AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Pourquoi ?   Dim 9 Déc - 18:14

Vaste thème !

Lors d'un petit périple qui m'a fait, entr'autre, passer par Montmédy (Meuse), Etain (Meuse), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Toul, Domrémy, Vaucouleurs (idem), Mirecourt (Vosges), Epinal, Gérardmer (idem), Luxeuil-lès-Bains (Haute-Saône) et Jean passe... j'ai fait des constatations peu flatteuses :
Tout est presque négatif dans ce voyage : à Montmédy attendre l'année prochaine pour voir un orgue restauré, à Etain église fermée la moitié de la journée, à Nancy, Epinal et Mirecourt orgues enchassés dans des tribunes extrêmement sombres, sans déclenchement d'éclairage et absence de cartes postales ou livrets, à Toul interdit de faire des photos mais pas de doc en compensation, à Vaucouleurs beau buffet mais avec un vitrail qui le met en contre-jour (on pourrait même penser que c'est un buffet vide [un décor en quelque sorte] or il n'est est rien puisque c'est un gros biniou classé et restauré...

Or, à propos de Vaucouleurs, je n'ai pas trouvé de "belles" photos de ce buffet, mais je ne suis qu'un plouc ! J'aurais pensé que photographier un buffet comme celui-ci était relativement facile, puisque (moi) j'attendrais une nuit noire, je mettrais quelques projecteurs et je pense que, même avec un appareil photo simpliste, il serait possible de faire de très belles photos, mais bon, ce que Jean dis ! Il me souvient, il y a très longtemps, avoir fait une photo de l'orgue de Lavaur (Tarn) en mettant l'appareil en pose sur un trépied et en donnant des coups de flash latéraux et au centre et en enlevant la pose au retour vers l'appareil. Absolument rien de calculé dans cette action. Au départ, c'était une photo argentique de sacrifiée et après les vacances ça a produit une photo étonnamment réussie {pas nécessairement reproductible}.

Des fois, ça ne coûte rien de faire passer de l'information dans les églises ; je mettrais bien par exemple, à l'église St Eusèbe d'Auxerre un renvoi sur un site web qui parle des orgues de cette église et des autres orgues de la ville. J'ai un site et un blog. Je ne le fais pas, parce que je n'ai pas d'initiatives privées à prendre dans ce domaine ; mais curieusement lorsqu'"on" a besoin "on" sait où me trouver... !!!

"Pourquoi" ce post ?
Parce que...
Oui, mais c'est un peu bref ?
Je trouve que le froid engourdit les doigts sur les claviers (d'ordi) et endort les esprits. Seriez-vous déjà partis en vacances de neige ?
Pour ce qui est des doigts engourdis, ce n'est pas le cas à la KT d'Auxerre, car il y a du chauffage dans la bonbonnière de la console. Et ça valait mieux ce jourd'hui, car pour jouer la fugue (du troisième prélude fugue) des trois préludes et fugues de Tonton Dupré (1912) à la sortie de la messe de la Ste Cécile, il ne fallait pas être manchot. Personnellement j'ai eu droit à un bis, car l'organiste m'a joué les trois quarts du recueil dans la foulée !

Si vous vous êtes frotté les mains à l'antigel, peut-être pourrez-vous rebondir sur ces interrogations ?

Jean-Marie


Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Pat17

avatar

Messages : 936
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Dim 9 Déc - 19:27

Je ne réagirai que sur une partie de votre post, celui concernant les photos. Embarassed

De plus en plus souvent je me casse les dents quand il s'agit de photographier un orgue. J'avais pourtant bien commencé : prise de contacts avec ceux qui connaissaient ceux qui avaient les clés de la tribune... Cela a donné de bons résultats à Saint Roch, à Paris, à Saint-Louis, à La Rochelle, à Saint-Hilaire, à Poitiers. J'ai pu prendre des photos sous tous les angles, la console, la tuyauterie, les sommiers, l'abrégé, etc...

Grisé par ces premiers succès, j'ai essayé des orgues plus "prestigieux" (encore que Saint-Roche soit loin d'être un orgue sans importance...). Saint-Louis-des-Invalides, la Chapelle Royale de Versailles. Là je me suis heurté à l'Etat, propriétaire des instruments. Hormis les photos qui peuvent être prises de la nef, il est interdit de prendre des vues "rapprochées"; la Réunion des Musées Nationaux a un monopole sur le droit de reproduction de ces parties. Je comprendrais (en maugréant) qu'un propriétaire privé essaie ainsi de valoriser au maximum son instrument (sachant qu'il lui faut encore l'entretenir), mais l'Etat... Shocked

Je me suis donc rabattu sur des vues de la nef. Et là, autre niveau de difficultés, les églises fermées comme vous le mentionnez. Lors de mon dernier passage à Paris, je n'ai pas pu entrer à Saint-Etienne-du-Mont. Idem pour des églises moins prestigieuses de province : portes fermées, pas d'indication sur les heures d'ouverture...

Du coup, j'ai tendance à un peu moins m'intéresser au sujet. Dommage, vraiment dommage, car il y a des bijoux à photographier... pale
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Dim 9 Déc - 21:17

Citation :
Et ça valait mieux ce jourd'hui, car pour jouer la fugue (du troisième prélude fugue) des trois préludes et fugues de Tonton Dupré (1912) à la sortie de la messe de la Ste Cécile, il ne fallait pas être manchot. Personnellement j'ai eu droit à un bis, car l'organiste m'a joué les trois quarts du recueil dans la foulée !

J'aurais aimé être là pour l'entendre ... même depuis en bas, dans le froid ! What a Face

Non seulement faut pas être manchot, mais faut pas être cul de jatte non plus !!
Revenir en haut Aller en bas
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Pourquoi ?   Dim 9 Déc - 21:33

J'avais oublié, un instant, qu'il ne faisait pas froid partout ; et c'est tant mieux, car, ici, dans l'Yonne le thermomètre flirte avec les 0°, quand il ne gèle pas.

Je savais qu'il y avait un monopole des tribunes, mais je trouve, quelque part que c'est totalement ridicule ; on montre bien au reste du monde qu'il y a des débiles mentaux partout sur notre territoire... Pourquoi ridicule ? Et bien parce qu'on trouve pas trop difficilement de quoi faire l'historique des instruments avec les documents d'archives, et j'en sais quelque chose ; qu'il est possible de faire des photos sur les restaurations. Alors où sont les raisons des restrictions ?

Pendant le montage de l'orgue Aubertin de St Louis-en-l'Isle, la ville de Paris a demandé la suppression de la mise à disposition des photos au grand public sur le net. J'ai réussi à les copier au fil du temps. Elle voulait le monopole de la détention desdites photos. Ca a été raté parce qu'elle s'y est prise trop tard. Il ne s'agit pas de secret défense. Est-ce juste afin de pouvoir les VENDRE ? Ce que ça peut rapporter est tellement négligeable que je ne vois pas quel poste ça peut alimenter.

Je n'ai jamais eu l'occasion de voir l'orgue de Cosne-sur Loire (Nièvre) où je vais plusieurs fois par an, que je cite ici par hasard. Bien que l'église soit ouverte en permanence (et c'est visible de la rue), à l'aplomb de la tribune une grande grille, avec des portes, en fer forgée est nantie d'une GROSSE chaîne et d'un cadenas ENORME. Certes on peut apercevoir l'intérieur de l'église, mais pour visiter, que nenni (comme on dit dans ma Franche-Comté natale). Le pire a été qu'une année, j'y ai vu une immense banderole qui pendait de la voûte dans le choeur et qui disait à peu près ceci : "Ouvrez votre porte...". Belle maxime pour une Eglise qui ferme les siennes ! ! !

Bon, bref, si quelqu'un a une belle photo de l'orgue de Vaucouleurs, pourrait-il la publier sur le forum ?

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
Orguevirtuel

avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : 15 km nord Auxerre le long de N6

MessageSujet: Pourquoi ?   Dim 9 Déc - 21:41

Tu as raison Denis, et ce n'est pas le mouvement le plus difficile. Il y a peu de concertistes qui se risquent à les enregistrer.

Je pense que l'organiste les donnera en concert, nous en avons parlé ce matin, mais pas tout et quand ?

Comme je disais, il s'est fait un petit plaisir en me jouant une bonne partie du recueil... et comme ça, au débotté (ou débotter [au dico]).

Il y a quelques années, je ne pouvais pas entendre Dupré, mais là, je commence à apprécier ; certes pas tout pour l'instant mais quand même.

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://orguesauxerre.net
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Lun 10 Déc - 14:02

Citation :
à Nancy, Epinal et Mirecourt orgues enchassés dans des tribunes extrêmement sombres, sans déclenchement d'éclairage et absence de cartes postales ou livrets, à Toul interdit de faire des photos mais pas de doc en compensation, à Vaucouleurs beau buffet mais avec un vitrail qui le met en contre-jour (on pourrait même penser que c'est un buffet vide [un décor en quelque sorte] or il n'est est rien puisque c'est un gros biniou classé et restauré...

bonjour, je rebondis sur ce paragraphe. C'est un vrai problème qui pourtant peut être facilement résolu: l'installation d'un éclairage des boiseries de la tribune et de l'instrument, commandé par une petite pièce. On peut y adjoindre un éclairage plus à même de mettre en valeur certains chapiteaux ou clés de voûte. Il ne faut pas hésiter à écrire à la mairie (si propriétaire des lieux) pour expliquer que le patrimoine culturel n'est pas mis en avant, et que ce simple système (sans doute peu coûteux), permettrait de laisser de meilleurs souvenirs aux visiteurs.

Pour la photo d'orgue il faut bien évidemment se munir d'un trépied pour les pauses longues. En effet, en pause courte, l'appareil va monter en ISO et donc le grain va rendre la définition du travail peu agréable, surtout quand on voudra regarder de près les tuyaux. Le principal ennemi est le vitrail au milieu. En effet pour obtenir une visibilité du buffet, celui-ci va donner une zone totalement surexposée. Dans ce cas-là je conseille deux techniques:

toujours avec trépied, effectuer du HDR. Donc pour cela prendre entre et 5 et 10 photos en changeant le braket d'exposition. Le réglage de base sera effectué pour voir les détails du vitrail (très sombre pour l'orgue), puis on va augmenter l'exposition jusqu’à obtenir un buffet bien visible et un vitrail complètement surexposé. Ensuite, via un logiciel, il en existe des gratuits, on va pouvoir créer une photo qui compilera toutes les informations avec leur contrastes maximums et exposition optimum pour les zones. On aura donc par exemple un vitrail visible ET un buffet visible, avec une dynamique adaptée pour chacun. Il convient d'effectuer, si c'est possible, ces clichés en RAW et non en JPEG (plus de dynamique, meilleurs résultats). Certains appareils ont des programmes HDR auto avec trois prises par exemple. ça peut marcher.

Voici un exemple pour une photo que j'ai réalisée, bien sûr il faut imaginer que les vitraux étaient très lumineux et que l'orgue était donc en contre-jour:



Si vous ne voulez pas vous lancer de le HDR (qui demande un certain temps d'adaptation et de maîtrise), vous pouvez vous-même essayer de faire du tone-maping sur des images en jouant avec les curseurs pour assombrir les clairs et éclaircir les zones sombres. Le résultat est bien sûr plus limité.

Enfin malgré tout cela on arrive à un problème bien connu qu'on retrouve dans ce cliché (1/60è, pas de trépied, ISO 1600):



les lignes de fuites trapézoïdales dues à la prise en contre plongée. Pour contrer ce problème, sauf à avoir une chambre spéciale, il faut soit avoir la possibilité de se mettre le plus en face possible de l'orgue (accéder au triforium ou utiliser plein d'artifices), soit retoucher en post traitement.

Pour récapituler faire des photos d'orgues en France il faut:

avoir la chance de tomber sur une église ouverte
tomber sur une église avec un instrument
mieux: connaitre une personne pour accéder à la tribune ou triforium

avoir un trépied
utiliser des objectifs lumineux (grande ouverture)
ne pas hésiter à prendre la même photos sous différentes expositions pour post traiter par la suite
préférer le format raw, si utilisation du logiciel par derrière
être patient et comme les pêcheurs, savoir qu'on peut rentrer bredouille! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 08/03/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Lun 10 Déc - 21:07

Merci Dulciane pour ce cours de photo numérique !

Tout ça montre bien que, comme pour la musique, c'est un métier !
Dans mon cas, les lignes de fuites inclinées ne me gênent pas du tout;
par contre, le mixage des meilleurs contrastes, ça m'intéresse.

Je connais une assoc. des "amis de l'orgue de..." qui ont investi dans de l'éclairage conseillé par un soi-disant spécialiste...
Ils ont acheté (cher) des gros néons destinés à mettre en valeur le buffet.
Non seulement c'est tout blanc et super froid, mais ça n'éclaire que les murs de chaque côtés du buffet, mais pas le buffet,
car les néons au niveau du sol ont été installés perpendiculaires au marches du pédalier !!
et oui, s'ils avaient été inclinés de 45°, ils auraient été piétinés par l'organiste ... quelle bêtise !

Là aussi, éclairagiste, c'est un métier !


Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 788
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Mar 11 Déc - 14:26

Je me permets d'apporter quelques précisions au pensum de Dulciane:

Citation :
Pour récapituler faire des photos d'orgues en France il faut:

- avoir la chance de tomber sur une église ouverte
- tomber sur une église avec un instrument
- que ni l'un ni l'autre ne soient en travaux,
- que l'instrument soit en état
- qu'il n'y ait pas dans l'environnement immédiat du photographe une personne susceptible de s'opposer à la prise de vue

- mieux: connaître/demander/espérer une personne pour accéder à la tribune ou triforium

- avoir un trépied
- utiliser des objectifs lumineux (grande ouverture)
- ne pas hésiter à prendre la même photos sous différentes expositions pour post traiter par la suite
- préférer le format raw, si utilisation du logiciel par derrière
- être patient et comme les pêcheurs, savoir qu'on peut rentrer bredouille!

Bref, Denis, c'est pas un métier...


... c'est un sacerdoce jocolor
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 788
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Mar 11 Déc - 14:38

Citation :
de l'éclairage conseillé par un soi-disant spécialiste
Ils ont acheté (cher) des gros néons destinés à mettre en valeur le buffet

Mon Dieu !
A ce niveau-là d'expertise, on ne trouve guère que la FNAC... vous savez, cet agitateur, là où l'on trouve des "experts" audio qui conseillent l'achat de câbles HDMI en or pour "mieux véhiculer le signal"!
C'est heureux que ce genre de spécialisation n'ait pas encore atteint le secteur mécanique ; car mon garagiste me conseillerait sans doute la pompe SP98 pour aller faire le plein mon Picasso TDi (D=diesel, hein)!

Le jour où on verra des professionnels de l'image travailler leur éclairage avec des néons!
Pour ma part, je n'ai jamais vu aucun photographe, aucun plateau télé, aucune scène intérieure ou extérieure, ni même aucune vitrine de noël, éclairée de près ou de loin aux néons. Les néons, c'est juste bon pour les usines et les garages souterrains. Le sait-il, ce spécialiste-là?

C'est gravissime d'en arriver là, quand même. affraid
Revenir en haut Aller en bas
dulciane

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Mar 11 Déc - 16:00

si l'on veut chipoter aussi, il faut parler de tubes fluorescents et non de néons. Les néons ce sont les installations sous haute tension des enseignes lumineuses des magasins par exemple. study
Revenir en haut Aller en bas
darinze



Messages : 788
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : Montpellier, Hérault

MessageSujet: Re: Pourquoi ?   Mar 11 Déc - 19:10

Ah mais moi je ne suis pas un spécialiste !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi n'y a-t-il jamais personne sur le Tchat ?
» Pourquoi jouer vous du slide ?
» [Interview] GQ : Tokio Hotel - Pourquoi vous devez maintenant prendre les Super-jumeaux au sérieux !
» Pourquoi l'histoire et la déco de PiB ne collent pas...
» Mais pourquoi personne ne compose plus...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orgue Libre :: Bienvenue :: Banc d'Orgue-
Sauter vers: