AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soubasse ou bourdon ?

Aller en bas 
AuteurMessage
septimanie



Messages : 47
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Soubasse ou bourdon ?   Lun 2 Juil - 17:44

J'ai une question pour les pros... (ou pour ceux qui savent...) Question
Quelle différence existe-t-il entre une soubasse et un bourdon ? J'ai entendu dire que la soubasse n'est qu'un bourdon placé au pédalier. Soit. Mais il y a des orgues qui ont une soubasse ET un bourdon au pédalier (par exemple : cathédrale américaine à Paris). Donc, ces jeux doivent être différents ?

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1844
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   Lun 2 Juil - 23:29

Bien sûr qu'ils sont différents. Le plus souvent le bourdon a la lèvre supérieure droite, la soubasse a la bouche arquée. Quelquefois, mais pas toujours, la soubasse est aussi plus grosse que le bourdon. (au SC de Dijon, les tailles sont identiques). L'idée de cette différence c'est de donner plus de fondamentale à la soubasse, ce qui permettra de la pousser plus sans émettre d'harmoniques malvenues. Le bourdon étant en général au clavier, il est traité moins puissant que la soubasse. Il a la bouche droite pour que l'on distingue bien l'articulation du son.
La bouche de la soubasse est arquée pour la simple raison que la pression d'air nécessaire si elle était droite (vu sa hauteur importante) serait trop importante ( entre 250 et 500 mm, ce qu'on a pas en France à part à Nogent). Le fait d'arquer la lèvre supérieure donne l'effet d'une bouche plus haute mais le tuyau démarre même avec 100mm de pression. Une soubasse à 60 de pression n'existe pas, c'est obligatoirement un bourdon.

Le problème se pose quand on a un bourdon 16' commun au clavier et au pédalier. Dans ce cas c'est toujours un bourdon, jamais une soubasse qui brouillerait complètement la première octave du clavier. Evidemment le pédalier pêche par un manque de puissance évident dans ce cas.

Il existe des cas de soubasse 16' au clavier (NDP si je me rappelle bien) mais ce sont des exceptions souvent traitées en simple bourdon. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
septimanie



Messages : 47
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   Mar 3 Juil - 16:53

Merci de cette rapide et circonstanciée réponse. Je me sens moins nul...
Alors, j'ai cherché une soubasse sur un clavier dans mes tablettes, et j'ai trouvé : il y en a une sur le clavier de bombarde de Ste-Madeleine à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   Mar 10 Juil - 14:44

Bonjour,

Il en est donc de même avec les principaux de 16 alors ?
Plus de fondamentale au pédalier et un peu plus d'harmoniques au clavier du GO où il est le plus souvent placé ?

Et pour les anches, même principe ?

Mais j'y pense, pour les rares instruments possédant des mixtures au pédalier, ça ne doit pas être toujours facile à appliquer (du moins si on garde ce postulat).

Bonne journée !

Guénolé
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1844
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   Mar 10 Juil - 23:29

C'est pour tous les jeux pareil. Quand on est au pédalier, on a une plus grosse taille que le même jeu au clavier.

Une trompette de pédale va faire par exemple 155 de diamètre au C1, alors que celle du clavier ne fera que 135 pour la même note. Au pédalier tout est plus gros parce qu'on ne joue que peu de notes ensembles.

Pour les mixtures, ce n'est pas la taille qui compte mais la hauteur des rangs et là aussi on est différent : les mixtures de pédale sont en général une octave en dessous de celles du clavier de GO.
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   Dim 15 Juil - 10:50

Bonjour,

Un grand merci pour ces explications et pour la subtilité concernant les jeux de mixtures !

Si je reprends l'exemple du jeu de trompette, j'ai déjà pu entendre sur d'importants instruments les différences entre la trompette du récit, celle du positif, du GO et du pédalier. Nous avons donc ici une histoire de taille.
Mais s'agissant des chamades, comment si fait-il qu'elles arrivent encore à venir couvrir leurs précédentes homologues ?
La taille est ici d'autant plus importante ? Est-ce simplement dû au fait que le pavillon de chaque tuyau soit dirigé directement vers la nef ?

Bonne journée !

Guénolé


Dernière édition par Guénolé le Dim 15 Juil - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1844
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   Dim 15 Juil - 20:35

Les chamades (de trompettes) c'est un cas un peu à part. L'effet de mode de ce genre de jeux est d'avoir un "canardeur" qui gueule par dessus tout. On est bien loin des chamades de ACC-Mutin du Sacré-coeur de Montmartre…

Les chamades néoclassiques sont de petite taille, mais ont des anches assez grosses et bien ouvertes, avec languette mince pour avoir un maximum de puissance. Elles sont aussi très courtes, avec facilement un ton de moins qu'une trompette romantique, ce qui augmente encore les harmoniques au détriment de la fondamentale. On a ainsi un jeu brutal, totalement ignoble et laid que certains apprécient. En fait, on s'aperçoit qu'ils apprécient ce jeu pour son côté désagréable qui casse les oreilles du public. Serait-ce du sadisme latent? What a Face

Le fait que les chamades soient entendues en direct rajoute à l'effet, comme un trompettiste jouant trompette levée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soubasse ou bourdon ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soubasse ou bourdon ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emile Bourdon
» David H. Le vol du bourdon
» Symphonies pour orgue
» voix céleste, unda maris (et autres ondulants)
» Jehan Alain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: