AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mais qu'est-ce qui s'est passé?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: mais qu'est-ce qui s'est passé?   Mar 8 Jan - 13:49

Dimanche 6 janvier je prends mon service à la messe de 9h30.
Un peu embrumé, tout se passe quand même a priori sans trop de fausses notes.

Et puis sur un postlude (bon le terme est exact mais un peu pompeux) du chant de communion où j'ai eu le malheur d'utiliser l'appel du cornet sur le GO (donc 8' 4' principaux récit et flûtes 8' 4'+cornet GO), vers la fin donc, y'a une note qui coince.

Bon il s'agit d'une traction électrique avec sommiers à membranes. La touche est bien sûr relevée; mais rien à faire, la note court toujours...

je coupe l'alimentation, mais expulser tout l'air des réservoir dans un seul tuyau ça prend du temps. Ouf ça y est plus de bruit. Il s'agit d'un SI assez aigü.
malheureusement il va y avoir le chant de sortie donc je remets vite en route (pas le temps d'aller dans la tuyauterie) et je fais comme quand je joue sur une traction mécanique en cas de "cornement": j'augmente le nombre de jeux en appuyant frénétiquement sur la note SI et enlevant tout accouplement et tirasse.
Bien sûr tout cela en accompagnant comme je peux le chant final (heureusement il était dans une gamme où le SI naturel était inclus Very Happy ).
Bon c'est un peu cacaphonique mais ma note coincée est toujours là.

J'en profite pour faire une sortie (hop vite fait la marche des rois, avec cette note coincée ça se verra pas trop ). Et une fois les paroissiens hors de s murs (comptez 37 secondes environ) je peux me retourner vers la tuyauterie voir ce qui se passe.

Finalement je trouve le tuyau qui parle. je l'enlève (évidemment la note s’arrête). Je le remets... et là... plus de fuite. plus rien. Silence.

Bien content pour la messe de 11h, mais assez dubitatif sur le pourquoi du comment.

Alors si y'a des spécialistes des tractions électriques à moultes extensions qui peuvent me dire comment se fait-ce? et quelle attitude adopter face à ce genre d'incident, merci!

PS: l'instrument est bâti sur une extension d'un B16',d'un principal de 8' et un nasard au GO (B8' Fl4' - Prestant, doublette- Tierce-larigot) et pareil au récit avec un salicional de 8' qui donne un octave 4' et 2' +3 autres jeux réels (plein-jeu, trompette et flute de 4')

a priori c'est un tuyau du nasard (tierce larigot?) qui était coincé au si5 (oreille)

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1820
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: mais qu'est-ce qui s'est passé?   Jeu 10 Jan - 11:17

Le phénomène est simple: une membrane ne s'est pas replaquée correctement à l'arrêt de la note.
Ce phénomène peut arriver quand on a une membrane mal collée (donc au bord du trou) et plusieurs jeux tirés sur une même gravure de commande (un plus grand volume à remplir et donc des membranes qui reprennent un peu plus doucement leur place. La fautive accroche alors le bord du trou et se pose de biais. Le tuyau corne, surtout s'il est petit.

Vous n'avez pas réussi à la remettre en place en la rejouant, simplement parce-que vous n'avez pas rejoué la bonne note. Vous vous êtes focalisé sur un SI, ce qui signifie un SI pour un jeu d'octave, mais aussi un MI pour un nazard, ou un SOL pour une tierce. De plus, si le tuyau ne parle pas à plein, il est probable qu'il donne un SI, mais que ce soit en réalité un DO quand il joue normalement. Je ne parle pas des flûtes harmoniques, qui dans ce cas donnent à peu près n'importe quelle note, y compris les plus inattendues!

Quand vous avez enlevé le tuyau, le débit du vent a augmenté et la membrane a repris sa place, comme une porte se ferme au courant d'air. Fin de l'histoire.
Vous auriez dû regarder sur le tuyau quelle note il était censé jouer, en général c'est écrit dessus. C'est alors plus facile si le cas se reproduit de "secouer" la bonne note du bon jeu. Eventuellement, indiquer le tuyau exact qui fait défaut au facteur d'orgues quand il vient pour qu'il s'en occupe (s'il en a les capacités parce-que c'est pas toujours le cas).

Le fait de couper la soufflerie ne résoud pas le problème puisqu'une membrane au repos subit la même pression à l'intérieur qu'à l'extérieur, il ne se passe rien.
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: mais qu'est-ce qui s'est passé?   Jeu 10 Jan - 20:32

Merci bien pour ces explications limpides.

Effectivement j'aurai dû regarder le nom du tuyau. Je vous dirai ça à mon prochain service je vois à peu près où il était. Smile
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: mais qu'est-ce qui s'est passé?   Mar 22 Jan - 14:37

après vérification il semblerait que la marque sur le tuyau indique un ré # Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mais qu'est-ce qui s'est passé?   

Revenir en haut Aller en bas
 
mais qu'est-ce qui s'est passé?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remix Oui mais non
» Classements de "Oui mais... non"
» Votre avis sur "Oui... mais Non"
» Non mais qu''est ce que c''est que ce bordel !!?
» Peu cher mais cassé, ebay zut alors!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: