AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle traction: la mécatronique suspendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Ven 26 Oct - 22:01

Pat17 a écrit:
La Toccata de la Vème symphonie de Widor, plusieurs fois citée ici, me semble effectivement difficile à jouer sur le Isnard de Saint-Maximin

Oui bon ben là, vous oubliez de suite! il n'y a pas de premier UT#, et les claviers montent au Ré, la toccata en question montant au FA, sans compter avec le pédalier. Saint Maximin est un vrai orgue historique, alors pas touche! On joue ce que l'on peut jouer dessus, éventuellement on improvise parce-que là on utilise le matériel existant, et c'est tout. Pour Widor, on peut jouer "en toute vérité" à Saint Sulpice, c'est prévu pour, et c'est historique aussi, bien que ce soit un sous-orgue non mécanique.
C'est à l'organiste de s'adapter à son orgue, pas l'inverse! Les modifications demandées par ceux-ci (les grands organistes) notamment sur l'électrification des transmissions ont eu cours au début du XX° siècle, on ne se masturbait pas l'esprit avec des soupapes "à décoller soi même" et autres mécanique suspendue, on voulait un orgue performant, apte à jouer la musique de l'époque.
Comme dit PL, c'est le XX° siècle qui nous a pondu les contradictions qui consument la facture d'orgues à petit feu. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Ven 26 Oct - 22:08

Richaud a écrit:
Pat17 a écrit:
La Toccata de la Vème symphonie de Widor, plusieurs fois citée ici, me semble effectivement difficile à jouer sur le Isnard de Saint-Maximin

Oui bon ben là, vous oubliez de suite!

Naturellement. J'ai donné un contre-exemple outré pour simplement illustrer mon propos... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 1:14

Citation :
L'orgue de St Max étant mécanique pur, il permet d'en réaliser toutes les trouvailles (ce que ne permet pas un électro-machin).

Pour la tagada de la cinquième, on peut cependant se demander s'il serait bien convenable de vouloir célébrer un funiculaire en ce lieu et sur l'o. du Frère isnard.

pourquoi être méprisant? la tagada comme vous l'appelez vaut certainement bien un plein jeu de n'importe quel compositeur du XVIIIème (et à mon avis même sûrement beaucoup plus). M.Richaud a répondu factuellement, lui. Encore une fois vous parlez de "convenable" toujours une pointe de morale, alors que techniquement c'est plus simple: c'est impossible à cause des limitations de la traction mécanotruc de St Maximin associé à des genres de claviers pas aux normes. (vous voyez c'est facile de dénigrer).

Et sinon c'est quoi les trouvailles de la mécanique pure? ne pas pouvoir accoupler les claviers? être collé le dos à la nef et avoir besoin de deux assistants pour jouer une pièce avec un changement de registration? Ouvrir à moitié les soupapes et tirer à moitié les jeux pour tenter de donner un effet? Éclairez-nous. Parce que bizarrement des possibilités, j'en vois beaucoup plus pour une traction électrique que mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 9:19

Phil a écrit:
Richaud a écrit:
A Marseille, il y a une partie de l'orgue au sud, une autre à l'est, deux au nord, mais encore rien à l'ouest
Voilà encore l'une des dérives consternantes auxquelles conduit l'électrique

Juste comme ça... A la cathédrale de Mantes-la-jolie, vous êtes bien à l'origine d'un projet qui a abouti à un orgue à traction électrique, avec console distante?
http://orgueenmantois.wordpress.com/les-orgues/lorgue-de-choeur-de-la-collegiale-notre-dame-de-mantes-la-jolie/

Enfin, je dis ça, je dis rien, mais il n'y a pas que les sous-orgues qui sont consternants... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 572
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 10:58

dulciane a écrit:
Citation :
L'orgue de St Max étant mécanique pur, il permet d'en réaliser toutes les trouvailles (ce que ne permet pas un électro-machin).

Pour la tagada de la cinquième, on peut cependant se demander s'il serait bien convenable de vouloir célébrer un funiculaire en ce lieu et sur l'o. du Frère isnard.

pourquoi être méprisant? la tagada comme vous l'appelez vaut certainement bien un plein jeu de n'importe quel compositeur du XVIIIème (et à mon avis même sûrement beaucoup plus). M.Richaud a répondu factuellement, lui. Encore une fois vous parlez de "convenable" toujours une pointe de morale, alors que techniquement c'est plus simple: c'est impossible à cause des limitations de la traction mécanotruc de St Maximin associé à des genres de claviers pas aux normes. (vous voyez c'est facile de dénigrer).

Et sinon c'est quoi les trouvailles de la mécanique pure? ne pas pouvoir accoupler les claviers? être collé le dos à la nef et avoir besoin de deux assistants pour jouer une pièce avec un changement de registration? Ouvrir à moitié les soupapes et tirer à moitié les jeux pour tenter de donner un effet? Éclairez-nous. Parce que bizarrement des possibilités, j'en vois beaucoup plus pour une traction électrique que mécanique.

Sans doute faudrait-il une longue explication de texte:
Tagada c'est une référence au funiculaire de la croix-rousse (rythme des roues sur les assemblages de rails) comme l'oeuvre entière (le tunnel, le klaxon avant la sortie, le grincement du freinage final...)

Volumina, c'est une référence à l'oeuvre de Ligeti qui nécessite un orgue mécanique pur (le terme "pur" doit-il être banni du langage?).

Ne pas accoupler les claviers? à St Maximin il y a deux accouplements pour les 3 claviers complets soit une quarantaine de jeux accouplables.

Console en fenêtre? on voit bien mieux dans le miroir que l'on ne voit "en direct" avec une console retournée. (Si la console n'est pas trop haute à cause du nombre de claviers, il faut dans ce dernier cas décaler le pupitre à gauche ou à droite ou faire appel à une video).
Besoin d'assistants? jamais si l'organiste maîtrise son instrument et joue par coeur.

Souvenir personnel: les récitals annuels de Maurice Gay à la cathédrale d'Aix tous par coeur et sans aucun assistant. Ttraction et registration mécanique, barker au go à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 93
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 11:47

[quote="Richaud"][quote="Phil"]
Richaud a écrit:

A la cathédrale de Mantes-la-jolie, vous êtes bien à l'origine d'un projet qui a abouti à un orgue à traction électrique, avec console distante?
C'est tout à fait exact. Et comme vous pourrez le relire dans mon premier post, je dis très précisément que la configuration des lieux peut justifier qu'on soit contraint de recourir à l'électrique. C'est mon cas et cela me désole profondément. La console ne pouvait pas être contiguë à l'instrument et ne pouvait pas être placée ailleurs qu'au pied de la tribune qui reçoit l'orgue.Il n'était donc pas possible de construire une traction mécanique. Maintenant je n'ai pas éclaté l'instrument aux quatre coins de la cathédrale sous prétexte que l'électrique permettait de le faire. Enfin vous me donnerez acte que pour un psychorigide imbécile et autres noms d'oiseaux dont quelques intolérants du forum m'ont gratifié, préférant les attaques ad hominem à l'argumentation de fond, j'ai fait un bel effort d'adaptation en faisant installer une traction électrique en dépit de mes convictions profondes.
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 13:09

N'en déplaise à D.Richaud, la traction avec Barker est bien une traction mécanique ! elle est simplement assistée. D'ailleurs dans certains instruments la Barker est débrayable, rendant l'orgue parfaitement jouable sans son assistance.
Elle peut aussi être assistée électriquement, cela ne change rien à l'affaire. Tant que l'on a des vergettes, des abrégés on est devant une mécanique, le reste n'est qu'un plus qui aide pour les grands instruments. (Vous voyez on a aussi trouvé comment tirer 100 jeux en mécanique). D'ailleurs si vous parlez de mécanique pur, St Rémy de Provence fait 62 jeux sans Barker, et a été enregistré dessus l'intégrale de Duruflé, du Dupré, la Nativité de Messiaen comme quoi c'est largement faisable quand c'est bien pensé. rabbit

La traction mécanique peut être vue du côté facteur d'orgue par là où il y a du travail, l'électrique par là où on ne se préoccupe de beaucoup moins de choses : pas de plans, on s'en fout de toute façon on aura des fils plus ou moins longs, on a pas à se préoccuper de courses, bref BEAUCOUP moins de travail !!!
A contrario, je pense que la traction électrique (ou electro pneu) peut avoir des avantages mais là où la traction mécanique ne peut être utilisée : ex : une ou plusieurs parties de l'orgue sont distantes de 30m de la console, on veut faire fonctionner des anches à très très fortes pressions, la pression de tel clavier est de l'ordre de 250mm c.e., je veux jouer sur un orgue de cinéma ou uniquement des compositeurs d'après 1930.

Mais bon soyons sérieux, si c'est pour jouer du Bach, du classique ou les premiers romantiques sur un orgue de petite ou moyenne importance qui a une tronche conventionnelle : aucun intérêt, on fait mécanique simplement. Le simple fait de penser le contraire sous entend une entrée à l'H.P. du coin de façon urgente !!!

Petite remarque sur St Max : il existe un enregistrement de Xavier Darasse, où l'on peut entendre la Pièce Héroique de Franck ou Ad Nos de Liszt comme quoi quand on veut on peut. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 15:42

@HV: ....Et..? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   Sam 27 Oct - 15:45

Phil a écrit:
j'ai fait un bel effort d'adaptation en faisant installer une traction électrique en dépit de mes convictions profondes.

Bel effort bien inutile, en effet. vous aviez toute la place pour faire un orgue mécanique, voyez pour celà l'orgue d'Auxerre, disposé sur une tribune latérale exactement comme chez vous. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle traction: la mécatronique suspendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle traction: la mécatronique suspendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Nouvelle traction: la mécatronique suspendue
» [Info] Bill : nouvelle coiffure, nouveau style : photos !
» La petite nouvelle: Saranayde
» [info]C'est confirmé! bill a bien une nouvelle coiffure
» [News] Nouvelle chanson de Tokio Hotel : "Love And Death"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: