AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orguevirtuel

avatar

Messages : 739
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Dim 11 Sep - 22:59

J'avais 7 ans et c'était au milieu du siècle dernier (je suis un produit de l'après guerre), mon père (militaire) m'avait emmené, à pieds avec mes petites soeurs, à la messe à la cathédrale de Tunis. A l'époque c'étaient de grands offices, avec le Suisse et sa halebarde, etc, etc. Une seule chose m'a frappé : l'orgue !
Je n'ai pas suivi l'office, je n'ai entendu que l'orgue...
Après, c'est tout plein d'anecdotes.
Les militaires, à cette époque, avaient 45 jours de perms tous les deux ans, pour rentrer en France.
Mes parents m'y ont laissé, en internat d'école libre (prison pour enfants, d'après Victor Hugo) et sont repartis. C'était aussi le temps où on déambulait en rangs pas trois pour aller à la basilique [...]. Là, je m'échappais et montais à la tribune en cachette La chorale était à la tribune. L'organiste, complice m'expliquait l'orgue pendant le sermont (omélie).
Il y avait aussi les Rogations (procession en chantant les litanies des Saints pour demander de bonnes récoltes) ; ça partait de la basilique et je n'y participais pas : je montais à la tribune et "touchais" l'orgue ; j'avais une heure devant moi et la tribune n'était pas fermée et cependant personne n'y montait jamais. Autres temps, autres moeurs.
Quelques années plus tard, je fus demi-pensionnaire et logeais chez un oncle {curé}. Il m'a donné quelques rudiments de solfège sur l'harmonium de la salle de cathéchisme et j'ai commencé à accompagner la messe du dimanche (c'était une toute PETITE campagne) à l'unisson. Peu de temps après, je jouais très LIBREMENT des sorties, mais rien pendant l'office en dehors de la kyriale.
Voyant que je ne serais jamais organiste (des parents que ça n'intéressait pas), je me suis intéressé à la facture et à l'Histoire d'orgues.
Tout cela se passait en Haute-Saône ; à la fin de mon service militaire, mes parents ont déménagé pour venir habiter Auxerre (Yonne). Ici, j'ai commencé, pour être crédible et me faire ouvrir des tribunes afin de faire des photos et relever des compositions, à faire des recherches sur l'histoire des orgues du département et plus particulièrement des orgues de la cathédrale d'Auxerre. Au bout de 35 années de recherches et 1200 (mille deux cents) pages de documents et 400 photos sur le montage de l'orgue actuel, j'ai cherché à éditer. Ca n'a intéressé personne, alors j'ai commencé à mettre un site en place "http://www.orguesauxerre.net" et depuis quelques années je suis l'assistant de l'organiste de la cathédrale...
Je ne connais toujours pas la musique, mais sais suffisamment la lire pour être synchrone à la tourne de pages et au tirage de jeux (sur les instruments sans combinateur).
Je considère que c'est un IMMENSE privilège que d'être admis à une tribune [moi qui ne suis rien].
C'est pour cela que je me suis lancé dans la réalisation d'une console d'orgue virtuel ; ce sera un peu mon Grand Oeuvre.
Il y aurait beaucoup à dire, mais ce sera suffisant pour ce post.
Cordialement
Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Dim 11 Sep - 23:13

"Je considère que c'est un IMMENSE privilège que d'être admis à une tribune [moi qui ne suis rien]."

Oh mein Gott! (oh my God!), C'est quand même pousser l'altitude du piédestal un peu haut!
Moi qui suis organiste, je puis vous assurer que nous sommes bien comme tout le monde, ni plus, ni moins. Que l'orgue vous facine et vous impose le respect: c'est vrai pour tout le monde quand on est en présence d'un orgue de qualité, et plus encore s'il est historique. Si c'est une poubelle... C'est moins vrai.

Mais si vous pensez que l'organiste est au dessus du lot (pas simplement parce-que la tribune est à 50 marches du sol...) alors vous avez déjà le doigt dans l'oeil.
Les seuls organistes qui s'y croient sont généralement les plus médiocres. Allez voir par exemple à Saint Denis (basilique) si vous voyez sortir une intense fumée derrière le positif avec une odeur douteuse de tabac froid, laissez vos enfants ou vos jeunes accompagnants en bas (le rectangle blanc est de mise...et les jurons grivois volent bas) et montez voir Pierre Pincemaille. Le mythe sera peut-être écorné, mais c'est pour la bonne cause!...+ What a Face
Revenir en haut Aller en bas
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 12 Sep - 0:51

Richaud a écrit:
"Je considère que c'est un IMMENSE privilège que d'être admis à une tribune [moi qui ne suis rien]."

Oh mein Gott! (oh my God!), C'est quand même pousser l'altitude du piédestal un peu haut!
Moi qui suis organiste, je puis vous assurer que nous sommes bien comme tout le monde, ni plus, ni moins. Que l'orgue vous facine et vous impose le respect: c'est vrai pour tout le monde quand on est en présence d'un orgue de qualité, et plus encore s'il est historique. Si c'est une poubelle... C'est moins vrai.

Mais si vous pensez que l'organiste est au dessus du lot (pas simplement parce-que la tribune est à 50 marches du sol...) alors vous avez déjà le doigt dans l'oeil.
Les seuls organistes qui s'y croient sont généralement les plus médiocres. Allez voir par exemple à Saint Denis (basilique) si vous voyez sortir une intense fumée derrière le positif avec une odeur douteuse de tabac froid, laissez vos enfants ou vos jeunes accompagnants en bas (le rectangle blanc est de mise...et les jurons grivois volent bas) et montez voir Pierre Pincemaille. Le mythe sera peut-être écorné, mais c'est pour la bonne cause!...+ What a Face

Je connais des élèves de PP qui, lorsqu'ils l'ont rencontré là-haut (en passant il n'y a pas de positif mais une console en fenêtre) la première fois ont été très très impressionné par le monstrueux talent du maitre, son extraordinaire habileté à manier cette charrue qu'est l'opus1 d'ACC et sa gentillesse sous des dehors parfois revêches. Que voulez-vous cet homme ne supporte pas la médiocrité et les médiocres...Le tabac? Ben oui, mais j'en connais ou en ai connu d'autres!!
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 739
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 12 Sep - 2:08

Bonsoir à tous,

Oui bien sûr ; pour le tabac, j'ai connu et je connais encore des organistes fumeurs à leur poste.
J'ai entendu et dialogué avec PP à Cézy dans l'Yonne et à Auxerre également. Sur ma sollicitation timide, il m'a invité à St Denis. Ce sera toujours avec plaisir, il me restera seulement à formaliser le déplacement. Je suis invité aussi aux tribunes de Marie-Christine Steinmetz et Thierry Adhumeau. Lors de déplacements pro ou en vacances, je suis arrivé à "escalader" quelques tribunes prestigieuses (NON PARISIENNES ! ! !). Toutefois, j'ai connu des organistes qui laissaient leur porte ouverte, et qui voyaient débarquer n'importe qui, n'importe quand et souvent uniquement pour faire des photos depuis la tribune, sans se préoccuper de savoir s'ils dérangaient. Ca, ça ne dure qu'un temps !
C'est plus subtil, ce que je voulais dire. Je suis devenu l'assistant de l'organiste de la cathé d'Auxerre, depuis 7 ou 8 ans. Je vais à 2 offices le dimanche matin, aux répétitions de concerts (bien sûr aux déplacements de concerts). Nous parlons beaucoup (pas toujours de musique ou d'instruments). J'en suis euphorique et ce sentiment ne passe pas avec le temps.
Le jour où je sentirai que je gêne ou que je suis importun, je me retirerai sur la pointe des pieds.
Il est évident qu'un facteur d'orgue puisse être blasé, pratique son art avec beaucoup de compétence, mais il baigne dedans ; j'ignore s'il lui arrive encore d'en rêver ou d'en faire des cauchemards, mais je vais utiliser une métaphore : j'ai voulu faire de l'informatique depuis 1966 (la grosse, l'autre n'ayant pas encore été inventée), et bien j'ai démarré avec la micro-informatique en tant que particulier, puis les aléas de la vie m'ont fait passé un bac pro de maintenance informatique à 50 ans et j'ai pratiqué mon nouveau métier comme un vocation (et les clients n'étaient pas toujours faciles). J'ai passé mon dernier diplôme à 59 ans (ce n'était pas pour me faire un profil de carrière !). Je suis à la (ou en) retraire depuis quelques années et cependant je passe plusieurs heures par jour sur mes ordinateurs, et assure de la maintenance pour mes proches...
Quand on sait que la plupart des organistes d'aujourd'hui ne savent pas raccrocher une vergette ou visser un écrou de cuir (et je ne parle pas de l'accord des anches ou de remettre une ficelle de boîte à vent sur la réa), je pense que les temps ont changé. L'entretien de base était une des fonctions du contrat de l'organiste des siècles précédents (et des contrats anciens, j'en ai lu lors de mes recherches historiques) !
Pour en revenir à l'accès aux tribunes, j'y ai toujours été bien accueilli (à part une paire d'exception : Caudebec en Caux, St Quirin...), et je ne me suis jamais imposé, mais la façon assidue avec laquelle je fréquente celles de l'Auxerrois, et bien cela demeure quand même un privilège ("Ce qui est dommage, c'est que c'est comme ça que je le ressens").
Il y a des organistes qui ne veulent pas qu'on les regarde jouer, ni qu'on les filme ou projette [non pas de la tribune mais] sur écran en bas. Aujourd'hui j'ai assisté au dernier concert de la saison musicale de Sens. L'écoute est totalement différente lorsqu'on voit l'organiste jouer et tirer les jeux de droite alors que l'assistant tire les jeux de gauche et tourne les pages, ce que je fais, moi, habituellement avec mon organiste. Cela me faisait voir, pour la première fois en tant qu'auditeur spectateur cette activité non négligeable d'assistant. L'espace console était diffusé sur grand écran en vidéo avec plusieurs caméras et des incrustations. Je reste réservé sur le fait pour moi d'être filmé, car quand on fait une erreur (toujours rattrapable) et bien tout le monde le voit {enfin moi en tout cas}...
Là, je crois que je dérive par rapport au titre du message ; mais si vous voulez rebondir, ce sera avec plaisir.
A vous lire
Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Orguevirtuel

avatar

Messages : 739
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Orgue de Tunis   Mar 13 Sep - 15:35

Je sais que l'orgue de la cathédrale de Carthage n'a pas été conservé, mais aussi que celui de la cathédrale de Tunis est en état et régulièrement entretenu par une manufacture française.

Qui peut me dire auprès de qui je peux avoir des renseignements sur cet instrument, sa composition, des photos ?

Y a-t-il encore des orgues en Tunisie ?

Je ferai peut-être un jour du tourisme là-bas, avec location de voiture et j'aimerais revoir les lieux où j'ai vécu et où je suis allé à l'école pendant 4 ans, ainsi que l'orgue de la KT.

A vous lire.

Jean-Marie d'orguevirtuel
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Mar 13 Sep - 17:24

Même si certains ont été rapatriés notamment dans le midi de la France, il doit encore y en avoir sur place comme
http://www.sites-tunisie.org.tn/fr/Monument.php?ref_monument=308&ref_ville=1&lib_ville=Tunis&couleur=AED1F9
un Mutin, si j'ai bonne mémoire
et à Carthage ??
ce qui ne me dit rien qui vaille...
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Orgue_Saint-Louis.JPG

Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Mar 13 Sep - 19:57

flûte harmonique a écrit:
Richaud a écrit:
Saint Denis (basilique)
l'opus1 d'ACC
Pas d'accord.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Philou



Messages : 222
Date d'inscription : 21/01/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Mar 13 Sep - 20:15

Richaud voulait dire le premier avec machine Barker.....
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Mar 13 Sep - 20:20

Ou plutôt Flûte Harmonique voulait dire... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Orguevirtuel

avatar

Messages : 739
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Orgues en Tunisie   Dim 18 Sep - 23:34

Merci Philou,

Je me rapelle assez bien la cathédrale de Tunis, sa façade et son emplacement en ville (j'allais chez le dentiste en face !). Pour ce qui concerne l'orgue "j'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien" !
Sur un forum hyper intéressant, mais qui a disparu, et où j'intervenais presque tous les jours, une personne avait commencé à donner un début de réponse. Pour des raisons personnelles et d'informatique (disque dur HS) je n'ai pas assisté à la fin de ce forum, mais le webmaster m'a fait savoir qu'il avait été piraté et dit qu'il l'avait arrêté. Il n'y a pas depuis pas d'équivalent. Ce n'est pas une critique de ce qui existe, mais chacun son créneau, n'est-ce pas ?
Pour ce qui est de la deuxième URL, je ne me souviens pas que l'intérieur de la KT de Carthage ressemble à la photo, ni que l'orgue était comme ça ; je crois, moi, qu'il était au sol. Mais c'était au milieu du siècle dernier. J'ai d'avantage de souvenirs du cimetière américain qui était à côté de la cathédrale. Quand on est gamin, on ne pense pas toujours aux passions qu'on aura plus tard.
La maison qui assure l'entretien de l'orgue de Tunis ne serait-elle pas dans le Lyonnais, par hasard ? Cet instrument fonctionne et donne encore régulièrement des concerts ; ça ne devrait pas être le bout du monde pour trouver qui s'en occupe, surtout de la part de professionnels qui ont des relations.
Donc, je vais attendre et voir venir...
A vous lire.
Cordialement.
Jean-Marie d'orguesauxerre
P.S. : sur un grand orgue Crucifixion et Cortèges et Litanies de Dupré, c'est super extra.
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 19 Sep - 9:44

Philou a écrit:
Richaud voulait dire le premier avec machine Barker.....

Non, Richaud y voulait rien dire. C'est Samuel qui a merdouillé dans les citations, car il n'a pas épuré l'empilement des "quote" et "/quote"
Ce qui fait que je me retrouve en train de citer des choses qui ne sont pas de moi. C'est FH qui cause. What a Face

flûte harmonique a écrit:
Le tabac? Ben oui, mais j'en connais ou en ai connu d'autres!!
Ca y est? T'as arrêté? cheers
Revenir en haut Aller en bas
flûte harmonique



Messages : 154
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 19 Sep - 10:45

Richaud a écrit:
Philou a écrit:
Richaud voulait dire le premier avec machine Barker.....

Non, Richaud y voulait rien dire. C'est Samuel qui a merdouillé dans les citations, car il n'a pas épuré l'empilement des "quote" et "/quote"
Ce qui fait que je me retrouve en train de citer des choses qui ne sont pas de moi. C'est FH qui cause. What a Face

flûte harmonique a écrit:
Le tabac? Ben oui, mais j'en connais ou en ai connu d'autres!!
Ca y est? T'as arrêté? cheers

Oh ben, j'ai arrêté l'herbe à Nicot il y a 26 ans : mes soufflets sont comme neufs drunken .
Pour le reste, je revois un certain nombre d'organistes cloper à leur tribune dans les temps anciens. Aujourd'hui il y en a quasiment plus (mais PP fume pour 10!!).
Revenir en haut Aller en bas
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 19 Sep - 14:56

flûte harmonique a écrit:
Pour le reste, je revois un certain nombre d'organistes cloper à leur tribune dans les temps anciens. Aujourd'hui il y en a quasiment plus (mais PP fume pour 10!!).
J'en connais un autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Yves Carall

avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 19 Sep - 15:04

Richaud a écrit:
Philou a écrit:
Richaud voulait dire le premier avec machine Barker.....

Non, Richaud y voulait rien dire. C'est Samuel qui a merdouillé dans les citations, car il n'a pas épuré l'empilement des "quote" et "/quote"
Ce qui fait que je me retrouve en train de citer des choses qui ne sont pas de moi. C'est FH qui cause. What a Face
Non non, mes citations sont très précises : Richaud a écrit Saint-Denis (basilique) et Flûte harmonique a répondu l'opus 1 d'ACC. Voici de quoi justifier ma bonne foi :

flûte harmonique a écrit:
Richaud a écrit:
Saint Denis (basilique)
l'opus1 d'ACC
En bleu : Richaud
En rouge : flûte harmonique

Je pense que c'est assez clair...

Revenir en haut Aller en bas
http://orguesvaldoise.weebly.com/
Richaud

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Nuits Saint Georges

MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   Lun 19 Sep - 19:14

flûte harmonique a écrit:
Pour le reste, je revois un certain nombre d'organistes cloper à leur tribune dans les temps anciens. Aujourd'hui il y en a quasiment plus.

Ben voui, à raison de 40 000 fumeurs qui meurent chaque année, ça déblaie les tribunes.
Mon prédecesseur au Sacré-Coeur de Dijon en a fait l'expérience, 7 ans après avoir arrêté... pale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premières émotions ou... le virus, sans anti-virus
» ANTI-VIRUS
» VIRUS IV
» AVAST Anti-Virus
» Votre découverte de l'orgue et vos premières émotions organistiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: