AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Relationnel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Relationnel !   Mer 15 Aoû - 15:16

Mmes & Mrs les organistes (concertistes) pourriez-vous nous décrire quels sont vos comportements vis-à-vis de vos assistant(e)s {tourneurs de pages et tireurs de jeux} lors de récitals, voire d'interprétation du répertoire pendant les offices ; et, vous, les assitant(e)s quelle est l'attitude de votre "patron" dans les mêmes occasions ?

Il apparaît, mais ce que j'en dis !, que des personnes d'une convivialité exemplaire sont méconnaissables dans certaines circonstances et, que l'envie de claquer la porte [du moins temporairement] a effleuré certains esprits (pannes passagères, non synchronisation voire déconcentration ne semblent pas être des choses aussi rares qu'on veut bien le dire)...

Certains concertistes internationaux pensent (et disent) que sans ces aides (ou leur aide), ils auraient bien du mal à mettre certaines oeuvres à leurs programmes. Ils les placent à leur juste valeur (ces personnes de l'ombre qui n'ont nulle envie d'aller se faire applaudir à la fin des prestations) et leur vouent quelques remerciements appréciés avec humilité et sincérité.

Voilà, c'est le pavé dans la marre de cette mi-août (miaou !!!), le sujet qui fâche (il en faut bien un petit de temps à autre).

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Hugo Pillevesse

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : Dinan, Côtes D'Armor, Bretagne, France

MessageSujet: Re: Relationnel !   Mer 15 Aoû - 15:40

Je me lance, malgré mon peu d'expériences en la matière...
La seule fois où j'étais assistant pour un concert, c'était cet été, au stage d'Orgue et de Carillon de Granville (50), et pour les 2 concert qu'a donné le prof d'orgue, Jean-Baptiste Monnot, j'étais "tourneur-tireur" lol! La plupart des pièces jouées étaient des oeuvres sans grand besoin de changements de jeux, seulement les pages à tourner. Mais il a aussi joué deux oeuvres, des transcrptions de Jean Guillou : Prometheus de Franz Liszt et l'Adagio & Fugue en Ut mineur de Mozart, et là, il y avait du boulot au niveau registrations...
Pour l'Adagio & Fugue, les changements à effectuer étaient indiqués, et précisés parfois par l'interprète...
Pour Prometheus, "nous" nous sommes entrainés quelques fois, et il n'y avait pas de post-it sur la partition, alors je faisait comme pendant les répetitions mais l'organiste me disait aussi quoi mettre et quoi enlever tout en jouant...
Le plus dur, a été à cause de l'orgue, claviers de 54 notes et pédalier de 30 notes, alors pour le Liszt, on a arrangé comme on a pu... Smile
Petit conseil aussi, pour les facteurs d'orgues : ne JAMAIS mettre de bouton-poussior pour allumer-éteindre l'orgue au dessus des # du récit, et encore moins dans les aigus...

Enfin, pour revenir au sujet, notre "relation" était la même avant, pendant, et après le concert : détendue et agréable, malgré mes quelques erreurs (par exemple, quand pour faire le Fortissimo, on met la Quinte 2'2/3 du G-O au lieu de la Bombarde HYPER PUISSANTE de pédale, ben le Fortissimo arrive juste après que l'erreur soit remarquée)...

Conclusion, pour moi, ce sujet n'est pas un pavé dans la marre...
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 804
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Relationnel !   Ven 17 Aoû - 15:51

moi jsus pas concertiste, même pas organiste, donc je donne juste mon avis sur la question: je pense que le tourneur est à l'organiste ce que Daniel Elena est à Sébastien Loeb... Certes, on ne parle que du superpilote superchampion aux journaux, dans les pubs on ne voit que lui, les interviews aussi... mais c'est oublier que sans son copilote, le pilote n'est juste qu'un tourneur de volant. Il ne devient réellement efficace qu'avec son compagnon qui le guide.
Le tourneur est à l'organiste un peu ce personnage là, celui de l'ombre, celui de l'abnégation, mais cependant le rouage indispensable qui permet à l'organiste de devenir bien plus qu'un simple appuyeur de touches : un interprète.

Autant de raisons pour rendre donc à ces aides méconnus la distinction et la reconnaissance qui leur reviennent de droit. Chouette idée JM que d'avoir créé ce topic en forme d'hommage pirat
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Relationnel !   Ven 17 Aoû - 21:16

Merci à tous deux pour vos réponses ; être reconnaissant aux assistants quelles que soient les circonstances, personnellement, je trouve que c'est normal.

Je ne suis pas concertiste,ni même organiste, moi-même et j'ai déjà eu maintes fois l'occasion de le dire (je sais que je radote, c'est peut-être le poids des ans, encore que...) ; rendre hommage aux adjoints, c'est normal, même si leur modestie les fait ignorer du public ; cependant, ce qui m'intéresse, serait de savoir comment les vedettes traitent (ou maltraitent !) le petit personnel [cette reflexion n'est pas péjorative] même s'il ne monte pas sur les marches du podium ! ! !
Lorsque c'est privé, no problem, c'est à l'insu de tous, mais quand c'est filmé, ça prouve qu'il y a d'autres endroits où il se dit des choses. Mais ça peut être dans les deux sens.
Ce qu'il y a de bien, c'est qu'à la troisième mi-temps, lorsqu'il y en a une, c'est comme s'il ne s'était rien passé et la vie continue.

Voilà un peu l'orientation de ma démarche et lorsque j'avais lancé ce topic, qui certes a le mérite de rendre hommage aux assistants, c'était pour mettre en exergue les cas ou tout ne va pas très bien (Mme la Marquise). Un grand concertiste allemand H. D. nous en a parlé dimanche dernier après son récital et bien il y aurait à dire, et c'est là que je vous attends.

Jean-Marie

Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: Relationnel !   Mar 21 Aoû - 13:21

En tant qu'assistant, je cherche toujours à être le plus calme et discret possible, et bien sûr le plus efficace et rapide possible. Evidemment, l'ensemble dépend de l'orgue (mécanique, électrique…).

En tant qu'organiste, je m'arrange pour en faire le plus possible moi-même, genre combinaisons s'il y en a, séquenceur au pied, photocopies pour les tournes, sinon gare aux assistants car j'aime bien les crescendo très progressifs (2 ici pourront en attester). En général, je m'énerve juste contre moi si je rate mais pas sur les assistants (à moins qu'ils ne fassent n'importe quoi).
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Relationnel !   Jeu 23 Aoû - 20:37

Amis assistants, n'invitez jamais Julien à jouer de la roborative musique anglaise post-victorienne sur un instrument mécanique de 2 claviers, 37 jeux, avec des tirants de 28cm : il va vous tuer !

Sinon, comme assistant, Julien et d'autres ont raison : discrétion et rapidité, calme et sang froid.
Si l'assisté vous sent tendu, ça rejaillira sur lui et vous vous prendrez une volée de bois vert.

Ca m'est arrivé avec un connard varois venu à Romans, jouant de tête le premier mouvement de la Sixième de Widor. Seul assistant, je fais le choix instantané de rater une tourne et de réussir un crescendo. Le morveux, désarçonné et vindicatif, me couvre de horions et de noms d'oiseaux pas sympas pour les volatiles et leur sexualité... Etant, en plus de l'assistant, la puissance invitante et le présentateur du concert, j'ai sagement rongé mon frein durant la fin de l'oeuvre. Avant de présenter la suite, j'ai pris le temps de le remettre en place, avec force "petit con" et autres "si tu continues, je me casse, je prends la clé de l'orgue et t'es pas dans la merde pour la suite", d'autant que le concert commençait tout juste....

Comme assisté, j'aime assez les muets, les musiciens complets, les furtifs, les transparents, les Shiva, les télépathes avec qui il m'est aisé de communiquer sans gêner le public... Sinon, je rassure, je prépare avec moult "attention" et je congratule en saluant avec lui/elle/eux...
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Relationnel !   Ven 24 Aoû - 10:48

Bien, bien, bien...
Je me sens moins isolé !
Dimanche dernier (19 août), j'étais à la tourne, à Auxerre, de William Whitehead, un anglais parlant bien français (personne très courtoise et chaleureuse) ; il a interpêté du classique et de ses compositions en opposition. A un moment donné, j'ai décroché dans la lecture d'une de ses oeuvres {très rapide, très chargée} avec une ligne mélodique très difficile à suivre ; lorsque j'ai perdu le fil sur la portée supérieure, j'ai cherché à récupérer sur la portée main gauche, puis sur le pédalier [en fait j'étais largué].
Ce n'est pas le fait que je ne connaisse pas la musique [je sais cependant assez la lire, pour être synchrone], mais je n'avais pas encore été confronté à ce problème. De plus, nous ne nous sommes vus qu'un quart d'heure avant le récital (donc pas de répétition) et je ne savais pas que ce jour là, je serais de service.
Comme les personnes qui tournent autour de cet orgue m'ont aimablement demandé si je voulais m'impliquer dans les recitals de la saison et que le titulaire de l'instrument leur avait dit que j'en étais parfaitement capable, j'ai donc fait mon "job" [ce n'était pas la première fois, lors de saisons musicales précédentes].
Donc pour en revenir à mon petit problème, j'ai très légèrement anticipé sur une tourne compliquée, et il a gentiment mis sa main alors que la page était légèrement décollée, sans agressivité.
Lorsque le morceau a été achevé, je lui ai présenté des excuses et il a fait comme si c'était superflu. Je lui sais gré de cette amabilité.
Lorsque j'ai ramené le sujet sur le tapis, devant un verre de Chablis, à la troisième mi-temps, il nous a dit que ça pouvait arriver parfois et, qu'il avait vu bien pire.
Il n'avait jamais vu quelqu'un dans mon cas, ni entendu parlé par des collègues et, pourtant il a confiance !
Il m'a, comme à l'habitude, dédicacé mon programme, mi-français, mi-anglais et, veut que ce soit moi qui l'assiste pour une éventuelle future participation.
C'est parce que ça ne se passe pas toujours comme ça que j'ai lancé ce sujet.
Ce fil n'est pas clos et votre post, Hypérion, montre que quelques fois, ça peut mal se terminer.

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: tirage ou tourne   Ven 24 Aoû - 14:02

La plupart de ceux auxquels j'ai fait la tourne connaissaient de mémoire les oeuvres qu'ils jouaient, aussi, mes quelques retards pour des morceaux difficiles n'ont jamais eu de conséquences fâcheuses.
J'ai retenu qu'il valait mieux privilégier le tirage manuel des jeux lorsqu'il s'imposait au détriment de la tourne (vécu à St Vincent de Paul à Paris où le combi était en rade:ma main droite devait choisir de tirer simultanément les anches récit ou de tourner la page dans du Duruflé)!
J'ai retenu que même des musiciens professionnels (prof d'écriture dans un conservatoire régional) pouvaient se perdre totalement dans une oeuvre qu'il ne connaissait pas du tout (encore du Duruflé!)...et que ça rassure sur ses propres compétences...(ça a bien énervé l'organiste qui avait préféré faire confiance à un pro et non à votre serviteur qui connaissait pourtant par coeur le morceau)
J'ai retenu que les grands concertistes ne se formalisent pas des erreurs sauf lorsque les assistants tireurs de jeux mangent les consignes. Parce que ça remet en cause l'impro ou l'interprétation (du genre staccato sur les voix célestes!!).
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 804
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Relationnel !   Ven 24 Aoû - 14:41

Existe-t-il une "gestuelle" (plus ou moins officielle, disons un standard de fait) entre l'organiste et le tourneur ?
Qui permette de se mettre d'accord sur certains gestes, qui signifieraient certaines choses précises: de la part de l'organiste "attention j'arrive en fin de page" ou "moins fort le crescendo" ou "prépare-toi au changement de registration", et de la part de l'assistant, quelque chose qui veuille dire "je suis prêt" ou au contra&ire "pardon excusez-moi mais je suis largué"...
si elle n'existe pas : ben y a qu'à la créer !!! What a Face santa
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Relationnel !   Ven 24 Aoû - 19:02

Lorsque je tourne pour le titulaire d'Auxerre, nous répétons pour les récitals, dans tous les cas. Ca a du bon, parce que, par exemple, à St Eusèbe d'Auxerre (un petit 20 jeux sur II/P), la traction est mécanique, mais les registres sont pneumatiques, avec du retard. Alors dans un Noël de Dacquin où il y a des échos sur 3 notes et trois claviers, il n'est pas évident de composer avec le tirages des jeux. (Bon ! je sais qu'on peut faire le dernier écho à l'octave, mais ce n'est pas toujours, ni très beau, ni possible et que quelquefois c'est un jeu différent qui est demandé).

D'un autre côté, lorsque les morceaux sont bien connus, j'anticipe sur la dernière mesure, pour tourner ; mais lorsqu'ils sont compliqués et qu'ils faut que l'interprète lise jusqu'à la dernière note, il faut faire vite.

La tourne,en même temps que le tirage... nous convenons des priorités !

Lorsque, même avec le combinateur, il y a des combinaisons à passer (par l'assistant), presque tous, ils disent "oui" au moment précis d'appuyer sur le bouton.
De même pour la tourne ; ou alors c'est un léger signe de tête (mais j'apprécie moins ! parce qu'entre les "mimiques" (entendez pas là [postures]) et un ordre, il est parfois difficile d'apprécier...

Pour ce qui est d'établir des règles, je n'y suis pas opposé. Mais il faudrait que ce fut universel, parce qu'en recevant des récitalistes internationaux, il faudrait que la règle soit la même pour tous et, là je voudrais plus mettre en avant qu'"on" n'est pas tous polyglotes. D'aucun diront que si on a besoin de règles, c'est qu'on n'est pas compétent et, moi de répondre : préférez-vous avoir des gens comme moi, que pas du tout ?
C'est à voir !

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: la tourne   Ven 24 Aoû - 22:45

Pour la tourne c'est conventionnellement un hochement de tête et un "oui" appuyé si ça tarde à réagir!

Je dis ça mais je n'ai accomplis cet exercice qu'une dizaine de fois...
Revenir en haut Aller en bas
vache67

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 08/09/2012
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Relationnel !   Sam 15 Sep - 2:05

Et bien, je suis régulièrement dans les 2 cas.

J'adore assister un organiste, je trouve ça très formateur ! Biensur, je sais pour qui j’accepte d'effectuer cette tâche... Car j'en ai déjà vu devenir des monstres, et être d'une agressivité dingue....
Mais c'est un rôle qu'il faut prendre au sérieux et se concentrer énormément durant les répétitions. Le fait de connaitre le répertoire aide !

En tant qu'organiste, c'est pas la même chose. Déjà, je trouve qu'il est difficile de parler pendant qu'on joue. tout se passe pendant la répétition.
En cas de problème ou d'erreur dans les registres, si je n'arrive pas à "réparer" les registrations moi même, j'essaye de dire ce que je veux par accoups, ça fait un peu débile je pense, j'aimerai pas me voir Very Happy.

Petite anecdote récente Very Happy Cet été à Annecy, un ami pianiste m'a aidé et confondait assez souvent le bourdon 16 du GO avec la bombarde 16 de la pédale Twisted Evil . Alors c'est sur que voyant la bourde arriver Very Happy pas le temps de parler, il faut agir Very Happy. Je crois qu'il a pas compris ce qu'il se passait. Déjà j'arrivais pas à parler, alors qu'il déchiffrai mes aboiements, j'ai d'un coup sorti une main... (je ne sais plus laquelle) pour échanger les jeux avant d'enfoncer cette pédale qui arrivait bien trop vite à mon gout...
D'un point de vue extérieur, je ne sais pas comment il l'a vu la scène, j'ai oublié de lui demander... (hop, petit SMS pour lui)
Faut prendre soin d'eux, sinon, on joue plus grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Relationnel !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Relationnel !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: