AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Création orgue virtuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Voix celeste

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 10:48

Bonjour

Une petite consultation pour les spécialistes de l'orgue virtuel.
A votre avis, puis je "construire" un orgue virtuel avec les 2 éléments ci dessous :

http://www.johannus.com/fr/collectie/eu/products/studio/studio-150/specifications-techniques/

+ un ordi portable DELL Inspiron 5520
Processeur intel Core i5-3210M 3.1 Ghz
Memory 4096MB
Hard drive 500GB
carte graphique AMD Radeon 1GB HD 7670M

question subsidiaire : faudra t il rajouter des enceintes ? dans l'affirmative puis je utiliser mes enceintes HIFI
colonnes CABASSE JERSEY MT360R

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 11:30

Bonjour,

Ah le plaisir d'entendre le concerto en Sol Majeur BWV 592 à l'ouverture de votre lien!
J'aimerai bien savoir la jouer même en partie mais bon... Bien trop compliqué...

Pour ce qui est de relier votre orgue Johannus à votre pc, il me semble qu'il possède une sortie MIDI donc possible a priori par l'intermédiaire d'un câble MIDI IN-OUT / USB, mais je laisserai les personnes compétentes dans ce domaine vous répondre.

Pour ce qui est d'utiliser vos enceintes, oui c'est possible. Il suffit de relier votre sortie casque de l'ordinateur portable à la sortie auxiliaire de votre ampli HIFI. Pour cela il vous faudra un cable double RCA (fiches Mâles) d'un côté et jack 3.5mm mâle de l'autre. Peut être prévoir une petite rallonge de 3 m Jack 3.5mm mâle d'un côté et 3.5mm femelle de l'autre. Le premier câble mesurant souvent au alentour d'1m50, le second câble vous sera très utile. Après tout dépend de la distance entre votre ampli et votre orgue. S'il se trouve à 5m ou plus, il faudra prendre un second câble plus long. On en trouve facilement jusque 10 m. Après il y a toujours possibilité de prolonger mais peut être il y aura t-il une petite perte de qualité. Bien souvent il est dit de choisir la longueur du câble strictement nécessaire.

Ensuite je sais que beaucoup ont une carte son externe, celle-ci étant de bien meilleure qualité que celle du PC portable. La qualité du rendu doit fortement s'en ressentir je pense. En tout cas sans, cela fonctionne aussi puisque pour le moment me configuration se présente ainsi.
J'arrive exploiter avec les 4 Go RAM jusqu'à un orgue de 31 jeux et trois claviers. Je ne cherche pas plus pour le moment. C'est déjà énorme pour ma part et j'ai encore de la marge niveau RAM puisque je ne suis qu'à un peu plus de la moitié de celle-ci.


Voilà

Bonne journée!

Guénolé
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 823
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 13:53

Guénolé a écrit:
il me semble qu'il possède une sortie MIDI
ATTENTION, je ne crois pas.
Moi j'ai lu sur la page de spécifications : "MIDI (IN-MOD-SEQ)". Clairement, il n'y a pas marqué MIDI OUT !

Le Viscount Classic 3500 de Papa (un peu la même tronche que ce Johannus) a par exemple une entrée MIDI mais pas de sortie : cela veut dire qu'on peut brancher un séquenceur dessus et l'orgue sert de boîte à son. Mais en revanche il est strictement impossible que les claviers de l'orgue commandent quoi que ce soit autre que l'orgue !
VoixCeleste, méfi, si le clavier que tu achètes n'a pas de sortie MIDI, il ne pourra jamais piloter une installation HW ou GO.

D'autre part, 4Go de RAM cela me semble un peu juste. Si c'est un peu juste aujourd'hui, ça veut dire que ça deviendra très vite trop juste, mettons d'ici 2016, stà dire demain. Vérifie bien que ton portable pourra upgrader sa mémoire dans le futur, et surtout renseigne-toi dès aujourd'hui, sur la faisabilité et surtout le coût.
Personnellement, en tant qu'informaticien, je déconseille au maximum autour de moi l'achat d'un portable, quand la personne n'en a pas réellement l'utilité. Cette technologie chère, fragile, et totalement propriétaire est un immense gouffre à fric assorti de menottes en airain pour le pauvre client-gogo qui se retrouve pris au piège. Avec une tour de PC standard, un élément pète, tu vas chez un monteur lambda, tu commande l'élément en faisant jouer la concurrence pour avoir le meilleur prix, tu le remplaces. Avec un portable, aucun standard, aucune concurrence possible: tout est à commander directement chez le propriétaire. L'avantage c'est que t'as un bonus de +80% par rapport au prix du marché, en toute sécurité. Pour info: sur un SONY VAIO, le disque dur coûte 450 euros à remplacer. T'as compris le truc ?
Donc à mon avis, acheter un portable qui va rester dans ta pièce à musique est aussi spirituel qu'acheter un 4*4 quand tu habites Paris.  Attation, je dis pas que c'est de la connerie, hein, chacun fait ce qu'il veut de son pognon, d'abord, y en a qui l'ont fait et qui ne sont pas morts: le ridicule ne tue pas, note bien.
Cela dit pour le prix d'un portable avec 4Go de RAM, tu peux avoir une tour avec 16: comme on dit, ça se discute.
D'autant que si un jour on a besoin de deux écrans, genre un écran avec les registres et l'autre pour les réglages (on va finir par y arriver, c'est déjà très courant pour les studios audionumériques (cubase, reaper, protools et consort) où on gère toutes les pistes audio sur un écran et tous les effets, réglages et mix sur un autre), tintin sur le portable, faudra acheter une carte graphique externe pour pouvoir brancher un deuxième écran.

Bref tout ceci n'est QUE mon avis et bien sûr: tu fais ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 14:17

Non car il n'y a pas de MIDI OUT (a priori). ou alors il faut ouvrir le bazar et acheter des cartes et connectiques spécifiques (demandez à M.Richaud Wink ) et les installer, en perdant bien sûr la garantie johannus.

Revenir en haut Aller en bas
Guénolé



Messages : 286
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Sains-Richaumont (02) / Lille(59)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 15:17

Bonjour,

Bon, je ferai alors attention à chercher plus que MIDI la prochaine fois...
Tout est vraiment fait pour que l'on ne puisse pas détourner le produit d'origine et nous obliger à un rachat...

Pour l'ordi, c'est certain qu'un pc de bureau est beaucoup plus économique et personnalisable en fonction des besoins...
Un portable est un gouffre pour ce qui est de la maintenance... Les pièces coûtent extrêmement chères.
Mais bon après tout dépend aussi de l'utilisation que l'on en a... Si c'est pour jouer sur un petit orgue de 2 claviers et de 20 jeux maxi, un portable suffira amplement.
En revanche, si l'on souhaite utiliser des banques de sons d'orgues à 4 claviers avec 60 jeux ou plus et acquérir les banques sons des années à venir, 4 GO sont grandement insuffisants et là effectivement 16go sont nécessaires. De même il est vrai que les logiciels sont de plus en plus gourmands tout comme les banques sons. 4 go RAM en 2016 c'est une peu comme si on était avec 1 ou 2 go aujourd'hui. Difficile de faire tourner quelque chose...
Si l'on s'en sert à la maison, un pc de bureau est préférable pour toutes les raisons indiquées.

Personnellement je voyage beaucoup en train pour retourner dans le village où je joue... L'orgue de tribune étant muet pour le moment, je me sers de GO. Je me vois mal transporter à la fois mon clavier mon pied, ma tour plus l'écran... Malheureusement le portable ici n'est pas la meilleure solution mais la plus pratique...

Après certains ne peuvent faire qu'avec les moyens du moment, sans achat important supplémentaire.

Mais à choisir, si vous prenez un portable à 1000 € et une tour montée au même prix en ayant choisi pièce par pièce chaque composant, il n'y a pas photo. La seconde solution sera plus rentable, plus performante, moins chères et moins onéreuse en maintenance. Seul défaut, moins facilement transportable, mais on ne peut pas tout avoir...

Je viens de regarder pour mon Asus X53S (Windows 7 64 bits) j'ai actuellement 4go DDR3. J'ai accès à la RAM facilement et un second espace est libre. Normalement, je pourrai l'augmenter en ajoutant une barrette de 4go pour arriver à 8go pour un coût situé entre 20 et 35€ selon la marque. On clipse et logiquement l'ordi reconnait l'ajout.
En revanche c'est peut être la seule pièce à moindre coût. J'ai déjà fait changer sur d'autre portables des pièces plus importants et propres à la machine et là $$$$$$$$$$$. Une ARNAQUE!

Bonne après midi !
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 823
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 17:13

Citation :
Tout est vraiment fait pour que l'on ne puisse pas détourner le produit d'origine et nous obliger à un rachat...
C'est pour cela qu'il ne faut plus acheter ces numeriums propriétaires tout-en-un.
Leur prix, leur poids, leur immobilité structurelle (impossible d'évoluer, ni par ajout de claviers ou de jeux, ni par changement de banque) condamne à plus ou moins brève échéance ces dinosaures.

Depuis l'avènement d'HW et de GO, je me demande d'ailleurs comment un constructeur n'a pas encore eu l'idée de rassembler dans une seule boîboite une UC + 6 ports MIDI + 1 sortie audio + 16G de RAM et un SSD, le tout propulsé par un Ubuntu et un GO quasi-gratuits. Ne resterait au client qu'à brancher ses claviers et son pédalier MIDI, son ampli et un écran. Et jouer toutes les orgues de Sonus Paradisi et Milan Audio à la fois. confused


Dernière édition par darinze le Mar 26 Nov - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 823
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 17:43

Citation :
Si c'est pour jouer sur un petit orgue de 2 claviers et de 20 jeux maxi, un portable suffira amplement.
C'est une mauvaise réponse parce que l'observation n'est pas faite dans le bon sens : ce n'est pas l'orgue qu'on veut jouer qui impose les caractéristiques de l'ordinateur qui va faire tourner la banque, MAIS au contraire, les possibilités de l'ordinateur qu'on possède, qui vont permettre de jouer telle ou telle banque de sons, voire telle ou telle version de la banque de son.
La vraie question qui fâche à poser est donc: tu as monté une config avec un portable, et l'écran de ce dernier pète. Quel sont le coût et le délai de la réparation?
- avec une tour -> tu vas à Carrefour, t'achètes un écran plat en promo, le temps d'aller et revenir et brancher et le système refonctionne.
- avec un portable -> tu ramènes le portable à Darty où tu l'as acheté, ils le prennent en SAV, ils le renvoient au fabricant, qui leur renvoie un devis, qui t'est renvoyé, que tu acceptes, ton acceptation est renvoyée au fabricant, qui prend alors son préservatif, son tube de lubrifiant à base de gravier, et te fait proprement ton affaire comme tu le lui as demandé. Trois semaines d'immobilisation de l'appareil et rien à te mettre sous la dent dans l'intervalle. Je ne parle pas du prix de l'opération qui t'est facturé parce que je voudrais rester décent.
Et l'exemple ci-dessus est valable pour: écran qui pète, clavier qui merde, port USB qui se déporte, pavé tactile qui part en cou*, touche du clavier qui casse, interférences dans la sortie audio (parce qu'on n'en parle pas mais bonjour les parasites quand on utilise la sortie audio jack 3,5 d'un portable) !

Cela dit tu peux avoir du bol et un portable qui tienne le choc, note bien. Mais si jamais un truc casse...


Citation :
si l'on souhaite utiliser des banques de sons d'orgues à 4 claviers avec 60 jeux
Ben : c'est quand même l'intérêt majeur du système, non ??? Pouvoir se gargariser avec Caen ou St-Maximin en pantoufles devant sa cheminée?
Quelle est la justification de se monter un système électronique compliqué si c'est pour se cantonner à 10 jeux? Si c'est pour regarder les banques à venir en se disant "zut, trop petit" (hé! pas de détournement de propos svp)...




Citation :
si vous prenez un portable à 1000 € et une tour montée au même prix en ayant choisi pièce par pièce chaque composant, il n'y a pas photo. La seconde solution sera plus rentable, plus performante, moins chères et moins onéreuse en maintenance. Seul défaut, moins facilement transportable, mais on ne peut pas tout avoir
Sans vouloir te vexer : en quoi une solution avec deux claviers + les pieds de claviers + un pédalier MIDI + trois câbles MIDI + un câble RCA +  un ampli + deux baffles + 6 prises en 220 (écran, interface midi, 3 synthés, 1 ampli) est plus transportable avec un portable qu'avec une tour ?... honnêtement, quand t'as fini de débrancher tout ce qu'il y a autour, ce qu'il reste à déconnecter de la tour (écran, clavier et souris), c'est quand même pas grand-chose, en comparaison. tongue 




(ps) aucune agression SVP dans mes propos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voix celeste

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 26 Nov - 20:48

alors le PC portable je l'ai déjà (portable de mon épouse à qui je viens d'offrir une tablette pour son anniv).
L'o....., le numerium pardon ! également. Après vérification il n'a effectivement pas de sortie MIDI.
Je vais donc continuer à l'utiliser tel quel tant que j'aurai le statut d'apprenti, ça risque de durer un moment... Wink 

Moi je trouve qu'il ne sonne pas si mal :

http://www.youtube.com/watch?v=HOYHz_WB60Q
(c'est pas moi sur la vidéo).
En tout cas, merci à tous pour ces conseils hautement techniques et avisés.
Bonne soirée.
V. Céleste

PS pour Guénolé, tu es trop modeste, j'ai trouvé sur la toile une coupure de presse te qualifiant de virtuose ! Moi je dis Monsieur cheers
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Pierre Marsan



Messages : 134
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Rosny sur Seine

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mer 27 Nov - 9:36

Voix celeste a écrit:
Après vérification il n'a effectivement pas de sortie MIDI.
Avez-vous fait un essai avec un câble MIDI-USB ?
Je viens de regarder le PDF du manuel, et ma lecture est que vous avez deux sorties MIDI.
Le MIDI-MOD est à peu près sûr de fonctionner avec un PC sour GrandOrgue, puisqu'il semble prévu pour attaquer un expandeur. Vous n'aurez sans doute pas de transmission de l'état des registres.
Il faudrait essayer aussi le MIDI-SEQ, mais je n'ai aucune idée de ce dont il est capable.
Il faudrait consulter la doc sur CD.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 3 Déc - 17:13

darinze a écrit:
Depuis l'avènement d'HW et de GO, je me demande d'ailleurs comment un constructeur n'a pas encore eu l'idée de rassembler dans une seule boîboite une UC + 6 ports MIDI + 1 sortie audio + 16G de RAM et un SSD, le tout propulsé par un Ubuntu et un GO quasi-gratuits. Ne resterait au client qu'à brancher ses claviers et son pédalier MIDI, son ampli et un écran. Et jouer toutes les orgues de Sonus Paradisi et Milan Audio à la fois. confused
L'idée est effectivement très séduisante. Maintenant, n'oublie pas que le marché des orgues virtuelles est un marché de niche : je ne suis pas sûr qu'un constructeur ait envie de s'y investir si les quantités vendues restent très limitées.

Juste pour information je viens d'acquérir un nouvel instrument virtuel sur Hauptwerk / MDA. Le numéro de série de ma commande portait un numéro dans les 15.800. La première commande chez eux que je peux retracer était en Avril 2011, avec un numéro dans les 12.500. 3.300 commandes en 2 ans et demi donc, sachant que le site cumule les ventes de licences Hauptwerk ainsi que les ventes d'instruments achetés chez eux (qu'il soient d'origine MDA ou non), et sachant que certains utilisateurs peuvent passer plusieurs commandes.

Cela ne témoigne pas d'une activité délirante. Je ne suis pas sûr qu'il y ait 1.000 clients par an, soit largement pas assez pour inciter un fabriquant à développer un type particulier d'ordinateur, sachant que certains clients voudront malgré tout utiliser leur Mac, leur PC, etc... Embarassed 

J'avais d'ailleurs souri en lisant sur un autre site que l'on parlait d'Hauptwerk comme d'une multinationale. Je ne suis pas sûr qu'ils soient plus de 3 dans la société (Martin, Brett... et son épouse). Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 3 Déc - 19:12

je viens d'acquérir un nouvel instrument virtuel sur Hauptwerk / MDA. a écrit:
lequel? un baroque je suppose? personnellement j'ai acquis le CC de SEM. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 3 Déc - 19:21

dulciane a écrit:

lequel? un baroque je suppose?  personnellement j'ai acquis le CC de SEM. Smile
J'avais acquis le SEM avant que l'offre spéciale ne finisse. Franchement il ne m'a pas beaucoup plu. J'étais intrigué par la modification de perspectives sonores (console / nef), mais en fait ce n'est pas à mon humble avis très convaincant. C'est peut-être lié à la configuration des mes enceintes : du fait de la disposition de ma pièce, je ne suis pas situé à la pointe du traditionnel triangle équilatéral recommandé dans toutes les crèmeries.

Ayant déjà beaucoup de baroques, je me suis offert, en profitant des offres de fin d'année, des prix en dollars et de l'exonération de TVA dont je bénéficie, le Salisbury. J'ai beaucoup hésité avec le Hereford, beaucoup plus abordable, mais l'écoute des instruments de démonstration m'a poussé à attendre et à craquer pour le Willis de MDA. D'autant plus que les nouvelles normes en matière de mémoire vive utilisable sous OS X permettent l'installation de l'instrument avec une résolution de 20 bits sous 16 GO de RAM. Wink
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 3 Déc - 20:00

héhé oui mais il est 10 fois plus cher... alors certes le SEM est peut être décevant (comme pas mal de banques non baroques je pense que c'est une question de dosage et de gestion de la registration) , perso j'ai profité de l'offre spéciale et ma foi, pour travailler le panis angelicus, c'est parfait. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 3 Déc - 20:39

dulciane a écrit:
héhé oui mais il est 10 fois plus cher... alors certes le SEM est peut être décevant (comme pas mal de banques non baroques je pense que c'est une question de dosage et de gestion  de la registration) , perso j'ai profité de l'offre spéciale et ma foi, pour travailler le panis angelicus, c'est parfait. Smile
meuh non, 4 fois plus cher seulement : le SEM est à 200 € actuellement (je fais exprès d'oublier le prix spécial...) alors que Salisbury me revient à 800 € "seulement", frais de port compris. Ceci étant, je n'ai pas acheté de banques de son depuis quelques temps déjà...

En fait, j'ai aussi Caen, qui est aussi un Cavaillé Coll comme vous le savez. Je le trouve beaucoup, beaucoup plus convaincant que le SEM... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mar 3 Déc - 22:23

oui mais SEM il était à 90 euros en fait et la je vois le Salisbury à 1250 dollars... Wink

enfin de toute façon ce ne sont pas les mêmes orgues, idem pour le Caen qui est plus grand, plus cher et évidemment, mieux. mon plancher étant de 200 euros pour une banque et de ne pas cumuler les mêmes styles, le choix est vite fait.geek 

Au final j'ai un baroque "franco-allemand" (ebersmunster), un romantique allemand (le gratuit que j'aime beaucoup au nom imprononçable), un petit cavaillé-coll romantico-symphonique (sem), et un gros moderne (matyas), j'aimerai évidemment chopper un orgue typé américain, faudra que je vois les belles occasions possibles. et puis ça suffira, d'autant plus quand on rajoute toutes les banques gratuites. rabbit 
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 823
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mer 4 Déc - 15:54

Citation :
Maintenant, n'oublie pas que le marché des orgues virtuelles est un marché de niche
Réflexion de théoricien pur...

Si c'était un marché de niche:
- le logiciel Hauptwerk n'existerait pas, et encore moins dans sa quatrième version
- le site France Orgues serait en fait l'ancien 36.15 ULLA rebaptisé
- Sonus Paradisi et Milan Digital Audio s'appelleraient respectivement "carrefourdrive.com" et "thomann.de"
- la marque de guitares Lag n'existerait pas, ni même le modèle Les Paul de Gibson ou les guitares sept-cordes de Joe Satriani. Par contre on aurait à profusion de copies chinoises en véritable bois de cagette, et un marché du piano composé de Bontempi et v-tech
- Dominique Richaud cultiverait en fait de la vigne à N-St-G et ferait du pinard
- Sébastien Cosson ne serait qu'un pauvre itinérant qui se taperait le tour de France à pied juste pour le fun de voir du pays au lieu de trouver du travail, ce fainéant!

Et si la loi du marché de niche faisait réellement la loi:
- les handicapés, les nains, les difformes, les pédés, les gouines, les bigleux, les porteurs de maladies rares ou génétiques, et en général, tous les gens qui sortent un tant soit peu du lot, donc les gauchers évidemment, seraient brûlés à leur naissance
- les gens seraient également brûlés le lendemain de leur départ en retraite
- on n'aurait pas une multitudes d'instruments de musiques de toutes formes et toutes sonorités, mais seulement trois : des pianos pour la corde, des trompettes pour le vent et des batteries pour la percussion. On ferait toutes les fêtes de Bayonne avec
- l'orgue Saint Vincent de Paul de Marseille serait énorme, avec cinq jeux, mais de toutes façon, M. Richaud s'en foutrait puisqu'il aurait un tracteur Massey Ferguson...

Bref, jsus pas d'accord. Evil or Very Mad 
La théorie du marché de niche n'est qu'une théorie de matheux, à réserver aux anciens élèves d'hautes écoles de commerce, ceux qui siègent au Conseil de Surveillance chaque vendredi et ne connaissent pas le prix d'une baguette de pain ou d'un ticket de métro. Pour le reste, heureusement que tous les goûts sont dans la nature et qu'il y a des passionnés qui ne comptent pas en dollars... Razz



Au delà de ça, parce que j'ai déjà réfléchi au sujet:
- ledit marché contenterait quand même une part non négligeable de musiciens, qui aujourd'hui ne veulent pas se lancer dans une solution informatique chère et compliquée à mettre en oeuvre, ou une solution "numérium" tout-en-un décidément trop chère et non susceptible d'évoluer
- le marché, n'en déplaise à M Richaud, intéresserait aussi forcément les petites paroisses, avec à la clé un son d'orgue à des années lumière du numérium d'entrée de gamme comme le Johannus 150
- l'appareil est trivial à construire: une carte mère de PC, un disque SSD pour l'OS et le logiciel, un disque dur pour les banques de sons, 6 prises MIDI IN, une sortie AUDIO OUT. Le surplus (écran, souris, voire clavier - quoique ce dernier n'est pas indispensable) est à acheter séparément, exactement comme quand on achète une télé, elle n'est pas vendue avec l'antenne ni le meuble
- l'OS est quasi gratuit: LINUX UBUNTU. Le logiciel l'est totalement: GRAND ORGUE. Etant un logiciel libre, il peut être totalement adapté à l'ergonomie de l'appareil sans rachat du code source ni royalties à rétrocéder. Idem pour l'OS.
- l'appareil, après les organistes et les paroisses, intéressera forcément tous les musiciens rêvant de posséder des banques de sons de qualité. Rien qu'avec les banques GigaStudio ou Kontakt, on touche un large panel d'utilisateurs déjà conquis. Eux aussi ont dû passer par la case "montage d'une solution informatique compliquée" : donc là aussi, on touchera l'ensemble des musiciens qui n'ont aucune compétence informatique et seront heureux de pouvoir s'offrir une boiboite avec un seul bouton "ON" à appuyer et un clavier à mettre en route, pour avoir tous les sons de l'orchestre issus d'instruments réels - et non des modélisations plus ou moins réussies, ce que proposent à l'heure actuelle la quasi totalité des claviers.

Don c'est clair que c'est un marché de niche, mais avec sacrément d'atouts... et c'est en plus un secteur de passionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mer 4 Déc - 19:20

darinze a écrit:
Citation :
Maintenant, n'oublie pas que le marché des orgues virtuelles est un marché de niche
Réflexion de théoricien pur...
Pas du tout, car...

darinze a écrit:
La théorie du marché de niche n'est qu'une théorie de matheux, à réserver aux anciens élèves d'hautes écoles de commerce, ceux qui siègent au Conseil de Surveillance chaque vendredi et ne connaissent pas le prix d'une baguette de pain ou d'un ticket de métro. Pour le reste, heureusement que tous les goûts sont dans la nature et qu'il y a des passionnés qui ne comptent pas en dollars... Razz
... non seulement je suis diplômé d'une Sup de Co, mais j'ai même poussé le vice à en faire une deuxième (au passage, un ancien élève est celui qui a suivi la scolarité mais n'a pas eu le diplôme; c'est fréquent à Sciences Po par exemple, où le grand oral passé en fin de troisième et dernière année peut recaler l'élève).

La dernière fois que j'ai pris le métro à Dubai, le ticket était à 9 Dirhams (environ 1,80 €), mais le prix dépend de la distance et j'étais en Gold Class (ce que dans les pays normaux on appelle la première classe); je voulais simplement voir à quoi ressemblait une première classe de métro à Dubai... A Paris, la semaine dernière, j'ai payé 6,70 € pour un pass d'une journée. J'ai bon ? rabbit 

darinze a écrit:
Si c'était un marché de niche:
- le logiciel Hauptwerk n'existerait pas, et encore moins dans sa quatrième version
- le site France Orgues serait en fait l'ancien 36.15 ULLA rebaptisé
- Sonus Paradisi et Milan Digital Audio s'appelleraient respectivement "carrefourdrive.com" et "thomann.de"
Il y a là un sacré mélange, vu que tu cites deux sociétés de développement logiciel, et un distributeur. Commercialiser un logiciel est relativement simple dans la mesure où une seule personne de génie est suffisante pour en assurer le développement. Sans Martin Dyde, Hauptwerk n'aurait jamais existé. Brett Milan, son actuel propriétaire (et fondateur de MDA), ne touche pas au développement du logiciel autant que je sache. MDA et Sonus Paridisi produisent des banques de données. Investissement relativement minime à la base, puisqu'à part le matériel de prise de son, de mixage et de post-production, leurs coûts se limitent aux frais associés à la prise de son et au traitement. Coût important pour un individu, mais sans commune mesure avec ce qui est nécessaire pour une entreprise qui produit du hardware.

France Orgues distribue des numériums qu'il ne fabrique pas, avec une mise relativement limitée là encore car j'imagine qu'il ne stocke rien en dehors des modèles d'expo (qui de toute façon bénéficient d'un régime fiscal préférentiel). Comme son magasin n'est pas Place de l'Etoile à Paris, j'imagine aussi que son fonds de commerce ne doit pas représenter une somme délirante.

Construire un PC dédié à l'orgue virtuel, c'est une autre paire de manches. On pourra penser que c'est simple, à la portée de n'importe quel assembleur de PC. On en trouve aussi bien à Paris qu'à Romorantin. Sauf que lesdits assembleurs travaillent pour un marché purement local. S'il venait à l'idée de l'assembleur de Romorantin de produire le PC dont tu parles, il lui faudrait :

- assurer son SAV aussi bien à Romorantin qu'à Dublin ou Cracovie. Pas facile quand on est auto-entrepreneur. MDA et Sonus Paradisi, eux, n'ont pas cette contrainte géographique. Au pire, si cela ne marche vraiment pas, on rembourse.
- faire certifier son matériel. Je travaille dans un domaine un peu différent, les télécoms. Le nombre de certifications européennes ou autres est gigantesque. Mais il s'agit aussi d'un marché où des vies peuvent être en jeu. L'informatique grand public est un domaine moins contraignant, mais il me semble quand même que la certification CE sera au moins nécessaire : cela suppose des tests, de laisser un exemplaire de chaque modèle, mais aussi de s'assurer que les règlementations supplémentaires de chaque pays client sera respecté (il est toujours possible d'édicter des normes locales plus restrictives que la CE, de mémoire).
- faire fabriquer son matériel. Monsieur Richaud pourrait parler en long, en large et en travers du coût des charges sociales en France. Sachant que l'on ne va pas réinventer la roue, j'imagine facilement que ledit PC sera composé de sous-ensembles déjà établis (carte mère, carte son, interface midi, etc...). C'est donc du matériel à faible valeur ajoutée, qui risque d'être très cher au final du fait du coût de sa fabrication, de son circuit de distribution qui sera forcément cher car le pauvre assembleur n'aura pas le poids nécessaire pour négocier un bon tarif avec les transporteurs, etc... Solution de rechange, faire fabriquer l'ordinateur en Chine. Sauf que, il faut savoir établir le cahier des charges imposé au sous-traitant, être en mesure d'assurer un suivi de qualité, se faire respecter quand on est un petit client à côté des pressions que peuvent exercer Apple ou Dell, faire venir le matériel en France ou ailleurs (avec toutes les contraintes d'engorgement des circuits d'acheminement en Chine même), etc...

Pas sûr qu'il s'en sorte, si au final il vend un millier de machines par an (pour en vendre plus, il faut aussi faire de la pub... très cher pour un assembleur de Romorantin).

darinze a écrit:
- la marque de guitares Lag n'existerait pas, ni même le modèle Les Paul de Gibson ou les guitares sept-cordes de Joe Satriani. Par contre on aurait à profusion de copies chinoises en véritable bois de cagette, et un marché du piano composé de Bontempi et v-tech
Je n'en sais rien, je ne connais rien au marché de la guitare.

darinze a écrit:
- Dominique Richaud cultiverait en fait de la vigne à N-St-G et ferait du pinard
Sans trop m'avancer, il me semble que Monsieur Richaud n'a pas qu'une seule activité : il est facteur d'orgue, il produit du matériel de transmission électrique / électronique, et il est organiste. Et il me semble qu'il ne roule pas sur l'or...

darinze a écrit:
- Sébastien Cosson ne serait qu'un pauvre itinérant qui se taperait le tour de France à pied juste pour le fun de voir du pays au lieu de trouver du travail, ce fainéant!
Je ne connais pas Sébastien Cosson (en dehors de ses interventions sur ce forum que j'apprécie beaucoup), mais est-ce qu'il est très pertinent de comparer l'activité d'un facteur d'orgue à celle d'un fabricant de PC ?

darinze a écrit:
Et si la loi du marché de niche faisait réellement la loi:
- les handicapés, les nains, les difformes, les pédés, les gouines, les bigleux, les porteurs de maladies rares ou génétiques, et en général, tous les gens qui sortent un tant soit peu du lot, donc les gauchers évidemment, seraient brûlés à leur naissance
- les gens seraient également brûlés le lendemain de leur départ en retraite
- on n'aurait pas une multitudes d'instruments de musiques de toutes formes et toutes sonorités, mais seulement trois : des pianos pour la corde, des trompettes pour le vent et des batteries pour la percussion. On ferait toutes les fêtes de Bayonne avec
- l'orgue Saint Vincent de Paul de Marseille serait énorme, avec cinq jeux, mais de toutes façon, M. Richaud s'en foutrait puisqu'il aurait un tracteur Massey Ferguson...
Un marche de niche n'est pas un gros mot (ce que laisse supposer ta réaction... épidermique Laughing ). C'est juste un concept économique et marketing.

Ce n'est d'ailleurs pas forcément un marché qu'il faut abandonner. Il s'agit en fait d'un marché tellement restreint en termes de volume que s'y pose la question de la masse critique. La question qu'il faut se poser est de savoir si le marché est suffisamment important pour que l'investissement nécessaire à son approche puisse un jour être rentabilisé.

Quelquefois c'est le cas. Quelquefois non.

Dans le cas du marché de niche qu'est l'orgue virtuel, il me semble qu'effectivement pour la partie software ce soit un marché qui puisse être pérenne. Pour la partie matérielle, j'en suis moins sûr. Regarde des fabricants de console : Hoffrichter fabrique également des orgues coffres, et possède sa propre ligne de numériums, un peu comme Johannus et consorts. Pausch, qui a construit ma console, est un facteur d'orgue spécialisé dans la partie électrique et électronique et intervient sur de vrais instruments. Fatar, qui construit la plupart des claviers, a une production pour pianos, synthés etc...

Si maintenant un fabricant de PC voulait s'intéresser au marché, je ne suis pas sûr qu'il irait. La crise actuelle pousse les "grands" à se concentrer sur quelques lignes de produits en espérant réaliser des économies d'échelle. La diversification n'est vraiment pas à l'ordre du jour. Dommage, car ces mêmes constructeurs seraient les seuls à pouvoir distribuer et maintenir efficacement lesdits PC dédiés.

darinze a écrit:
Bref, jsus pas d'accord. Evil or Very Mad 
Oui, ça j'avais remarqué. On peut être Sup de Co et être fin observateur... Laughing  

darinze a écrit:
Au delà de ça, parce que j'ai déjà réfléchi au sujet:
- ledit marché contenterait quand même une part non négligeable de musiciens, qui aujourd'hui ne veulent pas se lancer dans une solution informatique chère et compliquée à mettre en oeuvre, ou une solution "numérium" tout-en-un décidément trop chère et non susceptible d'évoluer
- le marché, n'en déplaise à M Richaud, intéresserait aussi forcément les petites paroisses, avec à la clé un son d'orgue à des années lumière du numérium d'entrée de gamme comme le Johannus 150
- l'appareil est trivial à construire: une carte mère de PC, un disque SSD pour l'OS et le logiciel, un disque dur pour les banques de sons, 6 prises MIDI IN, une sortie AUDIO OUT. Le surplus (écran, souris, voire clavier - quoique ce dernier n'est pas indispensable) est à acheter séparément, exactement comme quand on achète une télé, elle n'est pas vendue avec l'antenne ni le meuble
- l'OS est quasi gratuit: LINUX UBUNTU. Le logiciel l'est totalement: GRAND ORGUE. Etant un logiciel libre, il peut être totalement adapté à l'ergonomie de l'appareil sans rachat du code source ni royalties à rétrocéder. Idem pour l'OS.
- l'appareil, après les organistes et les paroisses, intéressera forcément tous les musiciens rêvant de posséder des banques de sons de qualité. Rien qu'avec les banques GigaStudio ou Kontakt, on touche un large panel d'utilisateurs déjà conquis. Eux aussi ont dû passer par la case "montage d'une solution informatique compliquée" : donc là aussi, on touchera l'ensemble des musiciens qui n'ont aucune compétence informatique et seront heureux de pouvoir s'offrir une boiboite avec un seul bouton "ON" à appuyer et un clavier à mettre en route, pour avoir tous les sons de l'orchestre issus d'instruments réels - et non des modélisations plus ou moins réussies, ce que proposent à l'heure actuelle la quasi totalité des claviers.
Sans douter de ton génie absolu, qui te dit que personne n'y a pensé avant toi... et n'a pas pu faire aboutir son projet ? Car...

darinze a écrit:
Donc c'est clair que c'est un marché de niche, mais avec sacrément d'atouts... et c'est en plus un secteur de passionnés.
... secteur de passionnés ou non, il y a quelqu'un à convaincre dans le long chemin vers le succès : c'est le banquier. Celui dont tu as besoin pour alimenter ton besoin en fonds de roulement; celui que tu ir voir si tu as un problème de trésorerie, car tu devras faire rentrer 500 unités centrales alors que tes clients en Moldavie orientale se font tirer l'oreille pour te payer. Et pour le banquier, marché de passionné ou non, il n'y aura aucun moyen d'obtenir des facilités de financement si tu n'es pas en mesure de produire un "business case" (désolé, je ne trouve plus le mot en Français) qui tienne la route. Avec des perspectives claires et stables, des volumes de ventes qui permettent d'espérer un retour sur investissement dans un délai raisonnable, etc... Mauvaise nouvelle au passage, les banques sont pleines de Sup de Co de mon genre... Mad

Au final, je ne suis pas sûr lequel de nous deux est un théoricien pur... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mer 4 Déc - 19:35

dulciane a écrit:
Au final j'ai un baroque "franco-allemand" (ebersmunster), un romantique allemand (le gratuit que j'aime beaucoup au nom imprononçable), un petit cavaillé-coll romantico-symphonique (sem), et un gros moderne (matyas), j'aimerai évidemment chopper un orgue typé américain, faudra que je vois les belles occasions possibles. et puis ça suffira, d'autant plus quand on rajoute toutes les banques gratuites. rabbit 
Ebersmünster est un instrument qui me tentait bien, mais je lui ai préféré Arlesheim, plus à l'aise dans le registre franco allemand... Wink 

Côté américain, il y a un Skinner chez MDA mais qui est assez ancien, ou un Casavant qui lui aussi marque son âge... mais à un prix très doux. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mer 4 Déc - 19:43

Bonjour
Juste une petite réflexion : il y a en ce moment un pub (pour google) qui montre un passionné d'aviation,
qui n'a pas pu réaliser son rêve, mais qui construit un simulateur de vol dans son salon.

http://www.youtube.com/watch?v=tawewVeaiBI
( c'est le lien vers la version longue )

Certes, c'est une fiction, mais très réaliste, et que ce soit un bateau, un avion, un simulateur de vol ou ... un orgue !
Bref, ça traite de l'univers des passionnés que nous sommes, chacun à notre niveau.

Je ne crois pas à cette histoire culpabilisante de riche.
Je vais prendre mon exemple : je ne fume pas, n'achète des fringues que quand il faut,
et je n'ai pas de téléphone portable, et ne pratique aucun jeu genre grattage ...
alors, oui, je peux "claquer" 400 euros dans une banque de sons, mais ça ne fait pas de moi un "acteur" d'un "marché de riche" .
Les éléments cités plus haut me coûteraient bien plus !!
Donc je ne crois pas que les gens de SonusParadisi MilanAudio etc ... considèrent leurs clients comme de consommateurs riches.
(je n'en dirai pas autant des fabricants d'enceintes Chamade !)
Un marché de riche, c'est les berlines allemandes, la côte d'Azur, les yacht, le golf, les restaus **** , etc ...

Revenir en haut Aller en bas
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Mer 4 Déc - 20:48

Denis a écrit:
Je ne crois pas à cette histoire culpabilisante de riche.
Je vais prendre mon exemple : je ne fume pas, n'achète des fringues que quand il faut,
et je n'ai pas de téléphone portable, et ne pratique aucun jeu genre grattage ...
alors, oui, je peux "claquer" 400 euros dans une banque de sons, mais ça ne fait pas de moi un "acteur" d'un "marché de riche" .
Les éléments cités plus haut me coûteraient bien plus !!
Donc je ne crois pas que les gens de SonusParadisi MilanAudio etc ... considèrent leurs clients comme de consommateurs riches.
(je n'en dirai pas autant des fabricants d'enceintes Chamade !)
Un marché de riche, c'est les berlines allemandes, la côte d'Azur, les yacht, le golf, les restaus **** ,  etc ...
Ceci étant, on parlait de marché de niche, pas de marché de riche... lol! 

Plus sérieusement, je pense tout simplement que c'est une question de priorités. Quand je faisais mon service militaire, un sergent engagé s'était payé une BMW 316. C'était son rêve, il y a mis tout son argent, et cela ne devait pas aller bien loin. Pourtant, c'est une berline allemande !

Pareil pour une banque de sons : pour celui qui touche un peu à tout, qui joue une fugue de Bach en rentrant de sa partie de golf et en attendant d'aller flamber au casino, la banque à 400 € est une dépense parmi tant d'autres qui confère un caractère de luxe car finalement relativement superficielle dans la liste de ses besoins. Pour celui qui ne vit que pour l'orgue, ce n'est qu'une passion dévorante... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Jeu 5 Déc - 14:58

Citation :
Ceci étant, on parlait de marché de niche, pas de marché de riche...
Faut vraiment que j'aille chez l'ophtalmo !  
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Création orgue virtuel   Jeu 5 Déc - 21:38

Bonsoir à tous

Tout ce dont vous débattez, ne serait-ce pas ce qu'on appelle en comptabilité analytique d'exploitation (que je n'ai jamais exercée
parce que je n'étais pas dans le secteur marchand), le calcul du point mort et du seuil de rentabilité ?
{travail en flux tendu, coût des stocks immobilisés etc, etc}

Sup de co va nous faire une réponse en une 1/2 ligne !

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Jeu 5 Déc - 22:08

Orguevirtuel a écrit:
Tout ce dont vous débattez, ne serait-ce pas ce qu'on appelle en comptabilité analytique d'exploitation (que je n'ai jamais exercée
parce que je n'étais pas dans le secteur marchand), le calcul du point mort et du seuil de rentabilité ?
C'est là qu'on voit la vieille école... Razz 

Oui c'est tout à fait cela. Sauf que maintenant on parle plus de retour sur investissement (positif ou négatif). Wink 

Orguevirtuel a écrit:
{travail en flux tendu, coût des stocks immobilisés etc, etc}
Là on est dans une logique industrielle... Celle des fabricants de PC dédiés justement. Wink 

Citation :
Sup de co va nous faire une réponse en une 1/2 ligne !
Même moins, il suffisait de répondre oui ou non. En la circonstance... c'est oui ! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 743
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Création orgue virtuel   Jeu 5 Déc - 23:27

Vieille école : oui, j'ai appris ça en 1963, j'avais alors 17 ans...
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   Ven 6 Déc - 6:36

Orguevirtuel a écrit:
Vieille école : oui, j'ai appris ça en 1963, j'avais alors 17 ans...
... Je suis né la même année ! Wink 

Vous avez une excellente mémoire ceci étant. Ces expressions je les ai apprises un quart de siècle ans plus tard, comme faisant partie des techniques de gestions dérivées du PCG 1957 (ou si vous préférez du Plan Comptable Général mis en place en 1957). A l'époque on était déjà sur le PCG 1982, entré en vigueur en 1984...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Création orgue virtuel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Création orgue virtuel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Création orgue virtuel
» Création orgue virtuel
» Création d'une console d'orgue virtuel (màj 24/01/2012)
» Pourquoi un orgue virtuel n'égalera jamais un orgue à tuyaux
» Mon orgue virtuel (hans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Les Orgues :: Orgue classique :: Numériques / Analogiques / Virtuels-
Sauter vers: