AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J. Guillou, orgue du Studio Acousticum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Sam 27 Oct - 14:19

http://digitallive.eu/jeanguillou/

Je trouve ça très beau, orgue comme musique.
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Sam 27 Oct - 19:56

Il y a l'autre aussi!
http://digitallive.eu/bossert/

C'est pas chez nous qu'on verra ce genre d'orgue, on en est resté à Bedos. Un seul reproche, pour un biniou de quasiment 200 jeux, on ne l'entends pas beaucoup, mais les sommiers à registres qui dépressionnent, ça oui on entend bien. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Lun 29 Oct - 21:44

Merci pour ces deux vidéos ...

le son est bon !
par contre, faut deviner que ça se passe en Suède...
Mais là bas non plus, les concerts d'orgue n'attirent pas les foules : la salle est quasi vide !

Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Lun 5 Nov - 21:47

Toulousaing a écrit:
http://digitallive.eu/jeanguillou/

Je trouve ça très beau, orgue comme musique.

Ce n'est pas moi qui vous contredirai !
Il faut noter que le patelin où se trouve cette salle et cet orgue est minuscule : 22 000 habitants !!!!!!!!
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Pite%C3%A5)
Et nos Nantes, Toulouse, Strasbourg, Marseille, Lille, Saint-Etienne, Nice, Brest, bref, les sept huitièmes des préfectures françaises bien plus peuplées et moins bien dotées en orgue de concert !...
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Lun 5 Nov - 23:24

Chez nous, après 50 ans de travail de sape, l'orgue est au sommet de la ringardise et de l'historicisme clown
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Lun 5 Nov - 23:41

Piteå : la moitié de Montluçon !
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Lun 5 Nov - 23:48

Composition de l'instrument, là : http://acusticumorgan.com/articles/18
Y en a qui vont faire des malaises...
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Mar 6 Nov - 1:55

alors regardons la division harmonique et on va se marrer :
tirez tout, si on joue le 1er Ut on obtient tenez vous bien :
C (16p) G, C (8p), D, E, F, G, A, A#, B, C (4p), C#, D, D#, E, F, F#, G, G#, A, A#, B, C (2p), C#, D, D#, E, F, F#, G, G#, A, A#, B, C (1p), C#, D, D#, E, F, F#, G, G#, A, A#, B, C (1/2p), C#, D, D#, E, F, F#, G, G# !!!!!
bon on est d'accord ce n'est pas là pour tout tirer sinon, autant tirer n'importe quel 16 et étendre le bras sur le clavier mais là où le bas blesse, c'est que c'est de l'unit : une série de diapason (en 16) donc tous les intervalles sont tempérés : AUCUN INTERET mais alors aucun.
Une mutation n'a d'intérêt que lorsque elle est juste. (idem pour un tempérament inégal d'ailleurs).
D'un autre côté avant de trouver qqn qui payera pour 55 jeux de ce genre faudra se lever de bonne heure.
Revenir en haut Aller en bas
Edo



Messages : 126
Date d'inscription : 01/08/2012

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Mar 6 Nov - 2:05

hypérion a écrit:
Composition de l'instrument, là : http://acusticumorgan.com/articles/18
Y en a qui vont faire des malaises...

Ah non, moi je bave. drunken

Infrabass 64', rhaaaa, ils auraient pue faire une bombarde de 64' tant qu'à faire (et ça serait plus utile car bien plus audible... Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 816
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Mar 6 Nov - 15:53

Citation :
Chez nous, après 50 ans de travail de sape, l'orgue est au sommet de la ringardise et de l'historicisme
Il ne faut jamais désespérer de rien.

Chez nous en Francerie, après plus de 50 ans de viol et d'emprisonnement ininterrompus, les langues régionales (corse, basque, occitan, breton, et toutes les autres) ont atteint des sommets de ringardise, de passéisme, de quasi-honte... le papa de ma maman a été, en son temps, interdit de lui parler SA langue : le gouvernement d'alors l'avait obligé à apprendre le français, à lui parler français, s'il vous plaît, et à la vouvoyer, s'il vous plaît.
Un peu comme si pour nous, aujourd'hui, une loi stipulait que l'usage du français devenait prohibé, et qu'à la place il nous fallait dare-dare apprendre le russe et n'utiliser désormais que cette langue, et aussi oublier nos chanteurs, nos poètes, nos écrivains, nos historiens, notre histoire, nos rois, pour réciter à la place "nos ancêtres les russes dirigés par un tsar..."

Cette chape de plomb, renforcée au béton, a tenu moins d'un siècle.
Aujourd'hui, les langues régionales ont à nouveau le vent en poupe.
Après avoir vainement tenté de nous vacciner à l'européisme stérile, les dirigeants de 27 états qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre découvrent effrayés, que leurs peuples, privés de tout repères et de toute identité, que l'on voulait unanimement couler dans un moule trop grand et trop vide, redécouvrent leur patrimoine linguistique et culturel, leurs racines. Des écoles de langues régionales se créent. Des entreprises n'hésitent plus à revendiquer le nom de "Carrosserie Occitane", "Poterie Catalane"... on fait du "Breizh Cola", du "Corsica Cola", de la bière "Croix du Sud" dont le logo est une énorme croix occitane... et désormais, il n'est plus considéré comme ringard de prononcer quelques mots de la langue des aïeux, voire de la parler pour de bon.


Dieu merci, aucun crétin n'a encore pondu de loi qui interdise la pratique de notre instrument.
Donc sa renaissance n'est qu'une question de temps.


Un jour, Thierry Ardisson demandait à Jean-Guy Talamoni (nationaliste corse reconnu) "s'il pensait que la Corse serait un jour indépendante". Question à laquelle u ribellu a apporté cette réponse imparable: "La question pour moi n'est pas de savoir si la Corse sera un jour indépendante. La question est de savoir si je vivrai assez vieux pour connaître ce jour".

C'est un peu la réponse que j'aimerais donner à l'avenir de l'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Toulousaing



Messages : 307
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Mar 6 Nov - 21:06

Alors, personnellement, depuis que j'ai découvert St Salvy d'Albi, le couplet sur les mutations tempérées qui ne servent à rien me fait bien rire.
D'un point de vue des timbres, c'est génial tout ce qu'on peut en tirer !
On n'y jouera pas une tierce en taille, mais une grosse quinte (tempérée, donc) avec une bombarde et un bourdon de 8 par exemple donne un mélange plus que surprenant !
Revenir en haut Aller en bas
hv



Messages : 96
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Mar 6 Nov - 23:47

pour ce qui est des quintes ce sont les seules mutations réellement proches en tempérées de l'intervalle juste, donc cela paraît logique, mais la tierce c'est pas du tout ça quand à la septième ne même pas y penser. Alors quand on en vient à faire toutes les notes de la gamme, c'est ridicule.
Un jeu de tierce sur un unit baby est insupportable, alors là ouille !
Revenir en haut Aller en bas
escolore



Messages : 573
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Mer 7 Nov - 0:47

Toulousaing a écrit:
Alors, personnellement, depuis que j'ai découvert St Salvy d'Albi, le couplet sur les mutations tempérées qui ne servent à rien me fait bien rire.
D'un point de vue des timbres, c'est génial tout ce qu'on peut en tirer !
On n'y jouera pas une tierce en taille, mais une grosse quinte (tempérée, donc) avec une bombarde et un bourdon de 8 par exemple donne un mélange plus que surprenant !

Oui la fameux 32' acoustique dans le grave. (Pas la peine d'un registre spécial pour çà, il suffit de jouer le 16 pieds de pédale à deux parties à la quinte "juste").
Et puis dans l'aigu, plus c'est faux plus çà ressemble à un carillon.
En effet, on peut en tirer beaucoup d'effets en improvisant.
Revenir en haut Aller en bas
hypérion



Messages : 371
Date d'inscription : 03/11/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Jeu 8 Nov - 10:31

N'est pas plutôt le 10'2/3 qui est la résultante de 32' (comme quand on joue une quinte sur un 16') ?

Quant à lier ceux qui ont muselé l'orgue dans le passé et certaines pratiques locales corses, je suis prêt à indiquer quelques cafés du vieux port de Bastia où le séjour en terrasse se termine souvent par la réception de projectiles définitifs...

Je serai réellement tenté d'aller entendre ce clavier aux noms ésotériques, avec toute cette mathématique sonore et ces fractions qui sonnent étrangement !
J'adore la Septième, bien plus chaude qu'un Larigot, et l'étrangeté de la grande Neuvième du Grand Choeur de Saint-Eustache que l'on mêle tellement bien avec un Cornet, les Anches du Récit, le Nasard du Solo, le Cor de Basset du GC... Ca donne un grain, une teinte tellement chaleureuse, une sorte de lumière ténue et vibrante, une ardeur romantique folle !

N'étant pas forcément très calé ni en maths, ni sur les questions qui ont été abordées plus haut, pourrait-on me dire si ces multiples mutations nouvelles sont aussi bizarres qu'une Neuvième, par exemple ?


Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Jeu 8 Nov - 11:55

On a pas trop de renseignements sur ce qui est réellement réalisé sur ce clavier de mutations, donc avant de monter de joie au plafond, ou de vomir son déjeuner, il conviendrait raisonnablement d'avoir plus de renseignements.
Si on veut des mutations, il faut qu'elles soient justes, donc réelles. Mais personne ne vous empêche d'étendre les octaves supérieures pour économiser les jeux, et alors on obtient un clavier qui n'est pas si grand que ça, en tout cas pas 55 jeux de 61 notes!
Si on prend toutes les harmoniques du 32', au bout de 15 rangs, on a pas plus d'écart entre les rangs que l'erreur d'une mutation tempérée ou d'un défaut d'accord soit 1/8 de ton... Donc avec 15 rangs, dont les plus graves étendus, parce-que c'est benêt d'étendre à 85 notes un jeu de 1/3' qui ne dépassera pas 1/24' de plafond, on est en passe de tout faire. Ce n'est donc pas irréalisable en mutations réelles.

NB: pour la basse acoustique (16 + 10'2/3) on ne prend évidemment pas le même jeu sauf si l'on a qu'un seul 16'. Mais si vous faites Flûte 16 + soubasse 10'2/3, le résultat sonore est meilleur qu'un seul tuyau de 32'. On ne fait celà que sur les 12 premières notes, évidemment, puisqu'après on reprend le 16 qui est bien réel. Si on peut rajouter une septième de 32' (4'4/7, réelle évidemment) on gambe un peu plus le 32' acoustique. Pour moi, le meilleur 32' acoustique, c'est 16' ouvert ou bourdon 16' + soubasse 10'2/3 + septième 4'4/7 (bouchée) La quinte peut être tempérée ou juste, pour une octave de 32, ça n'a aucune importance, les tuyaux se synchronisent très bien tout seuls. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Ven 9 Nov - 13:57

pour info : ce clavier n'est pas encore posé...
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Ven 9 Nov - 18:49

pour mémoire il y a déjà eu une discussion avec des infos intéressantes sur cet orgue sur le forum:
http://orgue-libre.bbactif.com/t750-les-mutations-comment-les-utiliser?highlight=mutations
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   Lun 31 Déc - 16:25

[quote="Edo"]
hypérion a écrit:
Infrabass 64', rhaaaa, ils auraient pue faire une bombarde de 64' tant qu'à faire (et ça serait plus utile car bien plus audible... Rolling Eyes )
Un diaphone !
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J. Guillou, orgue du Studio Acousticum   

Revenir en haut Aller en bas
 
J. Guillou, orgue du Studio Acousticum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Symphonies pour orgue
» Jean Guillou-Saint-Eustache -14.11.2010
» orgue Guillou de St Antoine des Portugais à Rome
» Construire un home studio chez soi
» Config studio pour salle de répète (simple et pas chère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: