AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grand-Orgue de Notre Dame de Bon Port, Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Grand-Orgue de Notre Dame de Bon Port, Nantes   Dim 27 Avr - 22:47

Yves Carall a écrit:
Guénolé a écrit:
Même fatigué, je voudrai bien un instrument de la sorte.

Et moi donc !!!

Pour ce qui est du Plein-Jeu : dans l'orgue symphonique, le Plein-Jeu sert à soutenir le Grand-Choeur, et surtout à renforcer les anches dans l'aigu (un peu comme le faisait le Cornet dans l'orgue classique). À l'époque, les Pleins-Jeux brillants étaient passés de mode, jugés criards, et on concevait des mixtures plus graves, souvent progressives (deux rangs au début, adjonction progressive de rangs graves au fur et à mesure qu'on monte dans l'aigu, donc sans reprises) dont le rang le plus aigu n'excédait en général pas le 1' 1/3 (un peu comme si on mettait un Nasard, une Doublette et un Larigot, mais principalisants et non flûtés). Pour ce genre d'instruments, c'est vraiment ce qu'il faut, ce n'est pas fait pour jouer Couperin et autres !
Après, il ne faut pas perdre de vue que dans l'orgue classique, il y avait aussi des mixtures graves. Les tableaux de composition des Pleins-Jeux selon Dom Bedos indique la présence de résultantes de 16', de 32' et même de 64' ! D'ailleurs, le plenum était coupé en Fourniture (16') + Cymbale (8'), voire Grande Fourniture (16') + Fourniture (8') + Cymbale (8') etc. En gros, les romantiques ont supprimé la Cymbale en 8' et ont gardé la Fourniture en 16'.
La Voix céleste comporte en effet deux rangs : un accordé plus haut, un accordé plus bas que le diapason de référence. Pourquoi ? Parce que quand deux rangs de tuyaux de même hauteur et désaccordés sont adjacents, il se produit des entraînements de sons qui ont pour conséquence d'annuler les battements, ou tout du moins de les réduire. En général, on y remédie en éloignant le jeu ondulant de celui avec lequel il doit onduler. Dans le cas présent, on a opté pour un rang supplémentaire, et comme l'accord entre les deux rangs est plus écarté, les entraînements de sons ne réduisent pas totalement les battements, de plus l'oreille est moins choquée par la différence de diapason dans ce cas (elle se stabilise entre le rang plus bas et le rang plus haut).
J'espère être clair  study 
Ah tant que j'y suis : la Flûte 8 du GO est une Flûte creuse (entre la Flûte et le Principal).

Merci pour ces explications fortes intéressantes même si (par manque de culture "organistique") je n'ai pas réussi à suivre le raisonnement jusqu'au bout. Mais bon j'ai appris des choses c'est l'essentiel.

Bonne soirée

Guénolé
Revenir en haut Aller en bas
 
Grand-Orgue de Notre Dame de Bon Port, Nantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Grand-Orgue de Notre Dame de Bon Port, Nantes
» Vierne : Oeuvres pour orgue
» [grand orgue]Olivier Latry à notre dame improvisation
» orgue notre dame de lourdes paris
» Les auditions d'orgue à la cathédrale Notre-Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: A tuyaux-
Sauter vers: