AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mer 25 Juil - 22:22

Ben non, c'est encore pire que ce que vous proposez.
Composition réelle du récit expressif:
Dulciane 8' (en fait un petit principal de 8')
Voix céleste 8' (même remarque que pour la dulciane, accordée en céleste)
Bourdon 8'
Flûte ouverte 4'
Principal 2'
Larigot 1'1/3
Cornet III Rgs à Fa 2
Scharff (sic) III Rgs
Basson 16'
Trompette 8'
Clairon 4'
Voix humaine 8'

Voilà, vous avez toute la composition. Une autre remarque à propos de tous ces jeux, les deux jeux "gambés" du récit sont en réalité plus des principaux qu'autre chose, en tout cas, ils sonnent comme un principal italien. Autre remarque, toutes les flûtes de l'instrument n'en ont que le nom, ce sont des principaux un peu larges, mais en aucun cas des flûtes reconnaissables à l'oreille. Le piccolo (pos) est un sifflet, qui gueule par dessus tout.
Je laisse à votre appréciation cette composition, ce que l'on peut jouer avec, ce que l'on ne peut pas jouer, ce qui risque de sonner, et ce qui risque de foirer. Suite demain. geek
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mer 25 Juil - 22:37

Je ne peux pas vous mettre la composition, ce ne serait pas du jeu ! mais comme vos réponses à ma proposition de mettre les plans m'assourdissent, et ben j'vas quand même mettre quequ's photos ; ce sera votre punition.

Détail de la façade :



Tuyaux jaunes, à gauche : Flûte 16' Pédale Ut#, Ré#, Fa
Tuyaux jaunes, à droite : Flûte 16' Pédale Ut, Ré, Mi
Tuyaux verts, à gauche & à droite : Flûte 8' Pédale
Tuyaux bleus : Montre 8' G.O. Ut 1 à Mi 3
Tuyaux rouges : Montre 4' Positif Ut 1 à Fa 4
En dessous : Chamade 16' Basses & Dessus
Chamade 8' Basses & Dessus
Chamade 4'
Chamade 2' 2/3 - 5' 1/3

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 9:48

Plan au niveau inférieur :



Une autre demain et ainsi de suite !

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 12:04

Richaud a écrit:
Ben non, c'est encore pire que ce que vous proposez.
Composition réelle du récit expressif:
Dulciane 8' (en fait un petit principal de 8')
Voix céleste 8' (même remarque que pour la dulciane, accordée en céleste)
Bourdon 8'
Flûte ouverte 4'
Principal 2'
Larigot 1'1/3
Cornet III Rgs à Fa 2
Scharff (sic) III Rgs
Basson 16'
Trompette 8'
Clairon 4'
Voix humaine 8'

Voilà, vous avez toute la composition. Une autre remarque à propos de tous ces jeux, les deux jeux "gambés" du récit sont en réalité plus des principaux qu'autre chose, en tout cas, ils sonnent comme un principal italien. Autre remarque, toutes les flûtes de l'instrument n'en ont que le nom, ce sont des principaux un peu larges, mais en aucun cas des flûtes reconnaissables à l'oreille. Le piccolo (pos) est un sifflet, qui gueule par dessus tout.
Je laisse à votre appréciation cette composition, ce que l'on peut jouer avec, ce que l'on ne peut pas jouer, ce qui risque de sonner, et ce qui risque de foirer. Suite demain. geek

j'ai pas l'impression que ce soit pire, à vrai dire y'a pas beaucoup de différence non?
pour la taille des jeux, est-ce une caractéristique du néo classique de tout recentrer sur les principaux quelque soit le jeu ou c'est spécifique à ce facteur?
pour la musique pouvant y être interprétée, je ne suis pas assez doué pour le sentir rien qu'à la lecture d'une composition (en fait surtout quand celle-ci est un peu "fourre tout" car on se doute qu'on va pas être au top à vouloir jouer la toccata de Widor à St Maximin...), en dehors des noms des jeux, il faut surtout connaître comment ils sonnent pour cet instrument particulier. je trouve cependant que la partie pouvant interpréter ds œuvres romantico-symphoniques paraît assez faible. albino

PS: merci pour ces plans qui permettent de très bien comprendre la situation. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 13:18

Moi, ce qui me choque le plus dans la composition de cet orgue: c'est son intense pauvreté de timbres. Tout est effectivement centré sur les principaux, par exemple au GO, on a deux rangs de bourdons (16 et Cool et 21 rangs de principaux, comprenant des flûtes qui (à mon sens et à mon goût et à l'audition) n'en sont pas.
Pour tout l'instrument, on a 7 bourdons, 47 principaux et aparentés, 12 trompettes, 1 basson, 1 cromorne et une voix humaine. (6 types de timbres...)
Impossible alors de varier les timbres, on retombe invariablement dans le tryptique Bourdons-principaux-trompettes: Le concert de Trinkwon en a été la parfaite illustration. A part la Toccata opus 14 de Maleingreau, le pauvre espagnol (Anon) est passé à la trappe du déséquilibre entre chamades et plein-jeu du positif, Finlandia n'en avait que les notes (écoutez l'oeuvre sur un grand skinner pour comparer), les naïades avaient la peau gercée, on en attend des flûtes fluides à souhait, pas des sifflets, la berçeuse de Cochereau était bien rude et le final de la 7ème de Widor n'était que hurlements sans corps, le truc qui fait plaisir quand c'est terminé.
Seul le Haendel m'a paru bien adapté à l'instrument.
Je craignais un peu car il était prévu le "Ad Nos" de Liszt, et là j'étais déjà certain que l'orgue n'est pas fait pour ça du tout. (écoutez le Ad Nos suivant: http://youtu.be/vdT8YJGwo8w et comparez avec la video proposée à Auxerre...) Heureusement le programme a changé au dernier moment.

Alors en tout objectivité, cet orgue est fait pour jouer... Ce que Michel Jollivet y jouait, et qu'il a enregistré.
Citation :
:Anonyme espagnol : ”Tiento partido de mano izquierda”
G. Frescobaldi : ”Canzone dopo l'Espitola”
D. Buxtehude : Prélude et fugue en sol mineur
J. G. Walther : 3 Versets du choral ”Pare toi chère âme”
J. S. Bach : choral ”Seigneur Jésus-Christ tourne toi vers nous”
C. Balbastre : Noël Bourgignon
Daniel-Lesur : Scène de la Passion
J. Bonnet : Variations de concert
Mais ne vous aventurez pas dans Franck ou plus récent, sauf peut-être Duruflé et Langlais, à essayer.

J'ai demandé à D.O. pourquoi il n'y avait même pas une flûte harmonique..."C'est pas ma tasse de thé!". Les gambes non plus. Vu l'époque, on peut le comprendre. C'est un peu dommage à mon avis, car cet orgue, très bien fait techniquement est en fait très très peu polyvalent, et il aurait fallu peu de choses pour qu'il le soit.
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 14:13

Allez comme vous m'êtes sympa, je vous en mets une de plus pour aujourd'hui :

Plan au niveau supérieur :



Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 14:16

Ce qui compte dans un orgue - à mon avis- c'est la cohérence de son plan depuis sa conception jusqu'à sa réalisation...

Dès que l'on commence à regretter l'absence de ceci ou cela, pire, lorsqu'on effectue une modification, l'instrument perd tout intérêt. Bon, on a affaire à une sorte d'orgue médiéval avec jeux individualisables, c'est ainsi, ce n'est ni un néo-classique, ni un néo-baroque et encore moins un néo-symphonique

Tant pis s'il n'y a pas de gambes, de flûtes harmoniques, de choeurs de clarinettes etc.

Mais c'est très bien si un facteur nous propose un orgue neuf selon ses goûts propres.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Pierre Marsan



Messages : 134
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Rosny sur Seine

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 15:10

Denis a écrit:
Citation :
... hélas quasi introuvable aujourd'hui,sorti uniquement en cassette de surcroit!

J'ai retrouvé cette cassette ce matin au fond d'un carton ... mais je n'ai plus rien pour l'écouter !! Sad

J'ai toujours, et je peux vous faire un CD audio ou autre.
Contactez moi par MP si vous êtes intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 20:51

Jean-Marie; merci pour ces plans !

M. Marsan : merci pour votre proposition de transfert de k7 sur cd... j'ai trouvé un ami à côté de chez moi qui pourra le faire, ce sera plus simple !

M .Richaud, je respecte énormément vos compétences-expériences-connaissances-métier-érudition- etc..
mais je vous trouve "sévère" (!) sur le bilan sonore de cet orgue. ( fou que je suis de contredire le "Bonobo" ! pas taper m'sieur, pas taper !! )

Autant D'Arcy Trinkwon a bâclé son concert de 2011 à Saint-Florentin, en jouant tout trop vite et sans relief sur l'orgue Schwenkedel fraîchement restauré,
autant les pièces de dimanche dernier sonnaient "bien" à mes oreilles, sur un instrument qui semblait mieux convenir à cet interprète. ( sauf l'anonyme espagnol, on est d'accord là-dessus)
Bien sûr, je ne me base que sur le plaisir auditif amateur non-spécialiste qui est le mien... je dois avouer que j'aime beaucoup la "douce puissante agression" du tutti de cet instrument.

J'ai été accompagné d'oreilles complètement profanes qui ont justement beaucoup apprécié les changements de timbres et de dynamiques...
C'est la première remarque que j'ai entendue... et ils / elles ne m'ont pas dit ça pour me faire plaisir ! ( l'avis de néophytes est parfois révélateur... )

Je manque de comparaison pour Finlandia, mais je l'ai beaucoup apprécié...
Quant au Widor, ça ne sonnait pas "Cavaillé-Coll" bien-sûr, mais ça crachait pas mal quand-même ! *

Je venais spécialement pour entendre l'Ad Nos ...de Liszt; Sad ... je ne pense pas que j'aurai été déçu de l'entendre sur cet instrument.
( ce morceau sera donné en Août, si les programmes ne sont pas modifiés à la dernière minute... )

M Jollivet ne jouait pas sur son instrument que les quelques pièces qu'il a enregistré !
* Il disait souvent : il vaut mieux jouer du "Cavaillé-Coll" que du "Clavier-colle" ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 26 Juil - 23:49

Denis a écrit:
M .Richaud, je vous trouve "sévère" (!) sur le bilan sonore de cet orgue.

Attention, n'extrapolez pas ce que j'ai dit pour le bilan sonore de l'instrument. Dans son genre cet instrument est une réussite incontestable. Je l'ai déjà dit, D. O. n'est pas un manchot et a réalisé son orgue en parfaite adéquation avec M. Jollivet. Mais là où je râle, c'est que les interprètes qui jouent sur cet orgue n'ont pas du tout compris cet orgue (c'est le cas de Trinkwon, mais d'autres aussi, en lisant les programmes proposés pour cet été ) . On ne joue pas Widor ou Sibelius sur cet orgue, ça dévalorise l'orgue et l'oeuvre, pas plus que Liszt, qui nécessite une grande variétés de fonds (avez vous écouté le Ad Nos que j'ai indiqué... Vous y avez même un physharmonica...) pour rendre la musique dans tout son romantisme.
Mais on peut foncer sans crainte avec Jehan Alain, tout y sonnera bien, même sans hautbois, Vivaldi aussi, les yeux fermés, mais pas Vierne, c'est agressif et grotesque. (réécoutez Naïades sur un ACC... on est à cent lieues!)
Je redonne mon jugement, qui n'engage que moi évidemment: un très bel instrument, mais très typé et à ne pas mettre entre toutes les mains, un peu comme une formule 1 (pas l'hotel, la voiture! lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Ven 27 Juil - 10:10

Allez, je poursuis :

C'est une coupe vers la nef ; la tribune étant à droite, nous sommes à l'intérieur de l'orgue et regardons vers l'avant :


Cette coupe est sur la tribune ; du fond de l'orgue, nous regardons également vers l'avant :


Patientez, il en reste une ; ensuite je vous mettrai la disposition des jeux !

Tout à fait par hasard, si les reproductions ont un air penché, ce n'est pas un excès de Chablis (Hic !) ; c'est simplement parce que mes archives sont constituées de deux recueils de 600 feuilles chacun et que ce n'est pas évident de jouer avec le volume et les reliures sur l'imprimante-scanner...
Avec toutes mes excuses.

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Nivet



Messages : 13
Date d'inscription : 24/07/2012

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Ven 27 Juil - 12:09

En effet Michel Jollivet ne jouait pas que ce qu'il a enregistré à Auxerre....cependant on a vraiment l'impression qu'il est un des rares à avoir compris(entendu plutôt) que l'on pouvait,sur cet orgue, jouer autre chose que ce que l'on entend toujours et toujours à savoir Liszt,Widor,Guillou,Duruflé,....Moussorgsky,Stravinsky puisque la mode des transcriptions est toujours en vogue! Sad je pense que la conception technique de l'intrument(la console "ultra moderne",les chamades etc...) entretien la confusion et le manque d'originalité chez bcp de musiciens! Dans mes souvenirs(lointains maintenant!) cet orgue était tellement facile à jouer(console superbement conçue,tout à portée de main,mécanique fiable etc...) que je peux comprendre que bcp d'organistes aient envie de se "lâcher" dans la grande virtuosité symphonique et contemporaine au détriment d'un tiento ou d'un prélude de choral... c'est dommage mais c'est comme ça!

Enfin,il faudrait aussi parler de l'art de la registration,domaine dans lequel Michel Jollivet excellait,et qui a une très grande importance dans le fait de faire sonner,ou non,un orgue.....et là on a souvent des déconvenues en concert!
Revenir en haut Aller en bas
Nivet



Messages : 13
Date d'inscription : 24/07/2012

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Ven 27 Juil - 19:13

Enfin et pour clore le sujet j'invite les rares personnes qui possèdent encore ce précieux enregistrement de Michel Jollivet(le tout 1er effectué sur l'orgue Oberthür après son inauguration) à le faire entendre car c'est un fort beau récital,où l'orgue sonne magnifiquement ....Y compris dans la scène de la passion de Daniel-Lesur et les variations de concert de Joseph Bonnet! Smile ....pour la petite histoire Wink ces mêmes variations de Bonnet ont été enregistrés sur ce même orgue quelques années plus tard par une célèbre(et non moins talentueuse!) organiste Anglo-Saxonne vivant en France(dont je tairais le nom pour ne pas me retrouver avec une plainte en diffamation sur le dos....ben oui on est sur le net!) bref....ben....comment dire? Embarassed sans être rude Neutral comme je disais plus haut,l'art de la registration c'est très important! voilàààà tongue
Revenir en haut Aller en bas
Nivet



Messages : 13
Date d'inscription : 24/07/2012

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Ven 27 Juil - 19:16

"je tairai" sans s pale désolé!
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Ven 27 Juil - 22:17

Citation :
... l'art de la registration c'est très important! voilàààà...

mmmoui ... effectivement ! ... Son prénom, c'est Susan, c'est ça ? pirat
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Sam 28 Juil - 10:29

Voici une coupe vers le transept :

Sur toute la verticale, où est le mot "tribune" s'étant le Basson 32', qui sur son sommier, va du sol du local technique jusqu'à la voûte de la chapelle


A suivre, quelques dispositions des jeux

Jean-Marie

Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Dim 29 Juil - 15:44

Positif
Façade

Cromorne
Montre 4' (fa# 4)
Principal 8'
Bourdon 8'
Flûte à cheminée 4'
Nasard
Flûte 2'
Tierce
Piccolo
Mixtur
Grand-Orgue
Conet V
Bourdon 8'
Montre 8' (fa 3)
Prestant 4'
Bourdon 16'
Grosse Tierce 3' 1/5
Grosse Fourniture III
Grosse Cymbale III
Doublette 2'
Fourniture III
Cymbale III
Bombarde 16'
Trompette 8'
Clairon 4'
A gauche, le long du mur : Basses Bourdon 16'
A droite, le long du mur : Basses Bourdon 16'

Récit expressif
Voix humaine 8'
Scharf III
Larigot 1' 1/3
Principal 2'
Voix céleste 8'
Bourdon 8'
Dulciane 8'
Cornet III (F2)
Flûte ouverte 4'
Basson 16'
Trompette 8'
Clairon 4'

La suite de ce qui est excentré, demain

Jean-Marie




Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Lun 30 Juil - 11:56

A propos de l'enregistrement de M. Jollivet,

Le CD est disponible à l'accueil des concerts d'été dans la cathédrale.
La ré-édition numérique a été faite à partir de l'enregistrement d'origine,
donc le son n'est pas celui d'une cassette, heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Lun 30 Juil - 15:01

Je continue avec deux dessins réalisés au début du montage de l'instrument, en 1985 :


La bombarde 16' de pédale est dans le dos de l'organiste, de même que la Trompette 8' et le Clairon 4' rajoutés récemment pour compléter l'orgue.
Les 4 tuyaux (2 Doulciane + 2 Bourdon) sont au dessus de la porte de la console sur le côté du Récit.
Les Flûte 16'; 8' et 4' sont à droite du G-O.
Les Flûte 16' (côté Ut), 8' et 4' sont également à gauche, à la fois du G-O. et du Récit.
La soubasse 16' est sur le flanc gauche du Récit.


Au niveau 0, est le local technique (sol de l'ancienne chapelle) ; il contient derrière la porte le combinateur, puis les armoires techniques (contenant, les circuits électriques et de puissance de tirage des jeux) ; au fond, en triangle se trouvent 20 tuyaux de la soubasse (accoustique) de 32'.
Devant le mur, face à la porte, il y a les 32' réels du Basson, qui pour les plus longs, vont du sommier à la voûte de la chapelle ; devant sont les dessus du Basson 32'.
Sur le troisième mur, il y a la ventilation.
A la gauche de la porte, en entrant, quelques panneaux électriques et, suspendu par des chaînettes le coffre des amplis de retour son.

Demain, je mettrai quelques photos explicatives des dessins d'aujourd'hui.

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mar 31 Juil - 23:11

Voici les 2 tuyaux Dulciane et Bourdon avant la pose de l'ébenisterie côté tribune

Le Récit vu de l'arrière sans les panneaux :

Le Récit vu de l'avant sans les jalousies :

Détail de la Voix Humaine :

Le Positif :

et le ravalement du Positif :

Derrière sont les basses du Bourdon 16', il me semble...

Demain quelques autres

Pour l'anecdote, cette ancienne chapelle est ornée d'un ciel étoilé et de dorures : les murs contiennent une fresque des Sybilles. Elles occupaient deux rangées superposées de médaillons d'une hauteur de 83 centimètres, chaque rangée comptant quatre médaillons. Une troisième rangée, depuis longtemps complètement effacée, portait jadis à douze le nombre des sibylles.
Sous chaque médaillon un texte en lettres gothique décrit sur trois lignes chacune de ces inspirées...
L'orthographe du nom sybille ou sibylle a longtemps prêté à discussion ; je le transcris tel qu'il est dans les textes (voir mon site : http://www.orguesauxerre.net).
J'ai eu la chance de voir ce qu'il reste de ces peintures après le démontage de l'orgue précédent [Anneessens] et le début de l'installation de la charpente de l'orgue actuel. Je pense que personne vivant actuellement ne pourra plus les voir !

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mer 1 Aoû - 12:34

Merci pour ces photos !!
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mer 1 Aoû - 14:05

Merci, ça ne pose aucun problème (j'en ai fait approximativement quelque 400 lors du montage de l'instrument).

Je vais continuer un petit peu, car on n'est pas dans la rubrique reportage !
Il ne s'agit que d'une 'petite' illustration de l'orgue en question...

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mer 1 Aoû - 15:03

Citation :
Il ne s'agit que d'une 'petite' illustration de l'orgue en question...

"petite" peut-être, mais précieuse car tu nous permets de voir et d'imaginer ce à quoi nous n'avons pas pu assister,
et ce genre de photos (avec les explications qui vont avec ) sont plutôt rares !
Merci encore Jean-Marie, ... en attendant la suite...

Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Mer 1 Aoû - 19:09

Et bien la voilà.
Le Positif sous le Grand-Orgue avec leurs réservoirs ; on peut voir quelques tuyaux latéraux déjà postés :

Deux vues sur le Grand-Orgue ; sur la deuxième, on voit des groupes de postages :

Sur celle-ci, on voit bien le type de superstructure en poutres métalliques ; en bas, le câblage électrique (jeux et combinaisons), puis les bascules en aluminium allégé et derrière une extrémité de l'abrégé qui tient toute la largeur de l'orgue :

A gauche, les armoires de cartes de jeux (une par registre) ; à droite l'armoire des relais de puissance des moteurs de registres :

et enfin (pour aujourd'hui), le coffre de la turbine et les départs d'alimentation des différents réservoirs ; cette photo a été prise pendant les travaux de montage. Le local technique tenait lieu d'atelier partiel :


Ce sera tout pour aujourd'hui, à suivre demain.

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   Jeu 2 Aoû - 11:28

merci pour ces photos. ça a l'air "clean" comme installation. Je ne sais pas ce qu'en pensent les professionnels mais j'ai l’impression que c'est plutôt bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne
» 2013-05-16 Cathédrale Montpellier Le Grand Orgue renaît
» Cathédrale Américaine, Paris 8
» J'ai été voir mon équipe Saint-Etienne
» asso Positive Education Saint-Etienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: