AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cathédrale de Regensburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Cathédrale de Regensburg   Mar 31 Jan - 23:44

Un orgue assez impressionnant.

18m de haut, suspendu à la charpente, au travers de la voûte, comme à Cologne, par 4 câbles, 37 tonnes, avec une console de tribune accessible via un ascenseur qui jaillit du buffet, qui fait descendre sa nacelle suspendue, accueille son organiste, qui remonte en 2 minutes à sa tribune, l'ascenseur effectuant une translation horizontale vers la console (assez flippant si ça tombe en panne -ce qui ne sera pas le cas, technologie allemande à l'appui, c'est pas un orgue français !).
Et puis il y a un orgue de chœur, qui a dix ans, et qu'on a retubé, et relié à une console totalisatrice, comme on dit Marseille.

Là : http://www.domorgel-regensburg.de/Page000019.asp?page=0
(des photos du montage, notamment)

Pas l'ombre d'une neuvième, hélas !...
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Ven 10 Fév - 12:43

Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Ven 10 Fév - 15:05

Ratisbonne?
Revenir en haut Aller en bas
Jean guilcher

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Charenton le Pont

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Lun 13 Fév - 13:50

Le nom français de la ville repose sur son nom celtique Ratisbona, d'où Ratisbonne. rate ou ratis signifie en celtique « muraille, rempart », d'où « fort » (cf. Argentorate, ancien nom de Strasbourg). Il faut lire rāte ou rātis, car l'homographe ratis, fougère, se lit rătis (cf. breton raden). Le second élément bona signifie « fondation, ville » (cf. Juliobona, Vindobona).

Le nom allemand de Regensburg est formé sur celui de la rivière Regen, auquel est adjoint l'appellatif Burg, qui signifie « château, fort »
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Lun 13 Fév - 20:36

N'empêche...
Quelle ville française de 130 000 habitants s'est-elle récemment payé un tel instrument ?
Je ne veux pas donner l'impression d'alimenter la germanophilie ambiante -parce qu'elle me semble assez éloignée de l'objet de ce site... Mais quand même !...
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Lun 13 Fév - 21:47

Jean guilcher a écrit:
Le nom français de la ville repose sur son nom celtique Ratisbona, d'où Ratisbonne. rate ou ratis signifie en celtique « muraille, rempart », d'où « fort » (cf. Argentorate, ancien nom de Strasbourg). Il faut lire rāte ou rātis, car l'homographe ratis, fougère, se lit rătis (cf. breton raden). Le second élément bona signifie « fondation, ville » (cf. Juliobona, Vindobona).

Le nom allemand de Regensburg est formé sur celui de la rivière Regen, auquel est adjoint l'appellatif Burg, qui signifie « château, fort »

Merci pour ces précisions. Je voulais pour ma part seulement m'interroger sur le fait d'utiliser un nom d'une autre langue quand un nom français existe. On ne dit pas je vais à London, à Roma, à Brussels, à Gent, à S'Gravenhage etc.
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Lun 13 Fév - 22:05

C'est pas compliqué le montage financier pour construire un tel orgue comporte :
- Une participation de l'état grâce à la manne financière de l’impôt pour l'église.
- Participation du clergé
- Emprunts (qui permet à l'orgue d'être construit avant que la totalité des fonds ne soit récoltés)
- Appel a des fonds privés (mécènes, entreprises)
- autres (vente de tuyaux, loteries, etc.)

De fait, les clients n'attendent pas après les collectivités publiques pour financer leurs orgue. C'est une habitude que l'on doit apprendre à perdre en France et découvrir qu'il y a de l'argent si on sait où aller le chercher.

Des exemples d'orgues qui n'auraient pas pu voir le jour avec le système français ces 10 dernières années :
- Regensburg,
- Magdeburg (dom et Cathédrale)
- Speyer
- Dresden
- Dusseldorf
- Essen (Dom)
- Dusseldorf
- Munich

En somme, une 30aine d'orgues neufs de plus de 50 jeux depuis 2001, sans parler des restaurations et des reconstructions !
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 0:02

Chers amis linguistes, n'imaginez pas un quelconque snobisme de ma part à utiliser Regensburg au lieu de Ratisbone !

Vous n'en trouverez sûrement pas là (ailleurs, chez moi, plus sûrement !...).
J'ignorais, en bondissant sur un sujet pareil, et en reprenant un lien que l'on m'avait donné vers le descriptif de cet instrument, en allemand il me semble (je pense, sur le site de la manufacture qui l'a construit, je ne sais plus...), que ces deux termes désignaient la même ville, pleine d'heureuses initiatives et d'entreprenant ratisboniens -ou de fringants regensbourgeois...

En effet, j'acquiesce : c'est très couillon de se la péter grave en claironnant qu'on est allé en vacances à Venezia ou à London !

En tous cas, oui : il faut faire preuve d'ingéniosité en matière de financement.
Pour mentionner ma modeste expérience en la matière, même si le résultat est vomitif à souhait (merci à cet obscur facteur "local" au savoir faire minuscule, imposé par un éminent organiste "local aussi" avec qui il était de mèche...), je peux témoigner avoir rassemblé le montant nécessaire à la restauration (au massacre, donc) de mon orgue via l'apport de M. le Curé (bénéficiaire d'un gros héritage), de M. le Maire et du Conseil général, des dons des paroissiens, de plusieurs entreprises mécènes (Crédit agricole, grosses entreprises locales -fabricant de plastique, de papier, de cuir...), du bénéfice de concerts, de lotos (c'est le midi)... Toute une énergie à dépenser !

La grosse différence notable entre la démarche allemande et la française, c'est l'absence visible d'un expert ou d'une commission qui ait imposé une référence historique dans la disposition de cet instrument (et bing !... C'est reparti !...) : buffet, composition, systèmes divers (l'ascenseur !), commande par une seconde console (dans la nef) de cet instrument et de celui du chœur restauré il y a 10 ans (encore amélioré à cette occasion)...
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 0:37

Eh, oui, en ce moment, nous découvrons que -peut-être- il y a du bon dans la manière de procéder de certains pays voisins.

Peut-être, serait-il bon que des habitudes prises pour faire la leçon au monde entier en tout domaine évoluent en direction d'un certaine humilité.

Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 94
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 0:54

J'approuve totalement l'idée qu'il faille faire preuve d'ingéniosité en matière de financement, mais il y a parfois d'énormes coups de chance, comme à Mantes-la-Jolie où un donateur privé a sorti 200 000 € cash pour reconstruire et agrandir l'orgue de choeur et pour financer à hauteur de 5% la restauration à l'identique du grand orgue de tribune construit par Joseph Merklin en 1897 et muet depuis 40 ans. Ces deux instruments seront inaugurés en 2012.

Comme quoi il ne faut jamais désespérer...
Revenir en haut Aller en bas
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 0:55

hypérion a écrit:

La grosse différence notable entre la démarche allemande et la française, c'est l'absence visible d'un expert ou d'une commission qui ait imposé une référence historique dans la disposition de cet instrument (et bing !... C'est reparti !...) : buffet, composition, systèmes divers (l'ascenseur !), commande par une seconde console (dans la nef) de cet instrument et de celui du chœur restauré il y a 10 ans (encore amélioré à cette occasion)...

Je sais bien que c'est à la mode de critiquer les experts et les Commisions spécialisées : c'est dans le droit fil du liberalisme ambiant. Mais il ne faut pas avoir la mémoire courte, cher Hyperion. Je pense au scandale arrivé dans une église parisienne que vous connaissez bien et appréciez par dessus tout. Rappelez-vous les rêves délirants du brillant organiste du lieu et rappelez-vous comment cela s'est terminé et à quel coût ! Heureusement qu'un expert (aujourd'hui à la retraite) a repris les projets et remis un peu d'ordre et de logique dans tout cela ! Enfin, l'architecte que vous êtes, à ce que j'ai cru comprendre, n'a t-il eu qu'à se plaindre des architectes des Monuments Historiques ou des Bâtiments de France ? Nous avons un patrimoine exceptionnel et c'est là une de nos (dernières) richesses ! Alors protégons-le.
Croyez-vous sincérement qu'en Allemagne ce soit le royaume du laissser-faire, de l'initiative privée incontrolée ou même un "petit" organiste de province peut faire ce qu'il veut ? Vous vous trompez. Et pour Ratisbonne, relisez l'avant dernier numero d'ISO et vous verrez que le choix du projet et du facteur s'est fait dans des conditions de contrôle et d 'expertise au moins aussi drastiques que les nôtres. Il y a à prendre partout et regarder ce qui passe à l'étranger est fort instructif. Mais voyez l'exemple de la Grande Bretagne en ce qui concerne le sort de leurs orgues. Ils sont en train de se rendre compte que leur patrimoine organologique est en train de disparaître très rapidement et un organisme comme BIOS (British Institute for Organ Studies) se pose maintenant la question d'une protection par l'Etat de leurs instruments, ce qui n'existe pas jusqu'ici et est complètement contraire à leur tradition...
Et même pour la construction d'un orgue entièrement neuf, je ne suis pas convaincu qu'un organiste, aussi talentueux soit-il, ou même un facteur d'orgue soit toujours le mieux placé pour assurer la Maitrise d'Oeuvre dans un Marché Public qui implique une participation substantielle de l'Etat ou des Collectivités locales et donc du contribuable....
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 1:26

Certes, certes, certes...

J'aurais beaucoup à répondre, puisque je pratique, moi aussi, les marchés publics de maîtrise d’œuvre, comme maître d’œuvre, comme architecte, et sur la façon purement historicisante que mes confrères du patrimoine ont appliquée, jusqu'à préférer le faux vieux à l'insertion d'une tranche de notre histoire au chapelet des précédentes. Je pourrais aussi vous inciter à regarder l'attention que porte l'Espagne aux ruines délaissées et que les meilleures agences ont merveilleusement sauvées en les insérant à des bâtiments superbement actuels.
Je n'ai pas à me plaindre de mes confrères du patrimoine (ça ne se fait pas) : je m'énerve sur les exemples (de tous temps) de leur rejet de la création contemporaine au moment où elle devrait s'imposer (là aussi, exemples et contre exemples à foison), le plus souvent lorsque qu'un état est perdu et qu'on doit intervenir, en augmentant ou changeant son usage, sur un bâtiment ancien, quel qu'il soit (les nouvelles toilettes de l'accueil du château de Versailles sont, à cet égard, très bien).

Sans en connaître les détails de son montage financier, je pense ne pas me tromper en émettant l'idée que notre orgue ratisbonien ne présente aucun des marqueurs des instruments français récents (à quelques trop rares exceptions près que chacun ici pourra citer, ne serait-ce que dans de précédentes contributions à ce site), caractérisées par une forte prégnance des modèles historiques.

Je ne suis pas d'accord avec vous sur l'interrogation que vous posez, relative à l'apport d'un organiste (avec crinière blanche inimitable ou pas) dans une œuvre d'art que constitue la construction d'un orgue, surtout quand la pensée de l'interprète et du compositeur rejoint, précède, renforce, structure, féconde, développe ou bouleverse, ou contredit ou pousse sur d'autres voies celle de l'organologue (cas, à mon sens, trop rare -et justement avéré chez le propriétaire de ladite crinière...) !...

Je reconnais humblement que l'histoire de mon orgue n'a motivé personne à part mon curé et moi -qui avais une vingtaine d'années tranquille à l'époque et une inexpérience crasse de la façon dont on monte un dossier pareil. La présence omnipotente de l'organiste émérite local a permis de ne pas réfléchir, ne serait-ce que deux secondes, à l'idée d'aller voir ailleurs. Cette histoire mal branlée, je la paye chaque dimanche où je joue !


Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 6:41

Orgue vraiment impressionnant il est vrai ! Merci pour ce partage, hypérion ! Cool

Vu qu'il s'agit d'un orgue neuf, y-a-t'il une raison particulière pour l'avoir conservé au niveau du transept ? Je précise que je ne connais pas la disposition des lieux... Wink

Jean guilcher a écrit:
Le nom français de la ville repose sur son nom celtique Ratisbona, d'où Ratisbonne. rate ou ratis signifie en celtique « muraille, rempart », d'où « fort » (cf. Argentorate, ancien nom de Strasbourg). Il faut lire rāte ou rātis, car l'homographe ratis, fougère, se lit rătis (cf. breton raden). Le second élément bona signifie « fondation, ville » (cf. Juliobona, Vindobona).

Le nom allemand de Regensburg est formé sur celui de la rivière Regen, auquel est adjoint l'appellatif Burg, qui signifie « château, fort »

Merci pour l'explication Jean ! Cool

Quand j'ai vu le titre, je me suis demandé où pouvait se trouver cette ville... et n'ayant pas eu le temps de chercher sur le net, j'en étais resté là. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 9:47

Citation :
Et même pour la construction d'un orgue entièrement neuf, je ne suis pas convaincu qu'un organiste, aussi talentueux soit-il, ou même un facteur d'orgue soit toujours le mieux placé pour assurer la Maitrise d'Oeuvre dans un Marché Public qui implique une participation substantielle de l'Etat ou des Collectivités locales et donc du contribuable....

Sur le plan administratif, je veux bien l'admettre. Mais si un organiste (reconnu) n'est pas capable de dire ce qu'il voudrait pour un orgue, que le facteur d'orgue (en général un crétin illétré qui ne pense qu'à boire du rosé et bouffer des rillettes ou de la terrine de sanglier) soit absolument incapable de proposer quoi que ce soit, alors je ne comprend pas sur quelle base on peut assurer qu'un technicien conseil sera capable de pondre la perle rare.

Il faudra un jour se mettre dans la tête qu'un orgue se conçoit collectivement, et chacun a voix au chapitre. Pas un technicien qui dit "puisque je suis le seul à avoir suffisamment d'intelligence pour possèder Le savoir, voici mon orgue."

C'est pas toujours acquis, hélas! scratch
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 10:30

hypérion a écrit:
Certes, certes, certes...

J'aurais beaucoup à répondre, puisque je pratique, moi aussi, les marchés publics de maîtrise d’œuvre, comme maître d’œuvre, comme architecte,


Malgré une certaine proximité entre le travail du T.C. en orgues et celui d'un architecte. Il me semble que celui-ci est bien différent.
Le T.C. sert surtout de trait d'union, de modérateur, entre les différentes parties intéressées au projet Il n'a pas -selon moi- la dimension créatrice qui est celle de l'architecte. Du reste, dans les grands projets de création contemporaine (Evreux p..ex.) la conception plastique est assurée par un architecte, le T.C. assurant la coordination entre les autorités administratives diverses, l'architecte et le facteur d'orgues.
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 11:58

Bonjour,

Sans nous faire un cours, pouvez-vous nous (me) dire quelle est la spécificité d'un architecte en matière d'orgues : y a-t-il une spécialité dans la branche de la profession ou est-ce une personne qui a des idées et sait dessiner et qui répond aux besoins du facteur ?
Car je suppose que n'importe quel architecte n'est pas spécialisé dans les notions de "Montre", "Positif" "plans sonores" et autre "accoustique"...
Personnellement, sans rien en savoir, je pense plutôt qu'il est chargé de répartir les masses dans des emplacements et des volumes spécifiques tout en respectant le style du monument (ce qui ne semble pas être le cas des orgues modernes, mais s'il-vous-plait ne relançons pas un débat sur : moderne et copie d'ancien).
Si le sujet ne vous irrite pas trop, pouvez-vous donner un élément de réponse ?
Merci

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 21:39

Sans être trop professoral...

L'architecture est chose inutile !

Nombre de professionnels de la construction sauront faire tenir debout une construction fonctionnelle...
Nombre de facteurs sauront faire tenir debout un buffet plein de tuyaux et de soufflets...

L'intérêt de la présence d'un architecte dans la construction d'un orgue neuf est à peu près similaire à la présence d'un architecte dans l'art de construire !

L'architecture est un "surcroît" (de fonctionnalité, de sens, de possibles usages supplémentaires, d'acuité, d'efficacité urbaine, de........)...

Je connais 3 cas de présence d'un archi dans l'équipe de conception d'un orgue :
- le mien : j'ai dessiné le buffet de mon catastrophique biniou parce que le facteur d'orgue partait dans un délire XIXème avec clochetons et rinceaux, dans une église sans style rénovée dans les années 1930. J'ai pris les choses en main et accordant le buffet à son environnement et en lui donnant une expression plus contemporaine.
- Evreux : le concepteurs ont opté pour la démolition de la tribune en béton (ajout XXème), mal positionnée, pour construire un orgue de plain pied, comme un objet isolé. M. Decaris étant architecte du patrimoine (il a signé un musée consacré aux insectes dans l'Aveyron, il me semble, construit sur le succès du film Microcosmos), intervenant dans un édifice classé, et apparemment intéressé par ce travail, s'est donc simplement associé au facteur d 'orgue. [je ne connais cette histoire que de loin : cet description est de mon cru et mérite sûrement d'être précisée].
L'Alpe d'Huez : la légende rapporte que le Maître et son curé Jaap Reuten, discutant avec Jean Marol l'architecte du lieu, de la disposition du futur orgue, eurent une inspiration en esquissant de la main le volume virtuel du futur instrument : "Tiens, et pourquoi pas la forme d'une main ?". L'architecte auteur du lieu semblait tout indiqué pour assortir le futur instrument à sa création. A Bruxelles, l'équipe concepteur, facteur et architecte s'est reformée pour donner un peu de peps à cette église somme toute assez banale.

Il n'y a aucune formation en école d'archi en matière de facture d'orgue. Tout repose, à mon sens, sur l'intérêt de l'architecte pour la chose organistique. Proposez la chose à n'importe quel confrère ou consoeur un peu dégourdi(e), il sautera sur l'occasion, celle-ci étant tellement rare, particulière. Cela tient à la fois du design et de la sculpture, de la poésie (si on veut donner un "message" ou un sens au buffet -les deux exemples de Marol sont des exemples accomplis de cette visée).

Il ne peut y avoir de création réussie que si le trio concepteur (sonore)/facteur/architecte fonctionne et collabore. Chacun apportera sa partie. Dans le cas de l'architecte, sa science de la "structure", sa connaissance des matériaux (bois, métal, béton s'il faut construire une tribune...), son intérêt pour la recherche de nouvelles pistes seront indispensables.
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Cathédrale de Regensburg   Mar 14 Fév - 23:11

Mouais... ... ...

J'avais vu, en 1965, alors que je faisais mon service militaire à la base aérienne d'Ochey, l'orgue de Toul, dans le 54. A l'époque je l'avais trouvé "moche", voire pas du tout à sa place.

Aujourd'hui, je le trouverais très beau dans un auditorium, dans un édifice très 'quelconque' ou une grange [monastique ! ! !].

Je viens de le revoir sur le net ; je reste réservé... Et quand je vois que des architectes de monuments historiques interdisent qu'on fasse n'importe quoi dans des lieux bien classés, je reste bien content de ne pas être influencé et de garder mes goûts, même s'il peuvent paraître douteux.

Il y a quelques années, lorsque je disais que j'étais content de ne pas avoir appris la musique, car on m'aurait cassé mon goût en m'imposant une certaine littérature (moderne !), je me suis fais vertement eng..lé (sermoné). Depuis je me tais ou du moins j'essaie. De même le jour où on m'a dit que j'étais un adorateur de la poussière (à cause de mes recherches sur 35 ans ou des photos que j'essaie de faire dans de vieux instruments). La dernière amabilité qu'on m'a dite indirectement est que je suis "un rat de tribune".

Je ne suis pas contre le modernisme, mais pas quand il est utilisé à mauvais escient. Certes, je suis conservateur, mais pas intégriste...

On ne peut pas sans arrêt assurer que c'était mieux avant (éternel débat) mais il est un postulat, c'est qu'il y a quand même du vrai !

Je n'ai pas trop envie que vous rebondissiez sur ce post, car il n'y a rien de constructif, mais un autre avis sur le précédent.

Jean-Marie d'orguevirtuel

Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 10:31

La collaboration facteurs d'orgues et architectes est certainement ancienne, outre les exemples récents cités plus haut, on peut noter le Cavaillé-Coll de St Denis ou encore les (très) nombreux instruments construits au titre des dommages de guerre ou dans des édifices classés.
Exemples dans le sud est: Gap (le Koenig), Fréjus (le Gonzalez), Toulon (St Louis)...
Chacun pourra ajouter des créations qu'il connaît.
A Auxerre, l'architecte des MH induit -involontairement- le maintien de l'o. à l' emplacement de sa (re)-construction...

Comme on peut s'en rendre compte, il ne s'agit pas de T.C. mais plutôt de "designers".
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 13:14

Bonjour,

On n'est plus dans le thème ; mais comme j'ignore ce que vous savez d'Auxerre, je peux vous dire que je dispose des trois projets de reconstruction de l'orgue de la cathédrale et c'est sûr que celui qui devait faire l'objet de la construction d'une tribune invisible (poutrelles enchassées dans le buffet) n'était pas dans le style ; certes il y avait un buffet (je devrais dire un coffre !), mais l'organiste tournait le dos à la nef, était visible d'en bas et était séparé du vide par un panneau de plexiglas (ce qui ne faisait pas son affaire, vu qu'il avait le vertige) mais ce n'était pas la raison du refus... La visualisation de la grande verrière (depuis plusieurs endroits de la nef) était prise en compte, d'où le dessin du buffet.

Le troisième projet situait l'orgue à la place de l'orgue de choeur, avec des tuyaux en bois sur l'arrière.

L'orgue actuel n'est pas au meilleur endroit ; il est original et sonne bien ; je dis ça parce que je suis chauvin et pas professionnel.

Merci pour toutes ces considérations ; jamais je n'aurais osé utiliser le terme de "designers" alors qu'il définit exactement mon ressenti.

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 13:22

Pour autant que j'aie bien compris ce que m'avait expliqué le titulaire de votre cher orgue, la collabaration avec les architectes officiels n'avait pas été facile (peut-être qu'un TC aurait été nécessaire pour arrondir les angles).

Y aurait-il alors eu suffisamment de moyens financiers pour un grand et bel orgue équivalent à celui qui a été fait? Il semble que non.
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 14:32

On ne va pas focaliser le thème sur l'orgue d'Auxerre ; Michel Jolivet (le premier titulaire) étant maintenant décédé, je ne peux malheureusement plus dialoguer avec lui...

J'aimerais cependant bien savoir à quoi ressemblerait un "bel" orgue neuf s'insérant "bien" dans le style d'un édifice "ancien" !

Parce que pour ce qui est du goût des architectes, je reste septique : la raffinerie de Beaubourg, l'arche de la Défense (encore qu'à son emplacement ça ne me gêne pas, mais dans la perspective de l'Arc de Triomphe !), la pyramide de Louvre, et bien d'autres et ailleurs... alors en matière d'orgues plus rien ne m'étonne (sauf le bon goût !).

Je préfèrerais acheter l'encyclopédie (moyen-âge) de Violet-le-Duc plutôt qu'un ouvrage sur l'art moderne.

Mais les (é)goûts et les couleurs... comme disait Coluche !

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 14:56

Orguevirtuel a écrit:

J'aimerais cependant bien savoir à quoi ressemblerait un "bel" orgue neuf s'insérant "bien" dans le style d'un édifice "ancien" !

A l'époque où l'on bâtissait nos cathédrales (surtout gothiques mais pas seulement) les orgues avaient déjà belle allure!

Il est facile de consulter les documents iconographiques ou mieux de voir les instruments originaux. On a encore (notamment aux Pays Bas) de buffets très, très anciens de la fin du gothique tout indiqués comme pistes à suivre. En France, le buffet gothique d'Embrun existe -pratiquement intact -sous son habillage di XVIIIè siècle...

Si l'on excepte le fait qu'un grand orgue neuf est toujours une excellente nouvelle, il est permis d'avancer qu'à Ratisbonne cet orgue sans buffet n'est pas tout à fait dans le style. Dans ce même genre d'orgue de transept le G.O. de Fribourg en Brisgau est tout aussi réussi malgré un buffet un peu simplet.
Revenir en haut Aller en bas
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 15:34

Les buffets d'orgue ne sont pratiquement jamais "dans le style":
*édifices des XV, XVI, XVII ème: les buffets sont pour la plupart dans un style "contemporain", c'est à dire sans rapport avec l'époque de construction de l'église
*XVIIIème, dans des églises de style "classique", "Roccoco" ou Jesuite, on trouve des buffets de ce style (comme à Saint Jacques de Lunéville)
http://orgue.volutes-abstruses.com/orgues/orgue_luneville.htm
au XIXème siècle, à la suite des Anglais notamment, on a beaucoup de buffets neo-gothiques (mais pas toujours), sensés s'accorder au mieux avec les édifices, mais avec le recul, nous avons du mal à être complètement séduits..
A signaler quelques buffets dessinés par de grands architectes, Debret à Saint Denis (1834)
http://dupontjb.free.fr/French/Orgue/Les%20orgues%20de%20Paris_fichiers/St-Denis.htm
ou Baltard à Saint Eustache
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84359669.r=Orgues.langFR
sinon il y a aussi la production de l'architecte Simil, par exemple
au XXème, il y a certainement une volonté assez répandue de faire oeuvre originale et pas uniquement dans des lieux de culte édifiés au cours du même siècle.....mais là, je repasse le bébé aux spécialistes :study
(L'Alpe d'Huez étant un exemple trop rare d'un buffet d'orgue et d'un lieu de culte réalisés par le même architecte)
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   Mer 15 Fév - 16:37

A l'alpe d'huez, l'églie est ronde comme une hutte gauloise, il n'y a donc pas de place pour un orgue, par manque de hauteur "tout autour". Le seul endroit avec suffisamment de place, ça a été le cornet en béton dans lequel vient se ficher toute la charpente. La contrainte était alors de faire tenir un orgue tout en hauteur, mais pas trop, sans le fixer sur le mur, qui est courbe et très porteur. Refaire alors un silo genre évreux, c'était mettre un cylindre dans un autre... Mais alors que faire de l'autel qui est là au milieu (c'est quand même au départ une église...) Le choix restait donc entre une forme "de gratte-ciel", ou celle bien plus originale qui a été choisie. Le buffet est réussi, mais quel casse-tête pour y caser un orgue! Exemple: la pédale est au dessus de tout le reste, et la flûte 16' est montée "tête en bas" pour tenir. Pareil pour le récit dans la paume...on est pas déçu pour trouver les notes affraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cathédrale de Regensburg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cathédrale de Regensburg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cathédrale Américaine, Paris 8
» 2013-05-16 Cathédrale Montpellier Le Grand Orgue renaît
» Maîtrise de la Cathédrale de Tours
» Cathédrales et trésors sacrés
» Tournée Cathédrales Automne 2010 - CHESTER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: