AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Lun 10 Sep - 21:00

Suite à un concert bien agréable à Sens, (sous les doigts et pieds de Luc Paganon, son titulaire)
je commence un fil au sujet de cet instrument qui a connu bien des vicissitudes,
classique puis romantique, puis néo classicque ... !!



Mangrin, 1734
Stoltz, (XIXième)
Gutschenritter, 1938
Masset, 1967
classé monument historique en 1973
Boisseau-Cattiaux, 1991

Je vous renvoie à cette page pour en savoir plus :
http://www.uquebec.ca/musique/orgues/france/sensse.html

pour plus de photos, c'est là : http://www.uquebec.ca/musique/orgues/france/sensse1.html

Les jeux solistes sont magnifiques et sonnent à mes oreilles comme nul autre...
Par contre, les plenum et tutti sont inférieurs en puissance à ce que l'on peut attendre d'un orgue de cathédrale !
sans parler de son tempérament ...
(Un tempérament ancien, c'est déjà difficile à écouter, mais quand il n'est pas accordé, ça devient douloureux !! )
les accords modulants sur basse descendante dans la fantaisie 542 de Bach m'ont donné une curieuse sensation ... affraid
dont j'ai encore du mal à me remettre !! No

I-POS : bourdon 8- montre 4 - flute 4 - doublette 2 - fourniture III- cymbale II- nazard 2 2/3 - tierce 1 3/5 - cromorne 8

II-GO : Montre16 -montre 8-flute 8-prestant 4-bourdon 16 - bourdon 8-flute 4
quarte de nazard 2-nazard 2 2/3 -grosse tierce 3 1/5 - cornet V - fourniture V -Cymbales IV

III-RECIT : bourdon 8+4 -quarte 2 - cornet II - trompette 8 - hautbois 8

IV-ECHO : bourdon 8- prestant 4 -boublette2 - nazard 2 2/3 - tierce 1 3/5 - larigot 1 1/3 - Cymbale III - cromorne 8

PEDALE flûte 16 - soubasse 16- flute 8 - flute 4 - bombarde 24 - trompette 12 - clairon 4

Accouplements à tiroirs Pos/GO et GO/ récit + tirasses Pos et GO + 2 tremblants doux

sur la plaquette (bien fournie) vendue à l'entrée des concerts, on peut lire :
pédale : 30 notes pour les fonds de C1 à F3 et 34 notes pour les anches des G0 à F3

j'avoue que je ne comprends pas la disposition du pédalier Question confused
et c'est quoi une bombarde 24 et c'est quoi une trompette 12 ? Question confused

Merki pour vos lumières !



Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Lun 10 Sep - 23:09

6 pieds (12, 24) c'est le fa. Il y aurait donc un ravalement de 4 notes pour les anches qui descendraient au contre-fa.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Pierre Marsan



Messages : 134
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Rosny sur Seine

MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Lun 10 Sep - 23:30

Comme par exemple au Clicquot de Souvigny
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Mar 11 Sep - 1:15

Je vais vous rajouter quelques infos en vrac, manière de compléter l'historique mentionné par les liens.

Gounod à la rescousse de l'orgue

A travers ses deux cloches qui avaient au Moyen-Age la sonorité la plus forte de France, à travers les messes et cérémonies qui s'y déroulaient comme la messe de l'âne composée par Pierre de Corbeil au XIIIè siècle qui a couronné l'oeuvre de ses prédécesseurs en écrivant un missel.
A travers, ses statues comme celle élevée et sculptée par Emile Peynot en la mémoire du cardinal Bernardou, dernier cardinal de Sens. Savez-vous que c'est grâce à l'intervention du compositeur Charles Gounod, auprès du cardinal que l'orgue n'a pas été démoli comme le chapitre (collège de chanoines) l'avait décidé, en 1886, en raison de son état de délabrement ?

Essai philosophique d'une restauration
par le chanoine P. Lallemand, Maître de Chapelle de la Cathédrale

... La reconstitution dans le style de la fin du XVIIIè siècle, tout en ménageant l'installation d'un écho plus étendu permet une plus large exécution du répertoire. L'instrument peut ainsi remplir au mieux sa fonction liturgique... Si la littérature de C. Franck, de Widor, Vierne, sera à peu près injouable, par contre la musique classique française des XVIIè et XVIIIè siècles, la littérature nordique, et bien sûr J.-S. Bach auront une place de choix, sans oublier J. Langlais, J. Alain et autres pour un certain nombre de pages de leurs oeuvres. Nous n'avons donc pas oublié l'esprit d'ouverture...
Avons-nous bien fait ? Je ne sais ! Certains seront satisfaits, d'autres non ! Nous n'avons pas l'impression d'avoir fait une cote mal taillée, mais... ? Peut-on contenter tout le monde et son père, comme le dit un vieux et respectable dicton ?
Les reflexions de Marie-Claire Alain, ci-dessous, nous ont été sujet à méditation et nous serviront peut-être d'excuse envers ceux qui penseraient que nous aurions pu faire autrement et mieux :
"On s'attache à un orgue, à tel type d'orgue, comme à un être humain et il devient presque impossible de juger objectivement. Il faudrait cependant plus d'abnégation dans son jugement, plus de largeur d'idées, afin d'admettre de voir réaliser sur un instrument ce qui est logique et rationnel... de préférence à ce que l'on aimerait."
Comme ces paroles sont sages.

J'ai, par ailleurs, la liste des organistes de la Cathédrale de Sens, de Pâques 1440 à 1871, d'après les registres de la fabrique.
Si vous êtes intéressé, je peux vous la mettre dans ce thème.

Voici une photo, dont je vous ai parlé dans un autre post il n'y a pas longtemps, sur ce qu'il peut y avoir derrière un buffet :
Je n'ai pas eu l'opportunité de voir cette statue d'un Christ en croix, pendant les travaux de restauration et, je crois savoir qu'aujourd'hui elle est masquée, le titulaire ignorait même qu'elle existait.

J'ai aussi quelques photos de détail de l'intérieur de l'instrument avant restauration. Même proposition que ci-dessus (pour la liste des organistes)

Pour des photos actuelles, c'est comme pour St Julien du Sault (le titulaire étant le même), il faut que nous prenions rendez-vous...

C'est tout pour ce soir ; éventuellement, je peux affiner l'historique...

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Mar 11 Sep - 12:44

Citation :
sur la plaquette (bien fournie) vendue à l'entrée des concerts, on peut lire :
pédale : 30 notes pour les fonds de C1 à F3 et 34 notes pour les anches des G0 à F3
c'est quoi une bombarde 24 et c'est quoi une trompette 12 ? Question confused
Citation :
6 pieds (12, 24) c'est le fa. Il y aurait donc un ravalement de 4 notes pour les anches qui descendraient au contre-fa.

Si je comprends bien, cette bombarde 24, serait une bombarde 32 à laquelle il manquerait les 5 premières notes ... c'est ça ?
Question Question Question Question Question


Dernière édition par Denis le Mar 11 Sep - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Mar 11 Sep - 15:43

Il me vient soudain un gros doute sur le fait que ce soit un Christ en croix : il n'a pas de couronne d'épines et on ne voit pas de trace de croix...

Il arrive qu'en allant un peu vite, on ne raconte que des âneries ! ! !

Les écrits ne mentionnent pas l'existance de cette sculpture lorsque la tribune de l'orgue fut construite...

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Mar 11 Sep - 22:39

Pour le ravalement de pédale à Sens, c'est ce qu'on appelle le grand ravalement.
Une note de 12 pieds (ou 24 pieds) est une note de quinte, soit un SOL à l'ancien ton
l'octave est raccourcie, il n'y a pas de sol#. On a donc SOL-LA-SIb-SI qui sont en dessous du DO habituel du pédalier, d'où, sur le pédalier la présence de 34 notes au lieu de 30
A dijon, cathédrale, on a la même chose aux claviers I et II...60 notes de G-1 à G5, sans premier sol#.
Le calcul de la longueur des tuyaux est indiqué empiriquement, à l'époque ou on ne calculait pas, le SOL est à mi chemin entre les deux DO, puisque il en représente 1.5 fois les battements
En longueur réelle de tuyau ça fait 10'2/3 mais le calcul était simplifié à 8' x 1.5=12', ce qui correspond... à aucune note! c'est ainsi que l'on a des quintes indiquées de 3' au manuels... elles font en réalité 2'2/3 What a Face
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Mar 11 Sep - 23:05

Denis a écrit:
Citation :
sur la plaquette (bien fournie) vendue à l'entrée des concerts, on peut lire :
pédale : 30 notes pour les fonds de C1 à F3 et 34 notes pour les anches des G0 à F3
c'est quoi une bombarde 24 et c'est quoi une trompette 12 ? Question confused
Citation :
6 pieds (12, 24) c'est le fa. Il y aurait donc un ravalement de 4 notes pour les anches qui descendraient au contre-fa.

Si je comprends bien, cette bombarde 24, serait une bombarde 32 à laquelle il manquerait les 5 premières notes ... c'est ça ?
Question Question Question Question Question
oui et aussi Fa#, Sol#, Sib.

Il y avait aussi des ravalements au contre-la (5, 10, 20 pieds) Marchand demande ce genre de ravalement dans sa musique. Le ravalement au fa en pédale était très courant au début du 19è siècle.

Selon le pays et l'époque, le 24' est un 32' qui ne commence qu'au fa (sans "ravalement" ou touches supplémentaires).
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   Mer 12 Sep - 22:28

A Sens, le pédalier commence au SOL, pas au FA. L'indication 24' et 12' est celle que certains facteurs actuels utilisent toujours (Aubertin) où on désigne le nazard faisant 3'
C'est comme à Dijon. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'orgue de la cathédrale St Etienne de Sens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2013-05-16 Cathédrale Montpellier Le Grand Orgue renaît
» Auxerre, orgue de la cathédrale saint Etienne
» Cathédrale Américaine, Paris 8
» Les auditions d'orgue à la cathédrale Notre-Dame de Paris
» Maîtrise de la Cathédrale de Tours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: