pour autant en être averti, celui qui est derrière ces claviers-là, celui qui évolue corps et être dans cette musique-là, faite de talent, bien sûr, mais aussi d'identité forte et d'une connaissance inouï et tellement approfondie de l'art de ses pères ! Bien que je n'ai rien contre l'école d'improvisation française actuelle, selon moi la plus belle depuis longtemps et pour longtemps... peut-être. La seule idée qu'un quelconque conservatoire puisse encore lâcher dans la nature de jeunes organistes "techniciens" sans les avoir initiés et embrayés à "l'écriture spontanée" est même simplement inconcevable... Mais en dehors de PP et de T. Escaich, je suis parfaitement incapable de reconnaître qui se cache derrière une des nombreuses performances "plagiales" actuelles. Alors ne parlons pas de ceux qui bannissent toute volonté de s'inspirer d'un quelconque modèle. Là, je déborde un peu, mais Youtube en regorge, et c'est très dommage pour ce pauvre pays. Mais c'est là une autre affaire. scratch

Je constate avec plaisir que je ne suis pas seul à penser ce que je pense de PP cheers Ceux qui ont la chance de l'accompagner à la tribune de sa charrue connaissent les incroyables ressources de ce musicien si inspiré pour la mettre en valeur. Mais nul n'étant prophète en son pays j'ai le sentiment que son aura retentit plus fortement en dehors de nos frontières...Sans doute qu'ici il n'y a que jaloux et plagiaires?
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Dim 12 Fév - 16:26

Barker a écrit:
... Mais en dehors de PP et de T. Escaich, je suis parfaitement incapable de reconnaître qui se cache derrière une des nombreuses performances "plagiales" actuelles. Alors ne parlons pas de ceux qui bannissent toute volonté de s'inspirer d'un quelconque modèle. Là, je déborde un peu, mais Youtube en regorge, et c'est très dommage pour ce pauvre pays. Mais c'est là une autre affaire. scratch

Je ne comprends pas du tout là où vous voulez en venir... Un exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: PP   Dim 12 Fév - 17:16

Pas seulement sur sa charrue... heureusement. Mais on ne peut qu'être admiratif, en prendre de la graine "et rester humble".
Où l'on veut en venir...? Ben, ça me paraît pourtant bien évident. C'est que les deux musiciens cités (Et quelques autres, n'exagérons rien...), sont très facilement reconnaissables, car ils ont un langage qui leur est tellement propre, une science et une culture de l'écriture hors normes. Quand on dit que PP est un plagiat de Cochereau, bien entendu, même si certaines sources d'inspirations sont communes, c'est évidemment totalement faux et, hormis la maîtrise de certaines formes telle la suite, par exemple, avec ses fileuses et autres scherzi (...qui n'ont pas grand chose à voir si on sait écouter), tout est même très différent du Grand "P". Maintenant, il n'y a qu'à se rendre sur Youtube pour se rendre compte de la foison de plagiats de ces artistes/musiciens/organistes cités... C'est énorme ! Tous niveaux et, même, "notoriétés" confondus. Puis, beaucoup plus bas, il y a également ceux qui osent tout et n'importe quoi, qui ont une tête énorme, et qui, finalement, vivent totalement en marge de la musique elle-même et de l'orgue français, même s'ils s'exportent à grand renfort de battage médiatique et qu'ils n'ont pas peur du ridicule... Ma foi, ils ont peut-être raison, jusqu'ici, personne n'en est mort ! tongue Je ne souhaite jamais parler de ces derniers, et je terminerai par ce seul regret, que les débutants improvisateurs s'en servent aussi de modèles. Et que lorsque l'on débute, il faut bien commencer par bien humblement copier ses pères avant d'en extirper les premières gouttes de sa propre personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   Dim 12 Fév - 17:20

des noms !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: PP   Dim 12 Fév - 17:37

Ah non. Ce n'est pas l'esprit de la maison. Par contre, à peu près n'importe qui, ici, est capable de fournir des liens qui peuvent inspirer dans le meilleur sens les plus travailleurs... Wink
Par exemple, un excellent début...
http://www.youtube.com/watch?v=B8PCLxWuPiw&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: festival d'orgue de Chartres   

Revenir en haut Aller en bas
 
festival d'orgue de Chartres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» XVIIIe festival des Vendredis Baroques de Dardilly (Lyon)
» Bourges 28/29 juin 08 - Festival de Musiques Militaires
» Festival de musique militaire à Ville la Grand du 11 au 13 juin 2010
» Hoffnung Festival
» Festival "autour des cuivres" - du 20/10 au 24/10 - Cournon d'Auvergne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: