AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A votre bon coeur, m'sieurs dames....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Ven 3 Sep - 23:43

D'après un texte tout récent de Van Den Heuvel à propos de Saint Eustache:

"L’orgue a été conçu et construit par notre société entre 1985-1989. Cet orgue est le plus grand en France et possède aussi bien une
action mécanique traditionnelle qu’une action électronique pour “la console de nef”. Pendant les 21 dernières années, la foudre
a endommagé à trois reprises le système électronique mais nous avons pu tout réparer, jusqu’au dernier orage en 2009. La Ville de
Paris a alors décidé de nous demander de remplacer le système électronique de la console de nef par un nouveau système plus moderne.
Ce remplacement représente un très gros travail de main d’oeuvre car des milliers de fils ont dû être connectés au nouveau système
qui rend possible la programmation de 10.000 combinaisons différentes. En plus de cela, nous avons installé des accouplements
supplémentaires et d’autres équipements électroniques conformément à la demande de la Ville de Paris.
Pendant ce mois d’août, nous avons aussi effectué la maintenance nécessaire du fonctionnement mécanique. Normalement un
orgue comme celui-ci, doit recevoir une inspection technique, un réglage général et un accord deux fois par an. Pendant les 20
dernières années, d’importants travaux de restauration ont été entrepris et ont toujours lieu dans l’église, ce qui a déposé une quantité
importante de poussière dans l’orgue. De plus avec la saleté des oiseaux et la présence de vermine (qui détruisent le cuir et le feutre) il
est devenu très urgent d’effectuer un entretien et un accord important: le dernier travail de maintenance a été effectué par nos soins en
1999.
Cette fois-ci, nous avons enlevé des oiseaux morts, des insectes et de la vermine de l’intérieur de l’orgue et de ses énormes
tuyaux. Ensuite nous avons remplacé le feutre et avons réglé l’action mécanique dans sa position originale. Nous avons aussi réparé
le système d’éclairage de l’orgue. Après avoir terminé cet important travail de maintenance, la transmission de l’orgue est comme neuve.
Hélas, nous n’avons pu effectuer tout le travail nécessaire pendant cette période. Deux choses importantes restent à régler: premièrement, le
nettoyage général de l’orgue et le revêtement en cuir d’une partie des 23 énormes soufflets (une partie du cuir a été détruit par la vermine) et
deuxièmement, le contrôle sonore des tuyaux (en raison de la poussière et de la vermine, les tuyaux ne « parlent » plus aussi bien qu’ils devraient)
suivi d’un accord général des 8.000 tuyaux.
Normalement les tuyaux doivent être accordés tous les 3 ans, donc chacun peut imaginer qu’un accord général devient extrêmement urgent après
11 ans. Espérons que la Ville de Paris et la paroisse Saint-Eustache trouveront bientôt l’aide financière nécessaire pour effectuer tout ce
travail. Après l’achèvement de ces travaux, le plus grand orgue de France sera prêt pour les futures générations d’admirateurs d’orgue
et, avant tout, au service liturgique de l’église Saint-Eustache, comme nous l’avons gravé au dessus du pupitre de la console de la tribune:
SOLI DEO GLORIA
A LA SEULE GLOIRE DE DIEU
Peter van den Heuvel,
de J.L. van den Heuvel Facteur d’orgue

Je crains que Jean Guillou n'entendra peut-être plus jamais son orgue en bon état......Quel dommage !!ames
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 9:20

Aha! quel plaisantin ce Peter!
...Mais quel mauvais commercial.
Comme tout le monde le sait, un orgue subit un accord général tout les trois ans, et un accord des anches tous les 15 jours, un relevage tous les cinq ans et une reconstruction complète dès qu'une chauve souris a pissé dessus.

Avec un tel discours, même un numérium bas de gamme est plus solide. Alors oui, Heuvel a besoin d'argent, il faut assurer le train de vie, mais il ne faut sacrifier l'orgue à tuyaux sur l'autel du profit.

(Et je passe sur les bobards des milles et des milles de fil pour la transmission: je vais lui montrer comment on fait s'il n'y connait rien, les clients ont des yeux et sont tout à fait capables de comparer d'un orgue à l'autre, y compris sur l'entretien)

Typiquement le discours que je pense qu'il faille éradiquer. pig
Revenir en haut Aller en bas
Michel Chazot
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 9:30

Mr Richaud, a vous lire au fil des divers sujets, j'ai l'impression que tous vos concurents sont soit des incapables, soit des voleurs ! C'est affreux, où va la facture d'orgue internationale !
Revenir en haut Aller en bas
Schleppy

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 30/05/2010
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 12:04

Dans ce genre de réflexion, j'ai découvert, il y a quelques semaines, un " vieux " Metzler suisse de 1954, en parfait état de marche et chantant bien à mon oreille de non spécialiste. Cet orgue ne présente aucune complexité et est simplement entretenu par le facteur. Où: à Safenwil en Suisse alémanique, dans l'église où prêcha, comme pasteur, pendans 10 ans, le grand théologien Karl Barth ! J'ai l'impression quand même que plus la machine " orgue " est complexe (ou conçue avec des ajouts et accessoires complexes), plus son entretien devient difficile. M. Richaud a beaucoup de chance de concevoir de grands instruments qui tiennent bien le coup pendant longtemps. Cela prouve un grand savoir-faire.

Bonnes salutations.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.orgues-et-vitraux.ch/
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 13:51

j'ai un peu la même impression que M.Richaud, sans aller dans la polémique, il semble que Van Den Heuvel découvre qu'il y a de la poussière et des oiseaux dans une église centenaire et qu'une machinerie de 8000 tuyaux soit compliquée à gérer...
Revenir en haut Aller en bas
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 14:05

Bof, sur cet aspect, il suffit de savoir que le texte de VDH est paru dans la feuille paroissiale et donc qu'il est destiné aux potentiels donateurs privés que l'on envisage de solliciter en faisant jouer la corde sensible....De ce point de vue, VDH n'est pas si mauvais commercial que cela, même si nous savons nous autres qu'une bonne partie de ses arguments sont un peu bidon.....Reste la dure réalité : il manque du pognon pour terminer les travaux !!
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 16:29

Là pour le coup, c'est vrai. Il faut des sous et le budget est certainement réduit partout, même à la ville de Paris.
Un instrument, qu'il soit grand ou petit doit être réalisé solidement. Tout ce que l'on aura réalisé qui soit un peu douteux nous retombe dessus en peu de temps.
Dans un orgue, surtout en France, il y a des souris, des chauve-souris, des pigeons, des hirondelles, et comme dans l'église il y a des gens qui circulent, il y a de la poussière fine. Comme il y a des cierges et du chauffage, on trouve aussi de la suie noire, bien filtrée par les peaux (blanches). Si l'église est ancienne, on aura aussi du sable et des éclats d'enduit dans les tuyaux... J'ai envie de dire que ce n'est pas nouveau et il n'y a pas de motif à s'en étonner.

Si vous êtes dans le sud (Marseille Toulon) vous aurez aussi à chaque gros orage la flotte qui s'invite dans l'instrument.
Ainsi, quand j'ai restauré l'orgue de saint Michel Archange (Marseille) l'instrument a été inondé pendant plusieurs mois avant que la ville ne s'inquiète sérieusement des cheneaux bouchés.
A toulon (Saint Louis), le toit de l'église a été démonté pendant plusieurs semaines, j'y ai vu plus de 10 cm d'eau dans l'église lors d'un orage.
Sur l'orgue de choeur de Saint Vincent de Paul (marseille) l'inondation régulière de la voûte la fait s'effriter dans les tuyaux, de même que dans les anches du choeur. Il a fallu s'en prévenir avec un voile tendu au dessus...

Dans ces conditions, l'instrument doit éviter de s'autodétruire, c'est un minimum.
Je fais des systèmes électroniques pour l'orgue depuis 25 ans. Deux ont pris la foudre et ont nécessité des réparations (Gouvieux et Notre-Dame de la Garde). Les autres tournent sans jamais avoir eu le ventre ouvert, certains racks disparaissent sous les gravats et les toiles d'araignées.
L'orgue le plus ancien que j'ai fait, c'est Cîteaux (21), je viens de lui ouvrir le ventre pour règler une soupape qui fermait mal, après 12 ans de service 7 fois par jour. (il est petit, c'est vrai, mais les techniques sont les mêmes pour les plus grands)

Alors OUI, un orgue c'est solide, ou ça doit l'être. Si il faut faire sans arrêt des réglages ou remplacer des morceaux, c'est que quelque chose est mal calculé ou mal réalisé (par exemple: l'utilisation de colle à moquette qui ne résiste pas plus de cinq ans). Je ne suis pas meilleur ou plus mauvais que les autres, mais si on perd des clients vis à vis des numériums, c'est avec ce genre d'argument (de Peter Heuvel) qu'on vous élimine directos: trop cher tout le temps.

Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 16:45

Michel Chazot a écrit:
Mr Richaud, a vous lire au fil des divers sujets, j'ai l'impression que tous vos concurents sont soit des incapables, soit des voleurs ! C'est affreux, où va la facture d'orgue internationale !

Dois-je le prendre mal? Il faut surtout, quand on travaille, ne jamais perdre de vue que la sureté de la réalisation prime sur l'innovation. J'ai dans mes cartons un tas de protos qui n'ont jamais passé le stade des essais poussés de fiabilité. Il ne faut pas hésiter, un" peut-être" actuel deviendra "un problème" un jour ou l'autre. L'informatique pour orgue a suffisamment souffert pour qu'elle soit irreprochable, et ce pour trente ou quarante ans. On n'est plus dans la bidouille à Jacky depuis longtemps, et on ne doit pas entendre parler d'autre chose que d'entretien courant de la partie instrumentale.

Pour la partie instrumentale, si l'enchapage est douteux (scotch double face et autres cales discrètes) les ennuis ne se feront pas attendre. Si les tuyaux sont mal tenus, ils fanent comme des marguerites: Il manque peut-être des croissants? Si on redresse les tuyaux sans rien corriger, on peut y revenir dans un an. Les anciens connaissaient bien tout ça et si leurs instruments sont restés, c'est bien qu'ils étaient habilement conçus, à nous de suivre leur exemple.

A saint Eustache, Gonzalez a sous-estimé la qualité nécessaire, l'orgue tombait en morceaux de partout... Passe Heuvel, et l'orgue n'est guère plus fiable, même s'il fonctionne dans l'ensemble. (gageons que maintenant, il s'est rendu compte qu'il fallait corriger pas mal de choses pour ne pas avoir une réputation ternie au fil du temps)
Revenir en haut Aller en bas
Rookie



Messages : 179
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 18:59

Richaud a écrit:
...Mais quel mauvais commercial.
Comme tout le monde le sait, un orgue subit un accord général tout les trois ans, et un accord des anches tous les 15 jours, un relevage tous les cinq ans et une reconstruction complète dès qu'une chauve souris a pissé dessus.

En Angleterre, certains orgues de Cathédrale voient les anches accordées tous les mois, un accord général est fait très régulièrement, les orgues sont mis à jour en moyenne tous les 10 ans et reconstruits tous les 20 ou 40 ans !

En général, je n'ai presque jamais joué un orgue vraiment faux là bas.

C'est à peut près pareil voir mieux aux USA.

On ne peut pas en dire autant en France.

J'ai honte quand je reçoit des homologues anglophones à ma tribune et que l'orgue n'a pas été accordé... après ça il ne faut pas s'étonner si Quoirin est le 1er facteur français à construire un orgue aux USA. On se dit, "Ah, les Cavaillé-Coll ont un gros potentiels, sont puissants, il y a de belle chose, mais les facteurs d'orgues Français actuels ne sont même pas capables d'entretenir leurs intruments"...

Il ne faut pas s'étonner qui y ait pléthore de "néo-Cavaillés" qui se construisent partout dans le monde et qu'on ne fasse pas appel à des Français pour les construire.

Ceci dit, il est vrais que l'état qui a centralisé tout ça avec les MH où les divers budgets culturels à restauré des intruments à grand frais pour les laisser dépérir ensuite ! Le clergé français, c'est encore pire !!!

Dommage, un accord tous les 6 mois, ce n'est vraiment pas suffisant !
Revenir en haut Aller en bas
Richaud

avatar

Messages : 1796
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 19:33

Helàs, c'est malheureusement exact.
Dans leur perfectionnisme, les anglais et les américains équipent leurs tuyaux de bagues pour les accorder dès que nécessaire. Les églises aussi sont chauffées en permanence l'hiver, ou climatisées l'été (en Arizona, c'est fondamentalement nécessaire).
Qu'en est-il chez nous?
Il y a souvent de bonnes résolutions au départ: dès que l'orgue est réceptionné, on nous promet un accord des anches tous les trimestres "cher monsieur, soumettez nous un contrat d'entretien en ce sens"
Au bout se six mois, on reçoit le feu vert pour faire un accord, parce-que c'est bientôt Noêl (Paques) et que c'est vraiment faux.
Six mois après, on nous en demande "un petit" juste pour passer l'été et on verra à la rentrée.
Et on arrive à nouveau à Noël, "venez vite, c'est faux".

A saint Vincent de Paul, d'un accord trimestriel, on en est à deux accords par an (le dernier date d'avril 2010)
A saint Michel Archange, il n'y a pas d'entretien du tout, il a fallu attendre que l'orgue soit inservable pour que j'y aille en urgence (Sommiers à Cônes de 1920, 2100 soupapes se déréglant assez facilement) c'est à dire 4 ans après l'inauguration. Plus de nouvelles depuis.
Au sacré-Coeur de Dijon, je n'ai pas facturé d'entretien depuis 1997. Motif : il n'y a pas de sous pour ça. Le dernier accord général date de 1989. Tout le monde s'en contrefiche.
Alors c'est certainement parce-que notre niveau de vie descend gentiment, que notre niveau culturel chute verticalement que nous en payons le prix. Sans être défaitiste, je ne pense pas qu'on évolue favorablement dans les années qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Sam 4 Sep - 21:04

Rookie a écrit:
J'ai honte quand je reçoit des homologues anglophones à ma tribune et que l'orgue n'a pas été accordé... après ça il ne faut pas s'étonner si Quoirin est le 1er facteur français à construire un orgue aux USA. On se dit, "Ah, les Cavaillé-Coll ont un gros potentiels, sont puissants, il y a de belle chose, mais les facteurs d'orgues Français actuels ne sont même pas capables d'entretenir leurs intruments"...

Petit point d'histoire: Quoirin n'est pas le premier français à construire un instrument aux USA, il y eu avant au moins Kern à Dallas et Cabourdin à NY sans parler au XIXème de ACC (mais là il ne reste rien.....)

La reflexion de Rookie me fait passer à la vieille devinette de nos amis Anglais:
"Qu'est ce qu'un orgue Français ?
- c'est un orgue faux !!"
Cela ne fait rire qu'eux....
Revenir en haut Aller en bas
Julien Girard
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 02/11/2009
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   Lun 6 Sep - 19:51

Richaud a écrit:
...ou climatisées l'été (en Arizona, c'est fondamentalement nécessaire)....
Pas qu'en Arizona d'ailleurs Exclamation Smile

Autre anecdote :
Je discutais avec un américain qui me disait de venir écouter la Crystal Cathedral. Je lui répondais que je trouvais que l'orgue sonnait assez français. Réponse : "évidemment c'est toujours faux !".
Revenir en haut Aller en bas
http://organland.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A votre bon coeur, m'sieurs dames....   

Revenir en haut Aller en bas
 
A votre bon coeur, m'sieurs dames....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A votre bon coeur, m'sieurs dames....
» M'sieurs, Dames ...
» bijour m'sieurs dames ,
» L'Album : Votre Chanson Coup de Coeur ?
» Reveil matin direct sur votre ordinateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: